Un train pour chez nous

Disciplines
Lecture et compréhension de l'écrit, Culture littéraire et artistique et Ecriture
Niveaux
CM1, CM2.
Auteur
Objectif
- Lire à haute voix avec fluidité et de manière expressive un texte de plus de dix lignes, après préparation.
- Repérer dans un texte des informations explicites et en inférer des informations nouvelles (implicites).
- Adapter son comportement de lecteur aux difficultés rencontrées : notes pour mémoriser, relecture, demande d’aide, etc.
- Participer à un débat sur une œuvre en confrontant son point de vue à d’autres de manière argumentée.
- Raconter de mémoire une œuvre lue ; citer de mémoire un court extrait caractéristique.
- Expliciter des choix de lecture, des préférences.
Relation avec les programmes

Ancien Socle commun (2007)

  • Repérer les informations dans un texte à partir des éléments explicites et des éléments implicites nécessaires
  • Utiliser ses capacités de raisonnement, ses connaissances sur la langue, savoir faire appel à des outils appropriés pour lire
  • Dégager, par écrit ou oralement, l’essentiel d’un texte lu
  • Manifester, par des moyens divers, sa compréhension de textes variés
  • Adapter son mode de lecture à la nature du texte proposé et à l’objectif poursuivi
  • Rédiger un texte bref, cohérent et ponctué, en réponse à une question ou à partir de consignes données
  • Formuler clairement un propos simple
  • Adapter sa prise de parole à la situation de communication
  • Participer à un débat, à un échange verbal
Dates
Créée le 30 octobre 2015
Modifiée le 30 octobre 2015
Statistiques
456 téléchargements
6 coups de coeur
Licence
CC-BY-NC-SALicence Creative Commons : Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Partage des conditions initiales à l'identique ?.

Récit illustré qui retrace les périples d'une famille algérienne vivant en France et qui le temps des vacances retourne via Marseille à Alger. Il s'agit d'un récit de voyage.

Déroulement des séances

1

Un voyage entre deux lieux de vies

Dernière mise à jour le 30 octobre 2015
Discipline / domaine
Culture littéraire et artistique
Objectif
Travailler sur l'implicite d'un texte
interpréter la première page d'un récit
anticiper sur le contenu d'un livre à partir de ses pages de couverture et de sa première page

Relever des mots décrivant des sensations
décrire un lieu en restituant des sensations qui le caractérisent
Produire un texte descriptif à partir de contraintes formelles (phrase longue, énumération, écriture à la première personne).
Durée
105 minutes (2 phases)
Matériel
fiche outil 1

1. Découverte du livre

collectif | 45 min. | découverte

Découvrir la première page du livre:

Individuellement,

Distribuer la fiche outil 1.

Expliquer qu'il s'agit de la première page d'un récit.

Collectivement,

Organiser un échange entre les élèves: relever le nom de l'auteur, du narrateur et ce que l'on apprend par le biais du texte sur lui et son histoire.

Montrer que les deux lieux décrits par l'auteur (Algérie et France) sont opposés. . Relever tout ce qui les caractérise (ambiance, ce que l'on y voit, odeur, couleur, bruits, température,...) Lister au tableau ces éléments, les classer en fonction du sens mis en jeu (vue, ouïe, odorat, toucher)

Montrer que la composition et le rythme du texte participent a sens. Il est ainsi composé de trois phrases: la première est un entrée à la matière, la deuxième est une série d'énumération sur l'Algérie et la troisième porte sur le lieu de vie de l'enfant, en France. 

La deuxième produit certains effets sur le lecteur: le pays d'origine est perçu comme joyeux, peuplé, bruyant; cela dégage une forte impression de bonheur, par opposition à celle qui décrit la cité française.

Relever les images créées chez le lecteur. La façon avec laquelle l'auteur décrit crée une atmosphère et montre l'oposition entre austérité de la cité et ville chaleureuse d'autre part. 

 

Découverte du livre:

Distribution du livre. Ne pas l'ouvrir. Expliquer que la première page lue provient de l'ouvrage. Observer la première et la quatrième de couverture. Anticiper sur le contenu de ce livre en quelques lignes sur le brouillon. 

Lecture des notes, débat collectif sur le contenu.

Réfléchir sur le titre: un train pour chez nous. (narration: chez nous renvoie à je; train s'ajoute à bateau : long voyage avec plusieurs moyens de transport).

 

 

 

2. Décrire un lieu à partir de sensations

collectif | 60 min. | entraînement

Recherche lexicale:

Proposer aux élèves de choisir un lieu qu'ils pourraient qualifier de : "chez eux". (appartement , maison de vacances, de famille, d'amis proches...)

un lieu où ils aiment se retrouver et qu'ils connaissent bien.

