Les familles d'instruments : les cordes

Disciplines
Education musicale et Histoire des arts
Niveaux
CM1, CM2.
Auteur
M. HOAREAU
Objectif
- Connaître les différents instruments de l'orchestre : les nommer, dire quelques éléments concernant leur fabrication.
- Reconnaître les sons produits par un instrument particulier.
- Identifier, par le biais de l'écoute discriminante, la présence d'un instrument particulier au sein d'une prestation orchestrale.
- Connaître quelques compositions issues de la musique savante.
- Exprimer une émotion.
Relation avec les programmes

Ancien Socle commun (2007)

  • Soutenir une écoute prolongée (lecture, musique, spectacle, etc.)
  • S’impliquer dans un projet individuel ou collectif
  • Connaître et mémoriser les principaux repères chronologiques (évènements et personnages)
  • Identifier les périodes de l’histoire au programme
  • Interpréter de mémoire une chanson, participer à un jeu rythmique ; repérer des éléments musicaux caractéristiques simples
  • Distinguer les grandes catégories de la création artistique (littérature, musique, danse, théâtre, cinéma, dessin, peinture, sculpture, architecture)
  • Reconnaître et décrire des oeuvres préalablement étudiées
  • Lire et utiliser textes, cartes, croquis, graphiques
  • S’exprimer à l’oral comme à l’écrit dans un vocabulaire approprié et précis
  • Prendre part à un dialogue : prendre la parole devant les autres, écouter autrui, formuler et justifier un point de vue
  • Répondre à une question par une phrase complète à l’oral
  • Comprendre des mots nouveaux et les utiliser à bon escient
  • Respecter les règles de la vie collective
Dates
Créée le 08 novembre 2012
Modifiée le 30 mars 2015
Statistiques
1097 téléchargements
19 coups de coeur
Licence
CC-BY-NC-SALicence Creative Commons : Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Partage des conditions initiales à l'identique ?.

Nommer, connaître les instruments de musique permet à l'élève d'identifier, dans un extrait, la composition des orchestres. Dans l'optique de l'enseignement de l'histoire des Arts, cette connaissance préalable autorise, dans le cadre d'une progression pertinente, la situation chronologique et géographique des oeuvres issues de la création artistique. L'écoute discriminante ne pouvant faire l'économie d'un apprentissage des sons produits par les instruments, la présente séquence propose aux apprenants d'explorer les timbres et couleurs de ces outils générateurs d'esthétisme et d'émotion que sont les instruments de musique.

Déroulement des séances

1

Les instruments à cordes (cordes frottées)

Dernière mise à jour le 25 mars 2015
Discipline / domaine
Education musicale
Objectif
- Découvrir la famille des instruments à cordes frottées.
- Distinguer les instruments d'une même famille.
- Prendre conscience des différents registres (grave, médium ou aigu) des instruments.
Durée
50 minutes (6 phases)
Matériel
- Extraits musicaux (cf. vidéos jointes)
- Illustrations des instruments présentés
- Fiche de travail n°1.

ou

Vidéo projecteur relié à un ordinateur contenant les fichiers numériques à exploiter pédagogiquement.
Informations théoriques
Dans la musique occidentale, le mot registre n'a pas tout à fait la même signification pour un instrument de musique et pour la voix chantée.

Pour un instrument, c'est l'étendue de l'échelle des sons, depuis la note la plus grave jusqu'à la note la plus élevée qu'il peut faire entendre, cette échelle étant censée être homogène sur tout l'instrument.

Pour la voix chantée, l'échelle des sons pouvant être émise de façon homogène (physiologiquement, la voix humaine ne peut en effet avoir la même homogénéité, de la note la plus grave à la plus aiguë, qu'un instrument) est appelée tessiture. Le registre désigne dans ce cas les différents « étages » de la voix (registre grave, moyen, haut ou aigu), séparés par des notes dites « de passage ». Il est notable à ce sujet que la technique vocale classique a pour but de gommer au maximum les différences sonores entre les différents registres.
Remarques
La possession d'un vidéo projecteur facilite grandement la fluidité du déroulement de la séance.

1. Accroche (facultatif)

collectif | 10 min. | réinvestissement

La séance peut débuter par une phase d'accroche consistant à chanter, en choeur ou en situation polyphonique, une oeuvre connue du répertoire proposé par l'enseignant. Une entrée par le chant peut permettre en effet de marquer le début de la séance d'éducation musicale en mobilisant positivement l'attention de chacun des apprenants.

enlightened On peut substituer au chant l'écoute d'une oeuvre connue, en guise de "réactualisation des connaissances".

2. Découverte des instruments

collectif | 10 min. | découverte

A l'aide d'illustrations et d'enregistrements sonores (extraits de pièces musicales ou extraits issus d'encyclopédies interactives), présenter aux élèves les différents instruments à cordes et leur accessoire principal (lexique : violon, alto, violoncelle, contrebasse / archet).

enlightened Lors de cette phase, une attention particulière est portée sur le lien entre la forme des instruments et le son qu'ils produisent.

