Le temps des rois

Discipline
Histoire
Niveaux
CM1.
Auteur
T. OUHDIF
Objectif
On cherchera à faire comprendre:
ce qu’est une monarchie ;
comment la France a évolué durant la période monarchique.
Relation avec les programmes

Cycle 3 - Programme 2020

  • Thème 2 : Le temps des rois

Socle commun de connaissances, de compétences et de culture

  • Parler, communiquer, argumenter à l'oral de façon claire et organisée.
  • Adapter son niveau de langue et son discours à la situation.
  • Écouter et prendre en compte ses interlocuteurs.
  • Adapter sa lecture et la moduler en fonction de la nature et de la difficulté du texte.
  • Découvrir le plaisir de lire.
  • S'exprimer à l'écrit pour raconter, décrire, expliquer ou argumenter de façon claire et organisée.
  • Gérer les étapes d'une production, écrite ou non, mémoriser ce qui doit l'être.
  • Comprendre le sens des consignes.
  • Savoir qu'un même mot peut avoir des sens différents selon les disciplines.
  • Lire des plans et se repérer sur des cartes.
  • Se projeter dans le temps, anticiper, planifier ses tâches.
  • Savoir mener une démarche d'investigation.
  • Décrire et questionner ses observations.
  • Prélever, organiser et traiter l'information utile.
  • Formuler des hypothèses, les tester et les éprouver.
  • Analyser, argumenter, mener différents types de raisonnements (par analogie, déduction logique...).
  • Identifier les grandes questions et les principaux enjeux du développement humain.
  • Comprendre que les lectures du passé éclairent le présent et permettent de l'interpréter.
  • Savoir situer un lieu ou un ensemble géographique en utilisant des cartes, en les comparant et en produisant lui-même des représentations graphiques.
  • établir des liens entre l'espace et l'organisation des sociétés.
Dates
Créée le 04 décembre 2023
Modifiée le 18 décembre 2023
Statistiques
206 téléchargements
0 coups de coeur
Licence
CC-BYLicence Creative Commons : Paternité ?.

Le rôle de ces rois dans la construction du royaume de France

Déroulement des séances

1

Le temps des rois, approche globale, Louis IX.

Dernière mise à jour le 17 décembre 2023
Discipline / domaine
Histoire
Objectif
On cherchera de manière prioritaire à faire comprendre à l’élève :
. ce qu’est une monarchie
. comment la France a évolué durant la période monarchique
- Se repérer dans l'espace à différentes échelles.
Comprendre un document.
Pratiquer différents langages.
Durée
80 minutes (4 phases)
Matériel
Polycopiés, TNI, cahier de brouillon, trousse, classeur partie histoire.
Informations théoriques
Louis IX, le « roi chrétien » au XIIIe
siècle
Louis IX, qui règne de 1226 à 1270, est plus connu sous le nom de saint Louis, puisqu’il a
été canonisé en 1297. Son surnom de son vivant était « le prud’homme », c’est-à-dire le
sage. Son règne se situe dans « l’âge d’or capétien », qui va de Philippe-Auguste à Philippe
le Bel et s’étend donc de 1180 à 1328. Progressivement, la royauté parvient à nouer un lien
plus direct avec ses sujets et à s’émanciper de ses grands vassaux, tout en construisant une
administration. Seul roi de France à avoir été canonisé, Louis IX est extrêmement pieux et
ambitionne de fonder le pouvoir royal sur la justice. Il laisse à l’Église le jugement des clercs,
mais veut assurer la tutelle de la monarchie sur le jugement des laïcs. La grande ordonnance
de 1256 garantit que « nul ne sera privé de son droit sans faute reconnue et sans procès ».
Enquête et témoignages multiples sont désormais nécessaires au jugement. Le prestige
du roi est européen : il arbitre ainsi, en 1264, le conflit qui oppose le roi d’Angleterre Henri
III à ses barons. La féodalité reste fondamentale, mais une souveraineté royale (ancêtre de
la souveraineté nationale) se construit : tout sujet peut faire appel à la justice du roi. Cette
direction était déjà celle de Blanche de Castille, mère du roi, qui a exercé le pouvoir en limitant
les ambitions des grands durant la première partie du règne (Louis IX a été sacré à douze ans).
« Roi chrétien », Louis IX est aussi un représentant de la chrétienté de son temps : en 1269,
il impose aux Juifs du royaume le port d’un signe distinctif, la rouelle, et participe à deux
croisades – il meurt lors de la 8ème croisade, qui échoue, sous les murs de Tunis

1. Présentation de Louis IX

individuel | 20 min. | découverte

Lecture du texte polycopié par les élèves. 

