Les messages clairs

Discipline
Enseignement moral et civique
Niveaux
CM1.
Auteurs
S. DUQUESNE et C. RIOU
Objectif
- Partager et réguler des émotions, des sentiments dans des situations et à propos d'objets diversifiés : textes littéraires, œuvres d'art, documents d'actualité, débats portant sur la vie de la classe.
- Mobiliser le vocabulaire adapté à leur expression.
- S'estimer et être capable d'écoute et d'empathie.
- Se sentir membre d'une collectivité.
- Prendre part à une discussion, un débat ou un dialogue : prendre la parole devant les autres, écouter autrui, formuler et apprendre à justifier un point de vue.
- Nuancer son point de vue en tenant compte du point de vue des autres.
- Distinguer son intérêt personnel de l'intérêt collectif.
- Savoir participer et prendre sa place dans un groupe.
Relation avec les programmes
Cette séquence n'est pas associée aux programmes.
Dates
Créée le 11 août 2017
Modifiée le 12 août 2017
Statistiques
17 téléchargements
2 coups de coeur
Licence
CC-BY-NC-SALicence Creative Commons : Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Partage des conditions initiales à l'identique ?.

Déroulement des séances

1

Le lexique des émotions

Dernière mise à jour le 11 août 2017
Discipline / domaine
Enseignement moral et civique
Objectif
- Mettre en réseau des mots (groupements par champ lexical).
- Partager et réguler des émotions, des sentiments dans des situations et à propos d'objets diversifiés : textes littéraires, œuvres d'art, documents d'actualité, débats portant sur la vie de la classe.
- Mobiliser le vocabulaire adapté à leur expression.
Durée
85 minutes (4 phases)
Informations théoriques
Les émotions sont des réactions spontanées à une situation. Elles peuvent entraîner des manifestations physiques (pâleur, rougissement, agitation, accélération des battements cardiaques et du rythme respiratoire, transpiration, etc.) et psychologiques (pensées négatives ou positives, changement d’humeur) qui durent peu de temps.

Les sentiments, pour leur part, représentent un état affectif plus durable qui évolue avec le temps. Ainsi, les sentiments naissent, grandissent et finissent parfois par disparaître. Quelques exemples : amour, haine, confiance, méfiance, insécurité, bonheur.

Les sentiments font vivre toutes sortes d’émotions et, à l’inverse, les émotions peuvent générer des sentiments.

1. Définir les émotions

collectif | 15 min. | découverte

Qu'est ce qu'une émotion?

Une émotion est une réaction, un ressenti à un moment donné, face à une situation.

Les élèves cherchent la définition dans le dictionnaire.

Quelle différence faites vous avec les sentiments?

Les sentiments correspondent à ce qu'on ressent pour quelqu'un par exemple. Ils s'inscrivent dans la durée mais peuvent évoluer. Un sentiment peut faire émerger une ou plusieurs émotions à un moment donné. ex amour, amitié, la haine, l'affection, la jalousie etc.

Les élèves cherchent la définition de sentiment dans le dictionnaire

Récapitulatif: une émotion est une réaction face à une situation, elle est plutôt de courte durée. Un sentiment est plus durable dans le temps.

Quelles principales émotions connaissez-vous?

Nous connaissons la joie, la tristesse, la peur, la colère.

Dans quelles situations ressentez vous de la joie? de la tristesse? de la peur? de la colère?

Les élèves racontent des situations vécues faisant intervenir la joie, la tristesse, la peur et la colère.

Connaissez-vous d'autres émotions?

Les élèves citent d'autres émotions, par des noms ou des adjectifs.

L'angoisse, l'anxiété, l'appréhension, la confusion, la culpabilité, la crainte, la terreur, l'inquiétude, la crainte, la frayeur, l'incertitude, le doute, la nervosité, la méfiance, la timidité, la déprime, le dégoût, la honte, la déception, l'humiliation, l'isolement, la fatigue, la nostalgie, l'agacement, le choc, l'énervement, la frustration, la fureur, le mécontentement, la vexation, l'amusement, l'enchantement, la satisfaction, l'enthousiasme, la fierté, la motivation, la gaieté, l'euphorie,  ... 

