Les accents

Discipline
Orthographe
Niveaux
CM1, CM2.
Auteur
J. DANIELIS
Objectif
- Utiliser sans erreur les accents (é, è, ê).

- Savoir utiliser le tréma et la cédille à bon escient.
Relation avec les programmes

Ancien Socle commun (2007)

  • Écrire lisiblement un texte, spontanément ou sous la dictée, en respectant l’orthographe et la grammaire
  • Rédiger un texte bref, cohérent et ponctué, en réponse à une question ou à partir de consignes données
  • Utiliser les logiciels et les services à disposition
  • Respecter les règles de la vie collective
  • S’engager dans un projet individuel
  • S’intégrer et coopérer dans un projet collectif
  • Manifester curiosité, créativité, motivation à travers des activités conduites ou reconnues par l’établissement
  • Assumer des rôles, prendre des initiatives et des décisions
Dates
Créée le 26 octobre 2015
Modifiée le 29 octobre 2015
Statistiques
415 téléchargements
9 coups de coeur
Licence
CC-BY-NC-SALicence Creative Commons : Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Partage des conditions initiales à l'identique ?.

Redécouverte d'une leçon étudiée en CE2: les accents. Leur rôle, leur importance (phonétique et morphologique) dans la construction des mots.

Déroulement des séances

1

Redécouverte des accents

Dernière mise à jour le 26 octobre 2015
Discipline / domaine
Orthographe
Objectif
- retenir les principaux accents, leurs correspondances phonétiques et leur présence dans le vocabulaire courant.
Durée
40 minutes (3 phases)

1. Mots à corriger / à classer

individuel | 15 min. | recherche

Une fiche d'exercice est distribuée, et les élèvent en prennent connaissance. Il s'agit de divers exercices où des mots sans accents sont à orthographier correctement avec les accents correspondants (choix entre circonflexe et tréma). POUR LES CM2, le maître prendra soin d'inscrire au tableau les différents accents, sans les nommer (pour le moment) et laisse les élèves travailler en autonomie.

 

Avec les CM1, le maître reprend les différents accents, toujours au tableau, et les nomme, en prenant soin de montrer l'orientation du trait (vers le haut: aigu...). Les élèves répètent et le maître interroge brièvement sur ces accents, dans certains mots. Ensuite, il s'arrête davantage sur le circonflexe, plus problématique, et demande de chercher quelques mots qui en contiendraient. Les élèves sont invités à inscrire sur brouillon des mots qui leur viennent à l'esprit, et qui comportent ces différents accents (Noël sera souvent cité pour le tréma, compte tenu de la rareté de ce dernier)... Lorsqu'ils ont fini, les CM1 tentent de faire le premier exercice du polycopié

2. Correction des exercices

collectif | 15 min. | mise en commun / institutionnalisation

inscription au tableau des accents, leur nom (avec sollicitation des élèves), et leur transcription phonétique (exemple avec le "e" accent aigu)

 

Correction des exercices avec intervention des élèves.

Le second exercice est corrigé au tableau, avec un tableau à trois entrées, à l'intérieur duquel sont consignés les mots proposés dans l'exercice (les élèves étaient autorisés à utiliser le dictionnaire). Certains mots méritent une explication: glaïeul, héroïsme... Le vocabulaire est donc également travaillé.

 

Le maître donne le troisième exercice aux élèves, sur la cédille. Les CM2 le font en autonomie, tandis qu'il assiste les CM1 dans la réalisation des exercices et dans leur explication. Ils font également l'exercice sur la cédille après avoir vérifié avec eux la règle (vue lors de la séquence suivante) sur le son [s] avec la lettre "c", qui conduit à revoir brièvement la règle du "c" devant le a, o, u, lorsqu'on veut prononcer [s]. Les élèves sont progressivement amenés à  comprendre l'usage de la cédille.

3. Mise en commun orale

collectif | 10 min. | mise en commun / institutionnalisation

Le maître interroge les élèves sur les enseignements de cette fiche d'exercices: la règle pour les accents (par rapport au son qu'ils font) et la règle pour l'utilisation de la cédille (cf phase précédente). Il sollicite les élèves les plus faibles, qui se font aider par d'autres élèves. Répétition des différents accents, et explication: notamment pour le circonflexe, souvent d'origine étymologique (anciens mots latins) et peu explicable au sens de la "logique" d'un enfant. Certains mots sont retenus: forêt, rêve, hôtel, hôpital, etc...

 

Lors de la séance suivante, le maître institutionnalisera cela sous forme de leçon écrite. 

2

Les accents, suite

Dernière mise à jour le 29 octobre 2015
Discipline / domaine
Orthographe
Objectif
- recopier un texte de quelques lignes sans fautes (en l'occurrence, texte à trou)
- savoir utiliser les accents à bon escient
- savoir utiliser un dictionnaire
Durée
50 minutes (4 phases)

1. Rappel de la séance précédente

collectif | 5 min. | réinvestissement

Le maître interroge les élèves sur la leçon sur les accents. Quels sont les différents accents? Comment se prononcent-ils? Sur quelles lettres les trouve-t-on? Quand utilise-t-on une cédille?...

2. Leçon

collectif | 15 min. | mise en commun / institutionnalisation

Le maître inscrit au tableau la leçon sur les accents, reprenant leur typologie, leur transcription phonétique et leur transcription sur les lettres. Pour les CM1 , la leçon sera plus détaillée afin qu'ils comprennent la différence, notamment entre l'accent aigu et l'accent grave. Pour les CM2, on insiste davantage sur l'accent circonflexe et le tréma.

3. texte sans circonflexe

collectif | 20 min. | découverte

Par deux, CM1 et CM2 sont invités à recopier un texte de 5 lignes où certains mots nécessitent l'ajout d'un accent circonflexe et d'une cédille.

pour ceux qui ont terminé, ils peuvent commencer les mots croisés (activité appréciée par la classe): mots à retrouver selon indices donnés. Utilisation du dictionnaire autorisée voire encouragée. Pour les CM1 le maître assistera les élèves qui en ont besoin.

4. Correction des exercices

collectif | 10 min. | mise en commun / institutionnalisation

Le texte est recopié (un morceau chaque élève) au tableau, et les erreurs sont corrigées au fur et à mesure.

Les cédilles sont mises en rouges afin de mieux les voir.

 

Les mots inconnus sont expliqués et le texte final est relu par certains élèves qui ne sont pas passés au tableau; cet exercice de relecture permet d'insister sur le rôle de la cédille notamment au niveau phonétique (on peut demander de lire le mot avec un simple "c").

 

Les mots croisés sont également corrigés au tableau, et le maître prend soin d'expliquer chacun de ces mots. Il donne l'origine latine de certains mots et montre que le circonflexe est souvent le vestige d'un "s" disparu (évolution de la langue française).