La différence

Discipline
Enseignement moral et civique
Niveaux
CE1.
Auteur
R. RINGWALD
Objectif
Domaine 3 du SCCCC : Formation de la personne et du citoyen.
- Apprendre à mettre à distance préjugés et stéréotypes et être capable d'apprécier les personnes qui sont différentes de soi et de vivre avec elles. .

Attendus de fin de cycle :
- Accepter les différences.

Compétences fondamentales :



- S'estimer et être capable d'écoute et d'empathie.
Relation avec les programmes

Socle commun de connaissances, de compétences et de culture

  • Apprendre à mettre à distance préjugés et stéréotypes et être capable d'apprécier les personnes qui sont différentes de soi et de vivre avec elles. .
Dates
Créée le 28 septembre 2017
Modifiée le 15 novembre 2017
Statistiques
140 téléchargements
6 coups de coeur
Licence
CC-BY-NC-SALicence Creative Commons : Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Partage des conditions initiales à l'identique ?.

En reparlant de la séance sur la laïcité, parler de la différence. Quelles sont les différences que l'on a dans la classe, dans l'école.

Déroulement des séances

1

La différence : qu'est-ce que c'est

Dernière mise à jour le 27 octobre 2017
Discipline / domaine
Enseignement moral et civique
Objectif
Domaine 3 du SCCCC : La formation de la personne ; la sensibilité soi et les autres
- Respecter les opinions et la liberté d'autrui, identifier et rejeter toute forme d'intimidation ou d'emprise.


Attendus de fin de cycle :
- S'estimer et être capable d'écoute et d'empathie.

Savoirs être :
- Accepter les différences.

Objectifs :
- définir la différence.
Durée
35 minutes (4 phases)
Matériel
vidéo Vinz et Lou
questionnaire
Trace écrite.

1. Découvrir le thème

collectif | 5 min. | découverte

La fois dernière, nous avons parlé de la différence.

Qu'est-ce que c'est?

"quand on est pas pareil", "quand on ne voit pas la même chose", "quand on ne pense pas pareil", " quand on a pas la même religion".

Est-ce qu'il y a une seule manière d'être différent?

"non", "y a les filles et la garçons", "les grands et les petits", "les noirs et les blancs", "les chrétiens, musulmans, juifs, indous".

"Ne pas avoir les mêmes cheveux", "ne pas avoir la même religion", "ne pas avoir la même couleur", etc...

Aujourd'hui, nous allons essayer de donner une définition la plus précise possible de la différence.

2. Problème

collectif | 10 min. | découverte

Je demande à deux élèves de venir au tableau : Néo et Rhaïne.

Je dessine 5 colonnes au tableau (physiques, identitaires, religieuses, géographiques, culturelles) et je le demande aux élèves.

  • Ces deux camarades sont-ils différents ou pareils?

Différents.

  • ​Pourquoi vous dites différents ?

​C'est une fille et un garçon ; il est blanc et elle est marron ; il a les cheveux lisses et elle les cheveux frisés ; il est plus grand qu'elle ; ils ont pas la même religion ; etc.

  • ​Vous les connaissez tous les deux n'est-ce pas, puisque vous vivez avec eux dans la classe tous les jours. Alors, est-ce qu'il y a d'autres différences?

​Ils ne s'assoient pas au même endroit dans la classe ; lui il parle beaucoup et elle ne parle pas beaucoup ; il est rigolo et elle est calme

  • ​Est-ce qu'il y a d'autres différences encore?

​non...

3. Recherche

individuel | 15 min. | mise en commun / institutionnalisation

Je vais vous montrer une petite vidéo et je vais vous distribuer un petit QCM à remplir en regardant la vidéo. 

Distribution du questionnaire. 

Nous lisons les questions et les réponses possibles ensemble.

Passage de la vidéo : Vinz et Lou apprentis citoyens, d'ici et là X2

Nous répondons aux questions.

C'est quoi leur différence à eux?

la religion ; la culture.

C'est effectivement une différence culturelle. C'est quoi la culture? 

c'est tout ce qu'on fait dans le pays ; c'est ce qu'on mange, ce qu'on regarde, ce qu'on parle.

Je note ces propositions dans la dernière colonne. Je reprends les propositions écrites au tableau en donnant un nom à chaque colone

 

 

4. Institutionnalisation - Bilan

collectif | 5 min. | mise en commun / institutionnalisation

Comment pouvons-nous définir la différence?

