EPS: la balle aux prisonniers

Discipline
Education physique et sportive
Niveaux
CE1, CE2.
Auteur
M. FOIN
Objectif
- Dans des situations aménagées et très variées, reconnaitre ses partenaires et ses adversaires.
- Dans des situations aménagées et très variées, s'engager dans un affrontement individuel ou collectif en respectant les règles du jeu.
- Dans des situations aménagées et très variées, contrôler son engagement moteur et affectif pour réussir des actions simples.
- Dans des situations aménagées et très variées, connaitre le but du jeu.
- Accepter l'opposition et la coopération.
Relation avec les programmes

Cycle 2 - Programme 2020

  • Coordonner des actions motrices simples.
  • Respecter les règles essentielles de jeu et de sécurité.
  • Accepter l'opposition et la coopération.
  • Comprendre le but du jeu et orienter ses actions vers la cible.
Dates
Créée le 18 septembre 2019
Modifiée le 18 septembre 2019
Statistiques
465 téléchargements
4 coups de coeur
Licence
CC-BY-NC-SALicence Creative Commons : Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Partage des conditions initiales à l'identique ?.

Séquence en EPS de jeux collectifs dont la situation de référence s'appuie sur une situation de balle aux prisonniers.

Déroulement des séances

1

S1: situation de référence

Dernière mise à jour le 18 septembre 2019
Discipline / domaine
Education physique et sportive
Objectif
-s'approprier les règles et commencer à s'engager dans un affrontement collectif en mettant en place une stratégie d'équipe
Durée
60 minutes (4 phases)
Matériel
2 ballons
des plots
un sifflet

1. explication de la séance

collectif | 10 min. | découverte

Expliqué le déroulé de la séance ( échauffement, ateliers, jeu (balle aux prisonniers), retour au calme)

Rappeler les règles de sécurité, en collaboration avec les élèves :

Qui peut me rappeler les règles de sécurité?

-écouter attentivement les consignes

-ne pas se bousculer

-ne pas viser la tête avec un ballon

-bien s'échauffer

-avoir une tenue adaptée

-respecter son rôle et ses partenaires

Insister sur ces règles, sous peine d'exclusion du jeu

2. Echauffement

individuel | 15 min. | entraînement

Commencer l'échauffement dans la cour: 1 coup de sifflet: on court, 2 coups de sifflet, on marche, 3 coups de sifflet, on marche très lentement.

Puis faire des aller-retours en ligne (variables didactiques) ; 

En marchant :

vers l’avant, vers l’arrière, sur la pointe des pieds, sur les talons,  o jambes pliées, (le plafond nous descend sur la tête) 
sur le côté, en croisant ou en ramenant un pied contre l’autre et en écartant (on marche en faisant le crabe) , en levant une jambe pliée ou tendue ( on marche en faisant le pantin de bois),  en mobilisant les bras (on fait l’oiseau ou le moulin) (petits et grands cercles) ,

En sautant : sauter sur un pied, sur les deux pieds (on fait le kangourou).

3. ateliers

individuel | 15 min. | entraînement

Par groupe de 3 faire les ateliers suivants:

"slalom entre des plots en avant"

"le slalom en cerceau (un pied dans chaque cerceau)"

"je cours en arrière le plus vite possible"

 

 

4. situation de référence: la balle aux prisonniers

collectif | 20 min. | découverte

L'enseignant fait asseoir les élèves et attend le calme pour passer les consignes.

Il demande alors aux élèves : "Qu'est-ce que la balle aux prisonniers, quel est le but, qui peut me rappeler les règles?"

Il laisse alors répondre quelques élèves.

"La balle aux prisonniers est un jeu collectif, c'est à dire qui se joue par équipe. On a 2 équipes qui s'affrontent sur un terrain qui est séparé en 2 camps. Chaque équipe se tient dans un camp délimité par des plots, on a pas le droit de se balader dans le camp adverse. Il y a un ballon, le but pour l'équipe qui a le ballon va être de lancer se ballon dans le camp adverse pour toucher un adversaire. Un adversaire est touché lorsque le ballon tiré rebondit sur lui puis rebondit a terre sans qu'il ait pu l'attraper. S'il l'attrape il n'est pas touché. Si l'adversaire est touché, il sort alors de son camp pour aller dans la prison qui est derrière le camp adverse. Il a alors une chance de se libérer : on lui donne le ballon et s'il réussit a toucher un adversaire quand il est dans la prison il peut retourner dans son camp. Sinon il reste en prison, et il peut tenter de toucher un adversaire lorsqu'il reçoit un ballon de la part de ses partenaires ou lorsque le ballon sort du terrain. L'équipe qui a mis tous les adversaire en prison gagne le match."

 

Une fois les règles rappelées, l'enseignant scinde la classe en 4 groupes répartis sur 2 terrains et les laisse jouer en veillant au respect des règles et en observant des comportements des élèves afin de réfléchir à des activités pour les faire progresser.