La création féminine au fil de l'histoire

Discipline
Histoire des arts
Niveaux
CM2.
Auteur
F. TESSIER
Objectif
Les objectifs généraux de la séquence sont :
- Décrire une œuvre en identifiant ses principales caractéristiques techniques et formelles à l'aide d'un lexique simple et adapté.
- Exprimer un ressenti et un avis devant une œuvre, étayés à l'aide d'une première analyse.
Relation avec les programmes
Cette séquence n'est pas associée aux programmes.
Dates
Créée le 21 avril 2021
Modifiée le 27 avril 2021
Statistiques
6 téléchargements
0 coups de coeur
Licence
CC-BY-NC-SALicence Creative Commons : Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Partage des conditions initiales à l'identique ?.

Cette séquence d'histoire des arts vise à découvrir en six séances plusieurs artistes femmes créatrices d'époque et de pays différents, dans les différents champs artistiques que sont : la peinture, la littérature, la danse, la musique, le cinéma et le théâtre .

Déroulement des séances

1

Rosa Bonheur et la peinture animalière au 19ème siècle

Dernière mise à jour le 21 avril 2021
Discipline / domaine
Histoire des arts
Objectif
- Mettre en relation une ou plusieurs œuvres contemporaines entre elles et un fait historique, une époque, une aire géographique.

- Identifier les éléments principaux d'une forme artistique picturale et en dégager des éléments de sens.

- Réaliser une courte présentation orale en prenant appui sur des notes ou sur diaporama ou autre outil (numérique par exemple).
Durée
50 minutes (4 phases)
Matériel
-Oeuvres imprimées et plastifiées
-Fiches polycopiées à remplir par les élèves
-Frise chronologique vide
-matériel pour réaliser un croquis de géographie

1. Présentation de la séquence

collectif | 5 min. | découverte

Projection de l'affiche. 

Présentation du thème de la séquence : la création féminine au fil de l'histoire, en s'appuyant sur l'affiche.

Nous allons pendant six semaines découvrir une artiste par semaine. Chaque artiste est une créatrice dans un domaine différent de l'art : la peinture, la littérature, la danse, la musique, le théâtre et le cinéma. 

Les artistes femmes sont souvent moins connues que les artistes hommes, c'est pourquoi nous allons découvrir le travail de femmes qui ont chacune marqué leur époque par leurs créations. 

Vous allez ainsi pouvoir apprendre à analyse des oeuvres, les décrire et exprimer les émotions qu'elles vous procurent. 

Je vais coller l'affiche dans cet espace de la classe qui deviendra l'espace d'exposition de nos travaux.  À chaque fin de séance nous ajouterons les éléments appris sur la nouvelle artiste, afin de garder une trace de notre travail. 

 

2. Découverte du tableau, Labourage nivernais : le sombrage.

collectif | 15 min. | découverte

-L'oeuvre Labourage nivernais : le sombrage  (1849) est projetée sur le TBI, plus grand format possible

La taille réelle du tableau est donnée aux élèves : 1,34 sur 2,6 m et nous nous assurons que cet ordre de grandeur est compris de tous et toutes. Nous ne donnons pas la date et le titre de l'oeuvre. 

Nous recueillons les premières réactions des élèves sur l'oeuvre et cherchons à identifier : 

- le thème : personnages, objets, lieux et formulation d'hypothèses concernant l'époque et le lieu représentés. 

- la technique utilisée (peinture à l'huile). 

-l'aspect réaliste du tableau et les éléments qui y participent : le trait, les couleurs, la lumière, la représentation de techniques agricoles...

-la composition des éléments : les boeufs traversent la toile sur une ligne horizontale. 

-les émotions et sentiments produits par l'oeuvre, en expliquant, argumentant. 

