La belle lisse poire du prince de Motordu

Discipline
Lecture et compréhension de l'écrit
Niveaux
CE1, CE2.
Auteur
A. BAUDE
Objectif
Tirés du BULLETIN OFFICIEL du cycle 2 :

Lecture :

- Identifier des mots rapidement : décoder aisément des mots inconnus réguliers, reconnaitre des mots fréquents et des mots irréguliers mémorisés.
- Mémoriser des mots fréquents (notamment en situation scolaire) et irréguliers.
- Mobiliser la compétence de décodage.
- Mobiliser ses expériences antérieures de lecture et les connaissances qui en sont issues (sur des univers, des personnages-types, des scripts...).
- Mobiliser des connaissances lexicales et des connaissances portant sur l'univers évoqué par les textes.
- Mobiliser la démarche permettant de comprendre.
- Prendre en compte les enjeux de la lecture notamment : lire pour réaliser quelque chose ; lire pour découvrir ou valider des informations sur... ; lire une histoire pour la comprendre et la raconter à son tour...

- Identifieret prendre en compte les marques de ponctuation.
- Rechercher des effets à produire sur l'auditoire en lien avec la compréhension (expressivité).

Ecriture :

- Production d'un écrit court (quelques lignes)
- Identifier des caractéristiques propres à différents genres de textes. (lettre postale)
- Faire preuve de vigilance orthographique, exercée d'abord sur des points désignés par le professeur, puis progressivement étendue.


SOCLE COMMUN :


- Parler, communiquer, argumenter à l'oral de façon claire et organisée.
- Adapter sa lecture et la moduler en fonction de la nature et de la difficulté du texte.
- Pour construire ou vérifier le sens de ce qui est lu, combiner avec pertinence et de façon critique les informations explicites et implicites issues de la lecture.
- Découvrir le plaisir de lire.
- S'exprimer à l'écrit pour raconter, décrire, expliquer ou argumenter de façon claire et organisée.
- Utiliser à bon escient les principales règles grammaticales et orthographiques.
- Employer à l'écrit comme à l'oral un vocabulaire juste et précis.
Relation avec les programmes
Cette séquence n'est pas associée aux programmes.
Dates
Créée le 01 avril 2017
Modifiée le 26 avril 2017
Statistiques
2503 téléchargements
56 coups de coeur
Licence
CC-BY-NC-SALicence Creative Commons : Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Partage des conditions initiales à l'identique ?.

Séquence de 7 séances mêlant lecture individuelle, lecture dialoguée, production d'écrit, compréhension ...

Déroulement des séances

1

Découverte de l'album support

Dernière mise à jour le 03 avril 2017
Discipline / domaine
Lecture et compréhension de l'écrit
Objectif
- Première découverte de l'album : identifier le titre, l'auteur/illustrateur, l'édition.
- Décrire l'illustration de la couverture de façon détaillée
- Production d'écrit court : imaginer ce qu'il va se passer en regardant la couverture.
Durée
40 minutes (2 phases)
Matériel
- Album : La Belle Lisse Poire de Motordu
- Polycopié : découverte de la 1ere de couverture
- Cahier de lecture

1. Présentation de l'album

collectif | 15 min. | découverte

Présenter l'album aux élèves sans le lire et leur donner le polycopié où figure la couverture de l'ouvrage. 

Nous allons pour l'instant nous intéresser uniquement à l'illustration. Que voyez-vous ? 

Les élèves décrivent oralement la couverture en réinvestissant le vocabulaire déjà travaillé (au premier plan, à droite/gauche, à l'arrière plan...) 

Nous allons maintenant nous intéresser aux informations que la couverture nous donne. Collez la feuille que je vous donne et lisez une fois les consignes. On ne commence pas l'exercice tout de suite, on lit uniquement les consignes pour l'instant, pour être sûr de bien comprendre ce qu'il faut faire. 

