Les fables de La Fontaine

Disciplines
Langage oral, Culture littéraire et artistique et Ecriture
Niveaux
CM1, CM2.
Auteur
C. STEPHANT
Objectif
Socle Commun de Connaissances, de Compétences et de Culture.

Langages pour penser et communiquer :
- Adapter sa lecture et la moduler en fonction de la nature et de la difficulté du texte.
- Pour construire ou vérifier le sens de ce qui est lu, combiner avec pertinence et de façon critique les informations explicites et implicites issues de la lecture.
- Découvrir le plaisir de lire.
- Apprendre à s'exprimer et communiquer par les arts, de manière individuelle et collective, en concevant et réalisant des productions, visuelles, plastiques, sonores ou verbales.
Relation avec les programmes

Cycle 3 - Programme 2018

  • Dire de mémoire un texte à haute voix.
  • Participer de façon constructive aux échanges avec d’autres élèves dans un groupe pour confronter des réactions ou des points de vue.
  • Utiliser les techniques de mise en voix des textes littéraires (poésie, théâtre en particulier).
  • Lire, comprendre et interpréter un texte littéraire adapté à son âge et réagir à sa lecture.
  • Être capable d’identifier les principaux genres littéraires (conte, roman, poésie, fable, nouvelle, théâtre) et de repérer leurs caractéristiques majeures.
  • Mettre en œuvre (de manière guidée, puis autonome) une démarche de rédaction de textes : convoquer un univers de référence, un matériau linguistique (lexique et syntaxe déjà connus ou préparés pour l’écrit demandé), trouver et organiser des idées, élaborer des phrases, les enchaîner avec cohérence, élaborer des paragraphes ou d'autres formes d'organisation textuelles.
  • Découvrir des récits, des récits de vie, des fables, des albums, des pièces de théâtre qui interrogent certains fondements de la société comme la justice, le respect des différences, les droits et les devoirs, la préservation de l’environnement.
  • Comprendre les valeurs morales portées par les personnages et le sens de leurs actions.
  • Mettre en relation un texte connu (récit, fable, poésie, texte religieux ou mythologique) et plusieurs de ses illustrations ou transpositions visuelles, musicales, scéniques, chorégraphiques ou filmiques, issues de diverses époques, en soulignant le propre du langage de chacune.
Dates
Créée le 17 février 2014
Modifiée le 01 mars 2019
Statistiques
8196 téléchargements
162 coups de coeur
Licence
CC-BY-NC-SALicence Creative Commons : Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Partage des conditions initiales à l'identique ?.

Déroulement des séances

1

Le corbeau et le renard

Dernière mise à jour le 25 février 2019
Discipline / domaine
Culture littéraire et artistique
Objectif
Dresser les portraits physiques et moraux du renard et du corbeau.
Durée
60 minutes (2 phases)
Matériel
Illustration de la fable sous format numérique ou affiche.
Fiche de lecture n°1 : Le corbeau et le renard.

1. Découverte de la fable.

collectif | 20 min. | découverte

L'enseignant(e) affiche ou vidéoprojette l'illustration de la fable.

Les élèves émettent des hypothèses au sujet de la fable.

L'enseignant(e) les note au tableau.
Première lecture orale de la fable par l'enseignant(e).
Procéder à une explicitation du vocabulaire et des expressions (préalablement écrits sur un pan du tableau que l'enseignant(e) dévoile à ce moment là).
Deuxième lecture orale de la fable par l'enseignant(e).

Résumer collectivement la fable en 5 grandes étapes (l'enseignant(e) les écrit au tableau au fur et à mesure).

1 : Un corbeau, perché dans un arbre, tient un fromage dans son bec.
2 : Un renard est attiré par l'odeur du fromage. Il décide de ruser pour faire lâcher le fromage par le corbeau.
3 : Il flatte la corbeau en lui disant qu'il a la plus belle voix de la forêt.
4 : Le corbeau le croit et décide de chanter. Comme il ouvre le bec, il lâche le fromage.
5 : Le renard attrape le fromage et donne une leçon au corbeau : il ne faut pas croire tous les compliments qu'on nous dit.

2. Etude des points communs et différences entre le corbeau et le renard.

individuel | 40 min. | recherche

Chaque élève reçoit la fiche élève n°1 et relit la fable silencieusement.
Les élèves complètent individuellement les questions 1 et 2. 

Procéder à une mise en commun.