3. Recherche et compréhension de l'oeuvre en ateliers

groupes de 6 | 15 min. | recherche

Présentation collective des activités à venir, répartition en 4 groupes de 6, chaque groupe va devoir travailler sur un thème autour de l'oeuvre Labourage Nivernais. Un élève du groupe est désignée comme écrivain, il est responsable de la prise de note, un élève du groupe est désigné comme rapporteur, il est chargé de présenter à l'ensemble de la classe la synthèse du travail effectué dans le groupe, un élève est organisateur de parole : il est chargé de distribuer la parole et veiller à la participation de tous. 

Thème 1 : la peinture animalière 

Les élèves ont à leur disposition plusieurs représentations artistiques animalière imprimées et plastifiées : 

- une peinture rupestre des grottes de Lascaux (préhistoire)

-Cheval rouge et bleu de Franz Marc (1912)

-L'incendie de la forêt Piero di Cosimo (début XVIe siècle)

-Labourage nivernais de Rosa Bonheur 

Ils doivent discuter en dégageant les points communs et les différences pour les présenter à la classe. 

L'élève chargé de la prise de note dispose d'un tableau à remplir avec une colonne "points communs" et une autre "différences"

 

Thème 2 : le réalisme 

À partir d'un corpus d'oeuvres imprimées et plastifiées du 19ème siècle, les élèves doivent discuter sur la question "qu'est-ce qu'une peinture réaliste?" 

 -Labourage nivernais de Rosa Bonheur 

-Impression soleil levant, Claude Monet (1872)

-Les Glaneuses, Jean-François Millet (1857)

-Quatre bretonnes, Paul Gauguin (1888)

L'élève chargé de prendre des notes doit remplir le tableau à deux colonnes intitulées "un tableau réaliste c'est", "un tableau réaliste ce n'est pas", qui servira de support au rapporteur.  5 élements doivent être notés dans chaque colonne. 

 

Thème 3 : la caractérisation du paysage rural

Les élèves ont appris en CM1 à identifier et caractériser des espaces et leurs fonctions, notamment les espaces ruraux à vocation agricole.

L'enjeu de cette activité est de produire en groupe un croquis géographique du territoire agricole de bocage représenté par Rosa Bonheur dans le tableau, ainsi que la légende accompagnant le croquis. 

Si les élèves ont trop de difficultés à identifier les différentes espaces, on peut leur proposé un croquis de paysage déjà détouré, sans couleurs et sans légende. 

C'est l'élève chargé de prendre des notes qui écrit et dessine le croquis, en suivant les indications de ses camarades. Le rapporteur le présentera ensuite à l'ensemble de la classe en argumentant. 

Thème 4 : La période historique

La date de réalisation de ce tableau est révélée aux élèves : 1849. 

Le groupe dispose d'une frise chronologique vide et datée de 1780 à 1880 et de plusieurs évènements clés du thème d'histoire étudié en classe de CM1 : "le temps de la Révolution et de l'Empire". Ils doivent essayer de replacer ces évènements en les collants sur la frise chronologique afin de comprendre la période historique à laquelle Rosa Bonheur peignit le tableau. 

- Première République française (1792)

- Napoléon Bonaparte est proclamé "empereur des français" (1804)

- Abdication de Napoléon, fin de l'Empire (1815)

- Révolution de Juillet (1830)

- Proclamation de la deuxième République (1848)

L'élève écrivain est celui qui colle sur la frise, en suivant les indications de ses camarades. L'élève rapporteur sera chargé de présenter la frise au reste de la classe. 

 

4. Synthèse des travaux et présentation de l'artiste

collectif | 15 min. | mise en commun / institutionnalisation

Le rapporteur de chaque groupe vient présenter ses résultats à la classe. 

Puis l'enseignante donne quelques éléments biographiques sur la peintre:

-Rosa Bonheur

-française

-1822-1899

-Montrer un portrait de l'artiste

-Expose sa première toile à l'âge de 19 ans 

-Première femme artiste à recevoir la légion d'honneur remise par l'impératrice Eugénie en 1865

-Lien rapide avec La mare au Diable de Georges Sand

-Montrer d'autres oeuvres peintes et sculptées par Rosa Bonheur sur le thème de l'agriculture ou des bovins 

 

Et quelques éléments d'analyse du tableau relatifs à :

-la peinture animalière : Rosa Bonheur est fascinée par les animaux depuis son enfance et tout au long de sa vie. Elle les observe et les représente dans les champs, dans les abattoirs, sur les marchés aux bestiaux...

