Ecrire une nouvelle policière.

Disciplines
Lecture et compréhension de l'écrit et Ecriture
Niveaux
CM1, CM2.
Auteurs
C. STEPHANT et G. STEPHANT
Objectif
Socle Commun de Connaissances, de Compétences et de Culture.

Langages pour penser et communiquer :
- Adapter sa lecture et la moduler en fonction de la nature et de la difficulté du texte.
- S'exprimer à l'écrit pour raconter, décrire, expliquer ou argumenter de façon claire et organisée.
- Lorsque c'est nécessaire, reprendre ses écrits pour rechercher la formulation qui convient le mieux et préciser ses intentions et sa pensée.
- Utiliser à bon escient les principales règles grammaticales et orthographiques.
- Employer à l'écrit comme à l'oral un vocabulaire juste et précis.

Méthodes et outils pour apprendre :
- Gérer les étapes d'une production, écrite ou non, mémoriser ce qui doit l'être.
- Apprendre à gérer un projet, qu'il soit individuel ou collectif.
- En planifier les tâches, en fixer les étapes et évaluer l'atteinte des objectifs.
Relation avec les programmes

Cycle 3 - Programme 2018

  • Découvrir des romans d’aventures dont le personnage principal est proche des élèves (enfant ou animal par exemple) afin de favoriser l’entrée dans la lecture.
  • Comprendre la dynamique du récit, les personnages et leurs relations.
  • S’interroger sur les modalités du suspens et imaginer des possibles narratifs.
  • Comprendre les qualités et valeurs qui caractérisent un héros / une héroïne.
  • Connaître les caractéristiques principales des différents genres d’écrits à rédiger.
  • Mettre en œuvre (de manière guidée, puis autonome) une démarche de rédaction de textes : convoquer un univers de référence, un matériau linguistique (lexique et syntaxe déjà connus ou préparés pour l’écrit demandé), trouver et organiser des idées, élaborer des phrases, les enchaîner avec cohérence, élaborer des paragraphes ou d'autres formes d'organisation textuelles.
  • Mobiliser des outils liés à l'étude de la langue à disposition dans la classe (matériau linguistique, outils orthographiques, guides de relecture, dictionnaires en ligne, traitements de texte, correcteurs orthographiques).
  • Mobiliser ses connaissances sur la langue (mémoire orthographique des mots, règles d'accord, ponctuation, organisateurs du discours...).
  • Être initié à la notion d’aspect verbal (valeurs des temps), abordée à travers l’emploi des verbes en rédaction (le récit au passé simple, le discours au présent ou au passé composé, etc.).
  • Respecter la cohérence et la cohésion : syntaxe, énonciation, éléments sémantiques qui assurent l’unité du texte) du texte.
  • Apprendre à identifier les zones d’erreurs possibles dans un premier temps avec le guidage du professeur, puis de manière plus autonome.
  • Utiliser méthodiquement le clavier et le traitement de texte.
Dates
Créée le 02 janvier 2013
Modifiée le 16 janvier 2019
Statistiques
8374 téléchargements
163 coups de coeur
Licence
CC-BY-NC-SALicence Creative Commons : Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Partage des conditions initiales à l'identique ?.

Cette séquence est partiellement inspirée des démarches et outils de l'ouvrage pédagogique "Production d'écrits, cycle 3, Editions Magnard".

Déroulement des séances

1

Définir les ingrédients du roman policier.

Dernière mise à jour le 15 janvier 2019
Discipline / domaine
Lecture et compréhension de l'écrit
Objectif
Relever des informations sur des résumés.
Etablir un tableau collectivement et le compléter en faisant appel à ses connaissances.
S'impliquer dans une recherche.
Durée
60 minutes (4 phases)
Matériel
Fiche élève n°1 A, B et C : Les ingrédients du roman policier.
Version numérique du tableau récapitulatif des ingrédients ou affiches.
Livre "Pas de whisky pour Méphisto" ou autre nouvelle policière.

1. Annonce de l'objectif de la séquence et constitution des groupes.

collectif | 10 min. | découverte

L'enseignant annonce aux élèves le projet de la période en rédaction : chacun va écrire une nouvelle policière. La première séance sera consacrée à la lecture et à l'étude de différents résumés de nouvelles policières, afin d'en extraire les principaux "ingrédients".

Les élèves sont regroupés en 6 groupes de 3 (ou 4) par affinité ou bien de manière à créer des équipes équilibrées en terme de compétences.

2. Recherche des "ingrédients" de la nouvelle policière.

groupes de 3 | 20 min. | recherche

Chaque groupe reçoit une des fiches (A, B ou C). Procéder à une lecture collective des cases du tableau afin d'expliciter le vocabulaire spécifique.

A partir de la lecture du résumé de la nouvelle, chaque groupe devra compléter la ligne du tableau le concernant, en retrouvant les "ingrédients" du genre policier : méfait, enquêteur, victime, coupable, mode opératoire, indice, suspect.