Il s'agit ici de comprendre que le corbeau n'est pas une victime innocente mais lui aussi un voleur.

Les élèves complètent ensuite les questions relatives aux portraits du renard et du corbeau. 
L'enseignant doit au préalable s'assurer que les élèves ont tous bien compris les questions.

Procéder à une mise en commun et à une confrontation si les avis divergent.

Troisième lecture orale de la fable : lecture à deux voix : un narrateur et un renard.

2

La grenouille qui veut se faire aussi grosse que le bœuf.

Dernière mise à jour le 25 février 2019
Discipline / domaine
Culture littéraire et artistique
Objectif
Comprendre la trame narrative de la fable.
Faire le lien entre le sens du récit et le sens de la morale de la fable.
Durée
60 minutes (4 phases)
Matériel
Fiche de lecture n°2 : la grenouille qui veut se faire plus grosse que le bœuf.

1. Découverte de la fable.

collectif | 10 min. | découverte

Première lecture de la fable par l'enseignant(e). 

Procéder à une explicitation du vocabulaire et des expressions (préalablement écrits sur un pan du tableau que l'enseignant dévoile à ce moment là).

Deuxième lecture orale de la fable par l'enseignant.

Faire mimer la fable par un élève en même temps que la lecture.

A travers cette gestuelle, s'assurer que tous ont bien compris la lenteur du processus de "grossissement", mise en valeur par les termes "s'étend", "s'enfle" et "se travaille".

2. Etude du schéma narratif de la fable.

individuel | 25 min. | recherche

Chaque élève reçoit la fiche de lecture n°2 et effectue les activités 1 à 4.

Procéder à une mise en commun et s'assurer de la bonne compréhension de la fable par chacun.

3. Lecture théâtralisée.

groupes de 3 | 15 min. | réinvestissement

Proposer aux élèves, par groupes de 3, de préparer une lecture théâtralisée de la fable selon le déroulement suivant pour chaque trinôme. 

- Lecture avec attribution des rôles (grenouille, soeur, narrateur)
- Surlignage dans le texte de ce que chacun doit énoncer.
- Lectures successives avec mise en voix (chaque personnage doit trouver le timbre de voix approprié).
- Représentation après tirage au sort des groupes.
- Les spectateurs peuvent émettre des commentaires sur de possibles améliorations. 

L'enseignant(e) note les bonnes idées.

4. Compréhension de la moralité.

collectif | 10 min. | recherche

L'enseignant(e) présente une suite d'affirmations écrites au tableau.

Les élèves débattent pour dire si elles sont vraie ou fausses :

- La grenouille aura la taille du boeuf.

- L'histoire finit bien.

- Le boeuf est le spectateur de la transformation.

- La Fontaine tire une morale de la fable.

- Chacun veut se faire plus important qu'il n'est.

Relire la phrase de la morale et rechercher collectivement le sens des mots "bourgeois", "petit prince", "marquis" (lien avec l'Histoire).

Puis demander aux élèves, mais finalement, que veulent-ils ?  Laisser les élèves débattre sur le sujet.

Enfin, s'assurer que tous ont fait le lien entre la morale et la fable : la grenouille figure en fait chacun de ces trois personnages, qui veulent "plus".

3

Réécriture de la fable de la grenouille et du bœuf.

Dernière mise à jour le 25 février 2019
Discipline / domaine
Ecriture
Objectif
Inverser la situation de la fable.
Se demander si la morale de la fable est adaptable au nouveau récit : "Le bœuf qui veut se faire aussi petit que la grenouille".
Durée
60 minutes (3 phases)
Matériel
Fiche d'aide à la rédaction.

1. Présentation du projet d'écriture aux élèves.

collectif | 5 min. | découverte

L'enseignant(e) présente aux élèves le projet d'écriture : il s'agit de transformer la fable selon l'axe suivant : "le boeuf qui veut se faire aussi petit que la grenouille".

2. Recherche dans le texte initial.

collectif | 15 min. | découverte

Chaque élève reçoit la fiche d'aide à la rédaction et effectue la consigne suivante.

Dans le texte de la fable, souligne en rouge tous les mots ou expressions appartenant au champ lexical du grossissement.
Puis souligne en vert tous les mots ou expressions montrant la petite taille de la grenouille.

L'enseignant annonce ensuite que les élèves vont devoir inverser les rôles de la grenouille et du boeuf, et donc trouver le contraire de chacun de ces mots ou expressions pour compléter le texte d'à côté.