Azouz Begag rend la description de son pays natal vivante en travaillant sur les sens: odorat, ouïe, vue... Proposer de lister à partir de ces trois sens, tout ce qui leur vient à l'esprit à propose de ce lieu. 

Production d'écrit, lecture de leurs essais. Lister les termes qui appartiennent au champ lexical de la vue de l'ouïe et de l'odorat. (verbes, adjectifs et noms)

Enrichir cette liste par des synonymes. Laisser cette liste apparente.

 

Produire un texte:

Décrire le lieu choisi à la manière d'Azouz Begag, en donnant à voir, à entendre et à sentir. Le texte doit être écrit sous la forme d'une seule phrase longue avec des énumérations, écrite à la première personne du singulier.

Par deux, les élèves s'échangent leur premier jet d'écriture en fonction de cette grille de critères: 

- le texte comporte-il qu'une seule phrase?

- est-il écrit à le première personne du singulier?

- la ponctuation est-elle correcte? (virgules pour les énumérations...)

 

Réécriture du premier jet en fonction des observations afin de l'améliorer.

Quelle impression se dégage du texte?

- Le texte est-il compréhensible pour le lecteur?

- Est-ce que la description rend compte de sensations?

 

Traitement de textes: à écrire sur l'ordinateur.

Prolongements: sur deux pages, fabriquer un recueil de textes à gauche et illustrer son propre texte à droite.

 

 

 

 

2

Un récit de vie

Dernière mise à jour le 30 octobre 2015
Discipline / domaine
Lecture et compréhension de l'écrit
Objectif
Repérer le narrateur dans un texte
Relever des indices dans un texte le plus rapidement possible.
Revoir des adjectifs et les pronoms possessifs.

Repérer les caractéristiques d'un texte autobiographique.
Comparer différents textes autobiographiques
Aborder la notion de ton dans un récit.
Durée
90 minutes (2 phases)
Matériel
fiche outil 2 et fiche activité 1

1. La narration à la première personne du singulier

collectif | 45 min. | découverte

Lecture du roman (p1 à 16) jusqu'à l'arrivée à Alger.

Pédagogie différenciée: les élèves lisent le texte jusqu'à l'arrivée à Alger.

constitution de deux groupes: le 1er groupe fait les exercices 1 et 2. Le second groupe fait l'exercice 3.

Correction collective de la fiche activité 1.

Il s'agit de voir si les élèves ont bien lu le texte et en ont bien compris le sens.

Travail sur le titre

Interroger les élèves sur la signification du titre. Leur demander de préciser qui est le narrateur (c'est l'adulte qui raconte un souvenir d'enfance)

Remarquer le "je" et le "nous" qui montrent que le texte est écrit à la première personne du singulier.

Repérage de la narration à la 1ère personne du singulier.

Par groupe de 2 ou 3, les élèves doivent repérer les indices de la présence du "je" dans une double page du récit. Répartir les 8 doubles pages selon les groupes.

Restitution en grand groupe: lister au tableau les pronoms possessifs, pronoms personnels et adjectifs possessifs.

Ecrire au tableau la liste obtenue pour chaque double page.

Faire entourer les indices précis qui permettent de dire dire s'il s'agit d'une narration à la première personne et différencier les pronoms personnels, possessifs et les adjectifs possessifs (déterminants)

2. Un récit à dominante autobiographique

collectif | 45 min. | découverte

Caractéristiques autobiographiques du récit

Faire récapituler par les élèves les caractéristiques de ce début de texte:

- c'est un récit

- un texte qui fait partager un moment vécu par le narrateur (dimension autobiographique)

- ce texte est écrit à la première personne

- c'est un récit qui renvoie à une habitude, à un rituel dans la famille (le film est rejoué chaque année)

- la tonalité de ce récit est nostalgique (sentiment de joie à l'approche des vacances amplifié par le fait qu'il se souvient de son enfance, qui est passée, révolue)

- le souvenir est raconté de façon linéaire et même descriptions, scènes de vie, émotions et pensées (comme dans un journal)

L'autobiographie:

Distribuer la fiche outil 2, constituer 4 groupes. Chacun doit lire un texte. Les élèves doivent en guise de recherche repérer les caractéristiques du genre autobiographique.

consigne: dans le texte, souligne (avec des couleurs différentes) : - 3 à 5 indices qui prouvent que le narrateur est de sexe masculin ou féminin ; - un moment heureux et émouvant ; - les mots désignant la faille.

Mise en commun de la recherche.