Texte 1:

Louis IX avait douze ans lorsque la mort de son père, Louis VIII, fit de lui l'héritier du trône. En raison de son jeune âge, le royaume fut confié à sa mère, l'énergique régente Blanche de Castille. 
Louis IX roi en fonction en 1226, ses premiers actes visèrent à faire respecter la justice et la moralité dans l'exercice des fonctions administratives. D'autre part, le roi fit admettre progressivement dans son domaine, puis dans le royaume tout entier, une nouvelle conception de la justice : à l'issue d'une sentence, le condamné avait le droit de faire appel.

Le règne de Louis IX, plus connu sous le nom de saint Louis, de la dynastie des Capétiens, de 1226 à 1270. Sous son règne, la monarchie qui étymologiquement signifie commandement par un seul. Dans les monarchies les plus anciennes, il s'agit d'une certaine relation au sacré. Une monarchie est un système gouvernemental qui a une personne comme chef d’État permanent jusqu’à ce qu’elle meure ou abandonne son poste.

Typiquement, la position de monarque est héréditaire.  

Egalement connu sous le nom de Saint Louis, il a marqué une période de consolidation du pouvoir royal en France. Sous son règne, le royaume a connu des réformes politiques, économiques et sociales importantes qui ont renforcé l’autorité du roi et amélioré la vie des citoyens. Il a rapidement pris des mesures pour renforcer l’autorité royale, notamment en réduisant le pouvoir des seigneurs féodaux et en établissant des tribunaux royaux pour régler les différends. Pour cela, il a notamment créé des institutions judiciaires et administratives, comme la Cour des comptes et le Parlement de Paris, qui ont permis de centraliser le pouvoir et de mieux contrôler les finances du royaume.

Louis IX a également cherché à renforcer l’Église catholique en France, en promouvant la construction de cathédrales et en soutenant les ordres religieux. Il a également mené deux croisades en Terre sainte, en 1248 et en 1270, dans le but de récupérer Jérusalem pour les chrétiens. L’un des symboles les plus importants de cette consolidation était la construction de la Sainte-Chapelle, une chapelle royale située sur l’île de la Cité à Paris. 

Le règne de Louis IX a également été marqué par une réforme de la justice, avec l’établissement de la Cour des comptes et la création de la fonction de bailli, qui était responsable de l’administration de la justice dans les provinces.

Progressivement, la royauté parvient à nouer un lien plus direct avec ses sujets et à s’émanciper de ses grands vassaux, tout en construisant une administration.

En fin de compte, le règne de Louis IX a été un tournant dans l’histoire de la France, marqué par une consolidation du pouvoir royal et une réforme de la justice. Sa canonisation en 1297 a également renforcé son statut de saint patron de la France et de modèle de vertu pour les générations à venir.

 

Après la lecture individuelle du texte, l'enseignant (e) propose aux élèves d'interagir au sujet évoqué. 

Les mots incompris sont expliqués ou recherchés dans le dictionnaire. 

 

 

2. Lecture de cartes

collectif | 10 min. | découverte

Diffusion des cartes sur le TNI: observations, commentaires. 

Distribution des cartes polycopiées et commentaires sur les légendes. *L'objectifs est d'amener les élèves à comprendre que l'état ne s'est pas fait en un jour. Comprendre que le territoire français est composé d'une autorité décentralisé et qui progressivement se centralise par la soumission des régions une à une. 

3. Etude de cas, les conflits menant à l'unification du royaume de France

collectif | 20 min. | recherche

Lecture du texte polycopié. 

L'objectif est de faire comprendre aux élèves, que Louis IX veut avant tout unir son pouvoir par le biais de la religion d'état.

Texte 2:

La place de la religion, un rôle centrale:

Les Cathares sont un exemple de luttes pour l'unification du catholicisme. Ils seront aussi appelés "albigeois". Ils bénéficient de la protection des seigneurs féodaux du Midi.

Cette lutte contre l'hérésie a donné naissance à l'Inquisition et a permis l'unification des terres occitanes à la Couronne de France. 