3. Mise en commun.

collectif | 20 min. | mise en commun / institutionnalisation

Lors de la mise en commun, chaque élève recevra les deux autres résumés et les lira silencieusement.

Chaque groupe, après avoir désigné un "rapporteur", donne au reste de la classe le résultat de sa recherche sur son résumé.

Laisser les groupes confronter leurs idées.

Pendant ce temps, l'enseignant note sur les affiches ou le TBI les ingrédients de chaque résumé avec des couleurs différentes : méfait, enquêteur, victime, coupable, mode opératoire, indice, suspect.

La comparaison des affiches se fera lors de la prochaine séance.

4. Lecture offerte d'une nouvelle policière.

collectif | 10 min. | réinvestissement

A plusieurs reprises durant cette séquence, il peut être intéressant de proposer aux élèves la lecture offerte par l'enseignant d'une nouvelle policière afin d'enrichir et de débrider leur imagination, par exemple "Pas de whisky pour Méphisto". 

2

Organiser les "ingrédients" pour dégager la structure d'une nouvelle policière.

Dernière mise à jour le 15 janvier 2019
Discipline / domaine
Ecriture
Objectif
Réinvestir ses recherches dans un projet d'écriture.
Partager ses connaissances au service d'une écriture en groupe.
Durée
60 minutes (4 phases)
Matériel
Fiche élève n°2 : Schéma narratif du roman policier.
Version numérique du schéma narratif ou affiche.
Fiche élève n°3 : Mes ingrédients du roman policier.

1. Rappel de la séance précédente et comparaison des nouvelles.

collectif | 5 min. | réinvestissement

A l'aide du tableau rempli sur le TBI lors de la séance précédente ou des affiches, l'enseignant demande aux élèves de rappeler les "ingrédients" du genre policier.

2. Mise en évidence du schéma narratif d'une nouvelle policière et réalisation d'un affichage référentiel.

collectif | 30 min. | recherche

A partir de la comparaison des trois résumés et des connaissances des élèves, la structure narrative d'une nouvelle policière va être reconstituée collectivement. 
Chaque élève reçoit la fiche n°2 et la même fiche est affichée au tableau ou sur le TBI. La complétion se fait collectivement à partir des propositions des élèves.

La structure dégagée doit ressembler à peu près à ceci (utiliser des couleurs) :

- situation initiale.

- méfait commis par un coupable selon un certain mode opératoire.

- enquête.

- indices.

- fausses pistes.

- résolution de l'enquête.

- situation finale.

Inviter les élèves à comparer ce schéma narratif avec celui du conte.

Les élèves recopient ce schéma sur leur fiche afin de se constituer un premier outil d'aide à la planification.

Le jeu du Cluedo est très intéressant pour expliciter toutes les notions.

3. Début de planification de la nouvelle.

individuel | 15 min. | entraînement

L'enseignant rappelle le projet de la période : écrire individuellement une petite nouvelle policière. Pour cela les élèves devront respecter la structure narrative d'un roman policier (fiche n°2) et utiliser les ingrédients (fiche n°1). 

Aujourd'hui, les élèves vont chacun inventer des ingrédients d'un roman policier, afin de créer des cartes de jeu. Ces cartes seront mises en commun et redistribuées au hasard lors de la prochaine séance afin de permettre à chacun d'écrire une nouvelle policière. La contrainte pour les élèves sera donc d'inventer une histoire policière à partir de ces ingrédients. Le tirage au hasard peut créer des situations cocasses qui font beaucoup rire les élèves. 

Chaque élève reçoit la fiche n°3 et invente chacun des ingrédients afin de créer des cartes de jeu.

L'enseignant ramasse les fiches et devra créer pour la séance suivante le jeu de cartes à partir des réponses des élèves. 

 

4. Lecture offerte.

collectif | 10 min. | réinvestissement

Poursuivre la lecture d'une nouvelle policière.

3

Elaborer des outils d'écriture et planifier l'écriture de sa nouvelle.

Dernière mise à jour le 16 janvier 2019
Discipline / domaine
Ecriture
Objectif
Enrichir son vocabulaire.
Utiliser les "incontournables" du genre policier.
Produire des phrases courtes résumant la nouvelle.
Durée
60 minutes (4 phases)
Matériel
Fiche élève n°4 : Le vocabulaire policier.
Cartes du jeu (fabriquées par l'enseignant)
Fiche élève n°5 : Scénario
Fiche élève n°6 : Ma grille d'auto-évaluation.
Remarques
Pensez à fabriquer le jeu de cartes à partir des fiches n°3 remplies par les élèves lors de la séance précédente. Chaque type d'ingrédient pourra être sur du papier d'une couleur différente pour éviter les mélanges. Je vous conseille de faire plusieurs copies des cartes "indices" et "suspects" afin que les élèves qui le souhaitent puissent tirer plusieurs cartes de ces deux ingrédients.