La différence c'est lorsque deux personnes n'ont pas les mêmes caractéristiques physiques (cheveux, corps, yeux) ou religieuses (chrétien, musulman) ou identitaires (nom, prénom, fil/garçon, calme, persévérant) ou culturelles (langues, repas, tradition).

2

La différence : ce que ça engendre

Dernière mise à jour le 15 novembre 2017
Discipline / domaine
Enseignement moral et civique
Objectif
Domaine 3 du SCCCC : La formation de la personne ; la sensibilité soi et les autres
- Respecter les opinions et la liberté d'autrui, identifier et rejeter toute forme d'intimidation ou d'emprise.


Attendus de fin de cycle :
- S'estimer et être capable d'écoute et d'empathie.

Savoirs être :
- Accepter les différences.

Objectifs :
- Associer des émotions au refus de la différence.
- Enumérer des actes ou faits réels en liant avec la différence.
Durée
50 minutes (5 phases)
Matériel
Vidéo Le garçon aux grandes oreilles
questionnaire
Trace écrite.
Informations théoriques
Pour le questionnaire, mettre les élèves en binôme
Naaliyah/Nathan, Najim/Issoufi, Néo/Krishna, Kaylie/Helley-Anna, Matthéo/Aïcha, Gabriel/Lanana, Marie-Louise/Diana, /Emma/Clément, Christina/Dyklane, Shayane/Amina, Julia/Benjamin, Rhaïne/Lyah, Nanda/Jaihane

1. Découvrir le thème

collectif | 5 min. | découverte

La fois dernière, nous avons défini la différence.

  • Qui se souvient de ce qu'on a dit?

Il y a les différences physiques, du caractère, de là ou on habite, de la culture, religieux.

  • Aujourd'hui nous allons voir ce qu'entraîne la différence.

 

2. Les représentations

collectif | 5 min. | recherche
  • La différence entraîne quoi comme réaction?

Parfois on est en colère de voir des gens qui ne sont pas comme nous ; il y a la guerre ; quelqu'un de différent peut être triste ; parfois il se cache ; parfois quand on est différent on veut changer.

 

3. Problème - le garçon aux grandes oreilles

binômes | 15 min. | recherche
  • Je mets les élèves en binôme (les binômes sont créés en fonction de leur niveau de lecture : un petit lecteur/scripteur avec 1 bon lecteur/scripteur).
  • Je leur distribue les questionnaires et lis les questions et réponses possibles avec eux.

Après le visionnage de la vidéo, vous prendrez un stylo et devrez entourer la bonne réponse.

  • Je passe la vidéo Le garçon aux grandes oreilles.

S'ils n'ont pas fini, je leur passe la vidéo une deuxième fois.

  • Correction : Je relis la question et demande aux élèves de donner la bonne réponse.

1b - 2a - 3b - 4b - 5a - 6a.

4. Recherche autour de la vidéo et élargissement

collectif | 15 min. | recherche
  • ​Pourquoi est-ce que la papa a honte de son fils?

Parce qu'il est différent ; parce que ce n'est pas beau ; parce qu'il a honte.

  • ​Cette différence devient un secret. Et comme la papa a honte, qu'est-ce qu'il fait si quelqu'un en parle ?

Il le tue ; Il devient méchant ; il se met en colère.

  • ​Comment trouvez-vous sa réaction ? 

Mal, ce n'est pas bien ; sa réaction est trop forte ; les coiffeurs étaient prévenus, ils n'avaient pas qu'à en parler.

  • ​Alors, quand on a honte, un secret, qu'on se sent différent, nous, est-ce qu'on réagit plutôt en étant méchant ou gentil?

Méchant, parce qu'on a peur ; parfois on devient méchant mais après on peut aussi être gentil ; gentil si les gens nous respectent ; méchant si les autres se moquent de nous ; parfois on veut tellement pas que les autres voient la différence qu'on la cache et s'ils la découvrent on est triste.

  • Trouvez-vous ces réactions normales?

Oui, parce que tout le monde réagit comme ça ; oui, parce qu'on peut être en colère ou triste quand on nous respecte pas ; non, parce qu'on est tous différent.

5. Institutionnalisation

collectif | 10 min. | mise en commun / institutionnalisation
  • Par rapport à notre question de départ, qu'est-ce que la différence entraîne comme réaction ou émotion?

