Consommer responsable : l'exemple de la pâte à tartiner

Discipline
Compétences transversales
Niveaux
CM1, CM2.
Auteur
L. BELIARD
Objectif
o Sciences :
♣ Le vivant, sa diversité et les fonctions qui le caractérisent
• Les fonctions de nutrition
o Origine des aliments consommés (ex : réalisation de transformation alimentaire au laboratoire)
o Hygiène alimentaire
o Identifier des enjeux liés à l’environnement
• Répartition des êtres vivants et peuplement des milieux
o Aménagement de l’espace par les humains et contraintes naturelles
o Exploitation raisonnée et utilisation des ressources
♣ Les objets techniques
• Décrire le fonctionnement d’objets techniques, leurs fonctions et leurs constitutions.
o Besoins, fonction d’usage
o Fonctions techniques, solutions techniques

- Connaître l'origine des aliments consommés : un exemple d'élevage, un exemple de culture.
- Comprendre les notions de besoin, de fonction d'usage et d'estime.
- Comprendre les notions de fonction technique, de solutions techniques.
- Représenter le fonctionnement d'un objet technique.
- Comparer des solutions techniques : constitutions, fonctions, organes.
- Identifier quelques impacts humains dans un environnement (aménagement, impact technologique...).
- Aborder les notions d'exploitation raisonnée et d'utilisation des ressources (eau, pétrole, charbon, minerais, biodiversité, sols, bois, roches à des fins de construction...).

o Géographie : Thème 3, consommer en France
♣ Ressources et gestion : satisfaire les besoins en énergie, eau et alimentaires
♣ Trajectoire du produit : de la matière première à l’assiette
♣ Enjeux liés au DD des territoires
Relation avec les programmes
Cette séquence n'est pas associée aux programmes.
Dates
Créée le 10 mars 2017
Modifiée le 03 juin 2017
Statistiques
1012 téléchargements
14 coups de coeur
Licence
CC-BY-NC-SALicence Creative Commons : Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Partage des conditions initiales à l'identique ?.

Il s'agit d'un projet interdisciplinaire liant sciences, technologie et géographie. Quelques notions de grandeurs et mesures sont inclues également. Ce projet est long mais motivant pour les élèves. Il nécessite un temps d'appropriation avant de se lancer et une bonne organisation. Il faut prévoir toute la P5 pour faire la séquence entière.

Déroulement des séances

1

Découverte : le trajet de la noisette

Dernière mise à jour le 10 mars 2017
Discipline / domaine
Compétences transversales
Objectif
Géographie : Thème 3, consommer en France
- Trajectoire du produit : de la matière première à l’assiette

Durée
60 minutes (6 phases)
Matériel
- Vidéo Product (La pâte à tartiner) : http://future.arte.tv/fr/product/product-510-la-pate-tartiner?language=fr
- Fond de carte européenne (Annexe 1)
- Carte européenne en format A3 pour affichage collectif (+ punaises et fil rouge)
- Fiche vierge de recueil des représentations
- Pot de pâte à tartiner
- Questionnaire vidéo
- Affiche vierge pour trace écrite collective

1. Question de départ

individuel | 5 min. | découverte

L'enseignant pose un pot de Nutella sur la table face aux élèves. 

Selon vous, d'où vient la noisette présente dans ce pot de pâte à tartiner ?

Les élèves préparent leur réponse à l'écrit (ardoise ou cahier de brouillon). 

2. Recueil des représentations

collectif | 5 min. | mise en commun / institutionnalisation

L'enseignant recense les réponses des élèves sur l'affiche. 

 

 

3. Visionnage vidéo

collectif | 15 min. | découverte

Les questions sont écrites au tableau :

- Que représente le nombre en bas à droite de la vidéo ?

- Quel trajet fait la noisette avant d'arriver chez le consommateur ?

Nous allons regarder une vidéo 2 fois. Vous allez préparer les questions. En regardant la vidéo, vous devrez pouvoir ensuite répondre aux questions. Vous aurez le temps entre les 2 visionnées pour remplir votre feuille. 

Les élèves écrivent le titre de la vidéo en haut d'une feuille A4 à carreaux : Product : la pâte à tartiner. Puis recopient les questions (en laissant de l'espace pour répondre) 

Quelques fiches avec questions pré-rédigées pour PAP / Dys

Faire lire et reformuler les questions

Les élèves regardent une première fois a vidéo / notent leurs réponses / second visionnage / notent leurs réponses. 

4. Phase préparatoire : la carte

collectif | 10 min. | mise en commun / institutionnalisation

Les élèves donnent leurs réponses

Recense les réponses au tableau.

Quel outil du géographe nous permettrait de visualiser d'un seul coup le chemin parcouru par la noisette ?

