Les débuts de l'Humanité

Discipline
Histoire
Niveaux
SEGPA, 6ème.
Auteur
S. LAFFITTE
Objectif
- Situer chronologiquement des grandes périodes historiques.
- Extraire des informations pertinentes pour répondre à une question.
Relation avec les programmes

Ancien Socle commun (2007)

  • Connaître et mémoriser les principaux repères chronologiques (évènements et personnages)
  • Identifier les périodes de l’histoire au programme
Dates
Créée le 20 août 2016
Modifiée le 14 septembre 2016
Statistiques
337 téléchargements
9 coups de coeur
Licence
CC-BY-NC-SALicence Creative Commons : Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Partage des conditions initiales à l'identique ?.

Construction simple et claire d'une définition des "premiers humains"
Situer dans l'espace et le temps les premiers être humains0
Comprendre comment les premiers êtres humains ont peuplé le monde.

Déroulement des séances

1

Le travail des Historiennes et Historiens

Dernière mise à jour le 20 août 2016
Discipline / domaine
Histoire
Objectif
S'interroger sur la nécessité de l'Histoire
Comprendre une profession
Durée
60 minutes (1 phase)
Matériel
Double page activités page 16-17 Magnard 2016
liens :
lienmini.fr/hgemc6-002
lienmini.fr/hgemc6-032

1. Rencontre avec un Historien

collectif | 60 min. | découverte

1. Relevé des conceptions des élèves : à quoi sert l'Histoire ?

Comment exerce-ton le métier d'Historien ou d'Historienne ?

Lecture de la planche illustrée ( qui servira de mémo.)

 

2. Compréhension orale: écoute d'une interview avec un historien Benjamin Stora

3. Questionnaire du livre

Réponses aux questions
1. Les historiennes et les historiens s’intéressent à tout ce qui fonde notre société : l’origine des êtres humains, des objets,
des mots, des bâtiments...
2. L’Histoire peut aider à comprendre la société actuelle car elle nous permet de nous repérer dans la société, de savoir
ce qui s’est passé avant.
3. Benjamin Stora était passionné d’histoire dès le collège. Il est devenu historien car c’est un moyen de s’engager dans
la vie de la cité : pour plus de liberté, de justice, de fraternité.
4. Les livres ainsi que les archives et les entretiens permettent aux historiennes et historiens de connaitre ce qui s’est
passé il y a longtemps

4. Trace écrite

Utilisation de la planche illustrée comme support.

Elaboration d'un texte reprenant la trame de l'interview et les propos de Benjamin Stora

 

5. Prolongements possibles 

Activité de compréhension orale : interview de Yves Coppens, paléontologue

Activité de compréhension orale : interview de Guillaume Malingue, archéologue

 

 

2

Comment les premiers êtres humains ont-ils peuplé le monde?

Dernière mise à jour le 21 août 2016
Discipline / domaine
Histoire
Objectif
- Utiliser des documents donnant à voir une représentation du temps (dont les frises chronologiques), à différentes échelles, et le lexique relatif au découpage du temps et suscitant la mise en perspective des faits.
- Extraire des informations pertinentes pour répondre à une question.
Durée
60 minutes (1 phase)
Matériel
lien mini.fr/hgemc6-033

1. Découverte d'un site préhistorique

collectif | 60 min. | mise en commun / institutionnalisation

Analyse iconographique : Le site préhistorique de Fejej en Ethiopie

Avec l'aide visuelle proposée par le manuel, les élèves analysent les éléments clé de la photographie qui permettent de

- localiser l’origine des premiers êtres humains en Afrique de l’Est,

- établir une première datation des débuts de l’humanité à plus de deux millions d’années.

Les élèves peuvent ainsi prendre conscience de l’importance de la recherche de traces, à la base de nos connaissances en Préhistoire
 

Etude de documents page 20-21

Frise chronologique partagée en 4 périodes ( texte explicatif + photographie de découvertes)

Carte  d'occupation de la planète au Paléolithique (version retro-projetable cf lien)

 

Questionnaire

1.Les premiers êtres humains apparaissent vers 3 millions d’années. De nouvelles découvertes (cf. l’étude p. 22-23) ont récemment vieilli le genre humain d’environ 400 000 ans. On date ainsi la naissance du genre humain à 2,8-3 millions d’années.
2. L’Afrique est le berceau du genre humain.
3. Dans le deuxième encadré, le mot « probablement » indique une hypothèse.
4.Les êtres humains ont atteint des iles et des continents aujourd’hui accessibles par bateau et par avion parce qu’à l’époque les rivages préhistoriques étaient plus étendus qu’aujourd’hui (information prise dans la légende et visualisée grâce à la carte ). Ils sont donc passés à pied, là où, aujourd’hui, la terre a fait place à la mer ou à l’océan.

