Initiation théatrale

Discipline
Agir, s'exprimer, comprendre à travers l'activité physique
Niveaux
TPS, PS, MS.
Auteur
A. JAN
Objectif
- adapter ses déplacements à des environnements ou contraintes variés ;
- s’exprimer sur un rythme musical ou non, avec un engin ou non ; exprimer des sentiments et des émotions par le geste et le déplacement ;
- se repérer et se déplacer dans l’espace.
Relation avec les programmes
Cette séquence n'est pas associée aux programmes.
Dates
Créée le 06 janvier 2013
Modifiée le 06 janvier 2013
Statistiques
639 téléchargements
10 coups de coeur
Licence
CC-BY-NC-NDLicence Creative Commons : Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification ?.

La séance peut servir d'introduction à une séquence de théâtre, ou être menée en séance décrochée, en se suffisant à elle seule.

Déroulement des séances

1

Initiation au théatre

Dernière mise à jour le 06 janvier 2013
Discipline / domaine
Agir, s'exprimer, comprendre à travers l'activité physique
Objectif
- adapter ses déplacements à des environnements ou contraintes variés ;
- s’exprimer sur un rythme musical ou non, avec un engin ou non ; exprimer des sentiments et des émotions par le geste et le déplacement ;
- se repérer et se déplacer dans l’espace
Durée
27 minutes (3 phases)
Matériel
- Un CD/bande musicale
Informations théoriques
- On alterne moments de calme et de concentration et moments de stimulation physique. Se concentrer, imaginer et faire un effort d'abstraction demande beaucoup de concentration, il est important de laisser les enfants bouger et se détendre entre les différents exercices.
- L'enthousiasme des enfants est souvent remarquable. Attention, ce type de séance nécessite de veiller à ne pas laisser le groupe

1. Mise en route

collectif | 7 min. | découverte

- Regroupement en salle de jeux ou dans une grande pièce: On informe les élèves du fait que nous allons faire "des jeux de théâtre", ou qu'on va jouer à "faire comme si"--> "Il va falloir bien m'écouter pour réussir à jouer ensemble. Vous allez pouvoir vous lever et bouger...vous êtes prêts?"

- ”Nous allons commencer: Nous marchons dans la salle. Nous devons essayer de ne pas laisser d’espace innoccupé, répartissons nous bien dans l'espace.” ( prise de conscience du groupe, prise d’information par le regard).

- Une fois que l'espace semble bien occupé et les élèves correctement répartis: "Attention, maintenant nous allons commencer à marcher en même temps que notre respiration. Je fais rentrer de l'air dans mes poumons (l'enseignant fait un pas et exagère l'inspiration pour le rendre explicite aux enfants)...et je fais sortir de l'air de mes poumous (en faisant un pas et en exagérant l'expiration).

- Une fois deux ou trois répétitions correctement effectuées: "Attention, cette fois je vais faire rentrer beaucoup d'air dans me poumons, je vais me transformer en gros ballon! (Expiration exagérée) Je suis un gros ballon, je prend beaucoup de place (l'enseignant écarte les bras et fait des pas lents, jambes écartées, pour mimer le "gonflement")...Mais je dois être percé! Je me dégonfle tout doucement, je suis déjà beaucoup moins gros (l'enseignant fait des pas plus rapprochés et baisse petit à petit ses bras jusqu'à les avoir le long du corps). Je me dégonfle toujours, je suis un ballon ratatiné! Oh, je me dégonfle de plus en plus, je suis redevenu tout petit (l'enseignant de voute et plie les jambes, peu à peu on se rapprochera du sol) ...je suis un ballon tout dégonflé, je suis tout mou et ne peux plus me tenir droit (on s'allonge sur le sol), je suis complètement dégonflé maintenant."

- "Vous êtes bien allongés? Fermez les yeux...vous ne bougez plus, vous êtes tout mous, on dirait presque que vous dormez....vous êtes tout léger maintenant, vous êtes sur un nuage tout doux(images mentales, visualisation, portes ouvertes vers l’imaginaire. Concentration, détente physique et psychique.).

