Une histoire à quatre voix (Anthony Browne)

Discipline
Lecture et compréhension de l'écrit
Niveaux
CM2.
Auteur
H. SOLTYSIAK
Objectif
- Pour construire ou vérifier le sens de ce qui est lu, combiner avec pertinence et de façon critique les informations explicites et implicites issues de la lecture.
- Comprendre les notions de personnages, narrateur, points de vue
- Travailler sur le rapport texte/image
Relation avec les programmes

Cycle 3 - Programme 2016

  • Lire, comprendre et interpréter un texte littéraire adapté à son âge et réagir à sa lecture.
  • Mettre en œuvre une démarche de compréhension à partir d'un texte entendu ou lu : identifier et mémoriser les informations importantes, en particulier les personnages, de leurs actions et de leurs relations (récits, théâtre), mise en relation de ces informations, repérage et mise en relation des liens logiques et chronologiques, mise en relation du texte avec ses propres connaissances, interprétations à partir de la mise en relation d'indices, explicites ou implicites, internes au texte ou externes (inférences).
  • Mettre en relation des textes et des images.
  • Construire les caractéristiques et spécificités des genres littéraires (conte, fable, poésie, roman, nouvelle, théâtre) et des formes associant texte et image (album, bande dessinée).
  • Exprimer le justifications possibles de son interprétation ou de ses réponses; s'appuyer sur le texte et sur les autres connaissances mobilisées.
Dates
Créée le 07 février 2018
Modifiée le 15 février 2018
Statistiques
105 téléchargements
4 coups de coeur
Licence
CC-BY-NC-SALicence Creative Commons : Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Partage des conditions initiales à l'identique ?.

Travailler, à partir d'un album de littérature de jeunesse, sur les personnages et leurs relations, le rapport texte/image, l'implicite

Déroulement des séances

1

Les différents points de vue: repérer les quatre voix

Dernière mise à jour le 07 février 2018
Discipline / domaine
Lecture et compréhension de l'écrit
Objectif
Comprendre la notion de point de vue.
Comprendre qu'il s'agit d'une même histoire, racontée par quatre protagonistes différents
Interagir de façon constructive avec d'autres élèves dans un groupe pour confronter des réactions ou des points de vue.
Durée
30 minutes (2 phases)
Matériel
Tapuscrit de l'album
Informations théoriques
Notions abordées:
Narrateur
Personnages
Points de vue

1. Lecture individuelle du texte

individuel | 10 min. | découverte

Les élèves lisent silencieusement le tapuscrit.

Lecture oralisée du texte.

 

2. Comprendre qu'il s'agit de la même histoire, repérer les différents personnages

groupes de 6 | 20 min. | recherche

Les élèves cachent leur texte.

La maîtresse les questionne sur ce qu'ils ont compris de l'histoire et prend des notes.

Combien d'histoires sont racontées?

Combien y a-t-il  de personnages? Comment s'appellent-t-ils?

Où se passent les scènes?

Confrontation. On devrait se rendre compte que tout le monde n'est pas d'accord..

Comment peut-on vérifier? Chercher dans le texte.

Les élèves retournent leur texte. La maîtresse le relit à voix haute.

Débat. On cherche les indices dans le texte qui permettent de valider ou d'invalider les différentes propositions. (ex: le titre)

On surligne les différents personnages. 

La discussion nous amène à comprendre et à conclure qu'il s'agit d'une seule et même histoire, racontée par quatre personnages (narrateurs) différents, qui ont vécu cette scène de quatre manières différentes (quatre points de vue différents) Première voix: La mère de Charles, 2ème voix: Le père de Réglisse, 3ème voix: Charles, Quatrième voix: Réglisse.

(Les élèves notent le nom des personnages à côté de chaque voix)

 

 

2

Les différentes désignations des personnages

Dernière mise à jour le 11 février 2018
Discipline / domaine
Lecture et compréhension de l'écrit
Objectif
Repérer les différentes désignations utilisées pour parler de Charles et de Réglisse dans le texte
Durée
20 minutes (2 phases)
Matériel
Tapuscrit de l'album utilisé en séance 1
Niveau 1: 1 voix (Charles)
Niveau 2: 2 voix (Charles et Réglisse)
Niveau 3: 4 voix
Informations théoriques
Nom propre, Groupe nominal, pronoms personnels sujets ou compléments
Remarques
Travail en atelier dirigé de 6 élèves

1. Recherche des différentes désignations de Charles et de Réglisse dans le texte

individuel | 10 min. | recherche

Rappel de l'histoire et de ce qui a été vu en séance 1

Nous allons nous intéresser aujourd'hui uniquement à Charles et à Réglisse.