Elle entraîne la colère, la peur, l'incompréhension, la violence, la tristesse.

Est-ce que c'est logique, normale de réagir comme ça fasse à la différence?

Non, parce qu'on est tous différent.

  • Est-ce que dans votre vie de tous les jours ou à la télévision, vous avez déjà entendu parler de choses engendrées par la peur ou le non-respect de la différence?

Quand mon copain se moque de mes lunettes, de mon caractère, de mes vêtements ; quand on fait la guerre c'est parce qu'on est pas d'accord avec la différence de l'autre ; le terrorisme existe parce qu'on accepte les religions des autres.

  • ​Et quand je vous parle de vos différences? Quand je vous dit qu'un élève ne fait pas le même exercice ou qu'un élève qui a plus besoin de bouger a le droit de sortir de la classe une fois ou deux, comment vous réagissez?

On trouve que c'est injuste ; on est pas content.

  • ​Et bien vous voyez, vous êtes tous....DIFFERENT! Donc vous êtes enseignés de manière différente car si je vous expliquais à tous la même chose et de la même façon, cela ne vous conviendrait pas à tous.

 

 

Je note au tableau : 

Quand on se sent différent ou quand on ne comprend pas la différence, on peut devenir : 

triste, violent ou en colère. 

Parfois aussi, on essaye d'ignorer ou cacher la différence.

Pourtant, nous sommes TOUS DIFFERENTS.

Je leur distribue la leçon qu'ils doivent coller dans leur cahier rouge.

3

La différence : comment agir face à la différence?

Dernière mise à jour le 15 novembre 2017
Discipline / domaine
Enseignement moral et civique
Objectif
Domaine 3 du SCCCC : La formation de la personne ; la sensibilité soi et les autres
- Respecter les opinions et la liberté d'autrui, identifier et rejeter toute forme d'intimidation ou d'emprise.


Attendus de fin de cycle :
- S'estimer et être capable d'écoute et d'empathie.

Savoirs être :
- Accepter les différences.

Objectifs :
- participer à un débat en argumentant et justifiant ses choix.
- Respecter le thème du débat.
Durée
50 minutes (4 phases)
Matériel
Vidéo La différence

1. Amorce

collectif | 5 min. | découverte

La fois dernière, nous avons défini la différence.

  • Qui se souvient de ce qu'on a dit?

Il y a les différences physiques, du caractère, de là ou on habite, de la culture, religieux ; quand on se sent différent on peut devenir méchant ou on se cache ; on raconté le conte du garçon aux grandes oreilles.

2. problème - interprétation d'une image

collectif | 15 min. | recherche

Je leur montre une image. 

Qui veut réagir sur cette image?

Il y a trois enfants ; la maman emmène un enfant jouer avec les deux autres enfants ; le petit garçon est tombé par terre ; il a l'air handicapé ; les deux autres enfants on pas l'air de vouloir jouer avec lui ; la maman doit sûrement les obliger à jouer avec lui ; peut-être que le petit garçon lui a mis de l'eau dessus.

3. Problème/recherche - et nous?

individuel | 20 min. | recherche
  • A ce moment de la séance, je laisse les élèves débattre de leurs points de vue le plus possible en essayant simplement de les garder sur le même thème.
  • Comment trouvez-vous leur réaction?

Pas gentille parce que le petit garçon il a pas demandé à être comme ça ; pas gentille mais en même temps s'il ne comprends pas les jeux et qu'il ne peut rien faire, comment on peut vouloir jouer avec lui?.

  • ​Est-ce qu'il pourrait réagir autrement?

​Oui, en trouvant un autre jeu ; oui, en lui apprenant le jeu ; non, parce qu'il n'ont peut être pas souvent l'occasion de jouer tout les deux ensemble et qu'ils veulent en profiter.

  • Comment se sentent les différents personnages?

​Pas pareils ; peut être que l'handicapé est triste ; peut-être qu'il ne veut pas jouer non plus ; les deux autres sont peut-être en colère ou fâchés après la maman.

  • ​Y-a-t-il des fois où vous vous sentez dans la position de l'enfant handicapé?

​oui, quand on ne sait pas faire quelque chose ; quand on tombe et que les autres se moquent de nous ; etc.

  • Et quand vous êtes dans cette position comment aimeriez-vous que les autres réagissent?

​On aimerait qu'ils nous aident ; qu'il nous apprennent, qu'ils ne se moquent pas de nous.

