La Laïcité

Discipline
Enseignement moral et civique
Niveaux
CE2.
Auteur
P. DUTOT
Objectif
- Comprendre un principe de la République française : la laïcité

- Aborder la laïcité comme liberté de penser, de croire ou de ne pas croire et comme un principe garantissant le vivre ensemble.

- S'estimer et être capable d'écoute et d'empathie : comprendre qu'il existe des différences et les accepter.

- S'exprimer en respectant les règles du débat à visée philosophique.

- Exposer une courte argumentation pour exprimer son point de vue.

- S'affirmer dans un débat sans imposer son point de vue et accepter le point de vue des autres.

- Se sentir membre d'une collectivité.
Relation avec les programmes

Cycle 2 - Programme 2016

  • Comprendre les principes et les valeurs de la République française et des sociétés démocratiques.
  • Connaître quelques principes et valeurs fondateurs d'une société démocratique.
  • Développer les aptitudes à la réflexion critique : en recherchant les critères de validité des jugements moraux ; en confrontant ses jugements à ceux d'autrui dans une discussion ou un débat argumenté.
  • Aborder la laïcité comme liberté de penser et de croire ou de ne pas croire.
  • S'estimer et être capable d'écoute et d'empathie.
  • Accepter les différences.
Dates
Créée le 07 avril 2018
Modifiée le 08 avril 2018
Statistiques
2819 téléchargements
15 coups de coeur
Licence
CC-BY-NC-SALicence Creative Commons : Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Partage des conditions initiales à l'identique ?.

Cette séquence se présente tel un projet pluridisciplinaire car le bulletin officiel spécial n°11 du 26 novembre 2015 précise :
" L’enseignement moral et civique doit avoir un horaire spécialement dédié. Mais il ne saurait se réduire à être un contenu enseigné « à côté » des autres. Tous les enseignements à tous les degrés doivent y être articulés en sollicitant les dimensions émancipatrices et les dimensions sociales des apprentissages scolaires, tous portés par une même exigence d’humanisme. Tous les domaines disciplinaires ainsi que la vie scolaire contribuent à cet enseignement. "

Déroulement des séances

1

La laïcité comme liberté de croire ou de ne pas croire

Dernière mise à jour le 08 avril 2018
Discipline / domaine
Enseignement moral et civique
Objectif
- Aborder la laïcité comme liberté de penser, de croire ou de ne pas croire et comme un principe garantissant le vivre ensemble.
Durée
50 minutes (3 phases)
Matériel
- Introduction (planche Max et Lili).
- Texte et questionnaire (Article 14 de la Convention des droits de l’enfant rédigée par l’Unesco).
- Attendus de trace écrite (droit de croire ou de ne pas croire).
Informations théoriques
Durant cette séance, les élèves étudieront l'Article 14 de la Convention des droits de l’enfant rédigée par l’Unesco. L'objectif est de développer l'esprit de tolérance des élèves à l'égard de la croyance ou de la non-croyance des autres en leur faisant comprendre que, ce principe, cette tolérance de leur part est également la garantie que les autres seront tolérants à leur égard.

Entre autre, l'objectif est de permettre aux élèves de comprendre que ce principe leur permet de vivre ensemble.

1. Introduction du sujet à travers un échange autour d'une planche de bande dessinée.

collectif | 15 min. | découverte

Objectifs :

Introduire la notion de croyance et de tolérance

Consignes

" A quelle période se déroule cette scène ? "

" Que fait Max ? Comment se comporte Lili ? "

" Que pensez-vous de son attitude ? "

"Lily se moque de son frère, mais après tout, a-t-il droit de croire au père noël ? "

" Connaissez-vous d'autres sujets, d'autres choses en lesquelles croient les enfants et les adultes ? "

Description:

Dans un premier temps, les élèves découvrent la planche et lisent silencieusement, ensuite une lecture orale collective est effectuée. Dans un second temps, l'enseignant pose une série de questions en favorisant l'interaction entre les élèves afin de faire émerger les notions de croyance et de tolérance.

2. Reflexion autour du principe de laïcité à partir de l'Article 14 de la Convention des droits de l’enfant.

collectif | 20 min. | recherche

Objectifs :

Aborder la laïcité comme liberté de penser, de croire ou de ne pas croire et comme un principe garantissant le vivre ensemble.

