Le droit à l'éducation

Discipline
Enseignement moral et civique
Niveaux
CM1, CM2.
Auteur
J. DANIELIS
Objectif
- Comprendre le sens des symboles de la République.
- Comprendre les notions de droits et devoirs, les accepter et les appliquer.
- Comprendre les principes et les valeurs de la République française et des sociétés démocratiques.
- Prendre part à une discussion, un débat ou un dialogue : prendre la parole devant les autres, écouter autrui, formuler et apprendre à justifier un point de vue.
- Développer les aptitudes à la réflexion critique : en recherchant les critères de validité des jugements moraux ; en confrontant ses jugements à ceux d'autrui dans une discussion ou un débat argumenté.
- Respecter tous les autres et notamment appliquer les principes de l'égalité des femmes et des hommes.
Relation avec les programmes

Ancien Socle commun (2007)

  • S’impliquer dans un projet individuel ou collectif
  • Lire avec aisance (à haute voix, silencieusement) un texte
  • Lire seul et comprendre un énoncé, une consigne
  • Dégager le thème d’un texte
  • Repérer dans un texte des informations explicites
  • Inférer des informations nouvelles (implicites)
  • Comprendre les notions de droits et de devoirs, les accepter et les mettre en application
  • Respecter les autres, et notamment appliquer les principes de l’égalité des filles et des garçons
  • Respecter les règles de la vie collective
Dates
Créée le 27 octobre 2015
Modifiée le 11 novembre 2015
Statistiques
705 téléchargements
12 coups de coeur
Licence
CC-BY-NC-SALicence Creative Commons : Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Partage des conditions initiales à l'identique ?.

Suite au débat philosophique, il est ressorti que l'école apparaît comme une contrainte. A travers l'humour, les élèves révèlent un rapport conflictuel et complexe à l'école, que l'étude de documents va tenter de nuancer.

Déroulement des séances

1

Débat philosophique

Dernière mise à jour le 27 octobre 2015
Discipline / domaine
Enseignement moral et civique
Objectif
- Comprendre le sens des symboles de la République.
- Comprendre les notions de droits et devoirs, les accepter et les appliquer.
- Comprendre les principes et les valeurs de la République française et des sociétés démocratiques.
- Prendre part à une discussion, un débat ou un dialogue : prendre la parole devant les autres, écouter autrui, formuler et apprendre à justifier un point de vue.
- Développer les aptitudes à la réflexion critique : en recherchant les critères de validité des jugements moraux ; en confrontant ses jugements à ceux d'autrui dans une discussion ou un débat argumenté.
- Respecter tous les autres et notamment appliquer les principes de l'égalité des femmes et des hommes.
Durée
45 minutes (4 phases)
Informations théoriques
objectifs ciblés: engager un débat au sein de la classe, avec différents rôles (animateur, contradicteur, synthétiseur). Donner le goût de la réflexion, du questionnement.

1. réflexion sur des questionnements

groupes de 4 | 10 min. | recherche

Par petits groupes, les élèves vont réfléchir à des thématiques sujets à des questionnements. Le maître donne un exemple probant, basé sur une phrase d'un élève la veille: l'école ne sert à rien, "j'ai wikipedia". 

 

Evidemment, l'école sera un sujet central parmi les questionnements, mais les questions peuvent être très variées sur le même sujet. Les questions peuvent être diverses, mais toujours liées à l'élève, le citoyen, la société en général (le travail, par exemple). Pratiquement toutes les questions peuvent être posées, le maître les rassemblera dans des séances.

2. Mise en commun des questions

collectif | 15 min. | mise en commun / institutionnalisation

Au tableau, le maître écrit les différentes questions posées, "en vrac". Il les recopiera sur une fiche pour s'en inspirer lors des séances suivantes (et notamment dans l'élaboration des séances). A chaque question, l'élève doit expliciter ce qu'il cherche à comprendre (pas de question bateau). La vedette est incontestablement l'école, et une séquence lui sera vraisemblablement dédiée. 

 

Chaque groupe intervient via le synthétiseur, qui énumère les plus grandes questions que son groupe a trouvées.

3. Amorcer une réponse, entrer dans le débat philosophique

groupes de 4 | 10 min. | recherche

Dans chaque groupe, les élèves se répartissent des rôles bien définis, et devront tenter de répondre de manière synthétique , mais construite, à une question que leur donne le maître (de préférence, une question qu'ils ont trouvée, mais pourquoi pas aussi panacher les questions dans les groupes).

 

Chaque rôle est respecté, et les règles du débat sont rappelées: temps de parole, prise de parole régulée (par un animateur) et respect des opinions. Il s'agit ensuite d'instaurer l'idée d'hypothèse; à l'aide de modalisateurs. L'élève se décentre et apprend à réfléchir de façon plus large, au nom d'un groupe (la société, la classe, etc...).