Dans le texte (ou l'extrait selon les groupes), cherchez les différentes manières utilisées par l'auteur pour désigner ces 2 personnages.

Coloriez en rouge les mots ou groupes de mots qui désignent Charles.

Coloriez en bleu ceux qui désignent Réglisse.

Un exemple est donné par un élève avant de commencer.

2. Mise en commun

groupes de 6 | 10 min. | mise en commun / institutionnalisation

Mise en commun de l'exercice, confrontation, correction 

Repérage des différentes classes grammaticales qui permettent de désigner un personnage:

- Nom propre

- GN

- Pronom personnel sujet

- Pronom personnel complément

3

Les registres de langue

Dernière mise à jour le 14 février 2018
Discipline / domaine
Lecture et compréhension de l'écrit
Objectif
Repérer les différents registres de langue utilisés dans le texte
- Raisonner pour analyser le sens des mots en contexte
Durée
20 minutes (3 phases)
Matériel
Tapuscrit avec expressions soulignées
Tableau à compléter
Informations théoriques
Langage soutenu, langage familier, langage courant

1. Langage oral: Travail sur les expressions soulignées

groupes de 6 | 8 min. | découverte

Après avoir relu oralement le texte: on essaie d'expliquer chaque expression:

- commença à l'importuner 

- je pouvais le servir agrémenté d'une salade

- mes délicieux potages

- j'ai crié son nom pendant une éternité

- j'avais besoin de prendre l'air

- j'ai consulté les offres d'emploi

- on a bavardé gaiement

- la pauvre pomme

- c'était une mauviette

- il est devenu plus cool

2. Associer chaque expression au registre de langue correspondant

binômes | 5 min. | recherche

Par 2, Les élèves remplissent le tableau en cochant les bonnes cases.

3. Confrontation et association registre/personnage

groupes de 6 | 7 min. | mise en commun / institutionnalisation

Les élèves confrontent leurs réponses, correction

Qui utilise quel registre dans cette histoire?

Toutes les expressions de registre soutenu viennent de la première voix (la maman de Charles), celles issues du langage courant appartiennent à la deuxième voix (le papa de Réglisse) et à Charles ; la quatrième voix (Réglisse) utilise des expressions du langage familier.

Trace écrite

4

Le rapport texte/image

Dernière mise à jour le 15 février 2018
Discipline / domaine
Lecture et compréhension de l'écrit
Objectif
- Travailler la compréhension approfondie de la fonction et du contenu de chaque élément
- Travailler la mise en relation de concurrence ou de contradiction de certains éléments du document
- Travailler les inférences entre éléments textuels et autre
- Travailler le repérage d’éléments explicites pertinents
Durée
28 minutes (3 phases)
Matériel
Album
8 images plastifiées par binôme
Fiches avec images pour le niveau 1
Niveau 2:

8 Petites images individuelles découpées
Frise chronologique
Texte à "découper" et à associer à chaque image


Remarques
Travail en ateliers homogènes de 6 élèves

1. Associer image/passage de la voix 3

binômes | 12 min. | recherche

Observation par 2 des grandes images.

Ces images vous rappellent-elles quelque chose? (Une histoire à quatre voix)

Ce sont les illustrations de la 3ème voix (celle de Charles)

On constate que les personnages sont des singes. Aurait-on pu le deviner rien qu'avec le texte?

 

Groupe 1 (Niveau 1): Voix 3, fiche: Le texte est séparé en 7 parties (prédécoupé). Par deux, les élèves placent chaque passage face à l'illustration correspondante. Souligner dans le texte quand c'est possible, ce qui a permis de choisir telle ou telle image. 

 

Groupe 2 et 3 (Niveau 2) (7 minutes): Voix 3, 8 images :

Remettre les images dans l'ordre (sans avoir le texte sous les yeux).

Vérifier avec le texte lorsqu'on est tombé d'accord, puis retrouver à quelle partie du texte correspondent les illustrations (petites images découpées à placer sur la frise chronologique; séparer le texte en mettant entre crochets chaque partie). 

 

 

 

 

2. Confrontation des réponses

groupes de 6 | 8 min. | mise en commun / institutionnalisation

Groupe 1

Mise en commun. Comment avez-vous procédé?