-le réalisme 

-l'époque 

-le lieu : province du nivernais sur une carte, aujourd'hui la Nièvre. 

 

Constituer un affichage avec les traces écrites de chaque groupe à accrocher dans la classe dans un espace consacré aux différentes femmes artistes étudiées durant la séquence. 

2

Christine de Pizan : une écrivaine du Moyen-Age

Dernière mise à jour le 21 avril 2021
Discipline / domaine
Histoire des arts
Objectif
- Découvrir des poèmes, des contes étiologiques, des paroles de célébration appartenant à différentes cultures.
- S’interroger sur la nature du langage poétique (sans acception stricte de genre).
- Mettre en voix, après préparation, de courts textes, en tenant compte de leurs caractéristiques.
- Enrichir son lexique par la lecture, en lien avec le programme de culture littéraire et artistique.
- Connaître le sens des principaux préfixes : découvrir des bases latines et grecques.
Durée
45 minutes (3 phases)
Matériel
-Fiches d'exercice : "formation et sens des mots"
-Plusieurs exemplaires écrits de la ballade découpés par strophes
-Dictaphone ou application d'enregistrement vocal
-Grille d'autoévaluation "je lis un texte de manière expressive".
Informations théoriques
Christine de Pizan (1364-1430) est une philosophe et poétesse française de naissance vénitienne. Elle est considérée comme la première femme de langue française ayant vécue de sa plume. Elle compose des traités de politique, de philosophie et des recueils de poésie.
La séance est également l'occasion de réfléchir sur la langue et d'enrichir le lexique.
Remarques
En lien avec le thème 2 d'histoire "le temps des rois" étudié en CM1 bien que Charles V et Charles VI ne soient pas directement au programme.

1. Découverte du poème : seulette suis de Christine de Pisan

collectif | 10 min. | découverte

-Présentation de la ballade écrite par Christine de Pizan vers 1389, à l'âge de 25 ans, mère de trois jeunes enfants et venant de perdre son mari. 

-Projection du poème sur le tableau numérique et dévoilement strophe par strophe. Lecture magistrale. 

-Recueil des premières réactions des élèves : 

  • Identification du thème 
  • Premières remarques sur la langue et les mots inconnus
  • Observations sur la forme du poème  (Ballade : trois strophes régulières + une demi-strophe)

2. Travail sur le lexique et le sens des mots en contexte

individuel | 15 min. | réinvestissement

Faire découvrir aux élèves l'idée que la langue française a une histoire et a connue des évolutions. Bien que née à Venise, Christine de Pizan a toujours écrit en français. La langue qu'elle utilise n'est pourtant pas exactement la même que celle que l'on utilise six siècles plus tard. 

  • Collecte des mots inconnus : 

- estre = logis 

- je siée = je m'assois > faire le lien avec "je m'assieds" 

- morée = couleur de mûre

-enserrée = le mot ne s'utilise plus mais le sens est accessible parce que le vers est imagé "Seulette suis en ma chambre enserrée", d'où l'intérêt d'étudier les mots en contexte. 

 

Travail de réinvestissement des apprentissages de français sur la formation des mots et la dérivation. 

  • Rappel collectif : 

Analyse du mot "seulette" : mot formé par dérivation de l'adjectif "seul" et du suffixe "-ette" utilisé pour former des mots féminins en rapport avec une forme plus petite d'un objet ou d'une chose. 

