Les Fourberies de Scapin,, Molière

Discipline
Langage oral et écrit
Niveaux
5ème.
Auteur
J. LECLAIR
Objectif
Vivre avec autrui: famille, amis, réseaux
Relation avec les programmes

Cycle 4 - Programme 2018

  • Lire, comprendre et interpréter des textes littéraires en fondant l’interprétation sur quelques outils d’analyse simples.
  • Situer les textes littéraires dans leur contexte historique et culturel.
  • Vérifier sa compréhension de l’écrit de façon autonome.
  • Être capable de justifier son interprétation en s’appuyant précisément sur le texte.
  • Savoir décrire et analyser l’image fixe et mobile.
  • Percevoir les effets esthétiques et significatifs de la langue littéraire.
  • Être capable d’en analyser les sources : notions d’analyse littéraire, de procédés stylistiques.
  • Lire un texte à haute voix de manière claire et intelligible ; dire de mémoire un texte littéraire ; s’engager dans un jeu théâtral.
  • Rédiger, en réponse à une consigne d’écriture, un écrit d’invention s’inscrivant dans un genre littéraire du programme, en s’assurant de sa cohérence et en respectant les principales normes de la langue écrite.
  • Recourir régulièrement aux écrits de travail pour préparer des travaux, donner forme à une réflexion, classer, résumer etc.
  • Organiser l’écrit en fonction des règles propres au genre du texte à rédiger et à son support : connaissance des caractéristiques des genres littéraires pour composer librement des écrits, en intégrant éventuellement différents supports.
  • Prendre en compte les normes de l’écrit pour réviser son texte : cohérence, cohésion (syntaxe, énonciation, éléments sémantiques qui assurent l’unité du texte) et normes linguistiques.
  • Connaître les principaux genres littéraires et leurs caractéristiques.
Dates
Créée le 11 août 2019
Modifiée le 04 mars 2020
Statistiques
815 téléchargements
7 coups de coeur
Licence
CC-BY-NC-SALicence Creative Commons : Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Partage des conditions initiales à l'identique ?.

- Continuité avec la 6ème: approfondissement de la découverte de l’œuvre de Molière.
- Approfondissement de l'analyse des types de comique: comment faire rire?
- Les mariages forcés
- Écrire un scénario dialogué dans un but de captation théâtrale

Déroulement des séances

1

Molière et le théâtre.

Dernière mise à jour le 03 mars 2020
Discipline / domaine
Langage oral et écrit
Objectif
- Réactiver les connaissances de la 6ème sur un auteur et une époque.
- Le théâtre: généralités sur ce genre littéraire (révisions)
Durée
81 minutes (2 phases)

1. Molière et le théâtre comique

collectif | 50 min. | réinvestissement

Document "Molière et le théâtre comique"

Répondre aux questions sur la vie de Molière et ses sources d'inspiration. 

1- principales étapes de la carrière de Molière:

  • il naît dans une riche famille bourgeoise et est fasciné par les comédiens qu'il voit sur le pont-neuf. 
  • Il fonde l'Illustre Théâtre avec madeleine Béjart. Tournée en France, comédien ambulant. Il revêt toutes les casquettes et se met à écrire des farces, des comédies. 
  • Le frère du roi le prend sous sa protection:  "Troupe de Monsieur". Il écrit beaucoup, joue beaucoup et a énormément de succès. Louis XIV le prend sous son aile. 
  • Il est très malade et meurt peu après une représentation du Malade Imaginaire.

2- Il est mort peu après la représentation du Malade imaginaire, en étant lui-même très malade (tuberculose)

3- Ses sources d'inspiration sont la comédie latine, la farce médiévale, la Commedia Del'Arte. 

4- La Commedia Del'Arte est une représentation théâtrale où les acteurs improvisent à partir d'un scénario déterminé. C'est un comique de gestes et de grimaces: exagération u jeu pour fair erire. 

5- La farce est un petit spectacle comique à l'origine intercalé entre les pièces religieuses qui devient ensuite une pièce à part entière.

6- Les Fourberies de Scapin sont jouées en 1671

Montrer des extraits de la Farce de Maître Pathelin: qu'est-ce qui est comique dans cette farce? 

 

2. Le théâtre et le texte théâtral: généralités

collectif | 31 min. | découverte

1- Le théâtre: 

Faire noter aux élèves 5 mots sur ce qu'évoque, pour eux, le théâtre. 