Etre Angoissé – Anxieux –  Confus – Coupable – Craintif – Effrayé – Épouvanté  Horrifié – Incertain – Inhibé – Inquiet – Méfiant – Nerveux – Paniqué – Secoué – Soucieux – Tendu – Terrifié – Timide– Troublé – Vulnérable - Abattu – Affligé - Blessé – Bouleversé – Chagriné – Découragé – Déçu – Dégoûté – Déprimé – Désespéré – Embarrassé – Fatigué – Honteux – Humilié –  Isolé – Malheureux – Nostalgique – Navré – Tourmenté – Triste - Agacé – Agité – Agressif - Choqué – Contrarié – Énervé – Envieux – Exaspéré – Excité – Fâché – Frustré – Furieux – Hystérique – Insatisfait – Irrité – Mécontent – Mesquin – Outré – Rancunier – Renfrogné – Révolté – Sauvage – Suffisant – Vexé – Amusé –  Comblé – Content – Décontracté – Enchanté – Entrain (plein d’) – Enthousiaste – Euphorique – Exubérant – Fier – Gai  – Heureux – Jovial – Motivé - Ravi – Reconnaissant – Satisfait – Transporté.

Classez ces émotions en 4 groupes.

Les élèves réfléchissent sur l'ardoise ou le cahier de brouillon à 4 groupes.

Conclusion: les 4 principales émotions sont la joie, la tristesse, la colère, la peur. Les autres émotions en sont des nuances, mais appartiennent à l'une de ces 4 catégories.

2. L'expression des émotions

binômes | 18 min. | recherche

L'enseignante propose aux élèves d'écrire par deux, toutes les réactions / tt ce qu'ils ressentent et expriment lorsqu'ils expriment la joie, la tristesse, la colère et la peur. Chaque binôme traite d'une seule émotion.

Les élèves cherchent par deux les réactions du corps , du visage et de la voix, ttes les expressions possibles lorsqu'ils ressentent de la joie, ou de la tristesse, ou de la colère ou de la peur.

Remontée collective:

La joie: bondir, sauter de joie, sautiller, s'exclamer, accélération du rythme cardiaque, sourire, rire, pleurer de joie,  ...

La tristesse: pleurer, gorge serrée, absence de sourire, de rire, regard morose, s'isoler,

La peur: Gorge sèche, nouée, souffle coupé, de la peine à respirer, aucun son ne sort de ma bouche, hurler de terreur, chair de poule, les poils qui se hérissent, cheveux dressés sur la tête, le sang qui se glace, trembler, frissonner, claquer des dents, avoir des sueurs froides, les mains moites, avoir froid dans le dos, être cloué sur place, pétrifié, paralysé, accélération du rythme cardiaque, ...

La colère: devenir rouge, sourcils froncés, faire les gros yeux, crier, parler fort, bégayer de colère, avoir chaud, trembler, souffler, trépigner, s'agiter, serrer les poings, accélération du rythme cardiaque

3. Les besoins recherchés par l'expression des émotions

collectif | 12 min. | recherche

Selon vous, pourquoi exprimons nous nos émotions? Pourquoi notre corps, notre visage, notre voix réagissent lorsque nous éprouvons des émotions?

Notre corps réagit afin de transmettre un message à notre entourage, afin d'espérer une réaction de la part de ceux qui nous entoure.

D'après-vous, que recherche-t-on lorsque nous sommes joyeux?

Nous recherchons le besoin de partager notre joie, de partager notre bien-être, notre amusement etc.

Que recherche-t-on lorsque nous sommes tristes?

Nous recherchons du réconfort, de l'apaisement, des câlins, de l'écoute, de l'empathie etc.

Que recherche-ton lorsque nous avons peur?

Nous cherchons à être rassuré par l'autre, à être protégé, mis en sécurité, défendu etc. Nous avons aussi besoin d'être écouté.

Que recherche-t-on lorsque nous sommes en colère?

On a besoin de changement, on souhaite un changement d'attitude de son interlocuteur, de la compréhension, de l'empathie, de l'écoute.

4. Trace écrite en art visuel

individuel | 40 min. | réinvestissement

Illustrer les émotions

Matériel utilisé libre, possibilités de collage etc.

