L'école primaire de Jules Ferry

Discipline
Histoire
Niveaux
CM2.
Auteur
F. COURTEVILLE
Objectif
Comprendre les principes de l'école gratuite, laïque et obligatoire.
Découvrir l'école primaire au temps de Jules Ferry
Relation avec les programmes
Cette séquence n'est pas associée aux programmes.
Dates
Créée le 28 janvier 2017
Modifiée le 28 janvier 2017
Statistiques
466 téléchargements
11 coups de coeur
Licence
CC-BYLicence Creative Commons : Paternité ?.

Déroulement des séances

1

L'école primaire gratuite, laïque et obligatoire

Dernière mise à jour le 28 janvier 2017
Discipline / domaine
Histoire
Objectif
Connaître et comprendre les nouveaux principes de l'école primaire : une école gratuite, laïque et obligatoire.
Durée
50 minutes (4 phases)
Matériel
Manuel Histoire et histoire de arts CM, Magellan édition 2016

1. Recueil des représentations initiales

collectif | 5 min. | découverte

L'école d'aujourd'hui : demander aux élèves de décrire l'école. On peut éventuellement les guider par une suite de questions :

     - qui va à l'école ? Pourquoi ?

     - qu'apprend-on à l'école ?

     - Doit-on payer pour aller à l'école ? => faire la distinction entre les écoles privées et les écoles publiques...

 

L'école avant les lois Jules Ferry : demander aux élèves si l'école a toujours été comme ça et s'ils savent depuis quand tous les enfants vont à l'école.

=> demander si c'est le cas partout dans le monde.

 

Distribuer le document.

 

2. L'école avant Jules Ferry

collectif | 10 min. | réinvestissement

Doc A : Enfants transportant de l'argile dans une fabrique de briques, gravure de 1871

Observer le document

     - identifier la pauvreté de ces enfants : observer leurs vêtements/ comprendre qu'ils sont obligés de travailler malgré leur jeune âge.

     - identifier la difficulté du travail : ce qu'ils transporte paraît très lourd.

 

Lire le texte qui accompagne la gravure et l'expliquer si besoin : (texte du docteur Villermé sur le travail des enfants)

     - Où travaillaient les enfants ? Pourquoi ?

     - Quels enfants pouvaient aller à l'école à cette époque ?

Rappeler qu'à l'époque les enfants travaillaient dans les champs, les mines, des usines... pour rapporter de l'argent à leur famille. Comme ils n'allaient pas à l'école, ils continuaient ce travail une fois adulte.

 

3. L'école gratuite, laïque et obligatoire

individuel | 20 min. | recherche

Présenter rapidement les documents A et B ; décrire le doc B et lire le doc C. Puis les élèves répondent aux questions sur leur cahier de brouillon.

 

Doc B : L'enlèvement des crucifix dans les écoles de Paris en 1882

     - En quoi le fait que l'école soit gratuite permet l'égalité entre tous ? => Tous les enfants, même ceux issus de familles pauvres, peuvent aller à l'école.

     - Pourquoi retire t-on les crucifix de la classe ? => il ne doit pas y avoir de signe religieux dans les écoles publiques. En 1882, J. Ferry fait voter une loi qui rend l'enseignement laïc dans les écoles publiques. Rappeler qu'avant cela, les enseignants étaient des prêtres.

    - En quoi le fait que l'école soit laïque permet l'égalité ? => chacun est libre de choisir sa religion ou de n'en avoir aucune. Plus personne n'est obliger de pratiquer la religion de l'enseignant.

 

Doc C : Extrait de la loi du 28 mars 1882

     - Explique les articles de cette loi. => l'école devient obligatoire pour tous les enfants, garçons et filles, de 6 à 13 ans.

     - Pourquoi faut-il rendre l'école gratuite et laïque avant de la rendre obligatoire ? => on ne pouvait pas obliger les enfants à aller à l'école si elle était payant et religieuse. Il faut respecter les moyens et les croyances de chacun.

     - En quoi l'école obligatoire participe-t-elle à la liberté des enfants ? => cela donne les même chance à chacun de faire des études et de pouvoir choisir un métier.

4. Phase 4

collectif | 15 min. | mise en commun / institutionnalisation

Mise en commun : correction collective. Les élèves donnent leurs réponses et les justifient à l'aide des documents

 

Pistes pour élaborer la trace écrite

     - que faisaient les enfants avant les lois Jules Ferry ?