La carte

Quelle carte allons-nous utiliser?

Carte de l' Europe. Si les élèves proposent un planisphère, faire pointer un élève les 3 pays concernés par la vidéo et faire remarquer la non pertinence de cette échelle. 

5. La carte : réalisation

individuel | 15 min. | réinvestissement

L'enseignant distribue 1 fond de carte par élève

Un titre est donné : Le trajet de la noisette.

Possibilité de travailler en binôme si nécessaire

Vous devez colorier en Jaune les pays par lesquels passe la noisette et que nous venons d'identifier. Et compléter la légende. 

Retour collectif. L'enseignant choisit un élève qui a réussi et le fait passer au tableau pour colorier les pays. 

Si erreurs, les élèves corrigent sur un nouveau fond de carte. 

Sachant que la noisette part de la Sicile, qu'elle passe par Amsterdam pour arriver dans votre cuisine à Vallègue, vous allez marquer chaque ville / étape avec une gommette rouge. N'oubliez pas de compléter la légende (gommette rouge = ville / étape)

Les villes sont identifiées au tableau sur la carte de l' Europe. 

Nous allons maintenant représenter le trajet de la noisette en reliant les différentes villes / étapes entre elles. Vous allez ensuite compléter le compteur kilométrique. 

Le trajet est représenté avec un fil rouge reliant les gommettes au tableau.

Les élèves reproduisent le trajet au feutre rouge sur leurs cartes et complètent le compteur kilométrique situé sous la carte. 

6. Conclusion

collectif | 10 min. | mise en commun / institutionnalisation

Qu'a-t-on découvert aujourd'hui sur la noisette ?

Elle vient d' Italie

Elle fait 2895km avant d'être consommée sous forme de pâte à tartiner

Quels outils avons-nous utilisé pour représenter le trajet de la noisette ?

La carte légendée à l'échelle européenne. 

Réalisation de l'affichage : Titre (Le trajet de la noisette) + questions/réponses + carte. 

2

Les étapes de production

Dernière mise à jour le 21 avril 2017
Discipline / domaine
Compétences transversales
Objectif
Thème 3 : Consommer en France
♣ Ressources et gestion : satisfaire les besoins en énergie, eau et alimentaires
♣ Trajectoire du produit : de la matière première à l’assiette
Durée
50 minutes (6 phases)
Matériel
- Fiche de travail avec les questions (commencée en séance 1)
- Fiche-mémo : De la matière première à l'assiette (Annexe 2)
- Affiche séance 1

1. Rebrassage

collectif | 5 min. | mise en commun / institutionnalisation

Qu'avons-nous appris sur la pâte à tartiner ?

Dans la pâte à tartiner il y a de la noisette. La noisette passe par différents pays européens avant d'être consommée en France. (Les élèves peuvent indiquer les pays de passage s'ils s'en souviennent).

Les élèves peuvent se servir de l'affichage pour se souvenir de ce qui a été vu. 

2. Visionnage vidéo

individuel | 15 min. | recherche

Les questions sont écrites au tableau :

- Que se passe-t-il dans les différents pays par lesquels passe la noisette ?

  • Italie :
  • Pays-bas :
  • France :

Nous allons regarder à nouveau la vidéo sur la noisette. Vous allez préparer les questions. Je vais arrêter la vidéo à 3 reprises. Vous aurez le temps entre chaque étape de remplir votre feuille. 

Les élèves recopient les questions (en laissant de l'espace pour répondre) 

Quelques fiches avec questions pré-rédigées pour PAP / Dys

Faire lire et reformuler les questions

Les élèves regardent la vidéo et notent leurs réponses 

3. Création du tableau

collectif | 15 min. | mise en commun / institutionnalisation

La vidéo est proposée de nouveau. L'enseignant arrête la vidéo à la fin de chaque étape et recueille les réponses des élèves

L'enseignant est passé dans les rangs lors du premier visionnage pour recenser les diverses réponses et anticiper la mise en commun. 

L'enseignant note le vocabulaire donné par les élèves pour chaque étape / pays. A la fin, il regroupe les mots ensemble pour faire émerger le vocabulaire spécifique : PRODUCTION, TRANSFORMATION, CONSOMMATION.

L'enseignant s'appliquera à placer les éléments au tableau de sorte que la reprise sous forme de tableau par les élèves soit induite (les étapes sont rangés à gauche les uns sous les autres)

4. Tableau : la noisette

individuel | 5 min. | recherche

Affichage de la carte réalisée en séance 1. 

Distribution du tableau (annexe 2)

Où se passent ces différentes étapes pour notre noisette ?  Au crayon à papier, remplissez la colonne NOISETTES. 