Le catharisme s'est développé en France au XIIe siècle, en opposition au catholicisme,

La religion cathare est rapidement considérée comme une hérésie par l'Eglise romaine, qui l'estime encore plus dangereuse que les infidèles juifs et musulmans, car elle va jusqu'à remettre en cause la religion catholique.

Comparaison et correspondance avec les cartes distribuées. Les élèves sont amenés progressivement à comprendre, que l'unification de l'état français passe par une reconnaissance et une soumission de tout les fiefs. Le rapport de vassalité est aussi mentionné. Le seigneur suzerain est luis même sous l'autorité de barons qui eux mêmes sont sous l'autorité du roi de France. 

La mère de Louis IX met fin à la croisade contre les Albigeois en 1229 avec le traité de Meaux et unies le comté de Toulouse à la couronne. 

4. Phase 4

collectif | 30 min. | mise en commun / institutionnalisation

Exercice de questions à propos des éléments de cours. 

En vous aidant des polycopiés de cartes et de textes, vous répondrez aux questions suivantes. 

Chaque réponses doit être soigneusement rédigée. Vous devrez apporter entre trois et cinq lignes par réponse. 

1) Quel est le caractère fondamental d'une monarchie? 

2) Comment le domaine royale a t il évolué entre 987 et 1270? 

3) Quelle construction d'édifice par Louis IX a permis de renforcer la religion catholique? 

4) Pourquoi est-il important pour le roi d'avoir une seule religion en France? 

5) Qu'est ce qui fait l'unicité (la force) d'un territoire? 

2

Le temps des rois, approche globale, François 1er.

Dernière mise à jour le 17 décembre 2023
Discipline / domaine
Histoire
Objectif
Comprendre les relations et les permanences avec Louis IX.
Comprendre:
ce qu’est une monarchie ; comment la France a évolué durant la période monarchique.
Durée
69 minutes (4 phases)
Informations théoriques
Le règne de François Ier (de 1515 à 1547) correspond à la période où la Renaissance gagne
l’ensemble de l’Europe, où l’humanisme s’affirme et où la division religieuse de l’Europe
entre catholicisme et protestantisme prend naissance. Nous sommes dans les « temps
modernes » : la diffusion de l’imprimerie et les Grandes Découvertes élargissent l’horizon des
Européens. Le roi lance la France dans cette dernière aventure, en l’orientant vers l’Amérique
du Nord. Il n’est pas, à la différence de saint Louis, l’arbitre de l’Europe : il se heurte à
l’empereur Charles Quint et ses ambitions italiennes sont contrariées. Mais dorénavant,
la monarchie favorise les Arts et les Lettres, qui servent le prestige des princes de la
Renaissance : Léonard de Vinci passe en France les trois dernières années de sa vie, accueilli
par le roi, une Imprimerie royale est mise en place, le Collège de France est fondé en 1530,
la Bibliothèque Royale, ancêtre de la Bibliothèque Nationale de France, est fondée en 1537
avec l’obligation d’y déposer un exemplaire de tout ouvrage imprimé. François Ier est un grand
bâtisseur, ce dont témoigne notamment le château de Fontainebleau, lieu de résidence le plus
fréquent d’une cour itinérante. Tout cela s’inscrit dans une construction progressive de l’État
et une progressive unification du royaume : la Bretagne est rattachée à la France en 1532, et la
célèbre ordonnance de Villers-Cotterêts (1539) fait du français, remplaçant le latin, la langue
officielle du droit et de l’administration
Remarques
Il semble indispensable de traiter du rôle de Charles Quint en vue d'une compréhension globale du contexte géopolitique.

1. Situation initiale

individuel | 10 min. | découverte

Lecture individuelle:

L'absence d'héritier direct aux seins des capétiens ouvre en 1328 une crise dynastique. François premier est un Valois, il succède à  Louis XII. Il règne de 1515 à 1547. Victorieux lors de la bataille de Marignan, il n'a que vingt ans. 

Rivale de Charles quint, il sera fait fait prisonnier et cédera le territoire Italien. Toujours dans l'optique d'unifier le territoire français, la langue française devient langue officielle en 1539. C'est avec la proclamation de l’ordonnance de Villers-Cotterêts,  que le français devient langue officielle de l'administration en remplaçant le latin. L'invention de l'imprimerie en 1450 par Gutenberg permet de fabriquer beaucoup plus de livres que lorsqu’ils étaient écrits à la main.  Ainsi, François 1er s’entoura alors d’écrivains et de poètes.