Laisser le temps aux élèves de lire les 2 consignes.

Lire les consignes de façon individuelle.
Un élève désigné lis la consigne pour tout le monde. 
Un autre élève désigné/volontaire la reformule. 

Expliquer aux élèves que l'on va commencer par remettre les étiquettes au bon endroit. (titre, auteur, illustrateur, éditeur) 

Valider le travail des élèves avant de passer à la deuxième activité. 

Cette activité de prise d'informations sur la couverture est travaillée depuis le début d'année, c'est pour cela qu'elle est ici, relativement rapide. La reformulation des consignes restent cependant indispensable pour assurer la compréhension de l'unanimité des élèves de la classe. 

2. Deviner l'histoire

individuel | 25 min. | recherche

Nous allons maintenant faire la deuxième activité qui est d'essayer de deviner, en regardant attentivement l'illustration, ce qu'il pourrait se passer dans l'album. 
Vous avez de la place pour écrire en quelques phrases vos idées. 

Les élèves écrivent sous l'illustration leurs idées d'histoire en fonction de l'illustration de la couverture. 

Essayer de deviner ce qui se passe dans l'histoire sans lire l'album est une activité qui plait aux élèves, ils vivent cela comme un véritable défi que je leur lance. Cette activité permet aux élèves de réaliser une production d'écrit courte en étant motivé car ils ont tous envie d'être "celui qui avait deviné", et donc cette mise au travail fonctionne. 
J'ai l'habitude de proposer cette activité avec chaque album rencontré en variant la façon de faire : en faisant des propositions et les élèves choisissent celle qui leur semble la mieux adaptée, à l'écrit (comme ici), à l'oral pour toute la classe, ou alors en binôme et chaque membre du binôme raconte à l'autre ce qu'il imagine pendant quelques minutes.

Différenciation :

Ici, pour la production d'écrit, je reste à proximité des élèves ayant le plus de difficultés à produire des phrases (ils sont 2 CE1). 
Avec les CE2, nous avons un rituel de travail que je suis en train d'installer progressivement avec les CE1 : ils sortent leur ardoise, et lorsqu'ils hésitent sur l'orthographe d'un mot, ils l'écrivent sur leur ardoise avec un gros point d'interrogation, ainsi, je vois de loin qu'un mot est inscrit et je viens en aide à cet élève. 

Après quelques minutes, procéder à une mise en commun avec la classe. Les élèves exposent leurs idées et se justifient en utilisant l'image. Si d'autres élèves ont imaginé une autre histoire, ils peuvent venir enrichir la discussion. 

2

Découverte de la première partie de l'histoire

Dernière mise à jour le 03 avril 2017
Discipline / domaine
Lecture et compréhension de l'écrit
Objectif
- Compréhension : comprendre un texte lu par un adulte
- Rester attentif lors d'une lecture
- Contrôle de la compréhension grâce au QCM
- Identifier les personnages principaux
- Repérer quelques mots tordus et en comprendre le sens, en faire une illustration
Durée
40 minutes (4 phases)
Matériel
- Album
- Cahiers de lecture
- Feuilles A5 blanche
- Ardoises

1. Découverte de l'histoire (partie 1)

collectif | 15 min. | découverte

Rappels sur ce qui a été fait la séance précédente. 

Faire une lecture magistrale de la première partie de l'histoire (s'arrêter au moment où il reçoit la lettre de la princesse Dézécolles) 

Vérifier la compréhension de l'histoire.

Pour vérifier si vous avez bien compris le début de l'histoire, nous allons faire un petit quizz-ardoise. 
- Quels personnages rencontrons-nous ? 
- Quels sont les 2 personnages principaux ? 
- Pourquoi le prince s'appelle "Motordu" ? Idem pour la princesse. 

Les élèves répondent sur leur ardoise aux questions qui sont posées une par une. 

Pendant le lever d'ardoise, vérifier la compréhension de tous. 