 

5. Tableau : correction

collectif | 5 min. | mise en commun / institutionnalisation

Les élèves donnent leurs réponses et le tableau est corrigé collectivement. 

L'enseignant amène les élèves à observer attentivement le tableau

Que se passe-t-il entre le moment où la pâte à tartiner est fabriquée et le moment où vous la mangez ?

On l'achète au magasin / supermarché.

L'enseignant apporte alors le vocabulaire : DISTRIBUTION. Le tableau est complété par les élèves et l'enseignant au tableau 

Le tableau sera reproduit sur un affichage a posteriori.

6. Conclusion

collectif | 5 min. | mise en commun / institutionnalisation

Que peut-on dire sur le trajet de la noisette ? 

Elle subit des transformations

Plusieurs étapes sont nécessaires avant sa consommation

Les étapes se déroulent dans des pays différents :

- l'Italie pour la production et la transformation

- Les Pays-Bas : ? => l'enseignant apporte alors des pistes de réponse : peut être répartition des noisettes dans les différents pays (comme la Sicile est au sud, les Pays-Bas semblent les mieux placés pour redistribuer aux pays du nord : sorte de carrefour commercial)

- La France pour la transformation, la distribution et la consommation. 

Les élèves collent un résumé préparé à l'avance derrière le tableau

Une affiche mémo est réalisée a posteriori par l'enseignant et affiché à côté de la fiche séance 1 

3

Les objets techniques : transformer la noisette

Dernière mise à jour le 03 juin 2017
Discipline / domaine
Compétences transversales
Objectif
- Comprendre les notions de besoin, de fonction d'usage et d'estime.
- Comprendre les notions de fonction technique, de solutions techniques.
- Représenter le fonctionnement d'un objet technique.
- Comparer des solutions techniques : constitutions, fonctions, organes.
Durée
40 minutes (3 phases)
Matériel
- Divers objets numérotés utilisables pour enlever la coquille d'une noisette (pilons, pinces, marteau, pierre ...)
- Fiche de trace écrite
- Balance de cuisine
Remarques
Si le matériel n'est pas disponible ou si la manipulation est impossible (coût des noisettes, temps, place), une séance est proposée en remplacement dans les fichiers joints : son nom est séance 3bis_remplacement

1. Mise en route : situation problème

collectif | 10 min. | découverte

Une noisette est posée sur la table.

Pensez-vous que pour fabriquer de la pâte à tartiner, on utilise une noisette entière, comme celle-ci ?

Non, il faut enlever la coquille et broyer le fruit.

 

Comment enlève-t-on la coquille d'une noisette ?

Recueil des représentations des élèves (affichage temporaire)

2. Expérimentation

groupes de 3 | 15 min. | recherche

Par groupe de 3, les élèves devront casser le maximum de noisettes.

Vous devez casser un maximum de noisettes en utilisant le matériel que je vais vous distribuer. 

Nous avons uniquement besoin du fruit (pas de la coque de la noisette)

Distribution du matériel et découverte. 

Les élèves cassent les noisettes et mettent les fruits dans un bol. 

3. Mutualisation

collectif | 15 min. | mise en commun / institutionnalisation

Chaque groupe amène ses noisettes et le tout est pesé par l'enseignant. 

Y a-t-il assez de noisettes pour faire au moins un pot de pâte à tartiner? (vote main levée)

Combien y a-t-il de grammes de noisettes décortiquées selon vous ?

Les élèves émettent des hypothèses (estimation de masse)

L'enseignant indique le poids total. 

Il donne alors la quantité nécessaire de noisettes pour faire un pot : 350 grammes environ. 

En fonction du nombre récolté, le point suivant est fait avec les élèves : 

- 15minutes = masse de noisettes décortiquées par la classe (réinvestissement fractions : 1/2 pot, 3/4 de pot, etc.)

(Noter le résultat sur l'affiche de départ)

4

La machine-outil

Dernière mise à jour le 06 mai 2017
Discipline / domaine
Compétences transversales
Objectif
- Comprendre la notion de contrainte.
- Rechercher des idées (schémas, croquis ...).
- Comprendre les notions de processus, planning, protocoles, procédés de réalisation (outils, machines).
- Comprendre les notions de fonction technique, de solutions techniques.
- Représenter le fonctionnement d'un objet technique.
Durée
60 minutes (7 phases)
Matériel
- Photo rayon pâte à tartiner
- Affiche commencée en séance 3
- Fiche schéma trois étapes pour décortiquer les noisettes (à faire)
-Feuilles A4 pour les schémas des groupes

1. Rebrassage

collectif | 5 min. | réinvestissement

Affichage temporaire séance 3, au tableau.

Qu'avons-nous vu lors de la dernière séance ? 