3. Transformation du texte.

binômes | 40 min. | recherche

Par deux, les élèves remplacent les mots et expressions soulignés par leur contraire sur leur fiche de travail.

Procéder à une mise en commun en confrontant les propositions des élèves. 

Cela donnera lieu à une réécriture collective qui pourra être recopiée sur une affiche et illustrée collectivement en arts visuels.

4

Le lion et le moucheron

Dernière mise à jour le 25 février 2019
Discipline / domaine
Culture littéraire et artistique
Objectif
Comprendre l'anecdote: ce qui arrive aux personnages.
Comprendre l'interprétation explicite que donne La Fontaine.
Visualiser la scène décrite par la fable.
S'approprier le vocabulaire inconnu.
Établir un lien entre le récit et la morale.
Durée
60 minutes (3 phases)
Matériel
Fiche de lecture n°3 : le lion et le moucheron.

1. Recueil des représentations.

collectif | 10 min. | découverte

L'enseignant(e) présente le titre de la fable aux élèves et leur pose la questions suivante : A votre avis, entre le lion et le moucheron, lequel des deux est le plus fort ?

Laisser les élèves confronter et justifier leurs points de vue.

On peut alors proposer aux élèves de réécrire le titre de la fable en remplaçant "et" par un verbe d'action.

- Exemples pour le lion : "le lion avale le moucheron", "le lion griffe le moucheron".
- Exemples pour le moucheron : " le moucheron pique le lion", "le moucheron énerve le lion".

2. Découverte de la fable.

collectif | 30 min. | découverte

Première lecture orale de la fable par l'enseignant(e).

Procéder à une explicitation du vocabulaire et des expressions (préalablement écrits sur un pan du tableau que l'enseignant(e) dévoile à ce moment là).

Deuxième lecture orale de la fable par l'enseignant(e).

Questionnement collectif : 

- Qui sont les personnages ? 

- Que dit le lion ?

- Que dit le moucheron ?

- Que fait le moucheron ?

- Que fait le lion ?

- A-t-on l'impression d'assister à une simple lutte entre un lion et un moucheron ?

- Pouvait-on s'attendre à une telle chute (fin) ?

Résumer collectivement la fable en 4 grandes étapes (l'enseignant(e) les écrit au tableau au fur et à mesure) :

1 : le lion se croit le plus fort, il insulte le moucheron.

2 : le moucheron veut se venger.

3 : le moucheron fait enrager le lion jusqu'à épuisement.

4 : le moucheron, triomphant, se fait manger par une araignée.

Réfléchir collectivement aux deux parties de la morale.

3. Etude du combat.

individuel | 20 min. | recherche

Chaque élève reçoit la fiche de lecture n°3 et effectue individuellement les questions 1 à 3. 

Procéder à une mise en commun.

5

La cigale et la fourmi

Dernière mise à jour le 25 février 2019
Discipline / domaine
Culture littéraire et artistique
Objectif
Constater que la fable s'inscrit dans l'histoire de la littérature.
Faire la différence entre texte et histoire.
Comparer la fable d’Ésope et celle de La Fontaine.
Durée
60 minutes (3 phases)
Matériel
Fiche élève n°4 : la cigale et la fourmi.
Illustration de la fable sous forme d'affiche ou vidéoprojetable.

1. Découverte des fables.

collectif | 10 min. | découverte

L'enseignant(e) écrit les titres des deux fables au tableau et écoute les réactions des élèves.

Lecture par l'enseignant(e) des deux fables.

Les élèves doivent reconnaitre qu'il s'agit de deux textes différents mais qu'ils racontent tous deux la même histoire.

Résumer collectivement cette histoire en 4 étapes :

1 : La cigale ne s'est pas préparée à passer l'hiver.

2 : Elle va trouver la fourmi pour lui demander de l'aide.

3 : La fourmi lui fait dire la raison de son problème.

4 : La fourmi se moque de la cigale en lui proposant de continuer à chanter.

2. Etude des points communs et différences entre les deux fables.

individuel | 40 min. | recherche

Chaque élève reçoit la fiche de lecture n°4 et effectue les questions 1 et 2 en autonomie. 

Procéder à une mise en commun.

Pour la question 1, le questionnement pourra se faire autour des éléments suivants : indique les différences dans :

- le titre,

- la façon de nommer les personnages,

- la façon de nommer les saisons,

- la morale.