Mise en commun au tableau sous forme de carte mentale. 

 

Faire remplir le tableau qui explique la différence dramaturge / metteur en scène / personnage / acteur

Motétymologiedéfinition
dramaturgedu grec "drama" (action) et "ergo" (faire, travailler)

personne qui imagine, écrit une pièce de théâtre

Metteur en scènedu grec "skéné" (construction de bois devant laquelle jouent les acteurspersonne qui décide de la manière dont la pièce va être représentée sur la scène.
Personnagedu latin "persona": masque de l'acteurêtre fictif d'une oeuvre, inventée par le dramaturge et jouée par le comédien.
comédiendu grec "komôs" (fête célébrant Dyonisos) et "oide": chant) + suffixe -ienpersonne qui joue la comédie, qui interprète un personnage sur scène. 

 

2- Qu'est-ce qui caractérise le texte théâtral? 

Poser la question aux élèves et leur demander d'y répondre en ayant leur livre sous les yeux. faire émerger les notions de scène, acte, réplique, didascalies, etc. 

Acte (n.m.) : Nom des parties majeures d’une pièce, fixées à l’origine en fonction de la durée de vie des bougies qui éclairaient la scène.

Aparté (n.m.) : parole qu’un ou plusieurs personnages prononcent à l’écart des autres personnages sur scène. Le public en est l’auditeur privilégié.

Coup de théâtre (n.m.) : brusque changement dans le déroulement de l’action, qui provoque un effet de surprise.

Didascalie (n.f.) : indication scénique donnée par l’auteur sur le décor, les déplacements, les gestes, les mimiques et les sentiments des personnages.

Dialogue (n.m.) : paroles qu’échangent deux personnages d’une pièce de théâtre.

Dramaturge (n.m.) : auteur d’une pièce de théâtre.

Mise en scène (n.f.) : art de donner vie au texte théâtral imaginé par le dramaturge en coordonnant tous les éléments nécessaires à sa création (décor, costumes, accessoires, lumière, bruitages, jeux des acteurs, etc.)

Monologue (n.m.) : texte dit par un personnage seul sur scène (dont seul le public prend connaissance).

Quiproquo (n.m.) : malentendu, situation de méprise où un personnage va prendre un élément pour ce qu’il n’est pas.

Réplique (n.f.) : ensemble des phrases que dit un personnage avant que le suivant ne prenne la parole.

Scène (n.f.) : 1. Terme désignant l’espace où se joue une pièce de théâtre. 2. Sous-division d’une pièce de théâtre, à l’intérieur d’un acte, correspondant traditionnellement à l’entrée ou la sortie de scène d’un ou plusieurs personnages.

Tirade (n.f.) : longue réplique d’un personnage. 

 

2

Les Fourberies de Scapin, entrée dans l'oeuvre

Dernière mise à jour le 04 mars 2020
Discipline / domaine
Langage oral et écrit
Objectif
Bien avoir en tête qui est qui dans la pièce.
Durée
32 minutes (1 phase)

1. Les personnages

collectif | 32 min. | découverte

1- Faire faire un arbre généalogique des personnages principaux de la pièce, en faisant bien émerger (avec 3 couleurs différentes) les trois catégories auxquelles ces personnages se rattachent: les pères / les fils / les filles. 

2- recherches sur l'étymologie: que nous apprend l'étymologie de Scapin? De Géronte? 

Géronte: vieillard gerôn, ‑ontos, « vieillard » . Scapin: même racine que "échapper", "escape": celui qui parvient à sortir sain et sauf de la situation pénible ou dangereuse dans laquelle on se trouve

 

 

 

3

Visionnage de la pièce en entier

Dernière mise à jour le 03 mars 2020
Discipline / domaine
Langage oral et écrit
Objectif
Voir une pièce de théâtre dans son intégralité, avoir le rendu "réel" des spectateurs au temps de Molière, saisir l'intention de Molière dans sa globalité
Durée
40 minutes (1 phase)

1. travail d'écriture

collectif | 40 min. | découverte

Ecrivez une lettre à Molière pour lui raconter que vous avez vu une mise en scène de sa pièce. 

- Expliquez-lui quels sont les choix du metteur en scène  pour mettre son texte en valeur. Dites-lui si vous avez trouvé cela pertinent et si cela correspond à ce que vous avez imaginé en lisant la pièce.