 

On a pesé les noisettes décortiquées : XXX grammes.

On a vu que ce n'était pas suffisant pour faire un pot de pâte à tartiner. 

2. Situation problème

collectif | 5 min. | recherche

Affichage de la photo du rayon de pâtes à tartiner. 

Voici le rayon des pâtes à tartiner du magasin XXX (connu des élèves).

Ce rayon n'est pas le seul en France, chaque magasin en possède un. 

Comment alors, faire pour décortiquer assez de noisettes pour produire toute cette pâte à tartiner ? 

Utilisation d'une machine

Les élèves parlent de leur expérience de la séance 3. Leur indiquer que la fabrication à grande échelle implique des contraintes de temps. 

L'enseignant écrit la question :

Comment décortiquer beaucoup de noisettes en peu de temps?

Et il écrit les hypothèses des élèves en dessous. 

3. Visionnage vidéo et interrogations

collectif | 10 min. | découverte

Visionner uniquement le passage production (00:50 à 01:13). 

Lumière rouge pour chauffage / rigole pour cassage / pas d'image pour tri coque-fruit. 

Qu'avez-vous vu, sur la vidéo, qui pourrait vous aider à comprendre comment sont décortiquées les noisettes ? 

Recueil des hypothèses au tableau

Nous allons revenir sur chacune des étapes de décorticage de la noisette. Regardons la première étape.

L'enseignant montre la première partie de la vidéo sur la déshydratation.

Qui peut expliquer ce qui se passe?

La noisette est chauffée afin que l'eau s'évapore pour faciliter ensuite le cassage de la coque. (noté au tableau sous le numéro 1)

L'enseignant montre la fin de la vidéo.

Qui peut expliquer ce qui se passe?

La coquille de la noisette est enlevée mais on ne voit pas comment. On voit qu'elles sont triées et qu'elles tombent dans une rigole. 

4. Recueil d'idées

individuel | 10 min. | recherche

Voici le schéma qui explique le processus de décorticage de la noisette. Nous venons de découvrir la première étape du processus et nous savons qu'au final, la graine est décortiquée. Mais que se passe-t-il entre ces deux étapes? Comment arrive-t-on à avoir la graine de la noisette?

La phase 1 ainsi que la fin du schéma est dessiné au tableau.

Dans un premier temps individuellement, sur votre cahier de brouillon, vous devez réfléchir à ce qui se passe entre la déshydratation de la noisette et la récupération de la graine décortiquée. Pour expliquer, vous pouvez : 

- faire un schéma légendé

- écrire

 

 

5. Recueil d'idées 2

groupes de 4 | 15 min. | recherche

Je vous demande de mettre en commun, par groupe de 4, vos idées et de dessiner un schéma qui expliquerait comment la noisette est décortiquée. Vous travaillerez d'abord sur un cahier de brouillon et quand vous serez d'accord, vous représenterez votre schéma sur deux feuilles A4. (matériel à préparer en avance). 

Chaque groupe doit choisir un rapporteur qui expliquera l'idée

Les consignes sont écrites au tableau.

Les élèves se mettent en groupe et élaborent un schéma qui représente la solution technique trouvée pour résoudre la question du décorticage de la noisette.

6. Explications des élèves

collectif | 10 min. | mise en commun / institutionnalisation

Chaque rapporteur vient présenter son schéma. 

Les schémas des élèves sont positionnés au tableau les uns en dessous des autres. 

Le PE ne valide ni n'invalide les schémas.

7. Le mystère de la machine outil....

collectif | 5 min. | mise en commun / institutionnalisation

Noter au tableau "Le mystère de la machine à décortiquer les noisettes..." avant la pause déjeuner. (Entretien un mystère)

L'enseignant rapporte l'épisode d'appel à l'ingénieur "noisettes". 

Il précise qu'il a lui-même cherché mais n'a pas trouvé d'informations claires sur internet. Il a alors décidé de contacter directement l'ingénieur noisette, qui lui a fourni les explications.

5

La machine outil 2

Dernière mise à jour le 06 mai 2017
Discipline / domaine
Compétences transversales
Objectif
- Comprendre la notion de contrainte.
- Rechercher des idées (schémas, croquis ...).
- Comprendre les notions de processus, planning, protocoles, procédés de réalisation (outils, machines).
- Comprendre les notions de fonction technique, de solutions techniques.
- Représenter le fonctionnement d'un objet technique.
Durée
30 minutes (4 phases)
Matériel
- schéma de la machine outil (feuille activité à faire)
- Dessin des 4 états de la noisette sur feuilles A3

1. Rebrassage

collectif | 5 min. | découverte

Qu'avons nous travaillé lors de la séance précédente? 