Illustration 1: texte 3 (on ne peut rien souligner de précis. On voit sur l'image que la petite fille parle au garçon)

Illustration 2: Texte 5 (jouer à se balancer)

Illustration 3: Texte 2 (éventuellement: dans le parc)

Illustration 4: Texte 4 (Les deux chiens faisaient la course)

Illustration 5: Texte 6 (Je grimpe bien aux arbres)

Illustration 6: Texte 1 (tout seul dans ma chambre)

Illustration 7: Texte 7 (rien. L'image ne correspond pas au texte)

Vérification avec l'album.

Qu'avons-nous appris? Est-ce que le texte d'une histoire suffit pour tout comprendre? NON

Tout n'est pas écrit dans le texte: l'observation de l'image permet de comprendre des choses qui ne sont pas écrites 

- L'illustration peut dire la même chose que le texte (ex: image 4)

- ou elle peut le compléter (ex: les personnages représentés par des singes/hommes)

- Et parfois, le texte en dit plus que l'illustration (ex: image 5)

 

Groupes 2 et 3 (5 minutes) :

Confrontation et correction (quels sont les indices qui vous ont permis de répondre?).

Vérification avec l'album.

Découpage et collage du texte et des illustrations

 

3. - Travailler la compréhension approfondie de la fonction et du contenu de chaque élément - Travailler la mise en relation de concurrence ou de contradiction de certains éléments du document

groupes de 6 | 8 min. | recherche

Groupes 2 et 3:

Observation fine des images par 2. Que pouvez-vous dire de la relation entre l'image et l'humeur de Charles?

On peut guider le travail en incitant les élèves à regarder les arbres (hiver quand il est avec sa mère, printemps quand il est avec Réglisse, automne quand il repart du parc. La rencontre avec Réglisse: arbre d'hiver du côté de Charles, arbres en fleurs du côté de Réglisse)

Mise en commun

Charles sourit dans l'arbre.

Ciel bleu lorsqu'il se balance avec Réglisse

Selon le temps restant:

Avez-Vous remarqué des choses étranges sur ces illustrations? 

ex: les lampadaires, nuages, arbres, ombre.. en forme de chapeau, chapeau sur la statue page 20 (chapeau qu'on retrouve sur la tête de la mère lorsqu'ils quittent le parc), les corps des chiens qui fusionnent

Essai d'analyse: A votre avis, que veut montrer l'illustrateur?

- les chiens s'amusent comme deux vieux amis, ne font qu'un.

- Domination de la mère de Charles sur son fils.

- Charles est plutôt triste dans la vie, il s'ennuie. Il change complètement à sa rencontre avec Réglisse.

 

Conclusion: Les illustrations, contrairement au texte, nous apprennent des choses sur ce que ressentent les personnages. Elles complètent le texte.

 

5

Découverte de l'album

Dernière mise à jour le 14 février 2018
Discipline / domaine
Lecture et compréhension de l'écrit
Objectif
Comprendre que les parents n'appartiennent pas à la même classe sociale grâce aux illustrations
Retrouver dans l'album complet les "clins d'oeil" de l'illustrateur vus en séance 4 pour la troisième voix
Durée
45 minutes (1 phase)
Matériel
album

1. Phase 1

collectif | 45 min. | découverte

Lecture orale de l'album par la maîtresse et présentation successives de illustrations

Premières impressions des élèves

Mise en parallèles des illustrations des voix 1 et 2:

Différence de lumière: Dans la voix 1, les illustrations sont très lumineuses. La mère est habillée de manière très chique.

Les illustrations de la voix 2 sont sombres, le père est habillée très modestement. On comprend qu'ils n'appartiennent pas à la même classe sociale (elle habite dans une grande maison individuelle, il habite dans un bloc d'appartements.

Lumière sur le père et Réglisse au retour du parc et le père sourit.

La mère ne sourit toujours pas au retour du parc.

 

Voix 3/Voix 4

Le ciel est toujours très bleu lorsque Réglisse raconte l'histoire, sauf à la fin, lorsqu'ils se quittent. Le parc est devenu complètement sombre (lumière sur Charles et Réglisse).

 

Conclusion:

Les images permettent au lecteur de comprendre des choses qui ne sont pas écrites dans le texte. Elles complètent le texte.

On apprend des choses sur les personnages et ce qu'ils ressentent.