Jouer du théâtre

Disciplines
Langage oral, Lecture et compréhension de l'écrit, Culture littéraire et artistique et Compétences transversales
Niveaux
CM2.
Auteur
M. AUBURTIN
Objectif
- Participer aux échanges de manière constructive : rester dans le sujet, situer son propos par rapport aux autres, apporter des arguments, mobiliser des connaissances, respecter les règles habituelles de la communication.
- Dire sans erreur et de manière expressive des textes en prose ou des poèmes (une dizaine).
Relation avec les programmes

Ancien Socle commun (2007)

  • Etre persévérant dans toutes les activités
  • S’impliquer dans un projet individuel ou collectif
  • Distinguer les grandes catégories de la création artistique (littérature, musique, danse, théâtre, cinéma, dessin, peinture, sculpture, architecture)
  • Dire de mémoire, de façon expressive une dizaine de poèmes et de textes en prose
  • Prendre part à un dialogue : prendre la parole devant les autres, écouter autrui, formuler et justifier un point de vue
  • Lire seul des textes du patrimoine et des oeuvres intégrales de la littérature de jeunesse, adaptés à son âge
  • Utiliser ses connaissances pour réfléchir sur un texte, mieux le comprendre
Dates
Créée le 22 avril 2014
Modifiée le 22 avril 2014
Statistiques
2603 téléchargements
29 coups de coeur
Licence
CC-BY-NC-SALicence Creative Commons : Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Partage des conditions initiales à l'identique ?.

Projet sur 3 ou 4 semaines avec pour objectif : jouer devant une autre classe

Prolongement possible : écrire ses propres sketchs

Déroulement des séances

1

Lire une pièce de théâtre

Dernière mise à jour le 22 avril 2014
Discipline / domaine
Lecture et compréhension de l'écrit
Objectif
- Lire un texte original et le comprendre
- Savoir lire une pièce de théâtre
Durée
45 minutes (5 phases)
Matériel
Texte "Le gavocitron ou la machine à apprendre de Yves Garric http://www.yvesgarric.com/
Remarques
* Cette séance permet de se familiariser avec la mise en forme d'une pièce de théâtre. La difficulté n'est pas dans la compréhension mais dans la mise en jeu (beaucoup d'implicite dans les didascalies)
* Le texte est téléchargeable gratuitement sur le site de Yves Garric

1. Découverte du texte et compréhension

collectif | 10 min. | découverte

1- Distribuer le texte au élèves puis leur laisser 5-10' pour le lire

2- Résumé du texte

Consigne : Qui peux résumer ce texte dans ses propres mots. Attention, il ne faut garder que l'essentiel.

Un élève commence et les autres complètent ou corrigent. 

Réponse possible : Trois enfants ont beaucoup de leçons à apprendre pour le lendemain. Yohain est en train d'essayer de les apprendre quand deux amis viennent le voir avec un Florentin Bernussou. C'est l'inventeur d'un machine qui permet d'apprendre en quelques minutes.

Yohan teste cette machine et tout va très bien mais d'un coup Bernussou se met à faire un monologue dans lequel il mélange tout ce qu'il sait. C'est un effet secondaire de la machine.

Les enfants décident de ne plus s'en servir et Yohan qui n'a vraiment pas confiance décide de tout revoir, mais ses livres sont restés dans la machine.

Elément à apporter : monologue/ dialogue (l'écrire au tableau)

2. La mise en page d'une pièce de théâtre

collectif | 5 min. | recherche

1- Texte de départ : sert à poser l'action

2- Comment savoir qui parle ? Le nom est écrit au dessus des paroles.

Apport de l'enseignant: réplique. Parfois le nom est à gauche de la réplique.

3- A quoi correspondent les phrases en italique ? Elles servent à donner des informations pour l'acteur.

Apport de l'enseignant : didascalies. Ce sont des indications de jeu. (l'écrire au tableau)

3. Etude des didascalies

collectif | 10 min. | entraînement

Page 5, rechercher ce qu'indique et implique chaque didascalie. Faire jouer ces didascalies.

  • A Johan : Maxence parle directement à Johan, il doit se tourner vers lui (l'écrire au tableau)
  • L'air mi-contrarié et mi intrigué : indique le ton et la moue de Yohan tout au long de la réplique. (l'écrire au tableau)
  • (Par-devers lui) : indique à qui Johan parle pour la suite de la réplique jusqu'au changement d'indication. (l'écrire au tableau)

Interroger les élèves sur les autres didascalies entre parenthèse (soupir, pause, changement d'interlocuteur....) (l'écrire au tableau)

  • Maxence et elle se tordent de rire ... : indique une action hors du temps de parole. (l'écrire au tableau)

4. Importance des didascalies

collectif | 15 min. | recherche

Nombre d'élèves ont tendance à ne pas s'occuper des didascalies. Il s'agit ici qu'elles sont indispensables et font partie intégrante du texte. Pour cela, nous travaillerons la didascalie "Avec enthousiasme et à toute vitesse, il récite sans erreur la table de multiplication par neuf. Et il enchaîne avec un large extrait de la leçon de grammaire ou d'histoire."