Nous nous sommes demandés comment la noisette pouvait être décortiquée et nous avons fait des schémas et hypothèses pour répondre à cette question. 

Au départ, la noisette est chauffée puis cassée puis décortiquée. 

2. Compléter le schéma

individuel | 10 min. | réinvestissement

Distribution du schéma 

- Le titre est noté au tableau : Le décorticage des noisettes. Les élèves le recopient directement dans l'encadré prévu (titre du schéma : )

Nous avons vu qu'il y avait 3 grandes étapes pour arriver à décortiquer une noisette avec une machine. Vous allez devoir trouver un titre pour chaque étape. D'abord au crayon à papier, puis, une fois validé, vous pourrez le repasser au feutre noir, proprement. 

Choix des titres

La validation se fait collectivement : Déshydratation de la noisette / Cassage de la coquille / Séparation de la coquille et de la graine. 

3. Les états de la noisette

collectif | 10 min. | réinvestissement

Pour finir, nous allons nous intéresser aux états de la noisette durant le processus de décorticage. 

Voici les 4 état de la noisette. Nous allons les replacer dans l'ordre. 

Les feuilles A3 sont affichées au tableau. Un trait horizontal fléché est tracé. L'enseignant replace correctement les images sous la direction des élèves. 

Vous devez, maintenant, recopier proprement avec votre crayon à papier, vos feutres et vos crayons de couleur les schémas des états de la noisette, dans les bonnes cases. 

Les élèves dessinent les schémas en autonomie. 

4. Les métiers

collectif | 5 min. | mise en commun / institutionnalisation

Rappel ingénieur noisette aux élèves. 

L'enseignant montre que les questions qu'ils se sont posées pendant ces séances, sont les mêmes que celles que l'ingénieur noisette s'est posées. Pour y répondre, il a du mobiliser des connaissances en maths (les masses par exemple), en physique et technologie (la pression, les engrenages, les modes de fonctionnement, ...). De même, pour fabriquer et faire fonctionner des machines-outils, il faut des hommes et des femmes : des ouvriers, des techniciens, des agents, .... 

Reprendre la noisette et la montrer aux élèves : Vous seriez-vous douté que derrière cette noisette se cachait autant d'individus et de techniques ? 

6

Composition de la pâte à tartiner

Dernière mise à jour le 03 avril 2017
Discipline / domaine
Compétences transversales
Objectif
- Connaître la notion d'hygiène alimentaire.
Durée
46 minutes (6 phases)
Matériel
- cahier de brouillon
- pots de pâte à tartiner et noisette broyée
- cuillères en plastique
- photocopies d'étiquettes de différentes pâte à tartiner à distribuer.
- affiche tableau double entrée de la séance 2
- tableau élève (annexe 2)

1. Rebrassage

collectif | 3 min. | découverte

Qu'avons nous étudié lors des séances précédentes?

​Renvoyer les élèves au tableau sur les différentes étapes de la production à la consommation.

​- Nous avons vu les différentes étapes par lesquelles passait la noisette de sa production jusqu'à sa consommation dans la pâte à tartiner: Production, transformation, distribution, consommation.

-Nous avons aussi vu comment décortiquer la noisette pour pouvoir l'utiliser dans la pâte à tartiner.

2. Recherche

groupes de 3 | 15 min. | recherche

​Nous avons donc vu que la noisette est utilisée pour faire de la pâte à tartiner.

Vous allez goûter, chacun, de la poudre de noisette ainsi qu'une cuillère de pâte à tartiner. Vous devez ensuite individuellement d'abord (5') puis en groupe (5') répondre aux questions suivantes sur votre cahier de brouillon:

- Y a-t-il uniquement de la noisette broyée dans la pâte à tartiner?

- Que peut-il y avoir d'autre?

- Comment peut-on en être sûr?

​Les questions sont notées au tableau.

​Les élèves viennent un par un goûter à la pâte à tartiner et à la noisette et réfléchissent sur leur cahier de brouillon aux aliments pouvant entrer dans la composition de la pâte à tartiner.

Pendant la recherche, l'enseignant fait le tour des groupes et relève les réponses pour préparer sa mise en commun.

3. Recueil des hypothèses

collectif | 5 min. | mise en commun / institutionnalisation

​- Y a-t-il uniquement de la noisette broyée dans la pâte à tartiner? Pourquoi?

​Noter au tableau sous chacune des questions les réponses données par les élèves.

​Non puisque la noisette broyée n'a pas le goût ni l'aspect de la pâte à tartiner.

Que peut-il y avoir d'autre?

​Relever les réponses des élèves:  huile, beurre, chocolat, sucre.....

- Comment peut-on en être sûr?