  • Travail individuel fiche d'exercice :  1/ entourer le radical de chaque mot 2/relier chaque suffixe à sa définition 3/ trouver trois autres mots de la famille de "seul". 
  • Mise en commun et correction

3. Travail sur les rimes, le rythme et mise en voix du poème

collectif | 20 min. | entraînement
  • Écouter la version chantée de la ballade par Chantal Grimm et commentaire rapide. 
  • Puis temps de travail sur les rimes : qu'est-ce que c'est ? présentation de modèles. Par binôme les élèves travaillent chacun sur une strophe. En étudiant l'organisation des rimes. Puis mise en commun. On remarque que le rythme est régulier et les sons répétés sont les mêmes sur l'ensemble du poème. Ce qui accentue l'aspect pathétique du poème et l'expression de solitude exprimée par la poétesse. 
  • Mise en voix après préparation en binôme. Chaque binôme s'entraine à lire une strophe en respectant le rythme et en veillant à faire une lecture expressive et respectueuse des émotions du poème. Un élève lit et l'autre écoute, donne son avis en suivant les critères de la grille d'autoévaluation "je lis de manière expressive" étudiée auparavant. L'enseignant circule à cette occasion dans les rangs et note les réussites et difficultés des élèves sur lesquelles travailler ultérieurement. 
  • Les binômes volontaires lisent leur strophe à la classe entière et les performances sont enregistrées. 
3

Loïe Fuller : chorégraphe du 20ème siècle

Dernière mise à jour le 25 avril 2021
Discipline / domaine
Histoire des arts
Objectif
- Connaître les caractéristiques et spécificités des champs artistiques et éléments de lexique correspondants.
- Connaître et utiliser le lexique des émotions et des sentiments.
- Utiliser le pouvoir expressif du corps de différentes façons.
Durée
60 minutes (3 phases)
Matériel
-carnets de croquis, crayon à papiers
-appareils photos numériques ou tablettes
Informations théoriques
Loïe Fuller est née à Hinsdale (Etats-Unis) en 1862 et décédée à Paris en 1928. Elle est considérée comme l'une des pionnières de la danse moderne. Elle est célèbre pour ses talents scénographique mêlant lumière, couleur et costumes magnifiant les mouvements de son corps.
Son art est jugé démocratique et accessible, ce qui participera à son succès partout en Europe. En 1900 elle participe à l'Exposition universelle de Paris dans son propre théâtre-musée.
Remarques
Séance en lien avec le programme d'EPS

1. Découverte de l'oeuvre La danse Serpentine de Loïe Fuller

collectif | 15 min. | découverte

Ces premières quinze minutes se déroulent en classe. 

La vidéo de La danse serpentine (1892) est projetée dans son intégralité, dans le noir. 

Recueil des premières réactions des élèves et discussion : 

- Ce qui compose l'oeuvre : une vidéo, de la danse, de la lumière colorée, des tissus de la musique. 

-Interrogations et hypothèses sur les techniques utilisées et tentatives d'identification de la période de production de l'oeuvre.

- La place de l'imagination : on dirait une fleur, un serpent, un feu d'artifice...

-exprimer des émotions et sentimentsDa sur l'oeuvre. 

 

Puis PE donne quelques informations sur l'artiste : nom, dates, époque (cf Thème 2 histoire : l'âge industriel en France) et sur l'oeuvre : techniques : tournoiement sur un carré de verre éclairé par-dessous, éclairé par les faisceaux de dizaines de projecteurs et noyés sous des flots de tissu légers qu'elle met en mouvement grâce à des baguettes de bois prolongeants ses bras. 

2. Danser un jardin imaginaire

collectif | 30 min. | recherche

Cette phase de la séance se déroule dans le gymnase.

ETAPE 1 : Faire danser la fleur 

 – inviter les élèves à rechercher des mouvements en s’imaginant être une fleur dans un jardin bercée par le vent;

– puis isoler des gestes dansés trouvés dans cette recherche;

– les reproduire et se les approprier pour créer une phrase dansée.