1. Construction collective d'un outil d'aide à l'écriture : le vocabulaire policier.

collectif | 15 min. | recherche

Chaque élève reçoit la fiche n°4 et découvre les différentes catégories de mots à compléter. L'enseignant explique qu'ils vont rechercher collectivement des mots appartenant au vocabulaire policier afin d'éviter les répétitions et d'enrichir leur vocabulaire. Les élèves peuvent être invités à relire rapidement les trois résumés de la séance n°1 afin d'y trouver des exemples.

La fiche est complétée collectivement à partir des propositions des élèves sur les affiches ou le TBI, puis recopiée par les élèves. 

Ce travail peut être complété, en étude de la langue, par un travail spécifique sur différents champs lexicaux, comme par exemple celui de la peur, sur les registres de langue.

2. Elaboration du scénario à partir des cartes du jeu.

individuel | 30 min. | réinvestissement

Chaque élève reçoit la fiche n°5.

Chaque élève tire au sort une carte de chaque catégorie du jeu (méfait, coupable, enquêteur, victime, mode opératoire, indice, suspect).

Il est possible de proposer aux élèves qui le souhaitent de tirer deux ou trois cartes "indices" et "suspects".

La consigne est la suivante : imaginer une nouvelle policière à partir de ces ingrédients et écrire le scénario sur son cahier en quelques phrases. Il est possible de représenter le scénario sous forme de schéma ou même de carte mentale. Le but étant pour les élèves de s'organiser de la manière qui leur convient le mieux. 

3. Lecture et appropriation de la grille d'auto-évaluation.

collectif | 10 min. | découverte

Chaque élève reçoit la fiche n°6 et la lit silencieusement.

Chaque point est ensuite lu et commenté collectivement. L'enseignant doit expliciter clairement ses attentes.

Ces attentes pourront être différentes selon les élèves.

Au fur et à mesure de la planification et de l'écriture de leur nouvelle, les élèves devront se référer à cette grille, et cocher les cases qu'ils pensent respecter.

L'enseignant précise que c'est sur cette grille qu'il s'appuiera pour évaluer les productions finales.

4. Lecture offerte.

collectif | 5 min. | réinvestissement

Poursuivre la lecture offerte d'une nouvelle policière.

4

Ecrire le début d'une nouvelle policière.

Dernière mise à jour le 15 janvier 2019
Discipline / domaine
Ecriture
Objectif
Réinvestir ses recherches dans un projet d'écriture.
Rédiger la carte d'identité des personnages.
Durée
60 minutes (3 phases)
Matériel
Fiche élève n°7 : Carte d'identité.

1. Rappel de la séance précédente.

collectif | 5 min. | réinvestissement

Rappeler aux élèves le projet de la séquence ainsi que tous les outils d'aide à l'écriture disponibles.

2. Rédaction de la carte d'identité des personnages principaux.

individuel | 20 min. | entraînement

Chaque élève reçoit la fiche n°7 et la lit silencieusement. La fiche est ensuite lue et commentée collectivement afin de s'assurer de sa bonne compréhension par tous.

Chaque élève complète la carte d'identité de ses personnages principaux : victime, coupable(s), enquêteur.

3. Ecriture du début de la nouvelle.

individuel | 35 min. | réinvestissement

A l'aide de tous les outils dont ils disposent, les élèves écrivent le premier jet du début de leur nouvelle.

L'enseignant apporte une aide ponctuelle et individuelle aux élèves en fonction de leurs besoins, puis tous les écrits seront visés, corrigés et commentés individuellement en vue de la prochaine séance.

5

Poursuivre l'écriture de la nouvelle policière.

Dernière mise à jour le 15 janvier 2019
Discipline / domaine
Ecriture
Objectif
Réinvestir ses recherches dans un projet d'écriture.
Durée
60 minutes (1 phase)

1. Poursuite de l'écriture de la nouvelle.

individuel | 60 min. | réinvestissement

En fonction du contenu de leur plan de travail et des corrections de l'enseignant, les élèves poursuivent leur travail d'écriture. 

Durant cette séance, l'enseignant est "volant" : il apporte son aide et ses conseils personnalisés à chaque élève.
Chaque écrit sera corrigé individuellement en vue de la prochaine séance.

6

Améliorer et finaliser la nouvelle policière.

Dernière mise à jour le 15 janvier 2019
Discipline / domaine
Ecriture
Objectif
Réinvestir ses recherches dans un projet d'écriture.
Lire à haute voix sa production devant la classe.
Durée
60 minutes (2 phases)

1. Finalisation de la nouvelle.

individuel | 50 min. | réinvestissement

En fonction du contenu des corrections de l'enseignant, les élèves terminent leur nouvelle.

Les plus avancés peuvent saisir leur nouvelle à l'ordinateur.

2. Lecture collective des productions.

collectif | 10 min. | mise en commun / institutionnalisation

Les élèves qui le souhaitent peuvent lire leur nouvelle au reste de la classe.