​On peut regarder l'étiquette sur le pot de pâte à tartiner pour vérifier sa composition.

 

4. Lecture d'étiquette

groupes de 3 | 10 min. | recherche

​Vous allez être par groupe de 3. Chacun aura une étiquette venant d'un pot de pâte à tartiner. Vous devez d'abord individuellement sur votre étiquette trouver les ingrédients qui entrent dans la composition de votre pâte à tartiner et les surligner puis les comparer à ceux trouvés par vos camarades.

​Trouver sur l'étiquette l'information concernant les ingrédients de la pâte à tartiner.

Comparer les compositions des différents pots et se rendre compte qu'elles sont identiques.

​L'enseignant vérifie que tous trouvent la composition de leur pâte à tartiner et surligne les ingrédients. Il relève les réponses pour préparer la mise en commun.

5. Composition de la pâte à tartiner

collectif | 10 min. | mise en commun / institutionnalisation

​Qu'avez vous remarqué lorsque vous avez comparé les différentes étiquettes?

​Peu importe la marque de la pâte à tartiner, la composition est la même.

Quels ingrédients entrent donc dans la composition de la pâte à tartiner?

​Cacao, Huile, Sucre, vanille, lait....

​​L'enseignant reprend l'affiche comportant le tableau à double entrée rempli lors de la séance 2 pour le compléter au fur et à mesure avec

​- Huile

- sucre

​- cacao

 

​Dans quelle quantité? Quel est l'ingrédient qui est le plus important? Comment le sait-on

​L'huile car c'est le premier de la liste d'ingrédient.

​L'enseignant devra certainement expliquer que l'ordre dans lequel les ingrédients sont cités correspondent à la quantité présente dans le produit fini. Le premier ingrédient est celui qui est présent en plus grande quantité.

​Vous allez reprendre votre tableau sur les étapes de la noisette et vous allez compléter la ligne du haut qui correspond aux principaux ingrédients que l'on trouve dans la pâte à tartiner.

​Les élèves reprennent leur tableau et complètent en copiant le tableau présent au tableau de la classe.

6. Conclusion

collectif | 3 min. | mise en commun / institutionnalisation

​Qu'avons nous appris aujourd'hui?

​Nous avons appris que la noisette n'est pas le seul ingrédients dans la pâte à tartiner. Il y a aussi de l'huile, du sucre, du cacao.

La liste des ingrédients présents dans un aliment est notée sur l'étiquette du produit. L'aliment présent en grande quantité est mis en premier dans la liste.

7

L'origine des aliments

Dernière mise à jour le 31 mai 2017
Discipline / domaine
Compétences transversales
Objectif
- Consommer en France : satisfaire ses besoins alimentaires
- Connaître l'origine des aliments consommés
- Lire et comprendre des textes et des documents (textes, tableaux, graphiques, schémas, diagrammes, images) pour apprendre dans les différentes disciplines.
Durée
70 minutes (6 phases)
Matériel
- Corpus documentaires (Huile de palme x2, cacao et régions tropicales) : 1 par élève
- 1 fond de carte A3
- 1 fond de carte double A3 pour affichage tableau
- tableau annexe 2 en double A3 pour affichage

1. Rebrassage

collectif | 5 min. | réinvestissement

Qu'avons nous appris la dernière fois sur la composition de la pâte à tartiner ?

Nous avons appris que la noisette n'est pas le seul ingrédients dans la pâte à tartiner. Il y a aussi de l'huile, du sucre, du cacao.

La liste des ingrédients présents dans un aliment est notée sur l'étiquette du produit. L'aliment présent en grande quantité est mis en premier dans la liste.

Dans la pâte à tartiner, on trouve principalement :

- sucre

- huile

- noisettes

- cacao

- lait

2. Travail sur documents

individuel | 5 min. | recherche

Présentation des documents :

"Nous allons travailler aujourd'hui sur 2 des principaux aliments présents dans la pâte à tartiner : la cacao et l'huile de Palme. Nous n'allons pas travailler sur le sucre et le lait car ils sont essentiellement français (le sucre provient de la culture de betteraves et le lait provient du nord de la France)."

Dans un premier temps, vous allez observer les documents que je vous ai distribué, individuellement. 

Si besoin, expliquer les mots incompris puis procéder à la création des groupes de travail. 

3. Recherche par groupes de 3

groupes de 3 | 20 min. | recherche

Distribution des documents aux élèves (1 par élève)

Vous allez désormais travailler en groupe et vous devrez répondre aux questions qui concernent votre document et uniquement celles-ci. 

Par groupe, les élèves répondent aux questions.

Passage dans les groupes, notamment ceux qui auront en charge le document 2, moins explicite que les autres. 

