Exploitation des Histoires Pressées

Disciplines
Langage oral, Lecture et compréhension de l'écrit et Culture littéraire et artistique
Niveaux
CM1, CM2.
Auteur
F. HEISSAT
Objectif
- Écouter un récit et manifester sa compréhension en répondant à des questions sans se reporter au texte.
- Interagir de façon constructive avec d'autres élèves dans un groupe pour confronter des réactions ou des points de vue.
- Lire, comprendre et interpréter un texte littéraire adapté à son âge et réagir à sa lecture.
- Comprendre la dynamique du récit, les personnages et leurs relations .
- S'interroger sur les modalités du suspens et imaginer des possibles narratifs.
- Identifier et exprimer en les régulant ses émotions et ses sentiments.
Relation avec les programmes
Cette séquence n'est pas associée aux programmes.
Dates
Créée le 25 août 2016
Modifiée le 25 août 2016
Statistiques
503 téléchargements
9 coups de coeur
Licence
CC-BY-NC-SALicence Creative Commons : Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Partage des conditions initiales à l'identique ?.

Autour des Histoires Pressées de Bernard Friot, construction d'une séquence d'exploitation en classe (cycle 3) privilégiant la compréhension dont implicite, la recherche en groupe, le langage oral, la construction explicite des schémas mentaux, la théâtralisation...

Déroulement des séances

1

Histoire d'histoires

Dernière mise à jour le 25 août 2016
Discipline / domaine
Lecture et compréhension de l'écrit
Objectif
idem séquence
Durée
40 minutes (1 phase)
Matériel
Livre Histoires pressées ou copie histoire
Étiquettes personnages nominatives
Étiquettes personnages illustrées

1. Description global séance

collectif | 40 min. | découverte

Notion de l’imbrication, de la mise en abyme (se dit d’une œuvre citée et emboîtée à l’intérieur d’un autre en la reflétant / un abîme nm sans fond)

=> Possibilité de faire un parallèle avec une séance en Enseignements Artistiques

0 – Ecrire le titre au tableau

1 – Solliciter les élèves sur ce que cela leur inspire, le sujet de l’histoire…

2 – Proposer aux élèves de construire des titres semblables (et de décrire l’histoire qui va avec)

3 – Distribution du texte et lecture de l’histoire

4 – Sollicitation des compréhensions, difficultés lexicales… Expliciter aux élèves les notions de personnages « réels » et « fictifs » pour assurer le travail

5 – Repérage en groupe : tri des personnages (réel, fictif… - cf tableau ci-joint) + va-et-vient avec compréhension :

n  Lecture phrase après phrase et évolution des états des personnages sur les tables

n  Repérage des phases de l’histoire :

§  1- l’enfant n’aime pas les histoires qu’on lui raconte

§  2- explication de la cause « C’est comme si l’histoire partait sans moi. »

§  3- transition / basculement avec l’intervention du narrateur

§  4-il associe l’enfant à l’histoire en le plaçant au cœur de l’intrigue

n  Possibilité de théâtralisé pour appuyer la compréhension par rapport visuel et corporel :

§  1 élève reçoit une étiquette

§  1 groupe de personnages réels dans un espace (enfant, mère, grand-père, narrateur) / 1 autre groupe de personnages fictifs (ogre, roi) / attention basculement quand intervention du narrateur (que le maître peut jouer) : l’enfant est à la fois dans le réel et dans l’histoire => penser en amont à avoir deux élèves « enfant », « mère» et éventuellement « grand-père » !...

§  Possibilité de changer le narrateur et l’histoire pour modifier la répartition des personnages…

6 –Débat sur pourquoi l’enfant aime maintenant les histoires ? Notion d’intérêt, de rapport personnel à l’histoire, importance de lectures adaptées dans lesquelles on puisse s’engager et réfléchir…

7 – Ouverture sur cette notion d’imbrication, de mise en abyme en enseignements artistiques (notion au programme cycle 4)

2

Texte libre

Dernière mise à jour le 25 août 2016
Discipline / domaine
Lecture et compréhension de l'écrit
Objectif
idem séquence +
- En lien avec la lecture, prendre conscience des éléments qui assurent la cohérence du texte (connecteurs logiques, temporels, reprises anaphoriques, temps verbaux) pour repérer des dysfonctionnements.
- Pratiquer le « brouillon » ou les écrits de travail.
- Observer les marques du genre et du nombre entendues et écrites.
Durée
40 minutes (1 phase)
Matériel
Histoire "Texte libre" B.FRIOT
Étiquettes nominatives
Support de cheminement illustré

1. Description global séance

collectif | 40 min. | découverte

Trame du texte :

« [Jour],

je suis allé chez [personnage(s)].

On a mangé [personnage(s)]

Après, on est allés au zoo et on a vu [personnage(s)] dans [déterminant possessif accordé] cage.

Quelle belle journée ! »

Nota : locution prépositionnelle [avec des frites] libres de placement selon cohérence.

--

0 – Lecture collective du premier texte

1 – Distribution à chaque groupe des supports de compréhension avec étiquettes

2 – Relecture par le maître du premier texte. Chaque groupe renseigne sa planche support.

3 – Mise en commun

4 – Remise à zéro avec exploitation second extrait

5 – Déclinaison autour de ces éléments :

-          Exploitation éventuelle du troisième extrait à l’image des deux premiers

-          Demander à chaque groupe de modifier la configuration des étiquettes sur le support et d’écrire le texte correspondant

-          Imposer des contraintes pour chaque groupe en fonction des jours de la semaine

-          Jouer sur le changement de narrateur qui pourrait comme les autres personnages être à différents endroits de l’histoire (dans la cage au zoo, en tant qu’hôte pour le déjeuner ou pire au menu du déjeuner… => jeu sur les émotions…

-          Jeu autour des jours de la semaine avec hier / demain… et conjugaison, déclinaison du scénario pour travailler accord en genre et en nombre…

-          …

6 – Débat avec les élèves au sujet du jeu autour du texte : possibilité de le « dessiner », modifier à volonté, incidence des changements sur le type de textes (informatif, fantastique…)…