Consignes

"Nous allons étudier un texte, ce texte est un article de la Convention des droits de l'enfant. "

" Qu'est-ce que la Convention des droits de l'enfant ? "

" Qui l'a écrite ? "

" Après la lecture du texte, nous allons répondre à plusieurs questions "

Description :

Dans un premier temps, les élèves découvrent le texte et lisent silencieusement, ensuite une lecture magistrale est effectuée par l'enseignant. L'enseignant prend le temps de répondre aux questions des élèves, mais uniquement les questions concernant le sens, la compréhension du texte. Dans un second temps, les élèves répondent individuellement au questionnaire distribué avec le texte. Pour finir, chaque question est abordée et discutée en groupe classe. La correction est effectuée collectivement.

3. Réalisation d'une trace écrite

collectif | 15 min. | découverte

Objectifs :

Définir collectivement la notion de droit de croire ou de ne pas croire.

Consignes 

" Si vous deviez expliquer ce qu'est le droit de croire ou de ne pas croire, que diriez-vous ? "

Description :

Dans un premier temps, l'enseignant demande aux élèves d'expliquer, à l'aide de ce qu'ils ont vu durant la séance, ce que c'est que le droit de croire ou de ne pas croire et note au tableau les éléments importants. Dans un second temps il propose aux élèves une trace écrite reprenant l'ensemble des éléments écrits au tableau. En outre, les élèves notent la trace écrite dans leur cahier.

2

La laïcité, un principe de la République Française

Dernière mise à jour le 08 avril 2018
Discipline / domaine
Enseignement moral et civique
Objectif
- Comprendre un principe de la République française : la laïcité.

- Comprendre que le principe de laïcité interdit les discriminations et permet de vivre ensemble.

- Définir le principe de laïcité.
Durée
55 minutes (3 phases)
Matériel
- Texte et questionnaire (extrait de la Déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen du 26 août 1789).
- Vidéo (1 jour 1 question) c'est quoi la laïcité ?
- Affichage de la classe : Déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen.
- Attendus de trace écrite : la laïcité.
Informations théoriques
Durant cette séance, les élèves étudieront deux extrait de la Déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen du 26 août 1789. L'objectif est de permettre aux élèves de comprendre que le principe de laïcité fait partie des principes fondateurs de notre pays et que c'est notamment grâce à ce principe qu'il est aujourd'hui interdit de faire de la discrimination et que tout le monde à les mêmes droits.
Entre autre, l'objectif est de permettre aux élèves de comprendre que ce principe leur permet de vivre ensemble.

1. Réactivation du savoir et introduction

collectif | 15 min. | découverte

Objectifs :

- Remobiliser la notion de droit de croire ou de ne pas croire.

- Introduire le principe de laïcité comme un principe fondateur de notre République

Consignes : 

" Qui peut nous rappeler ce que nous avons vu lors de la dernière séance ? "

" De quel droit était-il question ? "

" Quel était le texte qui expliquait cela ? "

"Aujourd'hui, nous allons lire deux extraits d'un autre texte : ce texte c'est  la Déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen du 26 août 1789. En avez-vous déjà entendu parler ? "

" De quoi parle ce texte ? "

" Où peut-on trouver ce texte ? "

" Qui l'a écrit ? Quand ? "

" Est-ce qu'il est toujours valable aujourd'hui ? "

Description:

L'enseignant interroge les élèves concernant la séance précédente de manière à remobiliser la notion de droit de croire ou de ne pas croire et de rappeler le texte à partir duquel ils avaient appris cela. Ensuite, l'enseignant introduit la séance du jour en présentant le texte qui sera étudier, et en introduisant le fait que ce texte est très important dans notre pays. C'est notion sont abordées par le biais d'un échange entre les élèves, guidé par l'enseignant et ses questions. Les élèves pourront notamment remarquer que la Déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen du 26 août 1789 est affichée dans la classe depuis le début de l'année.

2. Aborder la laïcité à travers des extraits de la Déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen

binômes | 20 min. | mise en commun / institutionnalisation

Objectifs :

- Comprendre un principe de la République française : la laïcité

- Comprendre que le principe de laïcité interdit les discriminations et permet de vivre ensemble.

Consignes : 

" Nous allons étudier deux extraits de la Déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen. "

" Pour chaque extrait, vous allez devoir discuter avec votre binômes pendant deux minutes et vous mettre d'accord pour proposer une seule réponse à la question posée. "

" A l'issue de ces deux minutes, nous discuterons tous ensemble pour réfléchir à une réponse pour toute la classe ".