3. Recherche exploratoire

individuel | 5 min. | recherche

Distribution de la fiche de travail n°1 : lire la consigne, la faire reformuler et laisser les enfants effectuer leurs recherches. 

enlightened Expliquer aux apprenants que la recherche n'exige pas une lecture de tous les mots présentés dans les textes : une lecture globale, surligneur à la main, est bien plus efficace (compétence travaillée : adapter sa lecture en fonction d'une consigne).

4. Mise en commun

collectif | 10 min. | mise en commun / institutionnalisation

Lors de la mise en commun, l'enseignant veille à la qualité de l'argumentation des élèves et à leur niveau de langage après avoir procédé à une sélection des mots clés des différents textes ayant incité la recherche. L'accent sera mis sur l'organisation des débats au sein du groupe classe afin de favoriser ultérieurement des échanges de qualité. 

enlightened Pour la validation des hypothèses posées, on se servira des outils présentés à la phase 2. Les aller-retour entre parole et écoute peuvent, dans ce cadre, être particulièrement fructueux.

5. Synthèse

collectif | 5 min. | mise en commun / institutionnalisation

En guise de synthèse, demander aux élèves ce qu'ils ont compris et retenu lors de la séance.

6. Chant final

collectif | 10 min. | réinvestissement

Le chant qui clôture la séance d'éducation musicale peut être la révision d'un chant connu ou la reprise d'un chant en cours d'apprentissage.

yes Lien avec l'histoire des Arts : coller des portraits et le nom des extraits musicaux vus lors de la séance (Bach, Mozart, Beethoven) sur la frise chronologique de la classe.

2

Les cordes frottées (2)

Dernière mise à jour le 11 février 2013
Discipline / domaine
Education musicale
Objectif
Voir séance 1
+ découvrir un répertoire de musique savante et populaire
- découvrir un compositeur
Durée
50 minutes (9 phases)
Matériel
- Extraits musicaux :
Suite pour orchestre n°3 en Ré majeur (plus connu sous le nom de "Air"), Suite pour violoncelle n°1, Concerto pour alto en ut mineur de J.S. Bach / Séga Mozart de Luc Donat / L'étrange Noël de Monsieur Jack : Sally's song (version à la contrebasse) de Danny Elfman /
- Illustration des instruments présentés
- Fiches de travail n°2,3 et 4.

ou

Vidéo projecteur relié à un ordinateur sur lequel aura été mis le fichier informatisé correspondant
Remarques
Les extraits proposés ici sont aisément trouvables sur "youtube".

1. Accroche (facultatif)

collectif | 5 min. | réinvestissement

La séance peut s'ouvrir sur un chant (révision d'un chant connu ou en apprentissage).

2. Rappel de la séance précédente

collectif | 5 min. | réinvestissement

a- Collectivement, cahier fermé, les élèves rappellent au maître ce qui a été vu précédemment ("cordes frottées"/"violon"/"alto"/"violoncelle"/"contrebasse"/ son aigu / son grave)

 

b- L'enseignant propose aux élèves un blindtest musical : on devine le titre des extraits vus lors de la dernière séance : les noms des morcceaux proposés ne seront vraisemblablement pas encore acquis blush.

enlightened L'intérêt du jeu est bien de favoriser la mémorisation des thèmes mélodiques envisagés.

c- Ecoute plaisir de plusieurs extraits.

3. Recherche

individuel | 5 min. | recherche

Distribution de la fiche de travail n°2. Présenter les titres des extraits à écouter. Faire reformuler la consigne (collectif).

enlightened Il s'agit pour les enfants d'inférer le titre d'une oeuvre d'après le timbre principal entendu dans l'extrait présenté (ex : Dans la "Suite pour violoncelle" de J.S. Bach on entend principalement - exclusivement - le violoncelle).

Première écoute libre : les enfants ne doivent rien écrire sur la feuille. Lors de la seconde écoute, il est important de procéder à une pause réflexive courte, mais marquée entre chaque extrait.

yes Eventuellement, en fonction des difficultés des élèves : la réécoute peut se faire en binômes avec échanges d'informations.

4. Mise en commun

collectif | 10 min. | mise en commun / institutionnalisation

Lors de la mise en commun, un important travail sur le langage et le respect d'autrui dans l'échange est mené.

enlightened L'enseignant guide les élèves dans leur argumentation par un questionnement serré lorsque ceux-ci ne font pas de proposition ou que les débats tournent court. La validation peut se faire par lui, à l'aide des enregistrements, si aucun consensus ne se dégage.

5. Ecoute libre d'une pièce musicale

collectif | 5 min. | découverte

Ecoute de la 7ème symphonie de Beethoven (extrait) puis expression des élèves sur leurs impressions (smiley Quelles images voient-ils dans leur tête à l'écoute de cette musique ? Quel émotion leur procure-t-elle ? Est-ce une musique triste ? gaie ?...)

6. Ecoute analytique

individuel | 5 min. | recherche

Fiche de travail n°3 : lire la consigne, la faire reformuler.

Pendant l'écoute, les élèves sont invités à numéroter, par ordre d'entrée, les instruments.

enlightened Différenciation proposée : écoute à réaliser seul ou en binômes.