Alors que le monde s’agrandit au fur et à mesure des découvertes maritimes, tandis que la politique européenne s’organise à une plus vaste échelle, des conceptions nouvelles apparaissent, aussi bien dans le domaine intellectuel que dans le domaine artistique.

 

2. Compréhension de l'écrit

individuel | 20 min. | recherche

Consigne: 

A partir du texte que vous venez de lire, vous répondrez aux questions suivantes:

1) De quelle dynastie est issu François 1er? 

2) En quelle année le français devient il langue officielle? 

3) Qu'est-ce qui permet de fabriquer beaucoup plus de livres? 

 

Correction avec dans un premier temps les propositions des élèves et avec uniformisation de la trace écrite par une proposition de réponse de l'enseignant (e).

 

3. œuvre et symbole

collectif | 14 min. | découverte

Diffusion des images sur le TNI.

Les élèves observes et commentent l'architecture du château. 

Commentaire de l'enseignant (e):

Le château de Fontainebleau a été transformé, agrandi et embelli par François Ier dans le courant du XVIe siècle. Il fut la résidence de presque tous les rois de France depuis Louis VII. 

Le tableau de la Joconde fut acheté par François premier à Léonard de Vinci. 

4. Eléments perturbateurs

individuel | 25 min. | recherche

Distribution du texte polycopié aux élèves.

Lecture individuelle.

 

A l'aube des guerres de religion:

Au début du XVIe siècle, un religieux allemand répondant au nom de Martin Luther conteste l'Église catholique et met en place la Réforme, visant à changer en profondeurs les pratiques et Dogmes de l'église. 

Le roi, bien que catholique, fait en effet preuve de tolérance vis-à-vis des Protestants. Toutefois, ceux-ci, bien décidés à répandre leur confession, finissent par l'exaspérer, notamment lorsqu'en 1534, des placards hostiles à la messe sont affichés dans tout le pays, jusque dans la chambre royale. C'en est trop, le roi offensé amorce immédiatement une série de persécutions pour expulser les "hérétiques" du pays.

 

L'enseignant propose, sur le principe du volontariat, de faire lire celui-ci. 

S'en suit une explication des mots compliqués et une recontextualisation des évènements. 

 

Distribution du second texte:

Lecture individuelle. 

Charles Quint est maitre d'un immense empire sur lequel le soleil ne se couche jamais. Empire colonial situé sur le nouveau continent amérindien mais également roi d'Espagne, des Pays bas et du saint Empire Romain Germanique. 

La France est au milieu de tout cet espace. François premier s'allie à Soliman le magnifique, empereur Ottoman. 

Charles Quint voit son rêve d'empire universel chrétien échoué. 

Explications des mots compliqués, recontextualisation. 

 

En vous aidant des deux textes, vous répondrez aux questions suivantes:

1) Sur quels territoires règne Charles Quint?

2) Quels sont les deux éléments principaux qui font que Charles Quint n'arrive à unifier son empire? 

3) Avec quel souverain François premier fait il alliance? 

 

Fin de séance avec le relevé des travaux d'élèves, à savoir les réponses aux questions des phases 2 et 4. 

La correction des questions de la phase 4 ne se fera qu'en introduction de la séance sur Henri IV. 

3

Le temps des rois, approche globale, Henri IV.