     - De quand datent ces lois ? Qu'ont-elles changé ?

 

Proposition de trace écrite : Autrefois, la plupart des enfants devaient travailler, dans des conditions très difficiles.

En 1881 et 1882, Jules Ferry, ministre de l'éducation, fait voter une loi qui rend l'école gratuite, laïque et obligatoire. Cela permet plus d'égalité entre les enfants.

Grâce à cela, la majorité des français savent lire et écrire au début du XXe siècle.

 

 

2

L'école primaire au temps de Jules Ferry

Dernière mise à jour le 28 janvier 2017
Discipline / domaine
Histoire
Objectif
Découvrir l'école au temps de Jules Ferry et son héritage dans l'école d'aujourd'hui.
Durée
40 minutes (3 phases)
Matériel
Manuel Histoire et histoire des arts CM, Magellan

1. Rappel

collectif | 5 min. | réinvestissement

Faire un rappel de la séance précédente : demander aux élève de donner 3 adjectifs pour expliquer comment est l'école après les lois Jules Ferry => l'école est gratuite, laïque et obligatoire.

Rappeler les dates de ces lois (1881 et 1882).

2. Etude de documents

collectif | 20 min. | recherche

Distribuer les documents et donner leur nature : 2 photos, un texte et une couverture de livre.

 

Doc A : une classe de garçons et une classe de filles vers 1900

Décrivez rapidement les deux photos => une classe de garçons et une classe de filles, assis sur des bancs, devant des pupitres.

Que font les élèves ? 

 => Dans la classe de garçons, on apprend à utiliser leur plume (ils ont tous une plume dans les mains et imitent le maître).

=> Dans la classe de filles, on assiste à un cours de sciences (au tableau l'institutrice a écrit : botanique, la fleur).

Regardez bien ces photos. Quelles sont les autres activités auxquelles les élèves assistent en classe ?

=> de la géographie : présence d'un planisphère dans la classe ; 

=> de l'EMC : une morale est écrite au tableau.

Quelles sont les ressemblances avec notre classe ?

=> usage du tableau ; organisation/ disposition de la classe; le matériel...

Quelles sont les différences avec notre classe ?

=> pas de mixité ; les élèves portent une blouse, le matériel (des plume, les pupitres...)

 

Doc B : les programmes (extrait de la loi du 28 mars 1882)

Lire le texte et sa source : donner l'auteur, le type de texte, l'époque...

Quelles sont les matières que nous étudions encore aujourd'hui ?

=> EMC, lecture, écriture, étude de la langue, littérature, géographie, histoire, sciences, mathématiques, dessin et musique.

Que pensez vous des deux dernières lignes du programmes ?

=> il y a une différence entre les programme des filles (couture) et des garçons (exercices militaires).

 

Doc C : Le matériel et les discipline (couverture de livre vers 1885)

Présenter le document et son titre.

Observez l'image C et les deux photos. Quel matériel utilisait-on en classe?

=> pupitres, banc, ardoise, tableau, plume... Comparer avec le matériel que nous utilisons aujourd'hui.

 

Lire le texte qui accompagne l'image puis observer l'image B :

Décrivez le bonnet d'âne

=> deux oreilles d'âne, l'élève est à genoux de l'élève dans un coin. il semble malheureux.

En quoi cette punition est-elle humiliante ? 

=> on compare l'élève à un âne ; un animal réputé pour être stupide. Il est ridiculisé devant toute la classe.

 

 

3. Elaborer les trace écrite

individuel | 15 min. | mise en commun / institutionnalisation

Revenir sur les éléments essentiels :

     - qu'apprenait les élèves à l'époque ?

     - Quelles étaient les punitions de l'époque?

 

Proposition de trace écrite : 

En 1882, l'enseignement devient gratuite, laïque et obligatoire. Chaque commune crée des écoles ; des écoles de filles et des écoles de garçons. La mixité n'existe pas encore.

Les élèves apprennent à lire, écrire, compter. ils font également de la géographie, de l'histoire de l'EMC et des sciences. Les filles font de la coutures et les garçons, des exercices militaires. 

Les enseignants sont très sévères et les punitions sont parfois humiliantes.