7. Mise en commun

collectif | 5 min. | mise en commun / institutionnalisation

Une réécoute fragmentée de la musique permet la validation des réponses des élèves. Veiller au niveau de langage des enfants.

sad Cependant, l'oreille ne permet pas toujours de discriminer les timbres d'instruments proches.

smiley Une partition simplifiée est alors distribuées aux apprenants et sa lecture permet l'identification des instruments qui jouent réellement.

8. Synthèse

collectif | 5 min. | mise en commun / institutionnalisation

Demander aux apprenants de faire le point sur tout ce qu'ils ont appris lors des séances dédiées à la découverte des instruments à cordes (noms des instruments et nom d'au moins deux pièces et de leur compositeur). Coller les fiches de travail 2 et 3 dans le cahier d'éducation musicale.)

9. Chant de cloture

collectif | 5 min. | entraînement

La séance peut se cloturer sur l'apprentissage d'un chant ou sa révision.

enlightenedHistoire des Arts : accrocher la fiche de Luc Donat à la frise chronologique de la classe.

3

Etude d'extraits

Dernière mise à jour le 11 février 2013
Discipline / domaine
Education musicale
Objectif
- Mémoriser des extraits musicaux afin de les décrire, les reconnaître.
- Exprimer ses goûts.
Durée
55 minutes (8 phases)
Matériel
- Extraits musicaux : Canon en Ré (Pachelbel) / 7ème symphonie, deuxième mouvement (Beethoven) / Air (J.S. Bach) / Petite musique de nuit (Mozart)
- Fiche de travail n°5

ou

Fichier informatisé avec TNI
Informations théoriques
On pourrait s'étonner, pour cette séance, de la réutilisation de morceaux connus et vus lors des séances précédentes. Ce choix pédagogique procède d'un positionnement théorique selon lequel les enfants aiment retrouver ce qu'ils connaissent déjà. Pour Daniel Lagoutte en effet, les oeuvres doivent être "vues et écoutées plusieurs fois" car les enfants aiment "re-voir et ré-entendre". ("Comment enseigner en cycle 3 : l'histoire des arts", Daniel Lagoutte et François Werckmeister, 2009). Ce principe directeur influencera le déroulé de la présente séquence et des séquences à venir.
Remarques
La séance peut se prolonger de façon différée sur l'apprentissage d'un chant qui reprend le thème d'un des morceaux présentés. Ex : "La voix de la Terre" du groupe "Les voix de Daya".

Autre possibilité : "Réunion" de Jules Joron.

1. Accroche

collectif | 5 min. | découverte

Ouverture de la séance par une écoute cadeau d'un morceau "connu" ou chant.

2. Rappel de la séance précédente

collectif | 5 min. | évaluation

Rappel de ce qui a été vu précédemment (titres des morceaux entendus, noms de leurs auteurs, travail engagé, fonctionnement d'une partition qui est un document de lecture particulier - comportant : titre / compositeur / nom des instruments / notes, lorsqu'il s'agit d'une partition classique; pour une partition de musique chantée, on a en plus le nom de l'auteur et les paroles).

3. Ecoute musicale (écoute globale)

collectif | 5 min. | découverte

Ecoute plaisir d'extraits de :

- Canon en Ré (Pachelbell)

- La septième symphonie (Beethoven)

- Suite numéro 3 pour orchestre, version avec violon (Bach)

- Petite musique de nuit (Mozart)

enlightened Les morceaux s'enchainent sans pause.

4. Discussion

collectif | 5 min. | recherche

L'enseignant demande aux élèves de s'exprimer librement sur ce qu'ils ont entendu : les instruments joués dans les pièces présentées, les morceaux nouveaux, les morceaux connus, les impressions globales, les préférences...

5. Réécoute des morceaux (écoute fractionnée)

collectif | 10 min. | mise en commun / institutionnalisation

Les morceaux sont réentendus mais l'analyse s'affine et porte cette fois sur chaque extrait. On parlera alors de hauteur des notes, du tempo, de l'intensité... Il sera aussi question de la "scène" qui se déroule devant les yeux de chacun quand il entend une musique donnée

(voir l'utilité de cette étape dans la phase suivante).

 

enlightened Cette fois, les morceaux ne sont plus écoutés de manière globale : l'enseignant les coupe afin de permettre les discussions.

6. Appropriation du morceau

collectif | 10 min. | découverte

Il est demandé aux enfants d'accompagner chaque extrait :

1) à la voix, en fredonnant l'air

2) en battant la mesure (dans l'air, à la manière d'un chef d'orchestre puis en tapant dans les mains 

(sad Attention : Battre la mesure est un exercice difficile en musique classique).

3) en dessinant rapidement ce que représente le morceau pour chacun (sur des quarts de feuille blanche) : une tâche de couleur, une forme, suffit.

enlightened Le travail de représentation graphique du morceau aura grandement été facilité si la phase précédente a été bien menée.