- "Maintenant vous êtes redevenus des enfants. Vous avez toujours les yeux fermés. Tout doucement vous pouvez commencer à vous assoir. Maintenant vous allez lentement ouvrir les yeux. Voila. Personne n'est resté un ballon?" On peut appeler quelques enfants par leur prénom en leur demandant "........, es tu là?".


 

2. Entrée dans le jeu de mime et d'expression

collectif | 15 min. | entraînement

Premier jeu: avec la participation de l'enseignant

Les élèves sont assis, ils n'ont pas changé de posture depuis la fin de l'exercice précédent.

- "A présent nous allons jouer à "faire comme si" nous étions en promenade dans la forêt. A chaque fois que nous croiserons un animal, nous marcherons comme lui. Par exemple, si je croise un géant, je ferai des pas de géant...mais il n'y a pas de géant dans la forêt. Vous allez rencontrer bien d'autres personnages vous allez voir! Vous êtes prêts à partir? Alors debout, il est temps de se mettre en marche!"

- Les élèves sont debouts: "Nous partons en promenade d'exploration. Nous devons donc occuper tout l'espace de la salle, répartissez vous bien, c'est partie pour la balade! (...) Oh, attention, nous allons croiser un premier animal, c'est un...ours! Nous faisons donc des pas d'ours (à 4 pattes, sur les pieds et non sur les genoux) (...) Voila maintenant un autre animal, c'est...une souris! Faisons des pas de souris (tout petits pas silencieux) Une biche arrive, faisons des pas de biche (pas chassés) (...) Voila un nouvel animal, celui là doit être en voyage de vacances, ou il a du s'égarer, c'est un gros éléphant! Faisons des pas d'éléphants (jambes écartées, avec des mouvements de bascule de droite à gauche et de gauche à droite). L'éléphant est parti vite, il a eu peur d'un petit animal que je vois arriver...c'est un lapin, faisons des pas de lapins (on avance en s'aidant de ses mains, en étant accroupi). Voila presque la fin de notre promenade...mais un dernier drôle d'animal arrive... c'est un homme, faisons des pas d'homme.

- "Nous avons beaucoup marché et rencontré beaucoup d'animaux, nous sommes fatigués de cette aventure: nous allons nous réassoir par terre pour récupérer".

Deuxième jeu: interprétation libre, sans le modèle de l'enseignant

- "Je vais vous apprendre un dernier jeu. Il s'agit toujours de "faire comme si". Je vais mettre de la musique. Lorsque vous l'entendrez, vous aurez le droit de courir ou de danser... mais attention, dés que le musique s'arrête, il faudra vous transformer en statue! C'est compris? Qui peut ré-expliquer?"

-" Attention à ne pas trop faire de bruit, vous devrez faire la statue lorsque la musique s'arrêtera! ". On passe un extrait musical, puis on coupe le son. L'important est que tout le monde se soit arrêté. On ajoute ensuite une nouvelle contrainte: "la prochaine fois que la musique s'arrêtera vous serez des statues contentes"

- Même chose avec des statues qui pleurent, puis des statues assises et très sages. On s'arrêtera à cette dernière statue. On demandera aux d'essayer d'entendre le silence.

3. Recentration, sortie de séance

collectif | 5 min. | entraînement

- On demande aux enfants de venir se mettre en ronde lentement, en faisant le moins de bruit possible. "Vous faites comme si vous ne vouliez pas réveiller quelqu'un qui dort, il ne faut même pas que l'on vous entende marcher".

- Formation d'une ronde, on se tient debout, et on ferme les yeux. L'enseignant guide les enfants: "Vous avez les yeux fermés, vous sentez l'air qui rentre et qui sort de votre ventre. Votre ventre se gonfle et se dégonfle. Vous respirez calmement. Maintenant vous sentez les mains de vos voisins. Elles sont tièdes. Vous avez l'impression qu'elles chauffent vos mains. Quand vous serez prêts, vous deserrerez doucement vos mains, vous lacherez celles de vos voisins, et vous ouvrirez les yeux. Vous pourrez retournez tranquilement vous assoir à votre place sur le banc, sans faire de bruit, et nous attendrons ensemble dans le calme que chacun soit revenu à sa place".