Dans l'intercalaire EMC du classeur

2

Le conflit: définition et mise en scène

Dernière mise à jour le 11 août 2017
Discipline / domaine
Enseignement moral et civique
Objectif
- Mobiliser les ressources de la voix et du corps pour être entendu et compris (clarté de l'articulation, débit, rythme, volume de la voix, ton, accentuation, souffle ; communication non-verbale : regard, posture du corps, gestuelle, mimiques).
- Connaître et utiliser les techniques de mise en voix des textes littéraires (poésie, théâtre en particulier).
- Réaliser une courte présentation orale en prenant appui sur des notes ou sur diaporama ou autre outil numérique.
- Écrire un texte d'une à deux pages adapté à son destinataire.
- Prendre part à une discussion, un débat ou un dialogue : prendre la parole devant les autres, écouter autrui, formuler et apprendre à justifier un point de vue.
- Partager et réguler des émotions, des sentiments dans des situations et à propos d'objets diversifiés : textes littéraires, œuvres d'art, documents d'actualité, débats portant sur la vie de la classe.
- Mobiliser le vocabulaire adapté à leur expression.
Durée
93 minutes (3 phases)
Remarques
Mettre en scène des situations conflictuelles afin de percevoir les émotions et les besoins qui en découlent, afin de proposer des solutions en séance 3

1. Rappel de la séance précédente et définition du conflit

collectif | 8 min. | découverte

Qu'est-ce qu'une émotion? Quelles sont les quatre principales émotions? Comment s'exprime la joie? la tristesse? la colère? la peur? Quel besoin avons-nous lorsque nous éprouvons de la joie? de la tristesse? de la colère? de la peur?

Les élèves répondent à l'oral en collectif

Qu'est-ce qu'un conflit?

Un conflit résulte d'un désaccord entre deux ou plusieurs personnes.

Recherche de la définition dans le dictionnaire.

A quoi reconnait-on un conflit?

Les personnes ne parviennent pas à un échange constructif, à un accord, elles s'opposent. Un froid / une distance s'installe ou elles s'énervent l'une contre l'autre. Elles sont en colère l'une envers l'autre, ou triste de ne pas se comprendre.

Pleurs, cris, hurlements, poings fermés, sourcils froncés, gros yeux, visage rouge ... si le conflit s'envenime: insultes, bagarres ...

Qu'est ce qui peut se produire si un conflit n'est pas résolu?

Si les parties ne trouvent pas de solution, le conflit peut dégénérer, s'envenimer et laisser place à une force de violence physique ou verbale.

2. écrire des situations/saynètes conflictuelles à l'école

binômes | 35 min. | recherche

Par deux ou trois, vous allez écrire une situation qui pourrait aboutir à un conflit. Vous pouvez écrire un texte narratif (qui raconte l'histoire, la situation) ou un dialogue. 

Rappeler en collectif les éléments clefs du discours narratif (connecteurs de temps, de lieux de logique) et du dialogue (guillemets, tirets pour les répliques, les incises avec un verbe introducteur et des précisions sur les gestes, déplacements etc)

Travail d'écriture. Certains élèves (dys, difficultés en écriture) pourront utiliser l'ordinateur. 20/30 min

Aide de l'enseignante.

3. Mise en scène et retour reflexif

collectif | 50 min. | mise en commun / institutionnalisation

Les élèves présentent leurs saynètes et l'ensemble de la classe valide le projet (la situation débouche sur un conflit).

Les élèves s'interrogent sur les émotions ressenties, exprimées ou celles qui pourraient être déclenchées suite à cette situation.

L'enseignante valide les propositions des élèves.

