Le conte des origines: autour de l'enfant d'éléphant (Kipling).

Disciplines
Littérature et Rédaction
Niveaux
CM1.
Auteur
D. D.
Objectif
Connaître le genre du conte des origines à travers un réseau de lecture.
Produire un conte des origines de son invention.

Programmes 2008:
- lire au moins un ouvrage par trimestre et en rendre compte; choisir un extrait caractéristique et le lire à haute voix.
- rédiger des textes courts de différents types en veillent à leur cohérence, à leur précision et en évitant les répétitions.

Socle commun:
Connaissances:
- comprendre, lire et écrire des textes dans différents contextes.
Capacités:
- lire à haute voix, de façon expressive, un texte en prose ou en vers.
- dégager l'idée essentielle d'un texte lu ou entendu.
- manifester sa compréhension de textes variés.
- lire des oeuvres intégrales et rendre compte de sa lecture.
- rédiger un texte bref, cohérent, construit en paragraphes, correctement ponctué, en respectant les consignes imposées.
Attitudes:
- intérêt pour la lecture.
- volonté de justesse dans l'expression écrite ou orale.
Socle
Cette séquence n'est pas associée à une compétence du socle commun en particulier.

Déroulement des séances

1

Découverte et lecture de l'oeuvre centrale: l'enfant d'éléphant.

Dernière mise à jour le 28 août 2011
Discipline / domaine
Littérature
Objectif
Comprendre et rendre compte de sa lecture.
Durée
190 minutes (4 phases)
Matériel
Oeuvre
Fiche de lecture
Cahier de lecture
Photo de R. Kipling

1. Découverte de l'auteur

collectif | 10 min. | recherche

Préalablement, les élèves auront eu à rechercher qui est Rudyard Kipling et à collecter des informations.

1) Collecte des informations receuillies par les élèves: les noter au tableau.

2) Rédaction de la carte d'identité de l'auteur. Distribuer la photo de Kipling.

  • Date de naissance et lieu
  • Vie
  • Oeuvres

2. Partie 1: lecture et compréhension

collectif | 60 min. | recherche

Les élèves auront eu à lire le texte (partie 1 seulement) à la maison, et à souligner les mots non compris.

1) Relecture à haute voix du texte par des élèves volontaires. Explication des mots difficiles.

2) Répondre aux questions de la fiche de lecture, après les avoir recopiées dans le cahier de lecture.

3) Correction collective et débat sur l'histoire:

- que va-t-il se passer ensuite? (écouter diverses versions, les noter).

- que pensez vous de ce début d'histoire? Aimez vous?

3. Partie 2: lecture et compréhension.

collectif | 60 min. | recherche

 

Les élèves auront eu à lire le texte (partie 2 seulement) à la maison, et à souligner les mots non compris.

1) Relecture à haute voix du texte par des élèves volontaires. Explication des mots difficiles.

2) Répondre aux questions de la fiche de lecture, après les avoir recopiées dans le cahier de lecture.

3) Correction collective et débat sur l'histoire:

- comparaison avec les prévisions de suite d'histoire: êtes vous surpris? Déçus? ...

- que va-t-il se passer ensuite? (écouter diverses versions, les noter).

4. Partie 3: lecture et compréhension.

collectif | 60 min. | découverte

 

Les élèves auront eu à lire le texte (partie 3 seulement) à la maison, et à souligner les mots non compris.

1) Relecture à haute voix du texte par des élèves volontaires. Explication des mots difficiles.

2) Répondre aux questions de la fiche de lecture, après les avoir recopiées dans le cahier de lecture.

3) Correction collective et débat sur l'histoire:

- coomparaison avec les fins envisagées par les élèves.

- que pensez vous de cette histoire? En connaissez vous d'autres similaires?

 

Ce genre d'écrits s'appelle un conte des origines, car il raconte l'origine de quelque chose. 

2

Lecture offerte: Comment le chameau eut une bosse?

Dernière mise à jour le 28 août 2011
Discipline / domaine
Littérature
Objectif
Ecouter et comprendre un texte lu par autrui.
Mettre en parallèle deux textes.
Durée
40 minutes (2 phases)
Matériel
Oeuvre.

1. Lecture offerte.

collectif | 10 min. | découverte

2. Mise en parallèle des deux histoires.

collectif | 30 min. | découverte

1) Reprise de l'histoire: que se passe t-il? Les étapes sont notées au tableau.

