Se déplacer dans un village du Mali

Discipline
Géographie
Niveaux
CM2.
Auteur
F. COURTEVILLE
Objectif
Identifier les conditions de vie et comprendre la nécessite du transport de l’eau dans une zone aride et pauvre.
Comprendre les conditions de déplacement dans une région pauvre : en pirogue, en charrette, en « taxi-brousse ».
Identifier des facteurs de progrès.
Relation avec les programmes
Cette séquence n'est pas associée aux programmes.
Dates
Créée le 25 janvier 2017
Modifiée le 25 janvier 2017
Statistiques
624 téléchargements
5 coups de coeur
Licence
CC-BYLicence Creative Commons : Paternité ?.

Déroulement des séances

1

Se déplacer dans un village près de Gao au Mali

Dernière mise à jour le 25 janvier 2017
Discipline / domaine
Géographie
Objectif
Identifier les conditions de vie et comprendre la nécessite du transport de l’eau dans une zone aride et pauvre.
Comprendre les conditions de déplacement dans une région pauvre : en pirogue, en charrette, en « taxi-brousse ».
Identifier des facteurs de progrès.
Durée
50 minutes (5 phases)
Matériel
Manuel géographie cycle 3 Magellan
Informations théoriques
La scolarisation des filles. L’Unesco estime que, dans le monde, 12 % des filles pour 10 % des garçons ne sont pas scolarisés. Ces taux de non-scolarisation sont particulièrement élevés en Afrique subsaharienne (25 % et 19 %), parce que les écoles sont trop peu nombreuses, trop éloignées des villages, mais aussi parce que les enfants sont occupés à d’autres travaux : garde des troupeaux pour les garçons et corvée de l’eau pour les filles, notamment.
L’éducation joue pourtant un rôle essentiel dans la perspective de vie des jeunes filles. En Afrique subsaharienne et en Asie du Sud, particulièrement défavorisées sur le plan économique, les jeunes filles sans instruction ont en moyenne 6,7 enfants, celles ayant suivi un cursus primaire ont en moyenne 5,8 enfants, et celles ayant continué au niveau secondaire 3,9 enfants. Les mariages précoces (moins de 15 ans) concernent essentiellement des jeunes filles n’ayant reçu aucune éducation. Dans le monde, les deux tiers des personnes analphabètes, soit 774 millions, sont des femmes.

1. Rappel

collectif | 5 min. | réinvestissement

Demander aux élèves : Qu’a-t-on appris lors des séances dernières à propos de :

     - New-York ?

     - Calcutta ?

     - des zones rurales en France ?

2. Représentations initiales

collectif | 5 min. | découverte

- Que savez-vous sur le Mali ?  Réponse attendue : Ce pays se situe en Afrique. 

- Qui peut me le situer sur une carte du monde ? => Demander à un élève de situer le Mali sur le planisphère.

- Que savez-vous des populations qui vivent dans les villages proches du Sahara ?

 La région de Gao se situe au nord-est du mali et compte 500 000 habitants. Elle est traversée par le fleuve Niger, qui est un axe de communication majeur. La région souffre d'un climat sahélien avec une longue saison sèche et une trop courte saison des pluies. 

3. Recherche

individuel | 20 min. | recherche

Aujourd'hui, nous allons travailler sur la région de Gao et étudier ses modes de déplacement. 

=> Distribuer le document.

 

Identifier la situation à parti du document A (la vie quotidienne de la petite Aïcha).

Sur le cahier d'essais, les élèves répondent à la question suivante : « Comment se déplace-t-elle ? Imagine les difficultés de ses déplacements.

Réponse attendue : Elle circule à pied. Ses difficultés : la longueur du trajet (6 km aller et retour,plusieurs fois par jour), le soleil qui tape, la chaleur, le poids du seau d’eau au retour…

 

Recherches :

 

Document B : en pirogue

a) Savais-tu que beaucoup de filles, dans le monde, ne vont pas à l’école ? A ton avis, pourquoi ?

b) Que penses-tu de cette situation ?

 

Document C : en charrette

a) Ce mode de déplacement est-il rapide ? Confortable ?

b) A ton avis, pourquoi la famille d’Aïcha n’a-t-elle pas de voiture ?

 

Document D : en taxi-brousse

a) Comment les voyageurs sont-ils installés ?

b) En quoi est-ce dangereux ?  

4. Mise en commun

collectif | 10 min. | mise en commun / institutionnalisation

Les élèves donnent leurs réponses et argumentant leurs propos. => Apporter des informations supplémentaires si nécessaire.

 

Doc B : dans de nombreux pays du monde, les filles n’ont pas la chance de pouvoir fréquenter l'école. Cela est réservée aux garçons car l’école coûte chère et parce que l’on a besoin des filles pour aider à la maison (discrimination).

 

Doc C : ce mode de déplacement n’est pas cher mais il est lent et inconfortable du fait de l’état de la piste. La famille d’Aïcha n’a pas de voiture car cela coûte trop cher (entretien, achat, assurance, essence) et n’est pas adapté au lieu (pas de garagiste, de station essence, de routes, etc).

 

Doc D : les voyageurs sont installés sur le dessus d’un camion (même pas un autocar), par-dessus des ballots contenant des marchandises. Les voyageurs risquent de tomber, le camion est trop chargé.

 

Lors de cette phase, on étudiera également les documents E et F (transports en 4x4 et en mobylette) qui mettent en avant une certaine évolution depuis quelques années.

 

5. Trace écrite

individuel | 10 min. | mise en commun / institutionnalisation

Proposition de trace écrite :

 

Se déplacer dans un village près de Gao au Mali

 

La région de Gao se situe au nord-est du Mali, en Afrique. Elle compte environ 500 000 habitants. Cette région est traversée par le fleuve Niger et souffre d'un climat sahélien très chaud, avec une longue saison sèche et une trop courte saison des pluies. 

 

1)  Les moyens traditionnels de déplacement

 

La population rurale se déplacent grâce à des moyens de déplacement traditionnels : la marche, la pirogue, la charrette. Les deux-roues et la voiture sont peu utilisés car les deux-roues s’enlisent dans les pistes sableuses et la voiture coûte trop cher et on ne trouve pas de stations d'essence. 

 

2)  Les moyens modernes de déplacement

 

La ville de Gao est connectée par des pistes mal entretenues. Seule la route vers Bamako (la capitale) est bitumée. La chaussée est très étroite et très fréquentée par les piétons, le bétail, etc. Le taxi-brousse assure la circulation de ville en ville mais ne part que s’il est rempli.