7. Expression

collectif | 10 min. | entraînement

L'enseignant demande à un élève de faire deviner aux autres enfants de la classe à quel morceau il pense :

1) Sans parler (l'enfant peut alors battre la mesure ou frapper le rythme du morceau choisi dans les mains)

2) Sans faire de bruit (il peut alors montrer son dessin ou exprimer son émotion ressentie gestuellement)

3) Sans parler et sans faire de geste (l'enfant doit alors fredonner le thème de l'extrait choisi)

A tour de rôle, plusieurs enfants doivent faire deviner le morceau auquel ils pensent d'après des contraintes donnés par l'enseignant.

8. Synthèse

collectif | 5 min. | mise en commun / institutionnalisation

Rappel de ce qui a été vu lors de la séance. La fiche de travail n°5 est complétée puis collée dans le cahier.

4

Apprentissage du chant "La voix de la Terre"

Dernière mise à jour le 30 mars 2015
Discipline / domaine
Education musicale
Objectif
- Chanter juste.
- Adopter une posture de chanteur.
- Etre attentif, tenir sa voix dans une position chorale.
Durée
45 minutes (8 phases)
Matériel
- Enregistrement de "La voix de la Terre" (chantée par "Les voix de Daia").
- Paroles de la chanson et partition de "Air" (Bach)
Informations théoriques
La présente séance permet une certaine "respiration" dans la séquence en tant qu'elle sollicite les élèves davantage sur leur voix (en complément du parcours "choral" qu'ils peuvent avoir par ailleurs). La préparation se base sur le travail des CPEM du 90. Son déroulé est une illustration d'une "séance type" centrée sur l'apprentissage d'un chant.

Quelques éléments à prendre en compte :

Un chant ne s’apprend pas en une seule séance. Il faut « étaler » son apprentissage sur plusieurs séances.

On peut vocaliser la mélodie dans les exercices d’échauffement (phase précédente), ce qui participe déjà de l’apprentissage du chant.

On peut commencer par travailler un passage délicat, sans nécessairement suivre la chanson dans son déroulement : on peut très bien débuter l’apprentissage d’un chant par la fin (il n'y a pas de règle absolue en la matière).

Il est tout à fait envisageable d'enrichir l'approche musicale du chant par un travail sur la compréhension du texte de la chanson, sur sa structure, sur le lexique, au cours de séances de Français. Le chant peut aussi être signifié sur une frise chronologique au titre de l'enseignement de l'histoire des Arts.

Chanter avec les élèves au début de la phase d’apprentissage est essentiel mais cette phase devra être rapidement oubliée. En effet, en chantant en même temps que les choristes en herbe, le chef de choeur s'empêche d’avoir une pleine audition de ce que font vos élèves. L'activité essentielle du maître sera donc de diriger pour que les élèves partent "ensemble" et d’ÉCOUTER avec une oreille critique afin de faire travailler ce qui pose problème.

Il est important de diriger du geste et du regard.

Il est inutile de compter avant le départ. La respiration du chef de choeur doit suffir à faire démarrer le groupe.

L’apprentissage se fait nécessairement sans la bande orchestre : on chantera à nouveau sur celle-ci lorsque le chant sera su, ou, pour le moins, qu’un couplet et un refrain le seront.
Remarques
« LES VOIX DE DAIA », est un album au concept innovant comprenant onze chansons librement inspirées de chefs d'œuvres de la musique classique (CHOPIN, SCHUBERT, TCHAIKOVSKI, MOZART). Chaque morceau de variété interprété par des enfants est accompagnée de sa version originale.

1. Rappel des séance précédentes.

collectif | 5 min. | évaluation

Le contenu des séances passées sont rappelées au maître par les élèves. Cette phase constitue une évaluation globale de ce qui a été retenu.

2. Echauffement corporel : la posture

collectif | 2 min. | découverte

Trouver son équilibre, pieds bien plantés dans le sol 

Se sentir tiré par un fil depuis le sommet du crâne, comme une marionnette ; laisser les bras tomber le long du corps, souples, mais avec la sensation de tenir une boule de pétanque dans chaque main. La tête est mobile, la mâchoire est souple.
 
Exemples d’exercices :
 
yes S’étendre (comme au réveil), décrire de grands cercles avec les bras en gardant les mains dans le champ visuel.
yes Masser le visage, le cou…Bailler si le besoin s’en fait sentir.
yes Mouvements de tête : latéralement, de haut en bas, de bas en haut, tour complet dans un sens puis dans l’autre.

3. Echauffement corporel : le souffle

collectif | 2 min. | découverte

yes Expirer (on peut utiliser divers sons «ch », «ss », «ff »…) ostensiblement. Au terme de l’expiration (dont la durée est très personnelle), relâcher la mâchoire, relâcher le ventre : l’air rentre tout seul ! 

 
yes On peut également soutenir cet exercice en s’aidant de gestes (par exemple, les mains qui tirent un élastique imaginaire le temps de l’expiration et qui s’ouvrent au moment de la « surprise »).
 
yes 3 expirations brèves ss ss ss une longue ssssssssss / inspiration passive «oh!» (puis 4 puis 5, etc…)

4. Echauffement vocal : le voix, les résonnateurs

collectif | 2 min. | découverte

yes Avec des voyelles, progressivement, jouer sur la durée des sons, sur leur hauteur, sur leur intensité. 