Lire les 3 textes  qu'ils n'ont pas encore lus et déterminer à quel genre chaque texte appartient (journal, roman, lettre) en justifiant leurs réponses.

Dégager les caractéristiques de chacun de ces genres.

 

Travail du ton dans un récit autobiographique.

Reconstituer 4 groupes.

Lister les mots qui leur viennent à l'esprit pour évoquer l'atmosphère qui ressort dans chacun de ces textes (ex: tristesse, inquiétude, amour, tendresse, misère, ennui, chagrin, blessure...)

Engager une discussion en collectif. Comparer les mots trouvés par les élèves. Montrer que chaque auteur se positionne différemment dans un récit autobiographique. Il choisit le ton.

Faire relever ensuite les caractéristiques de l'écriture de chacun des textes: du langage familier au soutenu ; pour montrer qu'en plus du ton, l'auteur restitue aussi une voix.

3

Un récit de voyage

Dernière mise à jour le 30 octobre 2015
Discipline / domaine
Lecture et compréhension de l'écrit
Objectif
Rendre vivante la lecture à voix haute d'un texte
Travailler sur l'implicite d'un texte
Se remémorer un texte lu et entendu

Mettre en relation le texte et les images du livre
Lire et analyser des images

Dégager les caractéristiques d'un récit de voyage.
Comparer différents textes appartenant à un même genre littéraire (points communs et différences)
Durée
210 minutes (3 phases)

1. Le voyage en train

collectif | 120 min. | découverte

Lecture du roman jusqu'à l'arrivée à Sétif (p18 à 29)

Constituer 7 groupes de trois élèves. Chaque groupe est chargé de lire une page et d'en préparer la lecture à voix haute. On peut d"couper le texte de la façon suivante : p18-19 ; 20 ; 21 ; 22-23 ; 25 ; 26-27 ; 28

Prévoir dans la semaine plusieurs moments de lecture à haute voix.

Lorsque tous les groupes sont passés, faire récapituler collectivement les éléments de ce voyage en train en écrivant le résumé des événements au tableau.

Tout d'abord, demander aux élèves en quoi le transport en train en Algérie diffère du transport en train en France.

Faire énumérer les paysages traversés, les personnages rencontrés et les émotions et les réactions qu'ils suscitent. Demander aux élèves de justifier leurs réponses par des citations du texte.

Remémoration d'un texte lu et entendu:

Distribuer la fiche activité 2 (travail individuel): questionnaire de compréhension.

Correction collective.

2. Le lien texte/image

collectif | 45 min. | découverte

Lecture des illustrations du texte

Proposer aux élèves de s'intéresser aux illustrations du livre. Ce sont des dessins colorisés qui imitent de vieilles photos. Leur demander d'exprimer ce que ces images suscitent en eux (images du passé en pays étranger)  : illustrations nostalgiques (cartes postales anciennes) et exotiques (culture et géographie nord africaine)

Répartir les élèves en groupes par affinités. Demander de lister tous les renseignements que leur apportent les illustrations (sur les lieux, les paysages, la culture d'un pays).

Chaque groupe présente son travail au reste de la classe et justifie ses propos en s'appuyant sur les images du livre.

 

Résonance entre le texte et les images:

Montrer alors, à partir du travail mené précédemment, que texte et images se complètent et délivrent des informations sur le pays décrit.

Faire remarque que comme pour l'écriture de l'auteur, évocatrice d'une atmosphère, d'émotions et de sensations, les illustrations contribuent plus à décrire une atmosphère  qu'à donner l'image précise d'un lieu.

Souligner les dominantes de couleurs choisies (gris, jaune, bleu, rouge)

Conclure en montrant que grâce aux illustrations, on entre dans le récit comme si l'on feuilletait un album de photos anciennes. 

 

3. Mise en réseau avec des extraits de récits de voyage

collectif | 45 min. | découverte

Distribuer la fiche outil 3 (une pour deux élèves).

Ecrire au tableau les consignes suivantes:

- Relève les points communs entre tous ces textes.

- Relève les différences.

- Quel nom donnerais-tu à ce type de textes ?

Liste ce qui te semble intéressant dans ce type de textes  et explique brièvement pourquoi.

 

Mettre en commun les travaux des binômes. Dégager les caractéristiques du récit de voyage.

ex : - le voyage est le moteur de l'écriture, le lecteur suit le voyageur pas à pas.

- le voyageur prend au vol des impressions, des sensations qu'il éprouve lors de son voyage

- le lecteur découvre un pays, une culture comme s'il voyageait lui aussi.

- des dessins, des photographies ou des objets collés peuvent venir enrichir ce récit de voyage.

 

prolongement: exposé sur l'Algérie: carte, superficie, villages, culture, faune et flore, climat, architecture, relief...