Dernière mise à jour le 17 décembre 2023
Discipline / domaine
Histoire
Objectif
On cherchera de manière prioritaire à faire comprendre à l’élève :
• ce qu’est une monarchie ;
• comment la France a évolué durant la période monarchique.
Se repérer dans le temps et dans l'espace.
Durée
79 minutes (5 phases)
Matériel
Polycopiés, TNI, trousses, classeur partie histoire.
Informations théoriques
De même que « l’âge d’or capétien » avait débouché sur l’instabilité de la « guerre de Cent
Ans » mettant aux prises les royaumes de France et d’Angleterre, la France d’après François
I
er a connu les « guerres de religion » (8 conflits de 1562 à 1598). Elles témoignent à la fois de
l’ampleur des conflits religieux entre protestants et catholiques et du rôle considérable que
joue la noblesse dans la marche du royaume. Ce sont des clans qui s’affrontent ; Henri de
Navarre, successeur d’Henri III, est protestant et ne peut arriver finalement à imposer son
autorité à un royaume déchiré par la guerre civile qu’avec sa conversion au catholicisme. Henri
IV met fin aux guerres de religion avec l’édit de Nantes en 1598, qu’il aura bien du mal à faire
admettre. Les historiens reconnaissent sa valeur pacificatrice mais en relativisent également
la portée.
S’il s’agit bien d’un « édit de tolérance », il ne s’agit pas ici de la tolérance dans son sens
actuel de valeur. Dans le langage du temps, « tolérer » c’est supporter quelque chose. Les
protestants ont la liberté de conscience et doivent être traités comme les autres sujets
du roi, mais le culte protestant n’est autorisé que dans certains lieux, alors que le culte
catholique doit être rétabli partout où il avait disparu. Le protestantisme est ainsi cantonné ;
les protestants obtiennent des « places de sûreté », places fortes pour garantir leur sécurité,
qu’ils achèveront de perdre une trentaine d’années plus tard. La monarchie sacrée a pu
extorquer un traité aux protagonistes, mais elle repose toujours clairement sur une base
catholique. Henri IV incarne un équilibre fragile, ce qui lui vaut d’être assassiné en 1610 par
Ravaillac
Remarques
La place de la cour du roi et de l'aristocratie n'ayant pue être traitée, celle-ci sera traitée lors de la dernière séance sur Louis XIV.

1. Correction et trace écrite

collectif | 10 min. | réinvestissement

Correction des questions de la phase 4 de la séance 2. 

Les élèves prennent le temps de noter les propositions de réponses de l'enseignant, sur une feuille A4 à grands carreaux, qui sera conservé dans le classeur partie histoire. En plus de permettre la continuité avec la séance à venir, cette copie servira aussi de trace écrite. 

2. Situation initiale

collectif | 10 min. | découverte

L'enseignant (e) diffuse au TNI la carte du royaume de France au XVIème siècle. Il guide les élèves en commentant la légende. L'objectif étant de faire le lien avec l'évolution du territoire français afin de comprendre que le domaine royale ne cesse de croitre.  

Les élèves peuvent faire le lien avec les cartes de la séance 1. L'unification de la France sous pavillon royale semble de plus en plus correspondre à la France telle que nous la connaissons aujourd'hui. 

3. Contextualisation

collectif | 14 min. | recherche

Pour l'enseignant (e):

Le programme d’Enseignement Moral et Civique du cycle 3 recommande d’aborder le thème de la tolérance, dans la rubrique « respecter autrui et accepter les différences », en lien avec le programme d’histoire. L’étude de l’édit de Nantes, « édit de tolérance » rentre dans cette perspective, en permettant de faire comprendre que cette tolérance a été imposée par le pouvoir royal pour mettre fin à un conflit sanglant. Il s’agit aussi, à partir d’une discussion en classe sur les dispositions de l’édit et d’une évocation de son devenir, de montrer que nous ne sommes venus que très lentement à l’idée que nous avons aujourd’hui de la tolérance.

Henri IV est le premier roi de la dynastie des Bourbons de 1589 à 1610.  

Faire un rappel des différentes dynastie abordées au sein de la séquence (Capétiens, Valois, Bourbons) et ne pas hésiter à rappeler un des personnages de la dynastie mérovingienne. 

Diffusion de la carte des territoires en guerres entre protestant et catholique. 

L'objectif est de faire comprendre aux élèves que le conflit ne résulte pas d'une minorité. 

 

 

4. L'avènement d'Henri IV

individuel | 25 min. | recherche

L'enseignant distribue un polycopié composé d'un texte  lire et de questions à traiter. 

Les élèves commencent par lire le texte individuellement. 

La guerre civile, les guerres de religions:

Comme son nom l’indique, la guerre civile est une guerre qui ne concerne pas seulement des militaires, ou toute autre catégorie sociale dédiée au maniement des armes et à la défense de la collectivité. Il s’agit d’une lutte armée et sanglante entre groupes à l’intérieur d’un même groupe, et non pour la défense de ce groupe contre une menace extérieure. Cela signifie que les combattants d’une guerre civile faisant partie d’un même groupe (clan, tribu, nation, état, empire…), se connaissaient, et vivaient en commun.

Au total, il y eu huit guerres de religion entre 1562 et 1598. La promulgation de l'édit de Nantes le 13 avril 1598 scelle la paix dans son royaume qui instaure la liberté de culte et accorde des places de suretés. Les guerres civils sur font de religion sont terminés en France. 