Grâce à la question portant sur la justification du nom du prince, je peux présenter aux élèves l'activité suivante.

 

2. Les mots tordus

collectif | 10 min. | recherche

Comme nous venons de le voir, le prince tord les mots ! Ecrivez sur votre ardoise un mot tordu que vous avez retenu. 

Laisser le temps aux élèves d'écrire au moins un mot tordu du texte. 

Si des élèves ne se souviennent d'aucun mot et que par conséquent leur ardoise reste blanche, aller près d'eux et relire un petit extrait, sans dire quel mot est tordu. 

Les élèves font des propositions sur ardoise. 
Au bout de quelques minutes, les élèves énoncent leurs propositions. Lorsqu'un élève donne une réponse, il doit également "traduire" le mot tordu. 
Une liste est ainsi faite au tableau. 

A priori, je pensais être obligée de relire plusieurs fois certains passages aux élèves (pas tous) pour qu'ils repèrent un mot tordu au sein de l'extrait, mais le fait d'avoir lu le texte de manière expressive, en jouant/insistant sur ces mots tordus a permis à tous les élèves de repérer au moins un mot. Le caractère humoristique du récit facilite également l'accrochage de tous.

 

3. Illustrer un mot tordu

individuel | 10 min. | recherche

Faire relire la liste des mots tordus repérés aux élèves. 

Je vais vous donner une feuille blanche. Vous allez devoir choisir l'une des petites phrases tordues de la liste que nous avons fait ensemble, et en faire un dessin. Sur la feuille blanche il y a un petit trait qui sert à écrire la petite phrase que vous avez choisi d'illustrer. On accrochera ensuite vos productions pour que toute la classe puisse venir les voir.

Faire reformuler un élève. 

Faire reformuler par un élève.

Passer par un illustration permet aux élèves les plus visuels de s'approprier le caractère comique des ouvrages du prince Motordu. 

La reformulation est souvent faite par les élèves qui ont tendance à se montrer quelques fois dissipés lors du passage des consignes à l'oral. 
Lorsque plusieurs tâches sont ainsi demandées (ici par exemple choisir un mot tordu, l'écrire sur la ligne, le représenter sur la feuille), j'ai pour habitude de faire une liste de ce qu'il y a à faire au tableau, cette liste est dictée par un élève. Ici la liste qui a été faite pendant la séance été : 

1) Lire les mots tordus
2) Choisir un mot tordu 
3) L'écrire sur la ligne
4) Faire l'illustration 
5) Venir l'accrocher au tableau

Ainsi, les élèves ayant besoin d'un "mémo" disposent de cette liste qui reste au tableau jusqu'à la fin de l'activité.

Le dessin permet d'illustrer l'aspect humoristique et original de l'oeuvre. 

4. Présentation des illustrations

collectif | 5 min. | mise en commun / institutionnalisation

Les élèves viennent accrocher leurs illustrations au tableau, on regroupe ceux qui ont choisi le même mot tordu ensemble. 

Ils viennent par îlot de table voir les illustrations des camarades. 

Le fait que toute la classe puisse voir l'illustration que les autres élèves ont fait permet de confronter les idées et surtout de valoriser le travail par le partage. 
Pendant la séance, les élèves ont majoritairement choisi "bataille de poules de neige", "rateau à voile", "troupeau de boutons", et "les crapauds bleu blanc rouge". 

3

Menu du jour : Traduction des mots tordus du

Dernière mise à jour le 03 avril 2017
Discipline / domaine
Lecture et compréhension de l'écrit
Objectif
- Appropriation individuelle du 1er extrait
- Répondre à un questionnaire
- Traduire le menu du jour et en comprendre le sens
- Définition d'un anagramme
Durée
40 minutes (3 phases)
Matériel
- Transcription du menu du jour de l'album
- Questionnaire de compréhension
- Extrait de l'album (du début à la panne de "toiture de course)

1. Vérification de la compréhension individuelle.

individuel | 15 min. | recherche

Donner aux élèves l'extrait du jour ainsi que les questions.

