Les types de phrase

Discipline
Grammaire
Niveaux
CM1, CM2.
Auteur
M. HOAREAU
Objectif
- Transformer une phrase simple affirmative en phrase négative ou interrogative, ou inversement. (niveau 1)
- Construire correctement des phrases (négatives), interrogatives, injonctives. (niveau 2)
- Construire correctement des phrases exclamatives. (niveau 3)
Socle
  • Lire avec aisance (à haute voix, silencieusement) un texte
  • Dégager le thème d’un texte
  • Répondre à une question par une phrase complète à l’écrit
  • Rédiger un texte d’une quinzaine de lignes (récit, description, dialogue, texte poétique, compte rendu) en utilisant ses connaissances en vocabulaire et en grammaire

Travail sur les types de phrases à partir d'un extrait théâtral (Molière). Ici, la mise en relation phonologie et écriture de la phrase est importante. En effet, la ponctuation indique une forte intonation pour des phrases de type interrogatif ou exclamatif. La présente séance tente en outre d'équilibrer les places respectives des définitions grammaticales et du sens. (Exemple : Il existe des ambiguïtés non clarifiées dans l'esprit des élèves lorsqu'ils envisagent les phrases impératives et les phrases exclamatives. En cause, les définitions basées sur le "sens" uniquement : La phrase "impérative" permet de donner un ordre, un conseil... Or, cela ne fonctionne pas avec "Maintenant, vous prenez vos cahiers !" ou encore "Je te conseille de demander pardon." En revanche, dans la phrase impérative, invariablement, le sujet est "caché", point d'exclamation ou pas... A l'inverse, la phrase exclamative est reconnue par une ponctuation de type exclamatif. Cette description grammaticale ne permet pas de reconnaître, parfois, "Chante plus fort!" comme une phrase dont le mode est impératif.)

Déroulement des séances

1

Les types de phrases et leur sens

Dernière mise à jour le 08 février 2012
Discipline / domaine
Grammaire
Objectif
- Lire avec expression un texte.
- Repérer les effets de choix formels (emplois de certains mots, utilisation d’un niveau de langue bien caractérisé, etc.)
Durée
55 minutes (5 phases)
Matériel
Texte extrait de "Les fourberies de Scapin".
Fiche de recherche.

1. Découverte du texte

collectif | 2 min. | découverte

Distribution du texte : lecture expressive par l'enseignant ou par des élèves "bons lecteurs" qui auront chaun un rôle.

2. Discussion orale autour du texte

collectif | 8 min. | découverte

Le maître questionne les élèves sur :

- Le genre du texte ► C'est un texte théâtral (présence du nom des personnages, de didascalies, d'une possible mise en scène...).

- L'auteur ► Molière (se reporter à l'encadré).

- La langue utilisée ► Le maître met l'accent sur certaines tournures de phrases ("Non, vous dis-je...") ou l'emploi de termes vieillis ("Nenni..."). Un lien peut être établi à partir de l'encadré indiquant les dates de vie et de mort de Molière et l'époque d'écriture de la pièce.

enlightened En prolongement, un pont peut être fait avec l'Histoire (Louis XIV) et l'histoire des Arts (Lully, La Fontaine, le classicisme...)

- La situation ► Que se passe-t-il dans ce texte ? Pourquoi est-ce drôle ?

3. Recherche

groupes de 4 | 20 min. | recherche

Des groupes de 3 ou 4 élèves sont constitués puis le maître distribue la fiche de recherche. Lecture orale collective des recherches à effectuer. Les consignes sont reformulées par les élèves puis ceux-ci travaillent sans le maître.

yes Différenciation proposée : le maître prend en charge un ou deux groupes d'élèves en difficulté et les accompagne dans le document de recherche. Il peut aussi proposer à d'autres de se référer à une leçon de manuel pour mieux saisir les enjeux de la recherche à effectuer.

4. Mise en commun

collectif | 15 min. | mise en commun / institutionnalisation

La mise en commun est orale pour la plupart des questions. Le maître n'intervient alors qu'en cas d'extrême nécessité ou pour faire reformuler les élèves. Seule la partie "tableau" est rédigée au tableau.

5. Synthèse

collectif | 10 min. | évaluation

Une synthèse reprenant le tableau (à coller dans le cahier de leçons) est élaborée collectivement. Le maître s'assur de la bonne compréhension de ce qui a été vu lors de la séance et distribue la fiche leçon. Les exercices d'application, servant d'évaluation d'étape, peuvent connaître une correction différée.

yes Différenciation proposée : les élèves les plus avancés travaillent exclusivement dans un manuel (copie de la leçon et exercice).

enlightened En prolongement, l'extrait peut être joué, mis en scène. Cette séance peut aussi être une ouverture sur l'étude d'une oeuvre théâtrale au programme. On peut aussi demander aux élèves d'écrire une suite avec un type de phrase imposé pour chaque réplique.