Etape 1: Mise en situation, recherche (par groupe de 3)

page 7

Demander au élèves de préparer la scène de "Johan : Je suis sur que vous me faîtes marcher" à "Alors, comme ça vous l'avez  essayé ?"  Passer dans les groupes et identifier les 4 (si possibles) qui répondent aux situations de l'étape 2.

Etape 2 : mise en commun, collectif 

4 situations possibles :

  1. La didascalie est respectée. Interroger "naïvement" les spectateurs sur ce monologue de Maxence non écrit.(l'écrire au tableau)
  2. "Maxence" commence à faire sa récitation mais "Yohan" l'interrompt. Interroger les élèves sur ce qu'il s'est passé.  "Yohan" n'a pas respecté la didascalie. (l'écrire au tableau)
  3. La didascalie est partiellement respectée ou avec erreur. "Maxence" n'a pas correctement préparé cette didascalie. (l'écrire au tableau)
  4. La didascalie est ignorée. Le texte n'est alors plus cohérent.(l'écrire au tableau)

Pour chaque situation, faire passer le groupe correspondant (4 - 2 -3 -1) et demander aux élèves d'analyser ce qu'ils ont vu par rapport au texte.

5. Qu'a-t-on appris aujourd'hui ?

collectif | 5 min. | mise en commun / institutionnalisation

En se servant de ce qui est au tableau, que pourrait-on écrire sur l'affiche ?

Eléments attendus :

  • définition de dialogue et monologue
  • définition des didascalies
  • Contenu des didascalies
  • Que se passe-t-il si on ne respecte pas les didascalies ?

Demander à  un élève volontaire de faire l'affiche

2

Atelier de lecture : les indications scéniques

Dernière mise à jour le 22 avril 2014
Discipline / domaine
Lecture et compréhension de l'écrit
Objectif
Faire la synthèse de ce qui a été vu précédemment
Durée
45 minutes (4 phases)
Matériel
textes issu de Caribou CM2
Remarques
Il s'agit d'une séance d'entrainement

1. Le type de texte (dramatique ou comique) et le découpage en actes

collectif | 10 min. | découverte
Question 1 : lecture silencieuse du texte.
Demander aux élèves de quel livre vient cet extrait et si cette pièce appartient au théâtre dramatique ou comique. Faire expliquer la
situation de départ (le golf dans le bureau) et le titre du livre (17 Pièces humoristiques pour l’école).
 
Question 2 : demander aux élèves où ils trouvent le renseignement (au tout début du texte) et comment celui-ci est écrit (en gras). Leur demander ce que cela laisse supposer pour cette pièce (qu’il y a plusieurs actes).
 
Interroger les élèves pour savoir pourquoi certaines pièces ont plusieurs actes. Répertorier les hypothèses (pièces longues ; les
actes peuvent se passer dans des lieux différents, avec des actions qui rebondissent…).
 
A t-on parlé de cela la dernière fois ou doit-on compléter l'affiche ?

2. Retour sur les didascalies

collectif | 10 min. | réinvestissement
! Question 3 : la réponse se trouve dans la première indication donnée dans la didascalie. Demander quelle est son utilité pour le décorateur de la pièce. Bien faire indiquer que trois personnages se retrouvent sur scène à la fi n de cet extrait : M. Plumberton, Akim et la Mère Michel.  
Faire préciser le rôle des deux premiers personnages. Imaginer ce que peut venir demander la Mère Michel au détective (rappeler
la chanson).
! Question 4 : faire relire la didascalie. Demander ce que fait le détective, son assistant et ce que cela révèle sur leur charge de travail, puis ce que font M. Plumberton et Akim avant de s’asseoir et pourquoi. Interroger les élèves pour savoir en quoi cet extrait leur paraît comique.

3. Les accessoires

collectif | 10 min. | entraînement
! Question 5 : une lecture magistrale de l’extrait avec changement de voix pour le convive devrait permettre de montrer
aux élèves que cette pièce aussi se veut comique.
Faire expliciter le sens du mot convive ; le mettre en rapport avec le titre du livre : Le Grand Banquet. Faire citer la seconde partie du
titre : Le Théâtre de Motordu. Faire expliciter ce titre et trouver dans l’extrait « deux mots tordus » et ce qu’ils remplacent
(chapeau pour château ; changer pour manger). Demander comment le Prince de Motordu justifi e l’emploi du verbe changer.
Demander s’il s’agit d’un jeu de mots ou si le prince emploie ce verbe au sens propre. En faire chercher la raison. Faire maintenant lire l’extrait par deux élèves.
 
! Question 6 : le Prince de Motordu doit posséder une liste d’invités dans sa poche. Demander quels autres accessoires pourraient être utilisés pour cet extrait. C’est l’occasion de distinguer un accessoire (ex. : une couronne, un crayon…) d’un décor (comme le bureau de M. Plumberton). Faire imaginer par les élèves un décor pour cet extrait : une salle de château avec une table dressée pour les invités, une grande cheminée, des tentures et un escalier au fond de la scène,
par exemple. Demander à quoi l’accessoire cité va servir. Le Prince veut faire l’appel des invités. Indiquer que, sans cet accessoire, la scène pourrait ne pas se poursuivre.