Description:

Dans un premier temps, l'enseignant propose aux élèves de faire une lecture silencieuse des extraits de la Déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen et des questions. Ensuite, l'enseignant en fait une lecture magistrale et répond aux éventuelles questions des élèves. Dans un second temps, il explique les modalités de travail et lance l'exercice.

1 - Les élèves réfléchissent en binôme à la signification des extraits et se mettent d'accord sur une réponse commune.

2 - Une discussion est lancée en groupe classe pour répondre à la question et proposer une réponse commune pour le groupe classe.

3 - Les élèves écrivent la réponse commune.

3. Définir le principe de laïcité et réaliser une trace écrite.

collectif | 20 min. | mise en commun / institutionnalisation

Objectifs :

Définir le principe de laïcité.

Consignes 

" Pour finir, nous allons regarder une vidéo qui explique ce qu'est le principe de laïcité. "

" Après l'avoir regarder, vous allez devoir répondre à la question n°3 du questionnaire, c'est à dire que vous allez devoir expliquer la laïcité avec vos mots ".

" Qui peut nous dire ce qu'il a écrit ? Quelqu'un d'autre ? "

" Très bien, alors nous allons noter tout cela dans le cahier. "

Description:

Dans un premier temps, l'enseignant propose aux élèves de visionner une vidéo présentant le principe de laïcité. Dans un second temps, les élèves devront répondre à la dernière question du questionnaire en définissant le principe de laïcité avec leurs propres mots. Pour finir, l'enseignant invite les élèves à partager leur définition pour en constituer une seule qui sera finalement la trace écrite qui sera écrite dans le cahier.

3

Débat à visée philosophique sur le thème de la laïcité

Dernière mise à jour le 08 avril 2018
Discipline / domaine
Enseignement moral et civique
Objectif
- S'exprimer en respectant les règles du débat à visée philosophique.

- Exposer une courte argumentation pour exprimer son point de vue.

- S'affirmer dans un débat sans imposer son point de vue et accepter le point de vue des autres.

- Aborder la laïcité comme liberté de penser et de croire ou de ne pas croire.
Durée
45 minutes (5 phases)
Matériel
- Salle informatique
- Tables disposées en rond
- cahier
- Stylo
Informations théoriques
Il convient, pour cette séance, que le débat à visée philosophique a déjà été travaillé auparavant et à plusieurs reprises. En effet, le débat à visée philosophique ayant, de part sa constitution, des règles exigeantes pour les élèves, il sera pratiqué toute l'année et les règles seront toujours les mêmes, ainsi que l'organisation des séances.
Remarques
Lors des débats, chacun doit être libre de s’exprimer, ou non, et la parole de tous est considérée comme importante. Il ne s’agit pas de juger les propos d’autrui mais d’y réfléchir, de rebondir.

Plusieurs séances de débat à visée philosophique sont prévues au sein de cette séquence sur la laïcité.

Exemple de thème abordés :
- Quelle différence y a-t-il entre croire et savoir ?
- Qu'est-ce que la tolérance ?
- Que signifie « La liberté des uns s’arrête où commence celle des autres » ?
- Qu'est-ce que le respect ?
- Est-ce que la laïcité c’est contre les religions ?

1. Préparation du débat

collectif | 10 min. | découverte

Objectifs :

Introduire le sujet du débat

Description :

La préparation du débat se fait à l'aide d'une illustration, d'une lecture d’histoire ou d'une maxime. Ensuite, une question ouverte est posée pour ouvrir la discussion. Le thème du débat peut être présenté aux élèves plusieurs jours auparavant. Ainsi, le temps de latence permet aux élèves de s’interroger sur la question posée ou de chercher des éléments qui les aideront dans leur argumentation. Ils peuvent noter la question ainsi que leur réflexion dans un cahier de débat par exemple.

2. Installation dans la salle

collectif | 5 min. | réinvestissement

Objectifs 

Changer la configuration spatiale que connait la classe habituellement afin de favoriser l'échange.

Marquer la séparation entre l'espace de classe "classique" et l'espace de débat.

Description : 

Les participants s’assoient autour des tables disposées en cercle. De cette manière, chacun peut se voir et la parole peut circuler librement. La parole sera distribuée par le président de séance. Les trois élèves chargés de l’animation sont responsables de l’installation et du rangement de l’espace du débat.

3. Rappel des règles du débat

collectif | 5 min. | réinvestissement

Objectifs 

- Rappeler les règles du débat.

- Ce rituel marque l'entrée dans le débat et le début des règles que cela implique.