2) Connaissez vous une histoire qui ressemble à cette histoire? pourquoi? Réponse attendue: l'enfant d'éléphant, (la Bible).

=> les points communs sont listés.

3) Mise en parallèle de la structure des deux contes, par un tableau tracé au tableau:

  • "au commencement des temps, il y avait..."
  • péripéties
  • "et c'est ainsi qu'aujourd'hui..."
3

Rédaction d'un conte des origines.

Dernière mise à jour le 10 septembre 2011
Discipline / domaine
Rédaction
Objectif
Rédiger un écrit en respectant les consignes données: le conte étiologique (avec aide)
Durée
120 minutes (3 phases)
Matériel
Cahier de rédaction.
Cahier de brouillon.

1. Mise en place de la situation imaginaire.

collectif | 30 min. | recherche

 

 
1- Faire une liste de phrases
 
Lister au tableau des situations ordinaires, « normales », réelles, connues, des constats, ce que tout le monde peut voir, ou qui sont familières dans les livres. Les élèves doivent faire des phrases affirmatives.
 
- la mer est bleue
- les arbres donnent des fruits
- Les caméléons changent de couleur …
 
C'est la SITUATION FINALE.
 
2- La situation imaginaire
Transformer la phrase choisie en commençant :
  • On la met à la forme négative et à l’imparfait.
  • On écrit en tête une formule du type : « Autrefois », « Jadis », « Dans l’ancien temps » …
Ex : « A une époque très ancienne, la mer n’était pas bleue … »
 
C'est al situation de départ, la SITUATION IMAGINAIRE

2. Caractériser la situation imaginaire.

collectif | 30 min. | recherche

 

Tout le déroulement doit être noté au tableau.
 
1) A partir des situations imaginaires trouvées, guider en posant des questions : « comment c’était ? » « Pourquoi ? » de manière à obtenir
des précisions, des éléments concrets qui donnent à voir aux futurs lecteurs.
Ex : « A une époque très ancienne, la mer n’était pas bleue … » : Comment était-elle ? De
quelle couleur ? transparente ? rouge ? violette ? Qu’y avait-il dedans ?
 
 
2) Chercher ensuite les conséquences de cette situation :
La mer était transparente ? Et les poissons, comment se protégeaient-ils des pêcheurs ? Il n’
y avait pas de pêcheurs ? Pourquoi ?
 
3) Inventer des péripéties pour revenir à la situation réelle :
Elles seront induites par les « trouvailles » précédentes. Les conséquences, si elles sont
néfastes, par exemple, appellent un changement Elles nécessitent parfois l’intervention
d’un personnage « magique » : le Créateur, le Magicien, la Fée …
Questionner encore : que s’est-il passé ? Quel événement ? Qui n’était pas content ? Qui se
plaignait ? Qui est intervenu ? Quelle solution a été trouvée ? Etait-ce la bonne ? A-t-on
trouvé autre chose ?
 
4) Conclure
Faire précéder alors la situation « normale » de la phrase :
« Et c’est depuis ce temps/ cet événement/ cette aventure que … »

3. Rédaction

individuel | 60 min. | entraînement

1) D'après les modèles étudiés, chaque élève en choisi un et rédige son conte au brouillon, en sautant une ligne à chaque phrase.

2) Le conte est corrigé par l'enseignante (orthographe, formulation). 

3) L'élève corrige sa v version au brouillon, entre les lignes.

4) L'enseignante regarde de nouveau le texte.

5) 'il est validé, l'élève recopie le texte sur son cahier d'écriture.

4

Rédaction d'un conte sans aide.

Dernière mise à jour le 10 septembre 2011
Discipline / domaine
Rédaction
Objectif
Rédiger un conte des origines sans aide.
Durée
45 minutes (1 phases)
Matériel
Cahier de brouillon
Cahier de rédaction.

1. Rédaction autonome.

individuel | 45 min. | réinvestissement

Les élèves auront eu à chercher à la maison une idée de conte.

Au tableau, on affichera le déroulement du conte étiologique:

  • situation imaginaire: aux temps jadis, ..
  • péripéties
  • situation finale, c'est ainsi que...

1) Les élèves doivent rédiger seuls un conte des origines suivant l'idée qu'ils auront eue, au brouilloon.

2) Correction de l'enseignante (orthographe uniquement).

3) Rédaction finale puis illustration, sur feuilles quadrillées. 

 

Les écrits seront affichés dans le couloir.