► Ce moment d’échauffement vocal doit aussi être un moment privilégié d’écoute de soi et des autres, du son dans l’espace.
 
yes Ajouter des consonnes devant les voyelles, de manière à ressentir davantage l’énergie de la voyelle «so », «sau », «mou », «nou »…
 
yes Travailler sur une petite formule mélodique (ce peut être un fragment du chant étudié), la vocaliser sur des voyelles (u/o/ou).
 
yes Travailler l’articulation, en jouant sur les consonnes et les voyelles, en liant des exercices à la lecture du texte pour faire émerger certains mots plus significatifs, plus importants dans le texte.
 
yes L’articulation conditionne aussi la qualité de l’interprétation musicale.
 
N.B. : Les exercices d’échauffement doivent être ludiques et en relation avec le chant que l’on va étudier. Par exemple, on travaillera sur une difficulté mélodique repérée, sur un problème rythmique ou d’articulation.

5. Apprentissage du nouveau chant : présentation

collectif | 3 min. | découverte

Lors de cette phase, l'enseignant présente véritablement le chant aux enfants en le chantant, au mieux, dans son entier ou, à minima, en proposant le premier couplet. L'enseignant est soutenu dans son interprétation par une bande son ou un instrument dont il a la maîtrise.

6. Apprentissage du nouveau chant : écoute active

collectif | 15 min. | entraînement

Le texte et la musique sont découpés en phrases musicales. Un dialogue s'installe alors entre le chef de choeur et les apprentis choristes. Ce type d'apprentissage repose sur la mémoire et la répétition. Plusieurs temps sont à identifier pour une pratique efficace :

1) User du parler-rythmé. Au besoin, pour des passages dont la prosodie pose problème, ne pas hésiter à segmenter la phrase musicale en unités plus courtes ou à marquer la pulsation ou le rythme physiquement (en tapant dans les mains par exemple). Un effort particulier est demandé aux élèves quant à la prononciation qui doit être la plus claire possible.

2) Introduire la mélodie. Chaque phrase est d'abord chantée par le maître (a cappella) et les élèves reprennent en choeur de la façon la plus exacte possible.

3) Enchaîner progressivement une, puis deux, puis trois phrases.

7. Chant

collectif | 10 min. | évaluation

La bande son est utilisée lorsqu'un couplet et/ou un refrain sont sus. L'écoute des élèves sur la bande son permet au maître de repérer les difficultés rencontrées, qu'elles soient rythmiques ou mélodiques. Il est possible de faire des aller-retours entre les phases 6 et 7 de la présente séance, dès lors que la "matière à chanter" est suffisamment étoffée. Au fur et à mesure des séances de chant, on étirera la phase 7 en réduisant la phase 6. Par suite, l'expression, le travail sur la nuance, le tempo sont à travailler pour un rendu de qualité.

enlightened Lors de cette phase, il est procédé à la distribution des paroles.

8. Fin de la séance

collectif | 6 min. | découverte

La séance se cloture, autant que possible, sur une prestation du choeur qui doit avoir réussi à enchaîner, à l'unisson, un ensemble composé d'un couplet et d'un refrain, de façon expressive (ou, en fonction de l'avancée du chantier musical, la réussite du choeur se situerait dans sa capacité à chanter une chanson dans son entier).

En guise de conclusion, il possible de :

yes Réviser une autre chanson déjà bien maîtrisée.

yes Faire un jeu rythmique.

yes Filmer / enregistrer le chant et procéder à une écoute collective permettant d'améliorer la production.

yes Procéder à un retour au calme (étirements ou chanson rituelle de cloture).

5

Les cordes pincées / frappées

Dernière mise à jour le 11 février 2013
Discipline / domaine
Education musicale
Objectif
- Découvrir la famille des instruments à cordes pincées
- Différencier les instruments d'une même famille
- Reconnaître le timbre des instruments
Durée
50 minutes (6 phases)
Matériel
- Extraits musicaux : Air (Bach) : violon / Jeux interdits (Fernando Sor) : guitare / Consolation n°3 (Frantz Liszt) : harpe / Gymnopédie (Erik Satie) : piano / Over the rainbow (Harlod Arlen, version chantée par Iz) : ukulélé / Canon (Pachelbel) version hard-rock à la guitare électrique / Fugue en si mineur (Bach) : clavecin
- Illustration des instruments présentés
- Fiche de travail n°6 et 7

ou

- Vidéo projecteur relié à un ordinateur. L'outil informatique permet en effet une manipulation sonore et visuelle des plus fluides pour ce type de séance.

1. Accroche et rappel des séances précédentes

collectif | 10 min. | découverte

La séance peut s'ouvrir sur un chant (petit canon ou révision d'un couplet issu d'une chanson en phase d'apprentissage, telle "La voix de la Terre") proposé après échauffement vocal et corporel. Il est ensuite demandé aux élèves de solliciter leur mémoire pour se rappeler ce qui a été envisagé lors des séances d'apprentissage passées.