 

3

La naissance de l'Humanité

Dernière mise à jour le 14 septembre 2016
Discipline / domaine
Histoire
Objectif
- Utiliser des documents donnant à voir une représentation du temps (dont les frises chronologiques), à différentes échelles, et le lexique relatif au découpage du temps et suscitant la mise en perspective des faits.

- Découvrir les bases latines et grecques, dériver et composer à partir d'éléments latins ou grecs, repérer des mots appartenant au vocabulaire savant, construire des séries lexicales.
Durée
135 minutes (3 phases)
Matériel
lienmini.fr/hgemc6-003

Fiche interview à photocopier.

1. Comment l'archéologie décrit-elle les débuts de l'humanité ?

collectif | 45 min. | recherche

Etude de documents pages 22-23

Photographies légendées

1. Découverte d'un fossile humain

2. Fouilles du site de Ledi-Geraru

Témoignage d'un paléontologue

Interview de Yves Coppens

Carte des sites de découverte des plus anciens fossiles d'Homo

 

Questionnaire

Je situe

1. C’est une mâchoire qui a été découverte.

2.  Ce fossile a été découvert sur le site de Ledi-Geraru, dans l’Afar, une région de l’Éthiopie, en Afrique de l’Est. Il est
daté d’environ 2,8 millions d’années.

3. Les fossiles de l’australopithèque Lucy et de l’ Homo erectus vivaient tous les deux en Afrique tropicale, à l’Est, pendant
la Préhistoire. Lucy a vécu vers 3,2 millions d’années.
On apprend qu’ Homo erectus se place dans l’évolution entre les premiers êtres humains et l’homme moderne ( Homo
sapiens ). Homo erectus a vécu entre 1,9 million d’années et 100 000 ans environ.

 

J'extrais les informations

4. Le travail de fouilles est exigeant parce que les découvertes sont aléatoires. Il demande beaucoup de minutie et de sens de l’observation. Il est aussi pénible car il est physique (creuser, pelleter, passer au tamis, etc.) et cette pénibilité peut être aggravée par les conditions climatiques (ici le travail dans le désert).

5. L’australopithèque Lucy / le fossile de Ledi-Geraru / le fossile d’Homo erectus découvert par Yves Coppens.

6.Le fossile de Ledi-Geraru mêle des caractéristiques d’un Homo habilis , le tout premier type d’être humain ou alors
d’un nouveau genre d’ Homo, et d’australopithèque, un hominidé, pré-humain, proche parent des premiers êtres
humains.
 

J'explique
Le fossile confirme l’hypothèse de la naissance des premiers êtres humains en Afrique, mais il modifie l’hypothèse sur leur date d’apparition en vieillissant cette naissance d’environ 400 000 ans.
 

 

2. Un campement magdalénien à Etiolles

collectif | 45 min. | recherche

Que nous apprend ce site sur la vie d'Homo Sapiens en Europe ?

1. Texte documentaire

2. Photographie :" Traces d'habitat"

3. Schéma : le renne, une ressource multiple

4. Production artistique.

 

Questionnaire

J'extrais des informations

1. La tente est le lieu communautaire par excellence. La vie à l’intérieur s’y organise autour du foyer (le feu). Cela répond
à un besoin d’éclairage et de chaleur. Le feu sert aussi à la cuisson des aliments et à des opérations de fabrication
comme le débitage des silex fournis en grande quantité par la proximité d’un gisement important.

2. La civilisation magdalénienne est une « civilisation du renne » car les Magdaléniens utilisent le renne comme une ressource utile pour leur vie quotidienne. Ils utilisent la chair et le sang du renne, sa peau, ses os, ses boyaux
et tendons pour se nourrir, se chauffer, se protéger, etc.

3. Les femmes et les hommes de ce campement chassent (le renne, le cheval sauvage) et cueillent. Ils fabriquent des outils (en pierre taillée) et produisent des objets plus symboliques ou artistiques (galet gravé).

 

Je comprends un document

4. Les Homo Sapiens d’Étiolles vivent en nomades. Le campement a été fréquenté de nombreuses fois. Il était saisonnier.
L’espace de circulation quotidienne autour d’un camp de base est compris entre 30 et 40 kilomètres (pour la chasse,
la cueillette, etc.), l’espace de circulation régulière entre 70 et 100 km (pour atteindre des lieux comme une grotte ornée
ou encore un lieu de cueillette de plantes rares) et, enfin,l’espace de circulation exceptionnelle entre 300 et 700 km
(pour échanger ou trouver des objets rares).

5.Ce sont des chasseurs-cueilleurs qui se déplacent à la suite des troupeaux et en fonction de la disponibilité des plantes qu’ils ramassent.