  • ​Et donc quand vous voyez dans une situation différente de vous, comment faudrait-il réagir?

​comme on voudrait que les autres fassent pour nous.

4. Retour en classe - institutionnalisation

collectif | 10 min. | recherche
  • Qu'avons-nous vu le temps du débat philosophique?​

Une image ; un enfant handicapé qui veut jouer avec d'autres enfants mais les enfants ont pas l'air content.

  • En partant de cette image, nous avons dit plein de choses sur la manière de réagir. Et finalement, comment devons-nous réagir face aux différences des autres?

On doit réagir comme on voudrait que les autres réagissent face à nos différences ; on doit accepter l'autre, on ne doit pas se moquer

 

​J'écris au tableau : Nous sommes tous différents.

Accepter les différences des autres c'est aider les autres à accepter mes différences, donc je ne rejette pas l'autre et ne me moque pas de lui.

"L'enfer c'est les autres" Sartre.

4

La différence : le racisme Débat philo

Dernière mise à jour le 15 novembre 2017
Discipline / domaine
Enseignement moral et civique
Objectif
Domaine 3 du SCCCC : La formation de la personne ; la sensibilité soi et les autres
- Respecter les opinions et la liberté d'autrui, identifier et rejeter toute forme d'intimidation ou d'emprise.


Attendus de fin de cycle :
- S'estimer et être capable d'écoute et d'empathie.

Savoirs être :
- Accepter les différences.

Objectifs :
- participer à un débat en argumentant et justifiant ses choix.
- Respecter le thème du débat.
Durée
60 minutes (4 phases)

1. Amorce

collectif | 5 min. | découverte

La fois dernière, nous avons défini la différence.

  • Qui se souvient de ce qu'on a dit?

Il y a les différences physiques, du caractère, de là ou on habite, de la culture, religieux ; quand on se sent différent on peut devenir méchant ou on se cache ; on raconté le conte du garçon aux grandes oreilles.

​Aujourd'hui nous allons parler d'une différence physique bien précise et de ce qu'elle a engendré dans le monde.

2. problème - interprétation d'une image

collectif | 5 min. | recherche

Je leur montre les deux premieres vignettes de la bande dessinée Max et Koffi sont copains. 

Je lis les bulles des personnages.

Qui veut réagir sur cette image?

 

3. Recherche

individuel | 40 min. | recherche
  • Qu'est-ce qui se passe?

Deux enfants se disputent parce que le blanc se moque de la couleur du noir.

  • Est-ce que c'est bien?

Non, c'est pas bien de se moquer ça peut rendre triste ; il est différent et c'est comme ça.

  • Est-ce que parfois nous voyons des gens agir comme ça?

Oui ou non, je les laisse raconter des anecdotes personnelles. 

  • Est-ce que insulter ou se moquer est la seule manière de rejeter quelqu'un?

non, on peut ne pas jouer avec lui ; on peut refuser de manger avec lui ; on peut refuser de lui vendre ou de lui acheter quelque chose ; on peut refuser de lui donner du travail ; etc..

  • Je montre la suite de la bande dessinée jusqu'à ce que Max et Koffi soit interpellé  par l'adulte.
  • Qu'est-ce qui s'est passé?

Max a voulu le défendre et ils se sont battus.

  • Est-ce que c'est bien?

​oui, parce qu'il l'a défendu ; non, parce qu'il ne faut pas se battre.

Je laisse les élèves réagir sur ces deux vignettes.

4. Institutionnalisation

collectif | 10 min. | recherche
  • ​De quoi parlions-nous à travers cette bande dessiné?

Du racisme.

  • C'est quoi le racisme?

​C'est quand on se moque des noirs.

  • ​​Est-ce que le racisme ce n'est que par rapport aux noirs?

Oui ; non, ca peut être envers toutes les personnes qui sont différentes.

  • ​Pensez-vous que le racisme est contre la loi?

​oui. Vous avez raison car il est puni par la loi française.

 

Je note au tableau : 

Nous sommes tous différents. 

Quand nous n'acceptons la différence d'un groupe entier (les chinois, les personnes de couleur noir ou blanche), nous créons le racisme.

Le racisme est puni par la loi : on peut avoir une amende à payer et dans un cas plus grave être emprisonné.