Remarque : pour faire évoluer les gestes dansés et éviter trop de positons statiques les pieds fixés au sol (enracinés!), encourager les élèves à faire entendre par la voix le son d’un vent fort qui fait envoler les pétales des fleurs, ou introduire dans le jardin des jardiniers-danseurs qui vont s’occuper des fleurs, les admirer, les arroser, les sentir, etc.

ETAPE 2 : Tracer la danse

Travailler en groupe : l’un danse, l’autre cherche à garder trace de cette danse en la dessinant et la photographiant. Les rôles sont répartis entre danseurs (fleurs et jardiniers), dessinateurs et photographes.

– Echanger les rôles de façon à ce que chacun puisse essayer chaque fonction.

 

3. Analyse des travaux produits et bilan

collectif | 15 min. | mise en commun / institutionnalisation

ÉTAPE 1 – PERCEVOIR SES MOUVEMENTS

Remarque : au préalable, sélectionner des dessins et préparer des tirages papier des photographies.

– De retour en classe, analyser les images produites afin d’en dégager la caractéristique commune. Les élèves vont noter que le mouvement est figé (« on dirait des statues ») et pourtant on peut le percevoir. Attirer alors leur attention sur les positons des corps : ils sont en équilibre, ils ne touchent pas le sol, la photo est floue (« c’est le photographe qui a bougé! »), sur les dessins il y a des petits traits ou des courbes pour montrer « que ça bouge », etc.

– Afficher les productions dans la classe. On pourra interroger de nouveau les élèves : « Comment conserver autrement le souvenir de nos danses? ». Chercher des idées : en peignant les traces de la danse avec son corps, en filmant, en enregistrant les sons de la danse...

ÉTAPE 2 – FIXER SON ART

Montrer les œuvres du corpus des artistes ayant essayé de représenter et fixer le mouvement de la danse de Loïe Fuller par la sculpture, la photographie, la peinture. 

 

4

Ella Fitzgerald : chanteuse de jazz américaine

Dernière mise à jour le 26 avril 2021
Discipline / domaine
Histoire des arts
Objectif
- Caractériser un morceau de musique en termes simples.
- Aborder la notion de respect des différences.
- Aborder les notions de préjugés et de stéréotypes.
- Connaître et utiliser les paramètres du son et techniques vocales pour en jouer de façon expressive.
Durée
45 minutes (3 phases)
Matériel
-Questionnaires
-Projecteurs
-Documents à étudier

1. Découverte de l'artiste, vidéo et questionnaire

collectif | 5 min. | découverte

Distribution d’un questionnaire :

- Dates de mort et de naissance d’Ella Fitzgerald ?

- Quelle est sa nationalité ?

- Date du début de sa carrière ?

- De quel genre musical joue-t-elle ?

- A quelle difficulté a-t-elle dû faire face ?

- Quels instruments entends-tu ?

Visionnage de la vidéo Explee en répondant au questionnaire. 

2. Recherches thématiques

collectif | 30 min. | recherche

Recherches

4 groupes de 6

-deux groupes travaillant sur la situation d’une femme noire comme Ella Fitzgerald aux Etats-Unis à cette époque.

-deux groupes sur le jazz, son histoire et son lien avec les afro-américains.

(15 minutes) 

 

Présentation

Un élève par groupe est désigné pour présenter leur travail au reste de la classe. (15 minutes)

Les prises de note des élèves sont ensuite tapées à l'ordinateur afin de créer de courts textes documentaires en maitriser les outils du traitement de texte. Ces textes sont ensuite affichés dans l'espace de la classe dédié. 

3. Les particularités musicales du scat

collectif | 10 min. | découverte

Visionnage d’une vidéo d’Ella Fitzgerald scatant : (10 minutes)

Ella Fitzgerald : One note Samba (scat singing) 1969 : https://www.youtube.com/watch?v=PbL9vr4Q2LU

Retours en classe entière.