Description : 

Le président de séance rappelle les règles du débat :

- on lève la main pour pouvoir prendre la parole.

- on ne prend la parole que lorsqu’elle nous est donnée.

- on écoute sans couper la parole.

- on prend en compte la parole de l’autre.

- on ne se moque pas.

- on a le droit de se taire.

- celui qui coupe la parole trois fois est exclu du débat.

- on ne répète pas ce qui vient d’être dit.

Enfin, le président rappelle la question du jour.

4. Débat

collectif | 20 min. | entraînement

Objectifs 

- S'exprimer en respectant les règles du débat à visée philosophique.

- Exposer une courte argumentation pour exprimer son point de vue.

- S'affirmer dans un débat sans imposer son point de vue et accepter le point de vue des autres.

Description 

Les élèves s’expriment à tour de rôle quand ils ont la parole. Le synthétiseur reprend les propos évoqués très régulièrement et les reformule. Le président relance régulièrement la discussion, il veille à ce que la question posée soit bien débattue. Il demande des précisions aux débatteurs. Il est aussi chargé de veiller au bon déroulement du débat (respect de la parole, attitude des élèves…).

Rôle de l'enseignant

Dans un premier temps, le débat est pris en charge par l’enseignant, qui assure les rôles de Président de séance, synthétiseur et secrétaire. Il est le garant du bon déroulement de la séance, de la circulation de la parole. Plus tard, quand les enjeux du débat sont compris et les habitudes installées, les élèves pourront prendre en charge, tout ou partie, l’organisation du débat. L’enseignant adopte alors une posture d’effacement volontaire. Cependant, il reste tout de même le garant des propos et de l'organisation du débat en dernier recours.

 

5. Synthèse des traces écrites

collectif | 5 min. | mise en commun / institutionnalisation

Objectifs 

- Résumer l'ensemble des échanges du débat.

- Apprendre à synthétiser, à retenir les  éléments importants.

- Tirer les conclusions du débat.

Description : 

 A la fin du temps imparti (20 minutes maximum), le président de séance demande au secrétaire de relire les idées clés annotées. Ces traces écrites permettront de rédiger une synthèse collective dans le cahier de leçons.

4

Représenter la laïcité

Dernière mise à jour le 08 avril 2018
Discipline / domaine
Enseignement moral et civique
Objectif
- Représenter la laïcité par le dessin.

- S'exprimer sur sa production, celle de ses pairs, sur l'art.

- Comparer quelques œuvres d'art.
Durée
60 minutes (3 phases)
Matériel
- Feutres.
- crayons.
- feuilles canson.
Informations théoriques
Ce travail s'inscrit dans la continuité de deux séquences :
- La séquence en E.M.C sur la laïcité. A ce stade, les élèves ont déjà abordé la notion de laïcité à plusieurs reprises.
- Une séquence en art plastique sur le symbolisme. Les élèves ont pu travailler sur la notion de symbole et ont étudier divers symboles.
Remarques
Domaine disciplinaire : enseignements artistiques

Les élèves auront deux séances pour réaliser ce dessin. Les phases 2 et 3 de la séance n'auront lieu qu'à la deuxième séance. la phase n°1 dure donc 60 minutes lors de la première séance.

1. Consignes et travail en autonomie

collectif | 30 min. | découverte

Objectifs : 

- Représenter la laïcité par le dessin.

- Rappeler les règles du travail en autonomie.

Consignes :

" Aujourd'hui, vous aller devoir représenter, symboliser la laïcité dans un dessin. "

" Chacun d'entre vous aura une feuille canson blanche. "

" Vous avez à votre disposition les feutres, les crayons de couleurs et les ciseaux. "

" Vous disposerez de deux séances pour réaliser votre dessin. "

" Le travail en autonomie se fait de manière silencieuse. Il n'est pas interdit de parler mais on doit chuchoter. "

" Un élève trop bruyant perdra le droit de chuchoter. "

Description :

Dans un premier temps, les élèves écoutent et posent des questions concernant le sujet. Ensuite, l'enseignant rappelle les modalités de l'activité et lance le travail en autonomie.

2. S'exprimer sur sa production et celle de ses pairs

collectif | 15 min. | découverte

Cette phase n'aura lieu qu'à la deuxième séance.

Objectifs : 

- S'exprimer sur sa production, celle de ses pairs, sur l'art.

- Rappeler les règles de prise de parole.