Lire une fois les questions aux élèves. 

Les élèves vont devoir lire l'extrait puis répondre aux questions de compréhension. 

J'ai préparé plusieurs niveaux de questionnaires. 
Un questionnaire exigeant des réponses rédigées et où des justifications sont demandées aux élèves en citant le texte. 
Un questionnaire de niveau intermédiaire où les justifications ne sont pas demandées, les réponses suffisent. 
Et pour 2 élèves (dyspraxiques), les réponses rédigées sont remplacées par des réponses à cocher (fait à la main donc pas en annexe).

Grâce à ces questionnaires, la compréhension individuelle est vérifiée, le texte n'est pas relu de façon magistrale en début de séance. 

Les CE2 ont eu le questionnaire le plus difficile, demandant des justifications. En effet, avec les CE2, je travaille sur la justification par la citation de texte (en citant, en soulignant/surlignant dans le texte, en donnant la ligne). Ici, les élèves de CE2 devaient donner la réponse, et mettre entre parenthèses la ligne où se situe la réponse. 
Les CE2 ont maintenant pris l'habitude, depuis quelques semaines, à surligner les réponses dans le texte sans que cela soit exigé. Grâce à cela, nous travaillons de plus en plus efficacement en recherche documentaire de sciences. 

2. Menu du jour.

binômes | 20 min. | recherche

Les élèves sont mis en binôme. Chaque binôme reçoit le menu du jour extrait du texte, et un menu vierge pour la traduction

Voici le menu du jour proposé par Motordu. Vous allez devoir essayer de le traduire en le réécrivant correctement sur la fiche menu vierge. 

Après avoir reformulé la consigne, les élèves cherchent à traduire le menu. 

Poulet roti
Purée de petits pois
Pâtes fraîches à volonté 
Cuisses de grenouilles
Fraises du jardin 
Confiture de mures de la saison.

Faire une mise en commun/correction collective. 

Maintenant que nous avons traduit, vous allez prendre un crayon rouge, et vous allez entourer ce qui change entre les 2 menus. 

Les élèves doivent entourer donc une seule lettre : exemple Boulet et Poulet. 

Montrer aux élèves qu'une seule lettre change dans la majorité des cas. 

3. Anagramme

collectif | 5 min. | découverte

Dire aux élèves que cela s'appelle un anagramme (l'écrire au tableau). 

2 CE2 sont désignés pour chercher la définition de anagramme : un sur l'ordinateur du fond, un sur un dictionnaire de la classe. On lit les 2 définitions et les élèves doivent reformuler. 

Ici j'ai souhaité mettre l'accent sur la façon de faire de l'auteur pour créer des mots tordus. Tous les élèves avaient réussi à traduire le menu et le comprendre (petite difficulté entre pattes fraiches et pates fraiches uniquement, car c'est un changement qui ne s'entend pas. Je leur ai donné la réponse, je n'ai pas pensé à aller demander à un élève d'aller voir dans le dictionnaire ce que "patte" veut dire pour qu'ils comprennent d'eux même l'incohérence, chose que j'ai regretté en aval, j'aurai du prévoir cette difficulté pendant la construction de la séance. 

Le projet de rédaction du carnet de mot tordu pour la kermesse a été présenté à ce moment de la séquence. 
Les élèves ont eu l'air enjoué de faire un travail qui sera présenté à un large public pendant la kermesse, et donc valorisé. 

