Monstres et chimères.

Disciplines
Ecriture et Arts plastiques
Niveaux
CE2, CM1, CM2.
Auteur
C. STEPHANT
Objectif
Réaliser une production en deux dimensions, individuelle, menée à partir de consignes précises.
Choisir, manipuler et combiner des matériaux, des supports, des outils.
Rédiger des textes courts de différents types: portrait et récit.
Relation avec les programmes

Ancien Socle commun (2007)

  • Rédiger un texte d’une quinzaine de lignes (récit, description, dialogue, texte poétique, compte rendu) en utilisant ses connaissances en vocabulaire et en grammaire
  • Pratiquer le dessin et diverses formes d’expressions visuelles et plastiques
Dates
Créée le 22 août 2010
Modifiée le 07 avril 2013
Statistiques
4526 téléchargements
41 coups de coeur
Licence
CC-BY-NC-NDLicence Creative Commons : Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification ?.

Déroulement des séances

1

Dictée monstre.

Dernière mise à jour le 07 avril 2013
Discipline / domaine
Arts plastiques
Objectif
Ecouter une description détaillée et mémoriser les informations essentielles.
Transcrire ces informations sous forme de dessin.
Exercer son imagination.
Durée
40 minutes (4 phases)
Matériel
Feuilles blanche A4
Crayons de couleurs
Feuilles A3 de couleurs vives ou pastel.
Remarques
Cette séance permet aux élèves de réaliser de superbes productions qui décoreront la classe. Elle est généralement très appréciée par les élèves.

1. Explication de la tâche à accomplir.

collectif | 5 min. | découverte
  • Expliquer aux élèves qu'ils vont réaliser le portrait d'un monstre. Préciser ce qu'est un portrait.
  • Expliquer la consigne: l'enseignant va lire aux élèves le porait d'un monstre et les élèves vont devoir le dessiner  le plus fidèlement possible sur leur feuille. CONCENTRATION et SILENCE sont indispensable.

2. Dictée.

collectif | 10 min. | découverte
  • L'enseignant lit une première fois le texte afin que les élèves s'en imprègnent sans rien faire d'autre. Si la classe est agitée, inviter les élèves à fermer les yeux pour mieux se représenter le monstre.
  • L'enseignant lit ensuite le texte deux fois très lentement. Les élèves peuvent, selon leur stratégie, dessiner au fur et mesure ou bien noter au crayon à papier les informations sur leur feuille.

 

Texte: Dans la sombre forêt de Brosseviande, vivait un monstre horrible. Il était haut comme une maison. Son corps était couvert d'une épaisse fourrure rose et verte. Il possédait une longue queue couverte d'écailles de serpent et se terminant par une corne. Ses deux bras étaient ceux d'un humain, tandis que ses deux pattes arrière étaient celles d'un canard. Ses mains comptaient six doigts, chacune se terminant par des longues griffes rouges. Son visage était encore plus terrifiant ! Son énorme tête était surmontée de deux petites oreilles pointues de chat, de deux cornes tordues comme la queue d'un cochon et d'une crête de coq rouge vif. Il avait des yeux grands comme des assiettes et une trompe d'éléphant en guise de nez !  Enfin, sa bouche, grande ouverte, laissait dépasser d'immenses dents de requin, lui donnant un air féroce.

3. Réalisation des dessins.

individuel | 20 min. | réinvestissement
  • Laisser les élèves réaliser leur dessins en étant le plus fidèle possible à la description.
  • Pendant ce temps l'enseignant installe sur une table vide plusieurs tas de feuille A3 de différentes couleurs.
  • Au fur et à mesure que les élèves terminent leur dessin, ils viennent choisir une feuille A3 de la couleur de leur choix. L'enseignant colle lui même le dessin sur la feuille A3 (par soucis de rapidité et d'efficacité du collage) et invite chaque élève à marquer son prénom au feutre noir en dessous du dessin sur la feuille A3.

4. Mise en commun et institutionnalisation.

collectif | 5 min. | mise en commun / institutionnalisation
  • L'enseignant affiche au tableau quelques productions originales et se démarquant les unes des autres.
  • Le but est d'amener les élèves à se rendre compte que malgré la description précise du monstre, leur imagination les a amené à dessiner des monstres très différents les uns des autres.
2

Ma belle chimère.

Dernière mise à jour le 23 août 2010
Discipline / domaine
Arts plastiques
Objectif
Utiliser la technique du découpage/collage
Transformer des images existantes pour en créer une nouvelle, en les fragmentant et combinant
Imaginer une créature fantastique.
Durée
40 minutes (2 phases)
Matériel
Images d'animaux collectée dans des prospectus, sur Internet.
Ciseaux
Colle
Feuille A4

1. Explication de la tâche à accomplir.

collectif | 10 min. | découverte
  • L'enseignant écrit au tableau le titre de la séance: Ma belle chimère. Laisser les élèves s'interroger sur ce qu'est une chimère.
  • Raconter brièvement l'histoire de la Chimère dans la mythologie grecque pour définir une chimère. Donner l'exemple du sphinx d'Egypte.
  • Noter la définition au tableau après l'avaoir faite chercher dans un dictionnaire par un élève: Une chimère est une créature imaginaire composée de parties d'animaux différents.
  • Montrer des images de quelques chimères.
  • Exposer le but de la séance: à partir des images d'animaux fournies, les élèves vont fabriquer leur propre chimère en découpant des parties et en les assemblant. Ensuite, colorier cette chimère de deux couleurs, afin de lui donner une unité.

2. réalisation de la chimère.

individuel | 30 min. | réinvestissement
  • Les élèves sélectionnent les images d'animaux (l'enseignant limite le nombre pour chaque élève en fonction du stock dont il dispose).
  • Laisser les élèves réaliser leur chimère en autonomie.
  • Proposer aux plus rapides d'inventer le nom de leur chimère en se servant de syllabes prélevées dans les noms des différents animaux découpés.
3

Prolongements en rédaction.

Dernière mise à jour le 22 août 2010
Discipline / domaine
Ecriture
Objectif
Rédiger des textes courts de différents types: portrait et récit.
Durée
100 minutes (2 phases)

1. Prolongement de la séance n°1

individuel | 50 min. | réinvestissement
  • Suite à la "dictée monstre", proposer aux élèves d'écrire leur propre portrait de monstre. Afin de créer de l'émulation, l'enseignant peut décider que l'une d'entre elles sera sélectionnée pour faire une nouvelle "dictée monstre".
  • Avant de se lancer dans la rédaction, les élèves peuvent s'ils le souhaitent, dessiner le monstre qu'ils décriront ensuite.
     

2. Prolongement de la séance n°2

individuel | 50 min. | réinvestissement
  • Suite à la séance sur "ma belle chimère", proposer aux élèves d'écrire la légende de leur chimère, ses exploits ou méfaits, comme dans la mythologie.
  • Certaines légendes pourront ensuite être lue devant les autre élèves.