 

3

Résoudre des conflits, institutionnaliser des messages clairs

Dernière mise à jour le 12 août 2017
Discipline / domaine
Enseignement moral et civique
Objectif
- Identifier et exprimer en les régulant ses émotions et ses sentiments.
- Partager et réguler des émotions, des sentiments dans des situations et à propos d'objets diversifiés : textes littéraires, œuvres d'art, documents d'actualité, débats portant sur la vie de la classe.
- Mobiliser le vocabulaire adapté à leur expression.
- S'estimer et être capable d'écoute et d'empathie.
- Respecter autrui et accepter les différences.
- Manifester le respect des autres dans son langage et son attitude.
- Comprendre les notions de droits et devoirs, les accepter et les appliquer.
- Prendre part à une discussion, un débat ou un dialogue : prendre la parole devant les autres, écouter autrui, formuler et apprendre à justifier un point de vue.
- Nuancer son point de vue en tenant compte du point de vue des autres.
Durée
53 minutes (3 phases)

1. Rappel de la séance précédente

collectif | 3 min. | découverte

Qu'avons-nous fait la fois précédente? A quoi ce travail nous a-t-il servi?

Travail d'écriture et de mise en scène de situations pouvant aboutir à un conflit. Cela nous a permis de comprendre les émotions et réactions déclenchées par certaines situations.

Selon vous, qu'allons-nous faire aujourd'hui?

Nous allons apprendre à résoudre des situations conflictuelles de manière pacifiste.

Définir le terme pacifiste.

 

2. Réflechir à la façon dont on pourrait résoudre pacifiquement un conflit.

collectif | 15 min. | recherche

Selon vous, comment pourrait-on résoudre un conflit? Ecrivez vos propositions sur l'ardoise.

Les élèves émettent des hypothèses sur l'ardoise

Remontée collective: s'excuser, parler, dire à l'autre ce qui ne nous plaît pas, dire à l'autre ce que l'on ressent, dire à l'autre ce qu'on attend de lui, réparer ensemble ce qui est cassé ...

L'enseignante demande aux élèves d'argumenter, pourquoi penses-tu qu'il faudrait s'excuser? ...?

Les élèves argumentent, un débat se lance. Possibilité d'introduire un bâton de parole.

L'enseignante propose aux élèves d'ordonner les propositions validées par le groupe.

Les élèves ordonnent les idées sur leur ardoise. Puis remontée collective.

Que faut-il faire si l'élève a qui on fait le message clair n'est pas compréhensif, se braque, refuse la communication...?

On le dit à un adulte.

Oui, je mettrai à disposition un cahier de plaintes dans lequel vous écrirez l'origine du conflit, votre nom, et les raisons pour lesquelles le conflit n'a pas été résolu. Si l'élève reproduit la même situation malgré le message clair, il faudra également écrire dans le cahier de plaintes.

Faut-il toujours dire les choses quand ça ne va pas?

Non, on peut aussi dire à l'autre ce qui fonctionne, pour le remercier, pour lui montrer notre reconnaissance.

 

3. Institutionnalisation

collectif | 35 min. | mise en commun / institutionnalisation

Visionner deux vidéos:

https://www.youtube.com/watch?v=9aONSCU9v_w&feature=youtu.be (gérer ses émotions - illustration avec la main)

https://www.youtube.com/watch?v=a6Ftzn6vfb4 (les messages clairs expliqués par les enfants)

Qu'est ce qu'un message clair? A quoi sert-il? Dans quel ordre faut-il dire les choses?

Obj: Message clair: pour résoudre un conflit ou pour remercier.

1) Identification du conflit, du problème // une situation/action agréable

2) J'ai besoin de te faire un message clair

3)  Ce que tu m'as fait, m'a fait souffrir / plaisir

indiquer le type de message clair.

4) Quand tu as fait.... Tout à l'heure ...

Description des faits - que s'est-il passé?

5) Cela m'a fait ....J’ai de la peine / mal / peur... Je suis en colère / énervé

Description des émotions provoquées.

6) car j’ai besoin de (calme pour travailler / d’être en sécurité / de progresser en...)

Expression des besoins

6) Est-ce que tu m'as bien compris?

Dde d'accord, vérification de la compréhension du message.

L'autre élève peut apporte sa justification: c'était pour jouer, je ne voulais pas te faire de mal / j'ai fait ça parce que ...

Si oui = conflit résolu

Si non = conflit non résolu

7) J’aimerais que tu ne te moques plus de moi / j’aimerais que tu ne recommences plus / que tu me présentes des excuses / que tu fasses une réparation ...

Recherche de solution

 

Affichage de classe à illustrer par les élèves + trace écrite (intercalaire EMC du classeur).