4. Débat

collectif | 10 min. | mise en commun / institutionnalisation

Deux groupes volontaires tentent d'exposer leur vision du sujet choisi, et d'apporter quelques réponses et hypothèses. La classe écoute, et le maître joue le rôle d'arbitre: certains élèves souhaitent ajouter des éléments ou s'opposent à l'orateur. Le débat est lancé, régulé par le maître. 

 

Par la suite, des débats seront animés en demi-groupe; il s'agit donc d'initier les élèves à la réflexion philosophique.

2

Le droit à l'éducation dans le monde

Dernière mise à jour le 27 octobre 2015
Discipline / domaine
Enseignement moral et civique
Objectif
- Comprendre le sens des symboles de la République.
- Comprendre les notions de droits et devoirs, les accepter et les appliquer.
- Comprendre les principes et les valeurs de la République française et des sociétés démocratiques.
- Prendre part à une discussion, un débat ou un dialogue : prendre la parole devant les autres, écouter autrui, formuler et apprendre à justifier un point de vue.
- Développer les aptitudes à la réflexion critique : en recherchant les critères de validité des jugements moraux ; en confrontant ses jugements à ceux d'autrui dans une discussion ou un débat argumenté.
- Respecter tous les autres et notamment appliquer les principes de l'égalité des femmes et des hommes.
Durée
50 minutes (5 phases)
Informations théoriques
Objectifs spécifiques: prendre conscience que l'éducation est une chance, et que son accès dans le monde reste très lacunaire, voire inexistant: les pays sous-développés, les pays en guerre notamment.

1. Découverte des documents

collectif | 5 min. | découverte

Les élèves prennent connaissance des documents et les lisent silencieusement. 

Ce sont des documents portant sur l'éducation dans le monde: un graphique pointant l'inégalité de l'accès à l'éducation selon la richesse des pays mais aussi différenciant l'accès des garçons et des filles à l'école, un texte sur les droits de l'enfant, une photographie montrant des élèves africains dans une salle de classe rudimentaire. 

 

Ces documents montrent donc en priorité ceux qui ne peuvent pas aller à l'école ou qui ne bénéficient pas d'une école bien dotée.

 

Les enfants redécouvrent la convention des droits de l'enfant, étudiée en fin de séance.

2. Réponse aux questions

individuel | 10 min. | recherche

Individuellement, les élèves répondent au brouillon aux questions portant sur la nature et la description des documents.

Ces questions ont pour but de vérifier la compréhension des élèves et mettent en relief l'importance de l'éducation comme droit fondamental (le droit à l'éducation), mis en exergue dans la convention des droits de l'enfant de 1989.

3. Correction et étayage

collectif | 10 min. | mise en commun / institutionnalisation

Le maître vérifie les réponse avec les élèves, et entreprend une relectureplus poussée des docs avec eux. IL met en évidence la diversité des supports (graphique, texte, photographie) et montre leur cohérence (même thématique). Dans le graphique (doc 1), le maître apporte un vocabulaire (étayage) sur la disparité filles/ garçon dans l'accès à l'éducation. Explication du mot discrimination et illustration au vu de certains pays (les plus pauvres) où de nombreuses femmes ne peuvent accéder à l'éducation, ni d'ailleurs prétendre à de nombreux autres droits.

 

Explication de l'UNICEF, organisme sous l'égide de l'ONU dédié aux droits des enfants dans le monde.

 

Les élèves se corrigent.

4. trace écrite

collectif | 15 min. | mise en commun / institutionnalisation

La trace écrite est au tableau, et les élèves la copient dans leur classeur.

 

"on dénombre 100 millions d'enfants non scolarisés dans le monde, ce qui traduit une grande inégalité entre les pays riches et les pays pauvres ou en guerre. Les filles vont moins souvent à l'école dans les pays pauvres car elles sont victimes de discrimination (: on ne leur reconnaît pas les mêmes droits qu'aux autres.) Depuis 1989, une convention protège les enfants du monde entier. Des organismes, comme l'UNICEF, oeuvrent pour faire disparaître l'analphabétisme (le fait de ne savoir ni lire ni écrire)."

5. Les 25 ans de La convention des droits de l'enfant.

collectif | 10 min. | mise en commun / institutionnalisation

La fiche des 25 ans des droits de l'enfant reprend, accompagnée d'images et d'une typographie agréables, les principaux droits des enfants: droit à être écouté, aller à l'école, à la sécurité.

 

Cette fiche est distribuée, affichée en grand format au tableau, et les élèves lisent chacun un principe, avec, à chaque fois, une explication du maître/des élèves, accompagnée d'exemples.  Les élèves apprennent à connaître leurs droits, en tant qu'enfants et non plus seulement élèves. Important car ils peuvent parfois se trouver en position d' "infériorité" par rapport à l'adulte et ne pas oser révéler un problème parfois grave. 