Je formule des hypothèses


6. Il ne subsiste rien de la structure parce qu’elle n’était pas abandonnée sur place contrairement aux pierres de calage,
aux déchets du débitage des silex ou aux ossements issus de la consommation d’animaux, mais aussi et surtout parce que
le bois et la peau se dégradent plus vite que la pierre et l’os. Le site est exceptionnel car il a été conservé dans les limons
d’inondation de la Seine qui ont permis sa conservation.


Maitrise de la langue
Il s’agit de montrer qu’ Homo sapiens maitrise des techniques  de fabrication, exploite au mieux son environnement et
est capable d’abstraction. L’élève peut construire son texte en pointant donc : l’utilisation d’une ressource comme le renne, la maitrise du feu et la taille de silex, et, enfin, le fait de représenter son environnement par le dessin gravé.
 

3. Homo sapiens découvre l’Amérique

collectif | 45 min. | découverte

Que savent les scientifiques sur le peuplement de l'Amérique il y a environ 14 000 ans ?

1. Reconstitution ( dessin) de mastodontes

2. Photographie d'un fossile de mastodonte

3. Photographie d'outils reconstitués

4. Carte représentant les principales hypothèses de trajets d'Homo Sapiens.

5. Extrait d'un texte documentaire "Homo, histoire plurielle d'un genre très singulier" de C-L Gallien

 

Questionnaire

Je situe

1.Ce fossile de mastodonte a été découvert à Sequim, dans le Nord-Ouest des États-Unis. Il date d’environ 14 000 ans
avant. J.-C.

2. Ce fossile est situé sur la route probable des chasseurs découvrant le continent américain en venant de Sibérie
par le détroit de Béring.


J’extrais des informations

3. Ce mastodonte est mort des suites d’une blessure causée par une lance dont la pointe en os est restée fichée
dans l’une des côtes. Il a donc été chassé par l’homme.
Cette découverte semble confirmer une installation d’ Homo sapiens en Amérique plus précoce qu’on ne le croyait jusqu’à
présent.

4. Ces outils sont en bois (hampe) et en os (pointes et hameçons).

5.Les hommes de cette époque chassent aussi le mammouth, le bison, l’élan, le caribou, le bœuf musqué.

 

Je formule une hypothèse

L’élève peut sélectionner les hypothèses « en longeant les côtes depuis la Sibérie ou l’Asie » ou « traversée de l’océan Atlantique en suivant la banquise ». Il doit mettre
en lumière :
- la zone de départ,
- le moyen de déplacement,
- ce qui est longé,
- le degré de vraisemblance de l’hypothèse (probable, possible).


Maitrise de la langue
On peut relever les mots suivants : harpon,sagaie (armes), chasseurs.

 

4

Comment les premiers êtres humains ont-ils peuplé le monde?

Dernière mise à jour le 14 septembre 2016
Discipline / domaine
Histoire
Objectif
- se repérer dans l'espace
- se repérer dans le temps
- raisonner
-coopérer
-utiliser une ressource numérique
Durée
50 minutes (1 phase)
Matériel
Fiche activités (pages 30 et 31)

1. Les débuts de l'humanité

collectif | 50 min. | entraînement

1. Je situe les origines de l’homme

L’Afrique constitue le berceau de l’humanité.

 

2. Je distingue la Préhistoire de l’Histoire

  1. Dans le mot préhistoire, le préfixe « pré- » signifie avant.
 2. La période de la Préhistoire s’écoule donc avant celle appelée histoire.
 3. Il faut colorier la période qui s’étend de - 3 000 000 à - 3 300.

 

3. J’identifie un objet et sa fonction
 
1.C’est un petit objet de 3 cm approximativement, plus long et étroit que large. Il est en os taillé. Il présente un bout arrondi et plus large percé d’un trou et une autre extrémité en pointe.
2. Cet objet est en fait une aiguille en os taillé et poli qui sert à coudre.
3.L’aiguille à chas est inventée au cours du Paléolithique supérieur, vers 20 000 ans avant notre ère et sa forme est restée la
même depuis.

L’extrémité effilée et pointue sert à percer les peaux animales qui vont être cousues ensemble tandis que l’extrémité ronde percée d’un trou (ou chas) sert à faire passer le fil, fait de tendon animal, permettant l’assemblage des peaux pour former le vêtement.

4. Travail de groupe : nous réalisons une exposition sur Homo sapiens

Il faut veiller à bien choisir l’animal chassé par Homo sapiens : renne ou mammouth.

Un tableau de ce type peut aider à organiser la réponse sans rien oublier : Parties de l’animal , utilisation.

5. Je fais un relevé de la grotte Chauvet

1. Points-paumes
2. Mains positives (on peut y ajouter des points-paumes)
3. Crâne d’ours
4. Empreintes de pieds humains
5. Rhinocéros abrégé
6. Mammouth rouge
7. Panneau des chevaux
8. Panneau des mégacéros
9. Panneau des lions