Consigne:

Après avoir lu le texte, vous répondrez aux questions suivantes:

1) Pourquoi dit-on des guerres de religions que ce sont des guerres civiles? 

2) Combien de temps durent les guerres de religion? 

3) Qui est-ce qui met fin aux guerres de religion et par quel moyen?

4) Selon vous, que veut dire tolérer une autre religion? 

 

5. Correction et trace écrite

collectif | 20 min. | mise en commun / institutionnalisation

L'enseignant (e) propose aux élèves de lire leurs réponses. Dans un premier temps, celle-ci font l'objet de comparaison entre élève. En fonction des éléments de réponses apportés, l'enseignant (e) fait le choix de conserver une réponse proposée qui se rapproche le plus de la correction et la note au tableau. Cette méthode reste la même pour les 4 questions abordées. 

En fin de séance, l'enseignant distribue une correction standardisée à conserver dans le classeur partie histoire. 

4

Le temps des rois, approche globale, Louis XIV.

Dernière mise à jour le 18 décembre 2023
Discipline / domaine
Histoire
Objectif
On cherchera de manière prioritaire à faire comprendre à l’élève :
• ce qu’est une monarchie ;
• comment la France a évolué durant la période monarchique
Se repérer dans le temps et dans l'espace.
Durée
79 minutes (4 phases)
Informations théoriques
Louis XIV, le roi Soleil à Versailles
Le Versailles de Louis XIV est demeuré le symbole de la « monarchie absolue » et de la
« monarchie de droit divin » plaçant le roi au-dessus des lois. L’absolutisme est surtout
une doctrine, affirmant que la souveraineté réside toute entière dans la personne du roi. La
pratique est différente, puisque le roi doit respecter les « lois fondamentales du Royaume »,
qui sont un ensemble de principes non fixés par écrit : le roi doit respecter la coutume, ne
peut révoquer que les privilèges qu’il a lui-même accordés, le domaine royal (qui se confond
désormais avec le royaume) est inaliénable, la succession au trône se fait par ordre de
primogéniture mâle, le roi doit être catholique.

Mais le pouvoir de Louis XIV est particulièrement affirmé : sacré en 1654, il décide en 1661,
à la mort de Mazarin, de ne plus avoir de ministre principal et d’exercer personnellement
la direction des affaires. Marqué par la Fronde, une révolte de la grande noblesse et des
Parlements qui a eu lieu en 1650, il impose un pouvoir fort, doublé d’une politique de grandeur
de la France en Europe.
Versailles, qu’il occupe à partir de 1682, fixe la cour jusque-là itinérante et lui permet de
contrôler la noblesse d’épée. C’est le centre du pouvoir royal, en même temps qu’une
manifestation architecturale et artistique de la puissance royale du « roi Soleil ».
Cependant, la révocation de l’édit de Nantes, en 1685, contribue à affaiblir la prospérité
française et soude contre la France les puissances protestantes. La fin du règne est difficile,
les guerres menées par le roi n’atteignant pas les buts escomptés.
C’est sous Louis XIV que le premier empire colonial français devient une priorité économique
et politique, même si l’expansion coloniale commence dès le début du XVIIe
siècle, notamment
en Nouvelle France (du Canada à la Louisiane), après les balbutiements inaboutis de Jacques
Cartier et de la France Antarctique au XVIe
siècle. Les départements et les régions d’outremer constituent les traces de cet empire colonial français dans la France d’aujourd’hui. La
participation de la France à la traite négrière doit beaucoup à la volonté du pouvoir royal de
favoriser le grand commerce français (mercantilisme).

1. Contextualisation

collectif | 25 min. | découverte

Diffusion sur le TNI du château de Versailles: 

Louis XIV, roi de France et de navarre1638-1715. Le règne de Louis XIV reste marqué par l’image d’un roi absolu et d’un État puissant, donnant à cette période le nom du « Grand Siècle ». Investi très jeune dans ses fonctions, éduqué par le cardinal Mazarin, le Roi Soleil incarne les principes de l’absolutisme. En 1682, il s’installe, entouré de sa Cour, au château de Versailles, meilleur symbole de son pouvoir et de son influence en Europe.