4

Bouche à oreille : extrait n°2 - la rencontre avec la princesse Dézécolles

Dernière mise à jour le 26 avril 2017
Discipline / domaine
Lecture et compréhension de l'écrit
Objectif
- Comprendre un texte lu par un tiers
- Rester attentif à une lecture pour repérer les informations nécessaires
- Lire à voix haute (bouches) et de façon expressive
- CE2 : rédiger des réponses aux questions
Durée
30 minutes (3 phases)
Matériel
- Texte pour les 3 "bouches"
- QCM pour les "oreilles" (différenciés en 3 niveaux)
- Cahier de lecture

1. Bouche à oreille : phase de préparation

collectif | 5 min. | découverte

Placer les 3 bouches face aux oreilles. (Un narrateur, un prince Motordu, une princesse) 
Les élèves connaissent déjà le principe du "bouche à oreille". 

Rappeler les stratégies : lire plusieurs fois les questions pour savoir rapidement où répondre / lecteurs : parler fort et si possible tenir sa feuille devant soi pour ne pas avoir la tête vers la table .. etc

Phase de préparation : 
Les bouches relisent une dernière fois la partie de texte qui leur est attribué. En amont, le texte a été coloré avec les 3 bouches (exemple : narrateur en bleu, princesse en rouge, prince en vert)
Les oreilles lisent plusieurs fois les questions, pour les connaitre et ne pas avoir à les lire pendant que les bouches lisent. 

Bouches : 
La quantité de texte est réparti de façon judicieuse. L'élève le plus à l'aise en lecture orale se voit attribuer la partie la plus longue et difficile à repérer : le narrateur. Le niveau intermédiaire correspond au prince du Motordu (quantité et jeux de mots). 
L'élève le plus en difficulté se voit attribuer le rôle de la princesse Dézécolles (langage normal et quantité de texte réduite). 

Oreilles : 
Tous les élèves ont les mêmes questions dans le fond, c'est sur la forme du questionnaire qu'il va y avoir de la différenciation.
CE2 : les questions ne suivent pas l'ordre de lecture ! De plus, il faut rédiger la réponse. 
CE1 à l'aise : les questions ne sont pas dans l'ordre de la lecture ! Il faut entourer la bonne réponse. 
CE1 en difficulté : les questions sont dans l'ordre de la lecture et il faut entourer la bonne réponse. 

2. Lecture de l'extrait : lecture dialoguée

collectif | 15 min. | découverte

Les bouches lisent le texte une première fois.
Les oreilles doivent répondre au questionnaire. 

Les bouches lisent une seconde fois le texte, les oreilles complètent. 

(1 = sans pause, 2 = avec pause) 

3. Mise en commun, correction

collectif | 10 min. | mise en commun / institutionnalisation

Les bouches ne connaissent pas vos questions. 
Les oreilles, vous allez devoir lire les questions aux bouches. La bouche qui pense avoir lu la réponse dans sa partie de texte lève la main et la relie. 

Un jeu de question/réponse se fait donc entre bouche et oreille. 

Guider les interactions et écrire les réponses au tableau en guise de correction. 

5

Dans la tête du personnage

Dernière mise à jour le 26 avril 2017
Discipline / domaine
Lecture et compréhension de l'écrit
Objectif
- Travail sur l'implicite
- Se mettre à la place d'un personnage pour mieux comprendre
Durée
25 minutes (3 phases)
Matériel
- Illustration + bulle
- Cahier de lecture

1. Rappel "se mettre dans la tête du personnage"

collectif | 10 min. | réinvestissement

Rappeler aux élèves ce que nous avons fait sur l'implicite : se mettre à la place des personnages pour mieux les comprendre.

Distribution de l'illustration avec la bulle de parole ---> Explication de l'exercice : 

Nous allons décrire ensemble l'image, puis nous allons essayer d'imaginer ce que le personnage peut être en train de se dire, dans sa tête, à ce moment précis de l'histoire.

Décrire l'illustration, l'attitude des différents personnages présents sur l'illustration... 

Prince Motrdu a l'air triste, ou se questionne... La Princesse fait non avec le doigt, elle doit être en colère, les autres rient du prince... 

