Dénombrer une collection

Discipline
Nombres et calculs
Niveaux
CP, CE1, CE2.
Auteurs
O. LE DANTEC et J. WALTZER X
Objectif
- Dénombrer, constituer et comparer des collections.
- Utiliser diverses stratégies de dénombrement.
- Maitriser des procédures de dénombrement (décompositions/recompositions additives ou multiplicatives, utilisations d'unités intermédiaires : dizaines, centaines, en relation ou non avec des groupements).
Relation avec les programmes

Cycle 2 - Programme 2020

  • Comprendre et utiliser des nombres entiers pour dénombrer, ordonner, repérer, comparer.
  • Dénombrer, constituer et comparer des collections en les organisant, notamment par des groupements par dizaines, centaines et milliers. - Désignation du nombre d’éléments de diverses façons : écritures additives ou multiplicatives, écritures en unités de numération, écriture usuelle ; - Utilisation de ces diverses désignations pour comparer des collections.
Dates
Créée le 08 juin 2018
Modifiée le 02 septembre 2023
Statistiques
629 téléchargements
8 coups de coeur
Licence
CC-BY-NC-SALicence Creative Commons : Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Partage des conditions initiales à l'identique ?.Dépublier la séquence

Dénombrer une collection concrète, organiser le dénombrement, entrer dans la numération décimale de position.
Il s'agira de proposer aux élèves une activité simple quand au but et de laisser ouvertes les stratégies.
Mais la séance est organisée de telle sorte que ces stratégies seront amenées à évoluer par confrontation.

Déroulement des séances

1

Dénombrer une collection de fêve

Dernière mise à jour le 02 septembre 2023
Discipline / domaine
Nombres et calculs
Objectif
- Maitriser des procédures de dénombrement (décompositions/recompositions additives ou multiplicatives, utilisations d'unités intermédiaires : dizaines, centaines, en relation ou non avec des groupements).
Durée
45 minutes (3 phases)
Matériel
Des bacs et des objets à dénombrer (fêves, maccaronis, petits cubes etc).
Informations théoriques
Une collection peut être réelle ou représentée. Elle peut aussi être organisée ou pas.
Ces dichotomies permettent de situer cette activité comme une activité de dénombrement d'une collection réelle et non organisée. Activité assez peu pratiquée en classe à partir du cycle 2.
Remarques
Attention, il est conseillé de donner à chaque îlot un type d'objet différent à dénombrer. Les chutes sur le sol sont fréquentes et il faut pouvoir remettre dans le bon bac l'objet tombé.

1. Dénombrement et compte-rendu du dénombrement

groupes de 4 | 20 min. | recherche

Les élèves sont en îlots.

Chaque groupe de 4 (environ) reçoit un bac et dans ce bac une collection de fèves ou de pâtes.

Il est important que chaque groupe reçoive un type d'objet différent à dénombrer. Les chutes des objets au sol sont nombreuses, il faut pouvoir remettre chaque objet dans le bon bac.

La consigne est simple : vous devez dire combien il y a de fèves. Mais vous devez aussi réaliser une affiche pour pouvoir expliquer aux autres comment vous avez compté.

Attention, l'enseignant ne connais pas le nombre de fèves qu'il a distribué. Il se contente de prendre une poignée et de la poser dans le bac.

La confrontation doit se faire entre les groupes et non entre le groupe et l'enseignant.

 

2. Echanges de bacs

groupes de 4 | 15 min. | recherche

Une fois le dénombrement effectué, le groupe échange son bac avec un autre groupe.

Ils sont invités à dénombrer la  nouvelle collection et à rendre compte par une affiche.

3. Confrontation

groupes de 4 | 10 min. | recherche

Cette troisième étape a une durée très variable.

Il s'agit de confronter les résultats obtenus. Si les nombres obtenus sont identiques, la séance s'arrête.

Mais cela s'observe rarement, et les écarts entre les groupes sont souvent important.

Dans ce cas, l'enseignant invite chaque groupe à expliquer à l'autre sa méthode et les groupes sont invités à recompter.

On ne garde qu'un seul des deux bacs pour cette phase.

Lors de la mise en oeuvre en classe de cette séance, nous avons observé des écarts importants. L'activité de dénombrement n'était pas encore tout à fait au point (ceci n'était pas forcément du à des défauts théoriques dans l'activité mais à des difficultés d'organisation. Ceci dit, c'est une raison supplémentaire pour proposer cette activité. La capacité à travailler à plusieurs et à s'organiser pour mettre en place un travail collaboratif est fondamentale).

2

Dénombrer une grande collection de fêve

Dernière mise à jour le 15 octobre 2018
Discipline / domaine
Nombres et calculs
Objectif
- Maitriser des procédures de dénombrement (décompositions/recompositions additives ou multiplicatives, utilisations d'unités intermédiaires : dizaines, centaines, en relation ou non avec des groupements).
Durée
45 minutes (3 phases)
Matériel
Des bacs et des objets à dénombrer (fêves, maccaronis, petits cubes etc).
Remarques
Donner un type d'objet différent par îlot

1. Dénombrement et compte-rendu du dénombrement

groupes de 4 | 20 min. | recherche

Les élèves sont en îlots.

Chaque groupe de 4 (environ) reçoit un bac et dans ce bac une collection de fèves. Cette fois, on distribue une collection plus importante. La première fois, un objectif raisonnable était de dénombrer une collection inférieure à 100. Maintenant, c'est une grande collection, supérieure à 200 qu'il faut dénombrer.

La consigne est simple : vous devez dire combien il y a de fèves. Mais vous devez aussi réaliser une affiche pour pouvoir expliquer aux autres comment vous avez compté.

Attention, l'enseignant ne connais pas le nombre de fèves qu'il a distribué. Il se contente de prendre une mesure avec un récipient et de la poser dans le bac.

 

2. Echanges de bacs

groupes de 4 | 15 min. | recherche

Une fois le dénombrement effectué, le groupe échange son bac avec un autre groupe.

Ils sont à nouveau invités à dénombrer la collection et à rendre compte par une affiche.

3. Confrontation

groupes de 4 | 10 min. | recherche

Cette troisième étape est très variable.

Il s'agit de confronter les résultats obtenus. Si les nombres obtenus sont identiques, la séance s'arrête.

Sinon, on recommence les dénombrements et on réfléchit sur les stratégies de dénombrement.

L'observation menée en classe à permis d'observer des écarts parfois très grands : 325 et 364 pour une même collection.

La séance s'est terminée par un dénombrement effectué par les deux îlots rassemblés autour d'une table. l'objectif était de trouver la bonne valeur et de déterminer parmi les deux nombres initiaux lequel était le plus proche.

L'implication dans l'activité était très évident.