Consignes :

" Y a-t-il des élèves qui souhaitent présenter leur dessin ? "

" Quelles sont les règles lorsque les élèves présentent un dessin ? "

Description :

L'enseignant propose aux élèves de présenter leur travail. Les volontaires peuvent passer. Les règles de présentation sont rappelées : 

- On parle assez fort pour que tout le monde puisse entendre.

- On regarde la classe.

- On articule.

- On fait des phrases.

- On écoute celui qui présente.

3. Découverte et discussion autour de quelques oeuvres d'art

collectif | 15 min. | découverte

Cette phase n'aura lieu qu'à la deuxième séance.

Objectifs 

Comparer quelques oeuvres d'art.

Consignes :

" Nous allons regarder quelques oeuvres d'art symbolisant un principe. "

" D'après-vous, quel est le principe représenté ici ? "

" Pourquoi pensez-vous cela ? "

" Qu'est-ce qui vous permet de dire cela ? "

Description : les oeuvres proposées aux élèves sont :

1) La Liberté guidant le peuple.

Artiste : Eugène Delacroix
Date : 1830
Technique : Peinture à l'huile sur toile

 

2) La colombe de la paix.

Artiste : Pablo Picasso.
Date : 1949.
Technique : dessin sur affiche.

5

Production d'écrits : projet correspondance (partie 1)

Dernière mise à jour le 08 avril 2018
Discipline / domaine
Enseignement moral et civique
Objectif
- Rédiger un texte d'environ une demi-page, cohérent, organisé, ponctué, pertinent par rapport à la visée et au destinataire.

- Se sentir membre d'une collectivité.

- S'estimer et être capable d'écoute et d'empathie.
Durée
40 minutes (5 phases)
Matériel
Cahier de production d'écrit, TNI / tableau, cahier de référents, affichages (conjugaison, grammaire...), répertoire orthographique, fiche de vocabulaire en rapport avec la production d'écrit (lexique), feuille de brouillon, feuille blanche, sous-feuille lignée, modèle de lettre.
Informations théoriques
Ces séances de production d'écrit ont lieu dans le cadre d'un projet d'échange épistolaire avec une classe de CE2 de Mantes-La-Jolie.

Bien que les objectifs premiers de ce projet soient ceux relatifs au domaine : mobiliser le langage dans toutes ses dimensions, ce projet s'inscrit également dans le domaine de l'enseignement moral et civique. En effet, l'échange épistolaire a été pensé, avant tout, comme un moyen de rencontrer l'autre.

En apprenant à connaitre son correspondant, chaque élève pourra apprendre à connaitre l'autre, en s’intéressant à ses goûts, ses envies, sa vie, sans avoir de jugement préalable du à l'apparence physique. L'échange épistolaire participe ainsi à l'objectif : s'estimer et être capable d'écoute et d'empathie, notamment en apprenant à respecter les différences.

En parallèle, ce projet nourrit l'objectif : se sentir membre d'une collectivité, puisque les élèves peuvent construire un sentiment d'appartenance concret. En effet, tout au long de l'année, ils échangent et partagent avec un élève qui, bien que différent et éloigné appartient, lui aussi, à un ensemble qui est le leur, celui des élèves de l'école de la République en classe de CE2.

En outre, ce projet se terminera autour d'une rencontre sportive de type olympiades (avec des équipes mixtes pour que les élèves puissent être dans la même équipe que leur correspondant). Après avoir appris à se connaître, les correspondants pourront enfin se rencontrer et partager une journée ensemble : manger ensemble, discuter ensemble et pratiquer différents sports ensemble.
Remarques
Sur l'année, cette séance de production d'écrit est une séance ritualisée, elle donne un cadre général à suivre et a pour objectif d'être adapté en fonction de la notion travaillée (type de discours, conjugaison du présent, forme négative, etc...).

1. Mise en projet

collectif | 5 min. | découverte

Consignes :  

"Hier nous avons les lettres de vos correspondants, aujourd'hui nous allons pouvoir y répondre. "

" Aujourd'hui, le thème / la question / ... / qui devra être abordée est ... "

" La contrainte d'écriture sera... " (écrire au futur, écrire à l'imparfait...)

Ce que fait l'enseignant : 

Il explique aux élèves l'objectif et les modalités de la production d'écrit.

Ce que font les élèves :

Ils écoutent.

Attendus

Il faut donner du sens à l'écriture, les élèves doivent trouver un intérêt à produire l'écrit. Seul l'enseignant parle. A ce titre, l'échange épistolaire semble très adapté.