2. Découverte des instruments

collectif | 10 min. | découverte

Proposer aux élèves une série d'instruments. Ils sont nommés et leurs sons sont entendus (cd ou fichier multimédia).

enlightened Indications pour le maître :

Les instruments proposés sont : la contrebasse, le violon, la guitare (classique et électrique), le ukulélé, la harpe, le clavecin.

sad Le violon peut être pris pour un intrus car il s'agit d'un instrument à cordes frottées. Il s'utilise cependant aussi en pizzicato, c'est-à-dire de manière pincée, au même titre que la contrebasse. Ces deux instruments sont donc des "semi-intrus".

frown Le clavecin est un instrument très peu connu. Il fonctionne à l'aide d'un mécanisme qui pince des cordes enfermées dans une caisse de résonance.

3. Recherche

binômes | 10 min. | recherche

Recherche individuelle : Distribution de la fiche de travail n°6. Lecture de la consigne et reformulation par les élèves : il leur est demandé d'identifier le ou les intrus.

Recherche en binômes : Chaque instrument est réentendu (deux fois) et une pause réflexive permet aux élèves d'échanger avec leurs binômes sur l'appartenance ou non des instruments à la famille des cordes.

4. Mise en commun

collectif | 10 min. | mise en commun / institutionnalisation

La mise en commun permet aux élèves de changer leurs représentations : après des échanges orientés par le maître, il est présenté aux élèves un documentaire filmé sur la fabrication du piano et du clavecin. Une fiche documentaire peut aussi être distribuée lorsqu'on ne dispose pas de TNI.

Les élèves comprennent alors que, dans certains instruments, les cordes ne sont pas toujours visibles (piano et clavecin). Les sons produits par des cordes sont par ailleurs influencés par la manière dont on les utilise (on les frotte, on les frappe, on les pince...). Avec le piano, c'est par ailleurs la notion de fréquence qui est abordée de manière indirecte : en effet, plusieurs cordes frappées (sur une note) semblent produire un son "unique".

5. Synthèse

collectif | 5 min. | mise en commun / institutionnalisation

Il est demandé aux élèves de restituer le savoir construit lors de la séance. Le maître veille à l'expression des élèves et les invite à nommer correctement les instruments présentés.

6. Evaluation

collectif | 5 min. | découverte

Afin de clôturer la séance, il est procédé à une évaluation d'étape (fiche 7). Il est demandé aux élèves d'identifier les instruments entendus dans les extraits présentés.

yes Lien avec l'histoire des arts : indiquer sur la frise chronologique de la classe les compositeurs vus lors de la séance (Sor, Liszt, Satie). 

6

Etude d'un instrument à cordes : le piano (travail sur la hauteur et le rythme)

Dernière mise à jour le 11 février 2013
Discipline / domaine
Education musicale
Objectif
- Caractériser un extrait musical par sa hauteur et son rythme
- Etablir une relation entre un codage sonore (partition) et son exécution
Durée
50 minutes (7 phases)
Matériel
Fiches de travail
Extraits musicaux :
Si possible, vidéoprojecteur relié à un ordinateur permettant l'utilisation du fichier suivant (via internet ou par sauvegarde sur un ordinateur individuel) : http://webtice.ac-guyane.fr/slm5/IMG/swf/pixel-tone-music-matrix.swf
Remarques
La présente séance ne vise nullement la maîtrise de la lecture de partition chez les élèves, cela travestirait les intentions du B.O. en matière d'enseignement musical; il s'agit simplement d'envisager, à partir d'indices visuels globaux, une restitution sonore possible. Un travail plus approfondi sur le codage musical est d'ailleurs envisageable en tant que tel dans une séquence parallèle.

1. Chant d'introduction

collectif | 5 min. | découverte

Après une courte phase d'échauffement vocal et corporel (voir séance sur l'apprentissage d'un chant), les élèves sont invités à chanter un air connu (tel "La voix de la Terre").

2. Rappel de la séance précédente

collectif | 5 min. | découverte

Collectivement, il est rappelé ce qui a été vu lors de la séance précédente. Une écoute réitérée d'extraits musicaux introduisant des instruments nouvellement appréhendés soutiendra la (re)mémorisation des timbres introduits (notamment ceux du clavecin, du piano, de la guitare et du ukulélé).

3. Recherche exploratoire libre

collectif | 10 min. | découverte

Le jeu "Pixel Tone Music" (téléchargeable à l'adresse suivante : http://webtice.ac-guyane.fr/slm5/spip.php?article206) permet aux élèves de composer de manière spontanée un morceau musical. Idéalement, lors de cette phase, les élèves sont invités à venir à l'ordinateur afin de poser, dans une grille vierge, un "pixel". Celui-ci produit alors un son dont la hauteur varie en fonction de son positionnement vertical (voir schéma explicatif).

yes Le dessin de lignes horizontale ou verticales, si elles ne viennent pas spontanément peuvent être proposées par le maître.

enlightened En complément de cette approche ou si l'on ne dispose pas d'un ordinateur, il est possible de pratiquer la phonomimie :

En levant la main bien haut, on demande aux élèves de produire un son aigu. En la baissant, c'est un son grave qui doit sortir des cordes vocales. Le médium peut être symbolisé par un positionnement de la main à mi-poitrine. Le maître dirige un orchestre d'accords libres et laisse sa place aux élèves. Parallèlement, on peut symboliser la longueur des sons par une gestuelle spécifique. Idéalement, le maître est invité à diriger un chant connu en décomposant chaque note de manière à faire accorder hauteur et geste. Dans ce cadre, adapter la phase 4.