Jusqu’à son installation au château de Versailles le 6 mai 1682, le Roi impose à la Cour des déplacements fréquents. Louis XIV et ses courtisans séjournent au palais du Louvre puis aux Tuileries, dans les châteaux de Saint-Germain-en-Laye, de Vincennes, Fontainebleau et Versailles, en pleine transformation. Les travaux sont confiés à des artistes tels qu’André Le Nôtre, Louis Le Vau, Charles Le Brun ou encore Jules Hardouin-Mansart. En 1678 débute la construction de la galerie des Glaces, plus grand symbole de la puissante monarchie absolue. Offrant suffisamment d’espaces pour loger les courtisans, le Château et ses dépendances deviennent le symbole de cette noblesse prête à tout pour loger près du roi, lequel respecte ainsi la tradition de la monarchie qui veut qu’il soit accessible. Sous l’œil du souverain, les Grands ne complotent plus ; ils résident soit aux armées, soit à la Cour, attentifs à plaire et à servir. Intimidant, majestueux, renseigné sur tout par ses espions, le roi contrôle tout.

Les centres d’intérêt du souverain sont très variés et il excelle dans de nombreux domaines : la musique (il joue de la guitare), la danse (il se distingue dans les ballets) ou encore l’équitation, étant un parfait cavalier. Il aime la chasse, la promenade, l’escrime, les spectacles, les jeux de société et en particulier le billard. Il s’entoure avec discernement des meilleurs artistes de l’époque, dont Molière, Lully ou Racine. Au château de Versailles, il fait jouer leurs comédies, opéras, tragédies et organise de brillantes fêtes.

Questions:

1)Pouvez vous retrouver dans ce texte la phrase qui indique le fait que Louis XIV veuille garder près de lui la noblesse, afin d'avoir un contrôle quant à un soulèvement de son règne? 

2) Pourquoi le fait d'avoir près de lui la cour et la noblesse lui permet d'avoir le contrôle sur d'éventuelles rébellion? 

3) Après avoir observé l'intérêt pour le roi d'avoir sa cour près de lui, pourquoi la noblesse veut également à tout prix résider à Versailles? 

3) Pourquoi dit-on que le règne de Louis XIV est une monarchie absolue? Qu'est-ce qui caractérise l'absolutisme? 

4) En quoi Versailles est-il le symbole de cette absolutisme? Qu'est-ce qui se passe à Versailles? 

L'objectif est d'amener les élèves à comprendre que le rapport de force est équilibré par la volonté de la noblesse d'appartenir au corps très fermé de la cour pour se garantir des places fortes aux seins de la société. 

Les élèves répondent à m'écrit aux questions, individuellement ou en petit groupe, et la correction est effectuée de la manière suivante:

L'enseignant(e) interroge les élèves sur le principe du volontariat. Les réponses proposées sont en suite discutées. Pour l'instant, aucune prise de note n'est exigée. Les réponses s'enchainent de façon à ce que l'enseignant puisse contrôler la compréhension du texte par les élèves. 

Une fois que toutes les questions ont été traité à l'oral, l'enseignant propose une formulation de réponse pour chaque question qui serviront de trace écrite. Celles ci sont diffusées sur le TNI et les élèves les copient sur une feuille A4 qui sera conservé dans le classeur partie histoire. 

NB: Les réponses aux questions lors des exercices, sont toujours traitées sur le cahier de brouillon. L'enseignant (e) veillera à la bonne tenue de celui-ci en le corrigeant à chaque fin de séances. 

 

 

2. Un monarque de droit divin

collectif | 14 min. | entraînement

Lecture individuelle sur polycopié du texte suivant:

 

Avant de lui préférer l’allégorie politique, Louis XIV choisit au début de son règne le soleil pour emblème. Le soleil, c’est Apollon, dieu de la paix et des arts ; c’est aussi l’astre qui donne vie à toutes choses, qui est la régularité même, qui se lève et qui se couche. À l’instar du dieu, Louis XIV, héros guerrier, ramène la paix ; il protège les arts, il est le dispensateur de toutes les grâces. Par la régularité de son travail, par ses levers et couchers publics, il marque la ressemblance, imprimée dans la pierre. Partout le décor de Versailles mêle les représentations et les attributs du dieu (lauriers, lyre, trépied) aux portraits et aux emblèmes royaux.

Questions et réponses à l'orale:

1) Quel est le sens divin du règne de Louis XIV? 

Recherche dans le dictionnaire du mot divin. 

2) Pourquoi Louis XIV choisit il l'emblème du soleil? 