2. Imaginer les pensées du personnage Motordu

individuel | 10 min. | recherche

Au dessus de la tête du personnage, il y a une bulle, nous avons déjà fait cela ensemble, c'est pour écrire à l'intérieur ce que le personnage peut se dire, dans sa tête, à ce moment de l'histoire. 

Vous allez prendre votre ardoise, et écrire vos idées. 

Les élèves utilisent leur ardoise comme brouillon. 

Passer dans les rangs, valider, invalider... 

3. Mise en commun

collectif | 5 min. | mise en commun / institutionnalisation

Citer les différents exemples trouvés par les élèves.

6

La lettre de la princesse Dézécolles

Dernière mise à jour le 26 avril 2017
Discipline / domaine
Lecture et compréhension de l'écrit
Objectif
- Compréhension orale d'un texte lu par un adulte
- Rappel : la structuration d'une lettre manuscrite
- Imaginer et rédiger une réponse à la lettre
Durée
40 minutes (3 phases)
Matériel
- Album
- Extrait n°2
- Cahier de lecture
- Crayon de couleur

1. Découverte du 2ème extrait

collectif | 10 min. | découverte

Par un jeu de questions/réponses, faire des rappels sur le début de l'histoire.

Faire une lecture magistrale et expressive de l'extrait. 

Poser quelques questions pour vérifier la compréhension de l'extrait. 

2 ou 3 élèves sont désignés pour reformuler ce qu'il s'est passé depuis le début. 

2. La lettre de la princesse Dézécolles.

collectif | 15 min. | recherche

Distribuer aux élèves la lettre de la princesse Dézécollesavec les consignes en dessous. 

Les élèves lisent la lettre d'abord seuls, puis un élève volontaire lis la lettre à la classe. 
Un autre élève lit les consignes. 
Nous les reformulons ensemble. 

Laisser les élèves faire l'exercice pendant quelques minutes. 

Les CE1 : la partie du texte est entouré, il n'y a plus qu'à mettre la couleur. Les CE2 ont la lettre originale, sans texte déjà entouré. 

Recopier pendant ce temps la lettre au tableau. 
Faire la mise en commun de façon collective en envoyant à tour de rôle des élèves au tableau pour entourer de la bonne couleur la partie du texte (exemple : rouge la date, vert la formule de politesse ...)

Cette activité permet de faire des rappels sur la production d'une lettre manuscrite que nous avons travaillé grâce à notre correspondance avec des élèves de CE1/CE2 à Nantes. 

L'exercice a été réussi par tous les élèves.

3. Imaginer une réponse

collectif | 15 min. | recherche

Vous allez devoir maintenant imaginer ce que prince Motordu a bien pu répondre à la princesse Dézécolle. Attention, pour faire ceci, vous allez devoir écrire sur un papier à lettre que je vous ai préparé, il faut donc respecter la mise en page de la lettre.

Les élèves reçoivent leur papier à lettre et rédigent au crayon de bois. 

Ramasser les lettres et les corriger pour la fois suivante. Pendant la semaine, avant la prochaine séance, les élèves viendront de temps en temps, lire la lettre qu'ils ont imaginé.

Lorsque je corrige les lettres, je ne donne pas la réponse pour les erreurs qu'ils peuvent corriger eux même (exemple : oublier un s pour marquer le pluriel sur un nom), je fais une petite croix au crayon de bois sous le mot, et l'élève devra trouver l'erreur de lui même, ce qui me semble plus formateur. 

Le fait d'écrire sur un papier à lettre que j'avais à disposition motive les élèves à respecter la mise en page d'une lettre, car comme ils disent "on fait une lettre pour de vrai", ce qui est plus ludique, à mon sens, que de reproduire une lettre sur un papier quadrillé du cahier de brouillon. 

Enfin, le fait de pouvoir venir lire la lettre à la classe valorise le travail fourni par l'élève lors de sa production d'écrit. 

