Le plus-que-parfait

Disciplines
Lecture et Grammaire
Niveaux
CM2.
Auteur
M. HOAREAU
Objectif
Le verbe
- Comprendre la notion d’antériorité relative d’un fait passé par rapport à un autre, d’un fait futur par rapport à un autre.
- Conjuguer aux temps et modes déjà étudiés, ainsi qu’à l’indicatif futur antérieur, plus-que-parfait, conditionnel présent, au participe présent et passé, les verbes déjà étudiés ; conjuguer des verbes non étudiés en appliquant les règles apprises.
Les accords
- Connaître la règle de l’accord du participe passé dans les verbes construits avec être et avoir (cas du complément d’objet direct posé après le verbe).
Socle
Cette séquence n'est pas associée à une compétence du socle commun en particulier.

Introduction du temps après étude du passé simple et de l'imparfait. Le texte support est un extrait de conte (Riquet à la houppe) pour lequel il faudra reconstituer chronologiquement les évènements. Cette activité conduira les élèves à prendre conscience que le plus-que-parfait est le temps qui caractérise un évènement ayant eu lieu avant l'action principale.

Déroulement des séances

1

Avant ou après ?

Dernière mise à jour le 08 février 2012
Discipline / domaine
Lecture
Objectif
Distinguer le plus-que-parfait du passé simple et de l'imparfait
Durée
50 minutes (7 phases)
Matériel
Texte de recherche

1. Découverte du document

collectif | 2 min. | découverte

La fiche de texte (doc.1) est distribuée aux élèves.

Avant lecture, prise d'indices sur le paratexte :

Quelle peut être la nature du texte que je viens de vous donner ? ► Il s'agit très probablement d'un conte.

Comment le savez-vous ? ► L'illustration et le nom de l'auteur indique qu'il s'agit bien d'un conte.

Quel est le titre du conte ? ► Riquet à la houppe.

Connaissez-vous ce conte ? ► Laisser les élèves s'exprimer librement.

2. Lecture à voix haute

collectif | 3 min. | découverte

Le conte est lu à voix haute par le maître et/ou des élèves plutôt "bons lecteurs".

3. Questionnement du texte

collectif | 5 min. | recherche

Qui sont les personnages prinicipaux de l'extrait ? Que nous dit l'auteur sur ces personnages ? Que se passe-t-il dans ce texte ? Que peut-il se passer ensuite ?

► Le maître régule les prises de parole et invite les élèves à argumenter en se référent au texte pour éviter les contresens.

4. Recherche

binômes | 10 min. | recherche

En binômes, vous allez tenter d'indiquer le déroulement chronologique de l'histoire en numérotant les phrases issues des différents paragraphes du texte. Il faut étudier tous les paragraphes.

► Faire reformuler la consigne. Au besoin, accompagner, collectivement, ou en groupes, une ou deux recherches.

5. Mise en commun

collectif | 10 min. | mise en commun / institutionnalisation

La mise en commun doit permettre de dégager la chronologie du texte un paragraphe après l'autre.

angry La troisième partie du texte peut faire débat : en effet, les deux dernières propositions sont simultanées. Proposer alors une numérotation identique pour les deux.

6. Nouvelle recherche

binômes | 10 min. | recherche

" Maintenant que nous avons travaillé sur la chronologie du texte (ou l'ordre des événements), répondez, en binômes, aux questions de l'exercice 3. Attention : il faut utiliser des phrases du texte."

► Faire reformuler la consigne et laisser les élèves travailler.

7. Mise en commun

collectif | 10 min. | mise en commun / institutionnalisation

Lors de la mise en commun , le maître vérifie que les phrases sont bien issues du texte. 

Les verbes des phrases copiées sont soulignés : on s'aperçoit que ceux-ci sont "en deux morceaux" et qu'ils indiquent une action précédent l'action prinicipale. L'étude de ce temps fera l'objet de la séance suivante.

2

Le-plus-que-parfait

Dernière mise à jour le 12 février 2012
Discipline / domaine
Grammaire
Objectif
- Identifier les verbes
- Identifier les temps du récit
- Générer le plus-que-parfait
Durée
55 minutes (5 phases)
Matériel
- Fiche de travail (texte de recherche)
- Surligneurs (ou crayons de couleurs)

1. Rappel de la séance précédente

collectif | 5 min. | découverte

Rappel de la séance précédente : texte, activités, repérage d'un temps nouveau (si ce temps nouveau n'a pas été identifié malgré les indices de la fiche de travail, l'indiquer à la classe).

Quelles sont les caractéristiques de ce temps nouveau ? ► Il est en "deux morceaux" (on peut le conjuguer avec ses deux parties) et il indique une action qui se passe "avant" un autre.

2. Recherche

binômes | 10 min. | recherche

Souligner, dans le texte, tous les verbes conjugués.

3. Mise en commun

collectif | 20 min. | mise en commun / institutionnalisation

Avant la mise en commun, le maître revient sur les stratégies permettant le repérage des verbes dans un texte et inclue une nouvelle consigne : il va falloir surligner (ou colorier) les verbes selon le code préalablement donné au tableau :

En vert, les verbes conjugués au passé simple

En bleu, ceux à l'imparfait

Et en jaune ceux au plus-que-parfait (le maître les écrit au tableau)

enlightened Pour décider si un verbe est au plus-que-parfait, il doit répondre positivement à deux questions : est-il composé de deux parties ? exprime-t-il une action qui se déroule avant une autre ?

angry Certaines conjugaisons du texte peuvent faire débat mais :

1) le conditionnel indique une action qui se déroule après une autre (dans un futur "du passé" plus ou moins proche)

2) les formes du type "on en était charmé" n'indiquent pas une action qui se déroule "avant" mais une action qui suit. Noter au tableau, dans ce cas, la conjugaison véritable du verbe envisagé. (ex : "on était charmé" (forme passive) ► "on avait charmé")

4. Nouvelle recherche

collectif | 15 min. | recherche

Les élèves observent les formes verbales écrites au tableau et demande aux élèves d'en compléter la conjugaison à toutes les personnes (travail sur la grammaire implicite). En dictée à l'adulte, les auxiliaires être sont écrits en rouge (et les accords du participe sont signifiés pareillement) et les auxiliaires avoir sont écrits en bleu.

►Inviter les élèves à faire des remarques sur la conjugaison du plus-que-parfait : le maître oriente l'observation du temps sur le temps de l'auxilaire (imparfait) et l'accord du participe qui suit les auxiliaires en rouge (l'auxiliaire "être").

5. Synthèse

collectif | 5 min. | mise en commun / institutionnalisation

La synthèse reprend toutes les observations effectuées lors des séances d'étude du texte :

Qu'est-ce que le plus-que-parfait ? ►Le plus-que parfait est un temps du passé.

A quoi sert-il ? ►Le plus-que parfait indique une action qui a lieu avant une autre.

Comment se conjugue-t-il ? ►Il se conjugue avec l'auxilaire être ou avoir à l'imparfait + un autre morceau (que l'on nomme le participe passé)

A quoi faut-il faire attention lors de la conjugaison de ce temps ? ►Lorsque l'auxilaire est "être", le participe passé s'accorde. Lorsque l'auxiliare est "avoir", il ne s'accorde pas.

enlightened La trace écrite et les exercices d'application (suivis de la correction collective) feront l'objet d'une séance 3, éventuellement à l'aide du manuel de français usité en classe.