Big Fish, de Tim Burton

Disciplines
Langage oral et écrit, Etude de la langue et Culture littéraire et artistique
Niveaux
3ème.
Auteur
M. CARPIER
Objectif
- Se sensibiliser à l'aspect esthétique d'une œuvre.
- Réviser les différents procédés liés à la narration.
- Étude des différents genres et registres littéraires.
- Rédiger une critique positive, négative ou nuancée.
- Étudier intégralement une œuvre cinématographique.
Relation avec les programmes

Cycle 4 - Programme 2016

  • Lire et comprendre des images fixes ou mobiles variées empruntées à la peinture, aux arts plastiques, à la photographie, à la publicité et au cinéma en fondant sa lecture sur quelques outils d'analyse simples.
  • Connaitre les éléments d'analyse de l'image.
  • Connaitre différents genres littéraires.
  • Percevoir un effet esthétique et en analyser les sources.
  • Situer une œuvre dans son contexte pour éclairer ou enrichir sa lecture et établir des relations entre des œuvres littéraires et artistiques.
  • Connaître les éléments d'analyse d'œuvres théâtrales, cinématographiques, picturales, musicales.
  • Comprendre les raisons et le sens de l'entreprise qui consiste à se raconter ou à se représenter .
Dates
Créée le 06 août 2018
Modifiée le 03 septembre 2018
Statistiques
325 téléchargements
8 coups de coeur
Licence
CC-BY-NC-SALicence Creative Commons : Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Partage des conditions initiales à l'identique ?.

- Que dire de soi grâce à l'art ?
- Courte séquence inaugurale de rentrée.
- Thématique : "Se raconter, se représenter".
- Projet final : rédaction d'une critique du film.
- Séquence de 3e dédiée à l'étude complète du film.

Déroulement des séances

1

Tim Burton et son œuvre

Dernière mise à jour le 03 septembre 2018
Discipline / domaine
Culture littéraire et artistique
Objectif
- Lire des images mobiles.
- Travailler en collaboration.
- S'entraîner à résumer l'essentiel.
- Compléter une fiche biographique.
- S'interroger sur les spécificités d'une œuvre.
Durée
55 minutes (3 phases)
Matériel
- Cahier / classeur
- Trousse remplie
Remarques
Support : Vidéo du Top 10 des films de Tim Burton :

- https://www.youtube.com/watch?v=MMjhITvE1SA

1. Activité 1 : Visionnage de la vidéo + fiche de Tim Burton à compléter

groupes de 4 | 25 min. | recherche

En groupe de 4, complétez la fiche sur Tim Burton et son œuvre en prenant appui sur la vidéo et sur les informations déjà présentes dans la fiche.

Correction et mise en commun en cours dialogué :

  • Prénom : Timothy Walter
  • Nom : Burton
  • Date de naissance : 29 août 1958
  • Résumé des moments importants de sa carrière : Ses premiers films sont les meilleurs aux yeux du public car ils sont originaux, marginaux et fantaisistes. Ils sortent de l'ordinaire et du commun, c'est pourquoi ils sont devenus cultes. C'est en travaillant pour les studios Disney que Tim Burton se passionne pour les films d'animation et les films en stop-motion. Il aime également les parodies de films d'épouvante, car il apprécie mélanger les genres et les registres pour obtenir des films uniques.

2. Activité 2 : Visionnage de la vidéo et analyse

groupes de 4 | 25 min. | recherche

À partir de la vidéo, essayez de trouver le maximum d'éléments correspondant aux catégories ci-dessous :

  • Acteurs fétiches
  • Thèmes et motifs
  • Décors et ambiances
  • Genres et registres abordés

Correction et mise en commun en cours dialogué :

  • Johnny Depp, Michael Keaton et Ewan Mc Gregor
  • Mort, macabre, noir, nuit, marginalité, dégoût du monde réel
  • Forêts, lieux obscurs, banlieues américaines, quartiers résidentiels, monde de l'au-delà, ambiance macabre, drôle, absurde
  • Horreur, épouvante, parodie, comédie, drame, fable, conte, merveilleux, animation, récit de soi

3. Travail à faire à la maison pour le cours suivant

individuel | 5 min. | découverte

Pour le prochain cours, regardez les 30 premières minutes du film Big Fish.