Possibilité de le faire sous forme de frise chronologique verticale ou horizontale

4

écrire des messages clairs

Dernière mise à jour le 12 août 2017
Discipline / domaine
Enseignement moral et civique
Objectif
ecrire des messages clairs
Durée
85 minutes (3 phases)

1. Que faire selon la situation?

collectif | 15 min. | entraînement

Que faut-il choisir pour chacune des situations suivantes ?
A - Rien de particulier
B – Faire un message clair
C – Critiquer au conseil
D - Prévenir tout de suite un maître ou une maîtresse


1Je suis chef de rang, et un élève ne m'écoute jamais.
2Plusieurs enfants me menacent.
3Plusieurs enfants me rackettent.
4Plusieurs enfants ne veulent pas que je joue avec eux.
5Quelqu'un embête ma petite sœur et elle me le dit.
6 Un adulte entre dans l'école et frappe un enfant.
7 Un élève rigole avec un autre.
8 Un enfant emmène à l'école un objet très dangereux.
9 Un enfant fouille dans mon cartable et vole ma calculette.
10 Un enfant insulte violemment ma famille.
11 Un enfant me bouscule et ne s'excuse pas.
12 Un enfant me bouscule sans faire exprès et s'excuse.
13 Un enfant me demande du goûter pour la 10ème
fois.
14 Un enfant me demande du goûter.
15 Un enfant me demande une nouvelle fois du goûter
et je n'en ai presque plus.
16 Un enfant me dit un diminutif (Ex. « Tom » si je m'appelle Thomas)
17 Un enfant me gène pour travailler.
18 Un enfant me parle et me dit un surnom.
19 Un enfant me raconte une blague.
20 Un enfant menace un petit et je le vois.
21 Un enfant n'arrête pas de m'embêter.
22 Un enfant s'amuse à pousser d'autres enfants dans les escaliers.
23 Un enfant se moque de ma famille.
24 Un enfant se moque de moi après lui avoir fait plusieurs messages clairs.
25 Un enfant se moque de moi.
26 Un enfant tombe, pleure beaucoup et semble avoir très mal.
 


Réponses recommandées aux situations :
Rien de particulier : 7 – 12 – 14 – 16 – 19
Faire un message clair : 4 – 11 – 15 – 17 – 18 – 21– 23–25
Critiquer au conseil : 1 – 9 – 10 – 13 - 24
Prévenir tout de suite un maître ou une maîtresse : 2 – 3 – 5 – 6 – 8 – 20 – 22 – 26

 

On pourra demander d'écrire des messages clairs relatifs aux situations en classe ou en devoir (un message clair par semaine pour
renforcer l'apprentissage).

2. Ecrire des messages clairs

binômes | 30 min. | entraînement

Quelles sont les différentes étapes d'un message clair?

Les élèves y répondent à l'oral en collectif

 

L'enseignante propose aux élèves de rédiger par deux les messages clairs relatifs à la situation rédigée en séance 2.

Les élèves rédigent les messages clairs, par deux ou trois.

3. Oraliser les messages clairs rédigés

collectif | 40 min. | entraînement

L'enseignante propose aux élèves de théâtraliser leurs messages clairs.

Les élèves oralisent leurs messages clairs. Le groupe classe valide à partir de la trace écrite. Ils proposent des formulations si le message clair est incorrect.

Cela permet au groupe classe d'avoir des clefs pour leur quotidien à l'école.

5

Filmer les saynètes pour conserver une trace du travail réalisé sur les messages clairs + bilan

Dernière mise à jour le 12 août 2017
Discipline / domaine
Enseignement moral et civique
Objectif
- Dire de mémoire un texte à haute voix.
Durée
65 minutes (2 phases)

1. film

collectif | 50 min. | entraînement

L'enseignante propose aux élèves de filmer les saynètes ainsi que les messages clairs.

2. bilan de la séquence

collectif | 15 min. | évaluation

Qu'avez vous appris à travers ce module sur les émotions et les messages clairs?

Que proposez-vous? Souhaitez vous mettre en place un humeuromètre en classe le matin? affichage ou feuille que l'on pourrait faire circuler tous les jours. Comment souhaitez-vous vous organiser?