Pour les élèves en difficulté, un modèle type de la lettre (dans le cahier de production d'écrit) est à leur disposition, j'encourage à le consulter, pour la mise en page. 
Pour les élèves les plus à l'aise (CE2 et un ou deux CE1 de la classe), le fait d'écrire AU MOINS 5 lignes leur est imposé pour les pousser à rédiger davantage. 

7

Réalisation de la tâche finale : le carnet des mots tordus

Dernière mise à jour le 26 avril 2017
Discipline / domaine
Lecture et compréhension de l'écrit
Objectif
- Repérer des mots tordus et en créer d'autres : jouer avec les mots, les syllabes.
- Travailler en groupe pour confronter ses idées
Durée
40 minutes (3 phases)
Matériel
- Album
- une affiche / groupe
- Feutres
- Suggestion de mots tordus (différenciation) pour certains groupes

1. Fin de l'album

collectif | 10 min. | découverte

Faire une lecture magistrale de l'album entier afin de découvrir la fin de l'histoire. 

Vérifier la compréhension en posant quelques questions à l'oral.

Refaire avec les élèves une brève liste des mots tordus que l'on a rencontré dans l'album. 

2. Créons des mots tordus !

groupes de 3 | 20 min. | recherche

Créer des groupes de 3 élèves, les groupes sont de niveau homogène (7 groupes de 3). 

Vous allez avoir une affiche par groupe. Votre défi, est de, comme Pef, créer des mots tordus et les insérer dans une petite phrase ! Ainsi, grâce à vos idées, on pourra illustrer vos propres mots tordus, et en faire un petit carnet, comme je vous l'ai expliqué, pour la kermesse de l'école. 

L'affiche représente votre brouillon, pour l'instant, sur cette affiche, vous essayé de tordre des mots, de faire des anagrammes, pour que des petites phrases deviennent drôles. 

Faire reformuler la consigne. 

Aide plus ou moins soutenue en fonction des groupes de travail. 

• Les CE2 (2 groupes) → ils ont uniquement les exemples de l'album de retranscrits pour les aider. 
• CE1 à l'aise : des suggestions de mots pouvant être tordus (pain, …). Les lèves doivent trouver plusieurs façons de décliner le mot puis en faire une petite phrase tordue.
• CE1 en difficulté : des mots tordus isolés (pain / main / bain). Les élèves doivent maintenant utiliser ces mots dans une petite phrase. Exemple : Il mange des mains au chocolat.   

3. Mise en commun

collectif | 10 min. | mise en commun / institutionnalisation

Chaque groupe vient au tableau pour présenter les mots tordus qu'ils ont trouvé. 

Sur une affiche commune pour toute la classe, recopier les mots tordus donnés par les différents groupes. 

Les élèves sont habitués depuis le début de l'année à travailler en groupe. Nous avons mis en place avec ma binome différente "carte-rôle" qui aide les membres du groupe à trouver leur place (par exemple un élève est le secrétaire du groupe, un autre responsable du matériel, du temps, de l'harmonie, un autre est porte parole et viendra au tableau pour la mise en commun ...) 

Ce que j'essaie à chaque fois de montrer de façon explicite, c'est que lorsqu'ils n'étaient que tout seul ou 3, ils avaient moins d'idées que lorsque nous faisons la mise en commun avec toute la classe, ce qui montrer que le travail de groupe permet d'être plus efficace, de trouver plus d'idées, de solutions etc.. 

La prochaine séance qui conclue cette séquence sur l'album La Belle Lisse Poire de Motordu est une séance d'arts visuels. Les élèves devront, à la craie grasse, illustrer une petite phrase avec un mot tordu. En sciences, nous avons créé du papier recyclé, je vais voir après les vacances d'Avril s'il serait possible que les élèves fassent leurs illustrations sur le papier qu'ils ont eux même fabriqué pour encore une fois valoriser et montrer l'intérêt de leur travail.