4. Retour sur les recherches

collectif | 20 min. | mise en commun / institutionnalisation

Le fond de planisphère est affichée au tableau.

3 groupes qui ont travaillé sur 3 corpus différents passent devant leurs camarades pour répondre aux questions posées et pour indiquer où se situe le pays de production de l'aliment en question.

La grande carte est complétée avec le nom du pays et chaque pays producteur est colorié d'une façon différente par l'enseignant.

Un point est fait sur les différents lieux de production.

Avant de parler de climat équatorial et de régions équatoriales, le groupe qui a travaillé sur ce dossier vient commenter le travail effectué par les autres élèves.

Il apparaît que tous ces pays sont situés dans la région équatoriale : Faire repasser en ROUGE l'équateur sur le fond de carte des élèves et le repasser également sur la carte affichée au tableau.

Le groupe qui a travaillé sur le dossier sur les régions équatoriales vient au tableau pour répondre aux questions et expliquer au reste de la classe ce qu'est le climat équatorial. 

5. Trace écrite

individuel | 15 min. | mise en commun / institutionnalisation

Vous allez maintenant reprendre le tableau intitulé "De la matière première à l'assiette" et nous allons finir de le remplir. 

Le tableau est affiché en grand format. L'enseignant et les élèves le remplissent ensemble. 

 

 HUILE DE PALMECACAONOISETTE
PRODUCTION

Régions équatoriales :

Amérique du Sud

Asie (Malaisie, Indonésie)

Régions équatoriales :

Côte d'Ivoire en Afrique

 
TRANSFORMATIONSur le lieu de productionEurope (pas plus de précisions) 
DISTRIBUTION

Supermarché ...

Supermarché ... 
CONSOMMATIONVillefrancheVillefranche 

Distribution des fonds de carte A3 (une par élève)

Vous allez remplir cette carte en vous servant de celle qui est affichée au tableau. Vous repasserez l'équateur en rouge et vous devez colorier les 3 pays / continents de production de l'huile de palme et du cacao. 

6. Bilan

collectif | 5 min. | mise en commun / institutionnalisation

Qu'avons-nous appris aujourd'hui ?

Les ingrédients principaux de la pâte à tartiner viennent des régions équatoriales (Afrique, Asie et Amérique du sud). 

Le sucre et la lait sont locaux mais le reste est importé en France pour fabriquer la pâte à tartiner. 

8

Produire local, consommer responsable (1/2)

Dernière mise à jour le 03 juin 2017
Discipline / domaine
Compétences transversales
Objectif
- Satisfaire les besoins alimentaires.
- Se déplacer de ville en ville, en France, en Europe et dans le monde
- Connaître l'importance d'un comportement responsable vis-à-vis de l'environnement et de la santé et comprendre ses responsabilités individuelle et collective.
Durée
60 minutes (5 phases)
Matériel
- Planisphère grand format (séance 7)
- Texte (PE) sur transports : types de transports et impact
- Fiches CAMION, VOITURE, BATEAU, TRAIN et AVION en format A3 (1 par groupe de 4-5 élèves)
- Fiches élèves transports (1 par groupe de 4-5 élèves) : attention à associer avec les fiches à remplir.

1. Rebrassage

collectif | 5 min. | réinvestissement

Qu'est-ce qu'on a appris la dernière fois ?

Les lieux de production des ingrédients principaux de la pâte à tartiner :

- Régions équatoriales pour le cacao et l'huile de palme

- France pour le lait, sucre

2. Recueil d'hypothèses

collectif | 10 min. | recherche

Nous avons donc vu que les ingrédients viennent de loin. La pâte à tartiner, dans le film, est fabriquée en France.

Selon vous, comment tous ces ingrédients arrivent en France ? Vous devez justifier vos réponses. 

Affichage du planisphère séance précédente au tableau pour aider à la justification.

Référence les réponses des élèves au tableau sous le planisphère.

Camion

Avion

Bateau

Train

3. La pollution

groupes de 4 | 30 min. | recherche

On parle de pollution pour désigner le fait que l'activité humaine produit des déchets qui sont parfois relâchés dans la nature sans que celle-ci puisse s'en débarrasser ensuite

Il existe différents types de pollutions :

- La pollution atmosphérique, ou pollution de l'air, qui entraîne une mauvaise qualité de l'air qu'on respire ;
- La pollution de l'eau, qui entraîne une mauvaise qualité de l'eau qu'on boit ;
- La pollution du sol, qui entraîne une mauvaise qualité des fruits et des légumes, puis nécessairement de la viande qu'on mange.

 

Nous allons maintenant comparer les taux de pollution de l'air de ces différents moyens de transport. Chaque groupe travaillera sur un moyen de transport et devra réaliser sa carte d'identité (fiches AVION, CAMION, BATEAU, TRAIN). 