4. Définir les didascalies

binômes | 15 min. | entraînement

Exercices en binôme 10'

Cf.  fiche d'exercices

  1. trouver les didascalies
  2. inventer des didascalies

Jeu de la scène 4 en binôme . 5'

3

Vocabulaire : Utiliser les mots pour surprendre ou amuser

Dernière mise à jour le 22 avril 2014
Discipline / domaine
Langage oral
Objectif
Utiliser les mots pour surprendre ou amuser
Jouer avec les mots
Durée
75 minutes (9 phases)
Matériel
fiche exercices et leçon
Remarques
séance inspirée du manuel Milles-feuilles Cm2 p 98-99

1. texte blablabla

collectif | 10 min. | recherche
  1. Faire lire le texte 1 silencieusement
  2. Lectures surcessives à voix haute
  3. A quoi vous fais penser ce texte ? A une conjugaison.
  4. Quel est le verbe conjuguer ici ? parler. Amener les élèves à  comprendre qu'il s'agit de synonymes dans le langage familier ou argotique.
  5. Que ressentez vous face à  ce texte ? Que vous inspire-t-il ?
  6. Comment pourrais-t-on dire ce texte pour l'apprécier mieux ?

2. Bou et les 3 zours : écrire dans une langue imaginée

collectif | 5 min. | recherche

De quel conte pour enfant s'agit-il ? s'appuyer sur le titre et l'illustration pour trouver.

Qu'est ce qui rend ce texte amusant ? Les mots bizarres

Soulignez ces mots bizarre

Correction collective

Observer les procéder de substitution de lettre (L'était, livait, forest) ou d'invention de mots (maïe, païe, caminer, groupir, flores)

3. jeux de mots

collectif | 5 min. | découverte

Lire silencieusement le texte 3

En quoi les noms des personnages sont-ils étranges ?

Ils reprennent des expressions (mot tordu, compte sur tes doigts)

Quels mots sont étrangements employés

mouton/bouton ; agneau/anneau; poulet/boulet ; boeuf/voeuf

Comment l'auteur fait-il pour rendre ce texte amusant ? Il tord les mots. Ce sont des jeux de mots

4. Utiliser des contraires

individuel | 15 min. | découverte

Recherche individuelle 10'

Je vais vous dire des expressions, essayez de les expliquer. Qu'est ce qui les rends surprenantes ?

un mort-vivant

un chaud-froid de volaille

un silence assourdissant

un beau cauchemar

5. institutionnalisation

collectif | 5 min. | mise en commun / institutionnalisation

Distribuer la leçon et la lire.

Coller la leçon sur la feuille de classeur

6. Ecrire des phrases amusantes en utilisant les procédés vus précédement

individuel | 10 min. | entraînement

 

Exercice 1

Lire ensemble la consigne et faire un exemple au tableau

(le) maire / (la) mère / (la) mer -> Le maire remercie ma mère d'aller à  la mer.

Correction collective après 3 min maximum

Correction  possible

1a. Mon père perd sa paire de lunette chaque jour pair de la semaine.

b. Le sot saute dans un sot d'eau.

Exercice 2

Lire ensemble la consigne et faire un exemple au tableau

un train, des rails -> un train déraille dans la gare

Correction collective après 3 min maximum

Correction possible

a. Un héros délivre la princesse.
b. Un homme déménage ce WE.
c. Le vent décoiffe cette dame en colère.
d. La crème déride le masque.
e. Ce tournevis dévisse chaque boulon du mécano géant.

7. Jeu du dictionnaire

binômes | 10 min. | entraînement

exercice 3

Correction collective

Différenciation : faire préciser quelle est la nature de chaque mot souligné (nom, verbe, adjectif)

8. Associer des contraire

collectif | 10 min. | entraînement

Exercice 4 individuellement (rapidement)

Correction

En collectif proposer des expressions qui associe des mots opposés à ceux ci

obscur (clair obscur)

sucré (un sucré salé)

Essayer d'en proposer d'autres.

9. Retrouver des mots tordus

individuel | 5 min. | entraînement

exercice 5

Correction collective

4

La mauvaise note

Dernière mise à jour le 22 avril 2014
Discipline / domaine
Langage oral
Objectif
Préparer la mise en scène d'une saynete
Durée
45 minutes (3 phases)
Remarques
Auteurs : Yanstit et Orphée
Téléchargé sur orphéécole

1. Lecture. Découverte du texte introduction et scènes 1, 2 et 3+ questionnaire associé paratexte / introduction

individuel | 30 min. | réinvestissement

Lecture du texte et réponse individuelle au questionnaire au questionnaire

2. Correction

collectif | 10 min. | mise en commun / institutionnalisation

Correction collective

3. Présentation des textes du projet

collectif | 5 min. | découverte

Saynètes de Christian Lamblin, édition Retz

Les séances suivantes sont consacrés pour chaque "troupe" de mettre en scène sa saynète et de s'entrainer dans le but de la présenter à d'autres classes.