Tous en boîtes

Discipline
Sciences et technologie
Niveaux
CM1.
Auteur
M. WALLART
Objectif
Classer les organismes.
Exploiter les liens de parentés pour comprendre et expliquer l'évolution des organismes.
Décrire des animaux et faire émerger des critères de classification.
Relation avec les programmes

Cycle 3 - Programme 2020

  • Classer les organismes et établir les liens de parenté.
  • Réaliser une classification en groupes emboîtés pour mettre en évidence des liens de parenté à partir d'un petit nombre d’espèces possédant des attributs identifiés.
Dates
Créée le 03 novembre 2019
Modifiée le 17 novembre 2019
Statistiques
209 téléchargements
0 coups de coeur
Licence
CC-BY-NC-SALicence Creative Commons : Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Partage des conditions initiales à l'identique ?.

Déroulement des séances

  • Séance 1 : Séance 3 - Sciences et technologie, 70 min
  • Séance 2 : Séance 4 - Sciences et technologie, 65 min
1

Séance 3

Dernière mise à jour le 03 novembre 2019
Discipline / domaine
Sciences et technologie
Objectif
Construire une classification en groupe emboités
Durée
70 minutes (6 phases)
Matériel
Pour l'enseignant :
- 6 photographies d'animaux
- 7 photographies de squelettes
- 1 affiche en A2 : tableau des attributs

Par groupe :
- images des 6 animaux
- 1 affiche
- colle
- ciseaux

Par élève :
- 1 document élève "décrire les animaux"
- 1 document "tableau des attributs"
- feuille claseur sciences

1. Présentation des animaux à classer (oral) :

collectif | 5 min. | découverte

Projeter les 6 photos d'animaux (canari, chien, chat, lapin, phasme, poisson rouge.

Les faire nommer.

Consigne : "En groupe, vous allez classer ces 6 animaux. QUe faut - il faire en premier pour pouvoir les classer ?"

--> il faut observer les attributs qu'ils possèdent.

2. Observation et description

groupes de 5 | 10 min. | recherche

Les élèves listent les attributs de chaque animal sur le document élève "Décrire les animaux".  Les animaux sont toujours projetés.

3. Mise en commun

collectif | 15 min. | mise en commun / institutionnalisation

Les élèves confrontent leurs listes, vérifient et valident la présence des attributs.

 

Projeter les photos des squelettes afin d'ajouter un attribut supplémentaire pour certains animaux : squelette interne et colone vertébrale.

 

Interroger la pertience de certains attributs : la présence d'une queue n'est pas forcément un attribut pertinent :

- Il vaut mieux ne pas le retenir pour le canari et le chien dont les queues ne sont pas réellement comparables.

- Le nombre de pattes est souvent retenu comme critère par les élèves. expliquer que les scientifiques parlent plutôt du nombre de membres (ex : les ailes des oiseaux sont des membres)

 

Les élèves ajoutent les attributs qui leur manquent sur leur document.

 

Expliquer qu'on ne cherche pas retenir tous les attributs maus seulement ceux qui sont les meilleurs pour classer. Entourer les caractères pertinents sur chaque document.

 

Pour organiser l'ensemble et pouvoir comparer plus facilement les animaux, l'enseignant propose de rassembler toutes les informations dans un tableau. Les élèves remplissent le document "tableau des attributs". Une croix indique lorqu'un animal possède un attribut. Correction collective.

4. Classement en groupes emboîtés

groupes de 6 | 15 min. | recherche

En se servant du Tableau des atributs, chaque groupe classe les images des six animaux selon les attributs qu'ils ont en commun. les élèves entourent les animaux d'un même groupe et écrivent l'attribut commun.

Dans un premier temps, les élèves disposent de plusieurs photos par animal.

Dans un second temps, les élèves ne disposent plus que d'une seule image par animal.

Pour  pouvoir placer un animal dans plusieurs groupes, les élèves sont obligés de réaliser des groupes emboîtés. Ils nomment l'attribut commun à tous les animaux.

Différentiation : possibilité de proposer 5 boites de tailles différentEs pour les élèves en difficulté ou de tracer préalablement les groupes emboités.

5. Mise en commun et bilan

collectif | 15 min. | mise en commun / institutionnalisation

Comparer les affiches des différents groupes et les valider ou non.

Pour bien ancrer le concept, utiliser des cercaux de différentes tailles pour créer les boîtes.

6. Trace écrite

individuel | 10 min. | mise en commun / institutionnalisation

Les élèves recopient le classelent sur leur feuille.

Nommer les groupes constitués :

quatre membres : tétrapodes

poils : mamifères

Crocs : vertébrés

squelette interne : vertébrés

yeux + bouches : animaux

2

Séance 4

Dernière mise à jour le 17 novembre 2019
Discipline / domaine
Sciences et technologie
Objectif
Réinvestir les principes de la classification phylogénétique
Durée
65 minutes (4 phases)
Matériel
Par élève :
- 3 documents exercices de classification 1,2 et 3
- feuilles de classeur A4 bleues

1. Détermination des étapes pour classer les animaux

collectif | 10 min. | mise en commun / institutionnalisation

Questionner les élèves pour organiser les différentes étapes qui permettent de réaliser un classement en groupes emboîtés. Ces étapes sont affichées en classe.

Pour classer des animaux, il faut :

- observer et décrire les animaux en utilisant un vocabulaire précis,

- dresser une liste des attributs observés pour chaque animal en ne retenant que les attributs pertinants pour le classement.

- déterminer l'attribut commun partagé par tous les animaux,

- regrouper les animaux qui partagent le même attribut,

- faire émerger des ensembles en tenant compte du nombre décroissant d'attributs partagés,

- nommer chaque groupe en indiquant ce qui a permis de les regrouper.

2. Exercices d'entraînement

individuel | 30 min. | réinvestissement

Exercice 1 :  construire une classification en groupe emboîtés à partir d'un tableau d'attributs.

Exercice 2: Lire et analyser un classement en groupes emboîtés de différentes collections d'animaux.

Exercice 3 : Etablir le classement en groupes emboîtés de différetntes collections d'animaux.

 

3. Représentation sous la forme d'un arbre de parenté

collectif | 15 min. | mise en commun / institutionnalisation

Expliquer : le classement des animaux peut se représenter sous la forme d'un arbre de parenté. Des animaux qui ont de nombreux attributs communs ont un fort lien de parenté : on dit qu'ils ont un ancêtre commun.

Ecrire au tableau le nom des 6 animaux sur la même ligne : chien, chat, lapin, canari, poisson, phasme.

Quels sont les animaux qui partagent le plus d'attributs ? --> Le chien et le chat. Ils sont ensembles car ils ont des yeux, des oreilles, 4 membres, des poils et des crocs

Et ensuite ? Le chien, le chat et le lapin (qui ont des poils) ...

Les élèves recopient l'arbre ainsi constitué et notent les attributs au bon endroit sur chaque branche horizontale.

4. TE finale

individuel | 10 min. | mise en commun / institutionnalisation

Copie de la TE

Les êtres vivants qui présentent des attributs communs peuvent être classés dans un même groupe. Si un ensemble d'êtres vivants partage des attributs, c'est qu'ils ont un ancêtre commun.

Plus des espèces partagent des attributs, plus elles sont proches : les scientifiques établissent ainsi la classification du vivant. On peut la représenter sous forme de groupes emboités ou d'arbres de parenté.