3

L'éducation en France

Dernière mise à jour le 27 octobre 2015
Discipline / domaine
Enseignement moral et civique
Objectif
- Comprendre le sens des symboles de la République.
- Comprendre les notions de droits et devoirs, les accepter et les appliquer.
- Comprendre les principes et les valeurs de la République française et des sociétés démocratiques.
- Prendre part à une discussion, un débat ou un dialogue : prendre la parole devant les autres, écouter autrui, formuler et apprendre à justifier un point de vue.
- Développer les aptitudes à la réflexion critique : en recherchant les critères de validité des jugements moraux ; en confrontant ses jugements à ceux d'autrui dans une discussion ou un débat argumenté.
- Respecter tous les autres et notamment appliquer les principes de l'égalité des femmes et des hommes.
Durée
55 minutes (5 phases)
Informations théoriques
Il s'agit de comparer la situation de la scolarisation dans le monde et de voir la situation en France.

L'objectif spécifique est de connaître les grands acteurs qui ont oeuvré pour que la scolarisation soit obligatoire en France., puis l'évolution de l'Ecole française.

1. Découverte des documents

collectif | 10 min. | découverte

Rappel de la leçon précédente sur la scolarisation, le terme "discrimination", et distribution du nouveau document.

 

Il s'agit de deux activités: remettre dans l'ordre les grandes réformes scolaires, et un tableau à compléter en écho à un texte sur l'égalité filles-garçons.

 

Oralement, les élèves donnent la nature de chacun des documents: des photographies, une illustration, un vitrail, un texte et un tableau. Le maître demande aux élèves ce que ces documents ont en commun. Le titre de l'activité (les grandes étapes du droit à l'éducation) peut aider.

2. Activité : l'école en France

binômes | 10 min. | recherche

Par deux, les élèves tentent d'ordonner des vignettes: Jules Ferry, le collège unique, Guizot, etc..

Si les élèves ne connaissent pas les grands architectes de l'école moderne, ils s'aident des dates, toutes inscrites en légende.

Ordre des vignettes: 2 - 5 - 3- 6- 4 - 1

 

3. Correction de la première activité

collectif | 10 min. | mise en commun / institutionnalisation

Le maître corrige en s'arrêtant surtout sur Ferry, et attire l'attention sur les mots: laïque, gratuit, obligatoire, socle de l'école républicaine depuis cette réforme.

 

Deuxième activité à faire.

4. 2e activité: prélever des informations et les restituer dans un tableau

individuel | 10 min. | recherche

Seuls, les élèves lisent et prélèvent des informations à remettre dans un tableau à double entrée contenant les informations "garçons" et "filles", avec différents paramètres comme "durée des études secondaires", "année de création du bac"...

 

L'activité vise à prélever des informations explicites et à sélectionner l'essentiel. 

Elle consiste, dans la séquence, à comprendre la différence entre garçons et filles face à ce droit fondamental.

Le maître redemande par la même occasion quel est le terme utilisé pour nommer cette "différence". Les élèves doivent répondre "discrimination", terme vu précédemment.

5. Trace écrite

collectif | 15 min. | mise en commun / institutionnalisation

A la suite du paragraphe écrit en séance précédente: 

 

"En 1881, les lois Jules Ferry instaurent l'enseignement primaire, laïque et obligatoire pour tous les garçons et les filles. Aujourd'hui, l'école est gratuite et obligatoire jusqu'à 16 ans. Depuis 1975, tous les élèves entrent au collège."

4

l'éducation : questionnement philosophique

Dernière mise à jour le 11 novembre 2015
Discipline / domaine
Enseignement moral et civique
Objectif
cf. objectifs séquence
Durée
45 minutes (4 phases)
Informations théoriques
comprendre la notion d'école, d'apprentissage, de savoir et d'émancipation intellectuelle, à travers la lecture et la compréhension (explicite/implicite) d'un texte à portée philosophique. Organiser/provoquer le débat, et des questions de nature philosophique.

1. Distribution du texte et lecture à voix basse, lecture des questions

individuel | 10 min. | découverte

les élèves découvrent le texte, le lisent, soulignent les mots qu'ils ne comprennent pas, et commencent à explorer le questionnaire.

2. Lecture collective

collectif | 10 min. | mise en commun / institutionnalisation

Ensemble, nous lisons le texte, explicitons les mots compliqués et tentons d'en expliciter le message, la volonté, l'objectif de la séquence.

3. Activité: questionnaire à remplir

binômes | 15 min. | recherche

Le texte doit être relu individuellement, les binômes tentent de remplir la fiche, et justifient leurs réponses. Les questions poussent à l'interrogation.

4. Correction de l'activité, débat

collectif | 10 min. | mise en commun / institutionnalisation

Les élèves interviennent et répondent aux questions oralement. Le maître explicite certains choix et développe quelques réponses, poussant les élèves à questionner leur travail.