 

 

4

Le retour aux origines

Dernière mise à jour le 30 octobre 2015
Discipline / domaine
Ecriture
Objectif
Parcourir rapidement un texte à la recherche d'indices précis.
Repérer les caractéristiques d'un personnage et son évolution au fil du récit.
Travailler sur l'implicite dans le portrait d'un personnage .

Découvrir et comparer des textes mettant en scène la figure du père.

Analyser un texte faisant le portrait d'un personnage
Ecrire un portrait vivant à partir de contraintes données
Réécrire son texte de façon à l'améliorer.
Durée
345 minutes (3 phases)

1. La figure du père

collectif | 120 min. | découverte

Recherche dans le texte d'indices sur le personnage du père.

Les élèves se répartissent par groupes et lisent le texte en diagonale à la recherche d'indications portant sur le père.

Organiser un échange à partir des recherches.

(cf exemple d'échanges)

 

Evolution du père au cours du voyage.

Montrer comment la figure du père est omniprésente dans ce récit.

Montrer qu'il s'agit d'un retour aux sources pour tout la famille, surtout pour le père. L'importance de ce voyage se mesure à travers la transformation qui s'opère en lui lorsqu'il arrive à Sétif.  D'un père anxieux et méfiant, on passe à un autre homme (que la narrateur enfant admire et pour qui il a tout confiance)

S'intéresser à l'écriture d'Azouz Bégag qui ne décrit jamais le père mais qui le donne à voir, le met en scène. C'est au travers de ses actes, paroles et comportement que le lecteur comprend ses émotions et sa personnalité.

 

2. Mise en réseau avec des textes portant sur la relation père/ enfant.

collectif | 45 min. | découverte

Distribuer la fiche outil 4. Lire les textes proposés.  Chaque élève choisit et lit le texte qui le touche le plus. 

Distribuer la fiche activité 3. Recherche individuellement.

Echanges en collectif.

Tous ces textes ont en commun de décrire une relation forte entre un enfant qui raconte et un adulte.

 

 

 

3. Ecrire le portrait d'un adulte

collectif | 180 min. | découverte

Lecture et analyse d'un portrait

Distribuer la fiche outil 5. Lecture individuelle.

Echanges sur ce texte. Repérer le narrateur, l'objet de la narration, son cadre...

En groupes, rechercher des informations sur le personnage principal décrit: madame Georges.

Chaque groupe livre le fruit de sa recherche. Ecrire les éléments au tableau. Demander aux élèves de les classer dans deux grandes colonnes (description physique du personnage ; traits de sa personnalité)

1) une vieille dame à la tignasse aussi crépue que chenue ; vêtue d'une salopette toile bleue délavées et de grosse bottes de caoutchouc, silhouette racé et androgyne...

2) sans souci du quand dira-t-on ; elle s'exprimait dans un français choisi avec un accent pointu (elle avait connu d'autres vies et lu beaucoup de romans), une artiste dans son atelier, élégante et fière, empreinte de joies communicatives et de simplicité...

 

Demander ensuite de relever tous les mots qui indiquent les mouvements du personnage.

Organiser une restitution collective des éléments relevés par les élèves: elle évoluait , vacant dans ses vignes, désherbant, sarclant, taillant, piochant, elle s'interrompait pour venir nous parler, elle avait retourné des boîtes de conserve, tantôt courbée, tantôt droite...

Faire remarquer que l'auteur ne se contente pas de parler de quelqu'un, il lui redonne vie en le montrant en mouvement, vu par les yeux d'un narrateur enfant.  C'est ainsi qu'il rend son portrait vivant.

 

Ecriture et réécriture d'un portrait

Chaque élève est invité à choisir parmi les adultes qu'il connait et qu'il admire une personne dont il va faire le portrait.

Ce portrait doit mettre en scène le personnage, l'adulte, e, mouvement, sous les yeux du narrateur qui l'admire.

A préciser: les lieux et les moments de la scène. Donner un exemple.

Le portrait doit être restitué comme un souvenir personnel (à rédiger à la première personne du singulier et au passé)

 

Organiser un temps de lecture des portraits en petits groupes. Evaluer les textes lus à l'aide de la grille suivante réécrite au tableau:

- le texte est écrite à la 1ère personne du singulier et au passé.

- il met en scène une seule personne.

- le lieu où se situe la scène es connu du lecteur.

- on voit agir cette personne, on comprend ce qu'elle fait.

- l'admiration que le narrateur lui porte est bien rendue.

 

A partir des observations faites en petits groupes, chaque enfant retravaille son texte.

Organiser la lecture en classe de tous ces textes.