 

3. Le régime absolutiste

collectif | 20 min. | réinvestissement

 

Lecture du texte, sur le polycopié, par les élèves. 

 

Monarque de droit divin, le Roi est le lieutenant (tenant lieu) de Dieu sur terre. C’est en ce sens qu’il est dit « absolutiste » ce qui, en latin, signifie délié de tout lien : il n’a de compte à rendre qu’à Dieu. Lors de son sacre, il s’est engagé à défendre la foi catholique. Pour honorer son serment et afin de préserver l’unité religieuse du royaume, il lutte contre les jansénistes de Port-Royal et engage des persécutions contre les protestants. Les conversions forcées, l’émigration de deux cent mille d’entre eux, le conduisent à supprimer l’édit de tolérance : c’est la révocation de l’Édit de Nantes en 1685. Depuis Versailles, Louis XIV dirige un État centralisé et absolutiste qu’il a bâti autour de sa personne. Le monarque réside dans le corps central du Château, au premier étage, où trois appartements lui sont réservés. Il impose à la Cour l’étiquette, règles de préséance auxquelles doit se soumettre la noblesse. Avec Colbert, il conduit la réorganisation administrative et financière du royaume, ainsi que le développement du commerce et des manufactures. Avec Louvois, il réforme l’armée et accumule les succès militaires.

Relecture orale par les élèves, phrases par phrases et lecture de l'enseignant pour contrôler la compréhension. 

Questions à traiter en écrit.

1) Que signifie révocation de l'Edit de Nantes? 

2) Quel est le rapport voulu par Louis XIV entre sa personne et son rapport à la religion catholique? 

Réponses discutées et réflexion autour du personnage de Louis XIV. 

4. LE PREMIER EMPIRE COLONIAL (1661-1763)

individuel | 20 min. | recherche

 

Diffusion de cartes des échanges internationaux. 

Observations et reconnaissances. 

Lecture individuelle. 

Sous le règne personnel de Louis XIV (1661-1715), Colbert, secrétaire d’État de la marine, impose la colonisation comme une nécessité pour la prospérité de la France. Il poursuit le travail amorcé par François premier. Bien avant cela, la mission de Cartier, comme Colomb, était de naviguer dans un passage maritime vers l'Asie et de retourner en France avec de l'or.

L’empire colonial s’agrandit de la partie occidentale de Saint-Domingue (1665), riches de ses produits tropicaux (café, sucre, etc.). La France n'aura de cesse de joindre ce second noyau à la Nouvelle France. Des comptoirs sont fondés sur les côtes de Guinée et du Sénégal (→ Saint-Louis, 1659 ; Gorée, 1677).

La richesse acquise par l'Espagne de ses colonies et de l'esclavage et la vente des peuples indigènes incita l'Angleterre et la France à établir sa propre présence dans le Nouveau Monde.

Après avoir laissé le temps aux élèves de lire le texte, l'enseignant (e) propose aux élèves, par le principe du volontariat, de relire le texte à voix haute. Chaque élève volontaire devra lire une phrase du texte. Puis un autre élève pour une autre phrase et ainsi de suite jusqu'à la fin du texte. 

NB: Pour toutes les lectures de textes, l'enseignant finit toujours la phase de lecture et d'explications des mots incompris par une lecture magistrale, afin de réguler les éventuels manquements quant à la ponctuation et à la syntaxe des textes étudiés. 

Un Exercice de questions réponses par écrit est ensuite proposé aux élèves.

Consigne: En vous aidant de l'extrait de texte ci dessus et de la cartes des échanges commerciaux, vous répondrez aux questions suivantes:

1) Quel pays européen détient le plus de colonies?

2) Quel ville abrite le principal comptoir français en Afrique?

3) Pouvez-vous citer quelques marchandises importées d'Amérique?

4) Qui est le secrétaire d'état de la marine sous Louis XVI? 

5) Pourquoi la France veut-elle aussi de nouvelles colonies? 

 

Correction de l'exercice par l'écoute des propositions d'élèves. Débat autour des idées avancées. Aucune prise de note pour le moment. Puis phase d'écriture avec une proposition de réponse pour chaque questions, diffusée au TNI. Les élèves notent les réponses sur feuille A4, conservée dans le classeur partie Histoire. 

Fin de la séquence par le biais de l'évaluation sommative. L'ensemble des séances sur le thème du temps des rois est sujet à réflexion. Cette exercice donnera lieu à une ultime séance à part entière.