5

Séance décrochée sur l'esclavagisme

Dernière mise à jour le 15 novembre 2017
Discipline / domaine
Enseignement moral et civique
Objectif
Domaine 3 du SCCCC : La formation de la personne ; la sensibilité soi et les autres
- Respecter les opinions et la liberté d'autrui, identifier et rejeter toute forme d'intimidation ou d'emprise.


Attendus de fin de cycle :
- S'estimer et être capable d'écoute et d'empathie.

Savoirs être :
- Accepter les différences.

Objectifs :
- Relier un fait historique à une notion abstraite étudiée en classe
Durée
60 minutes (4 phases)
Matériel
Texte historique réunionnais.
Photo Sarda Gariga et
Trace écrite.

1. Amorce

collectif | 5 min. | découverte

La fois dernière, nous avons défini la différence.

  • Qui se souvient de ce qu'on a dit?

Il y a les différences physiques, du caractère, de là ou on habite, de la culture, religieux ; quand on se sent différent on peut devenir méchant ou on se cache ; on raconté le conte du garçon aux grandes oreilles.

​Aujourd'hui nous allons parler d'une différence physique bien précise et de ce qu'elle a engendré dans le monde.

2. problème - interprétation d'une image

collectif | 5 min. | recherche

Je leur montre les deux premieres vignettes de la bande dessinée Max et Koffi sont copains. 

Je lis les bulles des personnages.

Qui veut réagir sur cette image?

 

3. Recherche

individuel | 40 min. | recherche
  • Qu'est-ce qui se passe?

Deux enfants se disputent parce que le blanc se moque de la couleur du noir.

  • Est-ce que c'est bien?

Non, c'est pas bien de se moquer ça peut rendre triste ; il est différent et c'est comme ça.

  • Est-ce que parfois nous voyons des gens agir comme ça?

Oui ou non, je les laisse raconter des anecdotes personnelles. 

  • Est-ce que insulter ou se moquer est la seule manière de rejeter quelqu'un?

non, on peut ne pas jouer avec lui ; on peut refuser de manger avec lui ; on peut refuser de lui vendre ou de lui acheter quelque chose ; on peut refuser de lui donner du travail ; etc..

  • Je montre la suite de la bande dessinée jusqu'à ce que Max et Koffi soit interpellé  par l'adulte.
  • Qu'est-ce qui s'est passé?

Max a voulu le défendre et ils se sont battus.

  • Est-ce que c'est bien?

​oui, parce qu'il l'a défendu ; non, parce qu'il ne faut pas se battre.

Je laisse les élèves réagir sur ces deux vignettes.

4. Institutionnalisation

collectif | 10 min. | recherche
  • ​De quoi parlions-nous à travers cette bande dessiné?

Du racisme.

  • C'est quoi le racisme?

​C'est quand on se moque des noirs.

  • ​​Est-ce que le racisme ce n'est que par rapport aux noirs?

Oui ; non, ca peut être envers toutes les personnes qui sont différentes.

  • ​Pensez-vous que le racisme est contre la loi?

​oui. Vous avez raison car il est puni par la loi française.

 

Je note au tableau : 

Nous sommes tous différents. 

Quand nous n'acceptons la différence d'un groupe entier (les chinois, les personnes de couleur noir ou blanche), nous créons le racisme.

Le racisme est puni par la loi : on peut avoir une amende à payer et dans un cas plus grave être emprisonné.

6

La différence : évaluation

Dernière mise à jour le 15 novembre 2017
Discipline / domaine
Enseignement moral et civique
Objectif
Domaine 3 du SCCCC : La formation de la personne ; la sensibilité soi et les autres
- Respecter les opinions et la liberté d'autrui, identifier et rejeter toute forme d'intimidation ou d'emprise.


Attendus de fin de cycle :
- S'estimer et être capable d'écoute et d'empathie.

Savoirs être :
- Accepter les différences.

Objectifs :
- Restituer des connaissances sur un thème précis.
Durée
25 minutes (2 phases)
Matériel
polycopié évaluation

1. Amorce

collectif | 5 min. | découverte

La fois dernière, nous avons défini la différence.

  • Qui se souvient de ce qu'on a dit?

Il y a les différences physiques, du caractère, de là ou on habite, de la culture, religieux ; quand on se sent différent on peut devenir méchant ou on se cache ; on raconté le conte du garçon aux grandes oreilles.

2. Distribution du polycopié

collectif | 20 min. | recherche