2

Un mélange de genres et de registres

Dernière mise à jour le 03 septembre 2018
Discipline / domaine
Culture littéraire et artistique
Objectif
- Revoir les genres et registres littéraires.
- Déterminer le genre / registre d'une œuvre.
Durée
55 minutes (3 phases)
Matériel
- Cahier / classeur
- Trousse remplie
Informations théoriques
Avant cette séance, les élèves devront voir les 30 premières minutes du film chez eux.
Remarques
Supports : Trois séquences du film "Big Fish", de Tim Burton + fiche outil n°1 sur les registres littéraires

- Légende du gros poisson (début - 23s)
- Mariage du fils sur la péniche (23s - 4mn46s)
- Récit de la sorcière à l’œil de verre (8mn26s - 12mn54s)

1. Activité 1 : Lecture individuelles des trois définitions de registres

individuel | 15 min. | découverte

Lisez attentivement les définitions des genres et registres ci-dessous.

2. Activité 2 : Photogrammes à compléter

individuel | 35 min. | réinvestissement

Indiquez sur chaque photogramme à quel registre il correspond et justifiez vos choix en vous appuyant précisément sur les extraits du film.

Mise en commun et correction en cours dialogué :

  • Photogramme 1 : La scène inaugurale du film fait clairement référence au registre merveilleux, d'une part parce que le père est en train de raconter une histoire à des enfants autour d'un feu de camp, et d'autre part car le récit qu'il leur narre semble totalement imaginaire vu qu'il est question d'un poisson géant qui se nourrirait d'or et d'argent.
  • Photogramme 2 : La scène du mariage du fils est très nettement réaliste puisqu'elle prend place dans un cadre spatio-temporel et un contexte réels. Ces lieux peuvent exister et sont contemporains aux spectateurs.
  • Photogramme 3 : La scène de la "sorcière" aurait pu être considérée comme appartenant au registre merveilleux, or on sait que le père était enfant, et qu'il a vraiment rendu visite à la vieille dame. Cela prouve qu'elle existait dans le monde réel. En revanche, il est peu probable qu'elle ait possédé les pouvoirs magiques décrits par le père : cette scène appartient donc au registre fantastique (surnaturel dans un contexte réel).

3. Travail à faire à la maison pour le cours suivant

individuel | 5 min. | découverte

Pour le prochain cours, terminez le visionnage du film "Big Fish", de Tim Burton.

3

Une ou des narrations ?

Dernière mise à jour le 03 septembre 2018
Discipline / domaine
Langage oral et écrit
Objectif
- Reconnaître et classer différentes narrations.
- Comprendre les mécanismes de la narration.
- Comprendre le principe des "récits enchâssés".
- Élaborer en groupe une carte mentale / heuristique.
- Savoir en quoi consiste une carte mentale / heuristique.

Durée
55 minutes (2 phases)
Matériel
- Cahier / classeur
- Trousse remplie
Informations théoriques
Avant cette séance, les élèves devront avoir terminé de regarder le film.
Remarques
Support :

- "Big Fish", film de Tim Burton.

1. Activité 1 : Définition à trous d'une carte mentale

individuel | 10 min. | réinvestissement

À partir des rappels qui ont été faits à l’oral et des mots présents dans la liste ci-dessous, complétez la définition d’une « carte mentale ». → Liste de mots : heuristique – classement - synthétique – schéma – personnalisable.

Une carte mentale est une sorte de schéma destiné à regrouper plusieurs éléments qui ont un lien entre eux. On l’appelle parfois « carte heuristique ». Il est important qu’elle soit synthétique car elle est censée proposer un classement ordonné et lisible. Souvent, on y ajoute des dessins, logos ou couleurs : elle est donc personnalisable.

2. Activité 2 : Bilan de la séance

groupes de 4 | 45 min. | réinvestissement

En groupes de 4, constituez une carte mentale en prenant comme points de départs les deux noyaux suivants : Récits du temps présent (Will) / Récits du temps passé (Edward). Ajoutez ensuite les différents récits qui se mêlent et se croisent dans le film. N’oubliez pas qu’il faudra restituer votre travail à l’oral, et que l’investissement de chacun sera évalué.

Deux branches distinctes sont attendues dans les cartes mentales des élèves : d'un côté le récit du père, et de l'autre le récit du fils. Dans le récit du père, on va avoir plusieurs narrations : "récit de la naissance de son fils", "récit de sa rencontre avec sa femme", "récit de comment il a grandi d'un coup", "récit de sa réputation et du géant", "récit de son passage à Spectre", "récit de son passage au cirque", "récit de son service au Vietnam et de sa rencontre avec les soeurs siamoises", "récit de comment il a fait fortune", "récit de sa rencontre avec le poète dans une banque braquée", "récit de sa rencontre avec la petite fille de Spectre, qui a grandi". Dans le récit du fils, on va avoir : "récit que le fils fait aux spectateurs en temps que voix-off", "récit qu'il fait de ses souvenirs lorsqu'il se confie à son épouse", "récit de la mort de son père, qu'il invente".