2. Recherche des idées

collectif | 10 min. | recherche

Consignes

"Que pourrait-on écrire ? "

" Qui peut nous donner un exemple d'une phrase à écrire ?"

Ce que fait l'enseignant

Il demande aux élèves de proposer des idées de ce dont on pourrait parler dans la production d'écrit.

Ce que font les élèves :

 Ils font lien avec la mise en projet. Ils réfléchissent, construisent et expriment à l'oral une phrase complète qui pourrait être écrite dans leur production.

Attendus

Certains élèves participent et permettent à l'ensemble de la classe de trouver des idées. Les élèves s'approprient donc les consignes et tentent de trouver individuellement une phrase en rapport avec les consignes données.

3. Préparation à l'écriture

collectif | 5 min. | réinvestissement

Consignes :

"Quels sont les outils que vous pouvez utiliser pour vous aider dans votre production d'écrit ?"

Ce que fait l'enseignant :

Il fait dire aux élèves ce dont ils ont besoin (outils) pour écrire (cahier de leçons, affichages, répertoire orthographique, fiche de vocabulaire en rapport avec la production d'écrit (lexique)).

Ce que font les élèves

Ils se rappellent mutuellement les différents outils dont ils ont besoin pour passer à l'écrit.

Attendus

Les élèves visualisent et mobilisent les outils dont ils ont besoin.

4. Passage à l'écrit

individuel | 15 min. | entraînement

Consignes :  

"A vous de jouer "

Ce que fait l'enseignant :

Il s'occupe d'un petit groupe à besoins particuliers pour leur permettre d'entrer dans l'activité puis il passe dans les rangs pour aider les élèves qui rencontre des difficultés.

Ce que font les élèves

Les élèves travaillent en autonomie.

Attendus : 

Les élèves mobilisent leurs connaissances et les outils à leur disposition pour produire un écrit cohérent par rapport à la consigne.

Différenciation

Durant cette phase, les élèves a besoins particuliers travaillent avec l'enseignant. Les élèves ayant des difficultés pour écrire peuvent écrire à l'ordinateur.

5. Synthèse collective

collectif | 5 min. | découverte

Consignes

"Qui souhaite nous lire ce qu'il a écrit ?"

Ce que fait l'enseignant

Il invite les élèves à lire leur production à l'ensemble de la classe et régule les remarques et commentaires. La phase de commentaire par les pairs n'est pas obligatoire.

Ce que font les élèves

Les élèves participent à la phase orale.

Attendus : 

Les élèves osent participer et lire leur texte devant les autres. Les élèves respectent la production des uns et des autres.

6

Production d'écrits : projet correspondance (partie 2)

Dernière mise à jour le 07 avril 2018
Discipline / domaine
Enseignement moral et civique
Objectif
- Améliorer une production, notamment l'orthographe, en tenant compte d'indications.

- Se sentir membre d'une collectivité.

- S'estimer et être capable d'écoute et d'empathie.
Durée
30 minutes (1 phase)
Matériel
Cahier de production d'écrit, TNI / tableau, cahier de référents, affichages (conjugaison, grammaire...), répertoire orthographique, fiche de vocabulaire en rapport avec la production d'écrit (lexique), feuille de brouillon, feuille blanche, sous-feuille lignée, modèle de lettre.
Remarques
Sur l'année, cette séance de production d'écrit est une séance ritualisée, elle donne un cadre général à suivre et a pour objectif d'être adapté en fonction de la notion travaillée (type de discours, conjugaison du présent, forme négative, etc...).

1. Relecture, amélioration de la production d'écrit et recopie au propre

individuel | 30 min. | découverte

Consignes 

" Je vais vous rendre vos cahiers et vous devrez corriger vos erreurs en fonction des annotations en rouge".

" N'oubliez pas que vous pouvez vous aider du code de correction se trouvant dans votre cahier de référents. "

Ce que fait l'enseignant 

Il distribue les feuilles de brouillon et passe dans le rangs pour aider les élèves qui rencontrent des difficultés. Il met à disposition les feuilles blanches pour recopier au propre.

Ce que font les élèves 

Les élèves étudient les annotations de l'enseignant et cherchent des solutions à l'aide des outils qu'ils ont à disposition (cahier de leçons, affichages, répertoire orthographique, fiche de vocabulaire en rapport avec la production d'écrit (lexique).

Attendus : 

Les élèves révisent leur production et, en cas de besoin, utilisent les outils à leurs dispositions dans ce sens.

Différenciation :

Les élèves ayant terminé la correction de leur production d'écrit peuvent l'illustrer.