 

Lien avec une séance de musique :

Apprentissage d’un extrait de chanson d’Ella Fitzgerald : Undecided

5

Médée, évolution d'un personnage féminin

Dernière mise à jour le 26 avril 2021
Discipline / domaine
Histoire des arts
Objectif
- Identifier des personnages mythologiques ou religieux, des objets, des types d'espaces, des éclairages.
- Découvrir des œuvres, des textes et des documents mettant en scène des types de héros / d’héroïnes, des héros / héroïnes bien identifiés ou qui se révèlent comme tel.
Durée
50 minutes (3 phases)
Matériel
-Projecteurs
-ardoises
-textes imprimés

1. Découvrir le personnage de Médée

collectif | 20 min. | découverte

Visionnage de la vidéo Arte sur Médée, l’extrait sur la toison d’or et le dragon et l’extrait sur le remariage de Jason avec Créuse et la vengeance de Médée. (15 minutes)

https://www.youtube.com/watch?v=PurVi1nzZfw

 

En classe entière, réponse au quizz par levée d’ardoise (noter le numéro de la bonne réponse sur l’ardoise et la lever au top). (5 minutes)

 

2. Etude d'extraits de théâtre et mise en voix

collectif | 20 min. | recherche

Séparation de la classe en quatre groupes de six, chaque groupe travail sur un extrait d’une pièce de Médée : les versions d’Euripide, Sénèque, Corneille et Anouilh. (10 minutes)

> Repérer l’auteur et la date d’écriture.

> S’entrainer à lire des passages du texte tour à tour.

 

Présentations et lecture des textes en classe entière. (10 minutes)

Les prestations des élèves sont filmées, cela constitue une trace utile à l'enseignant pour évaluer les capacités de ses élèves à mettre en voix des textes, et permet également un retour des élèves sur leur travail. 

3. Discussion autour du personnage de Médée

collectif | 10 min. | mise en commun / institutionnalisation

Réflexions et débat sur le personnage de Médée. L’enseignant fera un point sur le fait qu’il s’agit d’un des rares personnages féminins puissants dans le théâtre grecque. Elle est parfois dépeinte comme un monstre en mettant l’accent sur le meurtre de ses enfants, parfois comme une femme désespérée qui se fait trahir malgré tout ce qu’elle a fait pour Jason. Elle pourrait être considérée aujourd’hui comme un modèle féministe puisque sans elle Jason n’aura peut-être rien accompli. 

6

Marjane Satrapi : de la bande dessinée au cinéma

Dernière mise à jour le 27 avril 2021
Discipline / domaine
Histoire des arts
Objectif
- Lire, comprendre et interpréter un texte littéraire adapté à son âge et réagir à sa lecture.
- Connaître et utiliser le lexique des émotions et des sentiments.
Durée
60 minutes (2 phases)
Matériel
- Projecteur
- Dvd de Persépolis
- Diaporama contenant la planche de bande dessinée
- photographie de Marjane Satrapi

1. Débat interprétatif avant visionnage

collectif | 30 min. | découverte

Avant le visionnage du film, en classe entière, sous forme de débat interprétatif : (30 minutes)

Affichage de la page de bande dessinée

- Observation du dessin : Repérer que c’est une bande dessinée, donner son avis sur le dessin, les couleurs, les détails.

-  Lecture du texte : Repérer le ton caricatural, humoristique, sur un sujet pourtant très sérieux.

- Résumé du récit, parler du fait qu’il y a un film que nous visionnerons en classe.

- Présentation de Marjane Satrapi : Comprendre que le genre de la bande dessinée et du film est autobiographique.

2. Après visionnage

collectif | 30 min. | recherche

Visionnage d'extraits du film

 

Après le visionnage :

- Retours en classe entière. (5 minutes)

-Travail de rédaction : (20 minutes) Donner son avis de manière détaillée : résumer la scène et donner un ressenti détaillé. 

- Lecture sur la base du volontariat de quelques productions (5 minutes)

 

Les élèves le souhaitant pourront afficher leur travail de rédaction dans l'espace de la classe y étant consacré.