Pour la question 2, la principale difficulté réside dans le fait de faire comprendre aux élèves que la fourmi de La Fontaine est une banquière.

3. Passer de l'animal à l'humain.

collectif | 10 min. | réinvestissement

Vidéoprojeter ou afficher l'illustration en couleur.

Répondre collectivement aux questions de l'exercice 3, en rapport avec l'illustration.

6

Le loup et l'agneau

Dernière mise à jour le 25 février 2019
Discipline / domaine
Culture littéraire et artistique
Objectif
Comprendre que le loup et l'agneau représentent des humains de conditions différentes.
Visualiser la scène décrite par la fable.
Saisir la trame narrative de la fable.
Établir un lien entre le récit et la morale.
Durée
60 minutes (4 phases)
Matériel
Fiche de lecture n°5 : le loup et l'agneau.
Illustration de la fable sous forme d'affiche ou vidéoprojetable.

1. Émergence des représentations

collectif | 10 min. | découverte

L'enseignant(e) fait émerger les représentation initiales des élèves à partir des questions suivantes :

- Qu'est-ce qu'un loup ?

- Connaissez-vous des expressions où l'on trouve le mot "loup" ?

- Qu'est-ce qu'un agneau ?

- Connaissez-vous des expressions où l'on trouve le mot "agneau" ? 

L'idée est de faire émerger les archétypes opposés représentés par les deux animaux et de faire comprendre comment le loup est devenu un animal légendaire dans l'inconscient collectif. Sa rencontre avec un agneau doit évoquer des sentiments aux élèves.

Afin d'étayer les propos des élèves, l'enseignant(e) peut leur lire la morale qui se trouve au début de la fable.

2. Découverte de la fable.

collectif | 20 min. | découverte

Première écoute de la fable lue par l'enseignant(e).

Explication du vocabulaire, dont les définitions pourront être notées au tableau.

Chaque élève reçoit la fiche de lecture n°5.

L'enseignant(e) demande aux élèves de dessiner succinctement la scène dans le cadre blanc de leur fiche.

Pour les guider, l'enseignant(e) peut poser les questions suivantes :

- Où se passe la scène ?

- Qui sont les personnages ?

- Où sont-ils placés l'un par rapport à l'autre ?

Procéder à une mise en commun et à une représentation synthétique de la scène : le loup placé en amont sur le cours d'eau, l'agneau placé en aval. Expliciter les notions de supériorité et d'infériorité.

L'enseignant(e) affiche ensuite l'illustration de Gustave Doré. Celle-ci est commentée collectivement.

3. Résumé de l'histoire.

individuel | 15 min. | entraînement

Les élèves effectuent individuellement la question 2 de leur fiche. Il s'agit de reconstituer la trame de l'histoire. 

Procéder à une correction collective.

4. Compréhension de la moralité.

collectif | 15 min. | réinvestissement

Clore la séance en revenant sur la morale du début de la fable, à travers une série de questions :

- Qui est le plus fort dans cette fable ? (le loup)

- A quelle situation humaine vous fait penser le dialogue entre le loup et l'agneau ? (un procès)

- Sur quelle loi se repose le loup pour prendre sa décision finale ? (la loi du plus fort)

- A quel type d'humain vous fait penser le loup ? (un tyran, un racketteur...)

- La Fontaine est-il d'accord avec la morale ? (non, c'est ironique car la fable tend à montrer le caractère despotique du loup).

7

Quelques idées de prolongements

Dernière mise à jour le 01 mars 2019
Discipline / domaine
Culture littéraire et artistique
Objectif
Réinvestir les connaissances et compétences acquises.
Dire sans erreur et de manière expressive des textes en prose ou des poèmes.
Durée
30 minutes (1 phase)
Matériel
Fiche de lecture : Jean De La Fontaine et les fables.
Fiche de lecture: méli-mélo de fables.
Fiche de lecture: tri de textes.
Fiche de lecture: texte-puzzle.

1. Quelques idées de prolongement.

collectif | 30 min. | réinvestissement
  • Effectuer une ou plusieurs des fiches complémentaires.
  • Choisir une des fables, l'apprendre et l'illustrer.
  • Mettre en scène une ou plusieurs fables.

Retrouvez beaucoup d'autres idées et une bibliographie sur le blog d'Edumoov : https://blog.edumoov.com/decouvrir-les-fables-de-la-fontaine/