4. Recherche réfléchie

collectif | 10 min. | recherche

Le jeu est remis à zéro. Le maître indique aux élèves qu'ils vont devoir proposer de nouveaux dessins mais en faisant attention : quel lien y a-t-il entre le pixel posé dans la grille et le son produit par celui-ci ?

yes Le maître encourage les élèves à placer des "points musicaux" un à un dans la grille. Il relance l'attention des élèves par un questionnement de plus en plus serré.

Ex: Où as-tu placé ton pixel ? Quel son produit-il ? Est-ce un son grave ou aigu ? Le pixel correspondant au son produit est-il en haut ou en bas de la grille ? Peux-tu assayer de palcer le pixel tout en haut de la grille ? Quel son produit-il ? Que se passe-t-il si on place un pixel tout en bas de la grille ? Que se passe-t-il lorsque l'on met énormément de pixels sur la grille ? Peu ?

enlightened Progressivement, les élèves sont invités à remarquer que le pixel le plus haut produit le son le plus aigu et inversement. La multiplication des pixels, en outre, accélère le rythme de la musique, fournit à l'oreille un ensemble de notes qui semblent accélérer le morceau.

enlightened Le morceau composé par les élèves peut être accompagné rythmiquement.

5. Nouvelle recherche

individuel | 10 min. | recherche

Il est distribué aux élèves les partitions du document 7. Celles-ci ne comportent pas de titre. Demander aux élèves ce qu'ils voient, de circonscrire la nature des extraits présentés (rappel de la séance n°...). 

Indiquer que le lien entre les partitions présentés et le jeu qui a été réalisé sur ordinateur : les "pixels" ont cependant été "remplacés" par des "points avec des queues" (ce sont des notes). Comment peut fonctionner ce langage ?

De la même manière que celui du jeu musical "Pixel Tone Music", c'est-à-dire que chaque symbole placé sur la ligne représente un son haut, médium ou grave selon son placement sur les lignes. Plus il y a de symboles entre deux "traits" (barres de mesure), plus il y a de notes jouées sur un temps donné.

Le maître fait alors écouter les extraits en donnant leurs noms et les élèves doivent, à partir d'indices, compléter les partitions.

enlightened Il existe, sur internet, des partitions graphiques permettant la visualisation d'un morceau. Cet outil, hautement pédagogique, permet la vérification visuelle d'hypothèses sonores posées.

Après avoir renouvelé les écoutes, les enfants sont invités à comparer leurs choix à ceux de leurs camarades.

enlightened Pour réussir, l'élève doit repérer la hauteur des notes jouées ainsi que le nombre des notes et transférer "en son" ce que pourrait donner une musique correspondant aux critères énoncés.

6. Mise en commun

collectif | 5 min. | mise en commun / institutionnalisation

La mise en commun doit permettre la rencontre de visions différentes et la confrontation. Le maître relance les débats en fonction de l'avancée des élèves. Il peut aussi orienter les réponses en questionnant de manière plus fermée si les élèves ne parviennent pas à un consensus.

enlightened L'enseignant, lors des débats, invite les élèves à utiliser les mots "hauteur", "grave", "aigu", "médium" ainsi que les concepts de "rythme" et "notes".

La mise en commun doit permettre de pouvoir faire dégager un consensus, les morceaux choisis ayant des caractéristiques très marquées.

7. Synthèse

collectif | 5 min. | mise en commun / institutionnalisation

Un bilan de la séance est faite avec les élèves qui doivent pouvoir réemployer les mots appris ou utilisés lors de la phase précédente. Un vote à main levée permet l'écoute-cadeau d'un morceau choisi par les élèves.

7

Le carnaval des animaux : définir le caractère d'une musique

Dernière mise à jour le 11 février 2013
Discipline / domaine
Education musicale
Objectif
- Identifier un morceau connu
- Utiliser ses connaissances pour définir le caractère d'une musique
- Se créer des images mentales à partir de propositions sonores.
- Reconnaître des instruments.
Durée
45 minutes (7 phases)
Matériel
- Fiches de travail n°1, 2 et 3.
- Extraits du carnaval des animaux : Marche royale du lion / Poules et coqs / Eléphants / Le cygne
Informations théoriques
Pour un développement détaillé de l'étude du carnaval des animaux voir le dossier pédagogique de Frédéric Fuch, CPEM Bassin sud du Haut-Rhin, consultable à l'adresse suivante : http://www.musique-culture68.asso.fr/document/carnaval.pdf
Remarques
Ce serait une erreur de faire croire aux élèves qu'il n'y a qu'une interprétation possible des extraits présentés : en effet, les propositions de Camille Saint-Saëns, bien que minutieusement construites, sont des propositions arbitraires. Les critères de réussite de la recherche se centrent donc principalement sur les points "rationnels" de la musique (rythme / tempo / intensité / hauteur...) et non sur leur interprétation, sujette à caution.