Je vous distribue une carte d'identité en grand format par groupe et un document grâce auquel vous pourrez trouver les informations nécessaires. 

Les élèves remplissent la fiche d'identité des différents moyens de transport et calculent l'émission de CO2.

Les élèves devront désigner un rapporteur.

4. Retour sur les recherches

collectif | 10 min. | mise en commun / institutionnalisation

L'enseignant récupère les affichages de chaque groupe et les classe au tableau du plus polluant au moins polluant : avion, camion, train et bateau. 

Le rapporteur de chaque groupe vient présenter le travail de son équipe aux autres groupes. 

Laisser les élèves s'exprimer sur les résultats. Leur faire prendre conscience que ces chiffres sont importants. 

Leur faire prendre conscience que tous les moyens de transport polluent mais pas tous de la même façon, certains polluent beaucoup plus que d'autres mais sont pourtant indispensables à l'exportation et importation de marchandises. 

5. Conclusion de la séance

collectif | 5 min. | mise en commun / institutionnalisation

Qu'avons-nous appris aujourd'hui ?

Les modes de transports de marchandise les plus utilisés sont :

- avion

- camion

- train

- bateau

Chaque mode de transport émet du CO2 qui est nocif pour la planète. 

Le mode de transport le plus polluant est l'avion. 

9

Produire local, consommer responsable (2/2)

Dernière mise à jour le 03 juin 2017
Discipline / domaine
Compétences transversales
Objectif
Satisfaire les besoins alimentaires.
- Se déplacer de ville en ville, en France, en Europe et dans le monde
- Connaître l'importance d'un comportement responsable vis-à-vis de l'environnement et de la santé et comprendre ses responsabilités individuelle et collective.
Durée
60 minutes (5 phases)
Matériel
- Planisphère grand format (séance 7)
- Fiche récapitulative comparative émission de CO2 (1 par élève)
- Fiches : calcul noisette, calcul HdP, calcul cacao

1. Rebrassage

collectif | 5 min. | réinvestissement

Qu'avons-nous appris lors de la dernière séance en ce qui concerne les transports de marchandises ?

Il en existe 4 sortes : avion, camion, train et bateau

Ils émettent du CO2 qui est polluant.

Nous avons calculer leurs émissions de CO2 pour 100, 1000 et 10 000km

2. Recherche

individuel | 20 min. | recherche

Maintenant que nous avons comparé tous ces moyens de transport de marchandise, nous allons calculer l'émission de CO2 des 3 ingrédients de notre tableau (annexe 2), c'est à dire l'huile de palme, la noisette et le cacao. 

Je vais vous distribuer un exercice (fiches calculs) qui va vous permettre de déterminer l'émission de CO2 de chacun des ingrédients. Nous les comparerons ensuite et en discuterons 

Les élèves travaillent en autonomie à la résolution du problème. 

Les CM1 ont les problèmes avec aide et les CM2 sans aide. Possibilité de travail en binôme si nécessaire. 

3. Retour sur recherche

collectif | 10 min. | mise en commun / institutionnalisation

L'enseignant demande à 3 élèves qui ont réussi le calcul de donner leurs résultats (noter le calcul au tableau). 

 

4. Discussion collective des résultats

collectif | 15 min. | recherche

À la vue de ces résultats, comment pourrions-nous faire pour réduire l'impact de notre consommation sur l'environnement ? Comment faire pour diminuer l'émission de CO2 ?

Consommer local le plus possible. Les noisettes sont également cultivées en France.

Consommer responsable en évitant les produits à base d’huile de palme car la culture de palmier contribue à la déforestation et peut avoir un impact sur la santé si on en consomme trop.

Faire soi-même. C’est la meilleure façon de réduire notre impact sur l’environnement et de surveiller ce que l’on mange. 

5. Fin de séquence

collectif | 10 min. | réinvestissement

L'enseignant apporte 3 types de pâte à tartiner : 

- marque connue

- pâte à tartiner locale

- pâte à tartiner maison

Les élèves goutent les 3 pâtes à tartiner et doivent se mettre d'accord sur le classement des pâtes à tartiner : de la plus polluante à la moins polluantes.

En conclusion, il est indiqué aux élèves que cette séquence n'est pas là pour les empêcher de manger la pâte à tartiner de leur choix. On a surtout appris à être vigilant sur la composition des produits et la provenance des ingrédients. On a également vu qu'il ne faut pas grand chose pour réduire l'impact sur l'environnement : essayer de manger local au maximum et si possible, faire soi-même. Savoir que d'autres alternatives existent est important pour le citoyen consommateur qu'ils sont.