1. Accroche

collectif | 5 min. | entraînement

Il est proposé aux élèves un blind test musical englobant quelques morceaux vus lors de la séquence sur les instruments à cordes. Le jeu se déroule en deux temps : il s'agit d'abord de reconnaître le timbre des instruments joués, puis, dans un second temps, d'identifier un extrait classique dans une musique moderne qui le "cite".

A la fin du jeu, l'enseignant demande aux élèves de s'exprimer sur leurs goûts en donnant le titre de leur(s) morceau(x) préféré(s) et en en donnant quelques caractéristiques.

2. Rappel de la séance précédente

collectif | 2 min. | découverte

Un bref rappel de la séance précédente effectué par les élèves doit leur permettre de se remémorer ce qui a été vu. Les notions de "partition", de "notes" et de "hauteur" doivent apparaître.

3. Ecoute libre

collectif | 5 min. | découverte

Le maître indique aux élèves qu'ils vont écouter des extraits musicaux. Pendant l'écoute, ils sont libres de dessiner, de fixer le tableau, de se "détendre" dans la limite du cadre permis par le règlement de la classe.

4. Ecoute active

individuel | 5 min. | découverte

Après un bref échange sur le ressenti des élèves, le maître remet les morceaux une seconde fois, non sans avoir indiqué qu'il s'agit d'extraits issus du "Carnaval des animaux" de Camille Saint-Saëns.

Distribution de la fiche n°1 : Les élèves sont invités à dessiner l'animal auquel leur font penser les extraits entendus. Entre chaque écoute, le maître marque une pause réflexive.

5. Recherche

binômes | 13 min. | recherche

Les enfants échangent sur leurs propositions. 

Dans un second temps, le maître demande aux élèves de réfléchir à des critères permettant de circonscrire le caractère des musiques entendues afin de déterminer l'animal qui peut correspondre. Si les élèves peinent à formuler leurs hypothèses, le maître les aide en leur indiquant les notions de hauteur, ryhtme, tempo, nuance. C'est en effet la conjugaison de tous ces éléments qui font sens dans les représentations de chacun.

Distribution de la fiche n°2 : le maître lit la consigne et demande une reformulation. Au besoin, l'enseignant introduit un vocabulaire spécifique. Celui-ci peut être noté au tableau afin d'aiguiller les propositions.

enlightened Vocabulaire spécifique (qui se réalise, dans un premier temps, dans l'opposition) : lent / rapide - lourd / léger - fort / doux - aigu / médium / grave - joie / tristesse - peur / détente - agitation / calme ...

Une nouvelle écoute est proposée. Elle est d'abord individuelle puis se déroule par binômes (quatrième écoute).

 

Lors de la phase de confrontation duelle, les élèves réussissent leurs tâches s'ils ont pu se mettre d'accord pour compléter la grille d'analyse (et non s'ils ont "trouvé" l'animal auquel il était fait référence).

6. Mise en commun

collectif | 10 min. | mise en commun / institutionnalisation

Lors de la mise en commun, les points de vue des élèves se confrontent oralement en s'appuyant sur la fiche de travail. Les apprenants peuvent illustrer leurs arguments en actionnant eux-mêmes les musiques au TNI ou sur poste CD. 

7. Bilan

collectif | 5 min. | mise en commun / institutionnalisation

Au terme de la mise en commun, demander aux élèves de dire ce qu'ils ont appris au cours de la séance.

enlightened Lien avec l'histoire des arts : fixer la fiche de Camille Saint-Saëns sur la frise chronologique.

8

Evaluation sommative

Dernière mise à jour le 09 février 2013
Discipline / domaine
Education musicale
Objectif
Evaluation de toutes les compétences travaillées lors de la séquence (voir fiche d'évaluation).
Durée
50 minutes (3 phases)
Matériel
- Fiches d'évaluation
- Enregistrements

1. Accroche

collectif | 5 min. | découverte

Après le traditionnel échauffement vocal et corporel, les enfants sont invités à chanter une chanson connue avec expression.

2. Evaluation

individuel | 30 min. | évaluation

L'évaluation se déroule suivant la fiche proposée. La partie "écoute" doit faire l'objet d'une attention particulière de la part de l'enseignant qui n'hésitera pas, sur demande des élèves, à réitérer la mise en marche des bandes son enregistrées autant de fois que nécessaire. L'objectif n'est pas, en effet, l'évaluation de la "mémoire musicale" d'un extrait vu en classe, mais bien "l'écoute analytique".

3. Bilan

collectif | 15 min. | mise en commun / institutionnalisation

L'évaluation peut faire l'objet d'une correction collective (par échange de feuilles) permettant les échanges verbaux.