Mimes

Discipline
Education physique et sportive
Niveaux
CM1, CM2.
Auteur
A. BARRÈRE
Objectif
BO Cycle 3 programmes 2016 :
- Respecter les prestations des autres et accepter de se produire devant les autres.
- Utiliser le pouvoir expressif du corps de différentes façons.
- Enrichir son répertoire d'actions afin de communiquer une intention ou une émotion.
- Mobiliser son imaginaire pour créer du sens.
Socle Commun :
- Être capable de faire preuve d'empathie et de bienveillance.
Relation avec les programmes
Cette séquence n'est pas associée aux programmes.
Dates
Créée le 17 mai 2017
Modifiée le 17 mai 2017
Statistiques
1 téléchargements
0 coups de coeur
Licence
CC-BY-NC-SALicence Creative Commons : Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Partage des conditions initiales à l'identique ?.

Cette séquence compte 4 séances au cours desquelles les élèves pourront découvrir et investir les mouvements de leur corps dans le but d'évoquer un langage corporel qui puisse se communiquer à autrui.

Déroulement des séances

1

Séance 2 : Au pays des géants et des liliputiens

Dernière mise à jour le 17 mai 2017
Discipline / domaine
Education physique et sportive
Objectif
- Travailler l'exagération et l'amplitude des gestes pour communiquer leur sens à un spectateur ;
- observer une réalisation artistique en adoptant une posture de spectateur respectueux (silence, calme et attention) ;
Durée
45 minutes (5 phases)
Matériel
- Vidéo d'un extrait du Voyage de Gulliver (lanceur de séance) ;
- Images de géants, et de liliputiens à tirer au sort ;
- Fiche d'observation du spectateur, et d'auto-évaluation de sa posture ;
- Une dizaine de crayons à descendre en salle de motricité ;

1. Phase d'accroche

collectif | 5 min. | découverte

1) Rappel de la séance 1 : les éléments constitutifs d'une situation de mime

Quelle était la conclusion de notre première séance de mimes ? Quelles sont les conditions pour réaliser un mime réussi ?

- Ne pas parler / Ne pas faire de bruit ;

- Ne pas utiliser d'objets annexes, mais les mimer également ;

- Faire des gestes clairs, précis ;

2) Visionnage d'un passage du roman Gulliver rencontrant d'une part les géants, et d'autre part les liliputiens

Je vais vous montrer un extrait vidéo qui va vous donner des éléments pour réussir la séance de mimes d'aujourd'hui.

Visionnage de l'extrait, retour de la part des élèves. Hypothèses sur ce que seront les activités demandées durant la séance.

2. Situation n°1 : travailler de grands gestes

collectif | 10 min. | recherche

1) Les élèves sont assis en salle de motricité autour de l'enseignante qui explique les consignes.

Comme Gulliver, nous découvrons le pays des géants, et nous allons imaginer que nous sommes ces fameux géants en mimant différentes actions que je vais vous citer. 

Faire reformuler la consigne par les élèves.

2) Mise en activité des élèves

Marchez comme des géants ;

Sautez comme eux ;

Mangez comme eux ;

Courir comme eux ;

Boire comme eux ;

Réaliser les actions en faisant de grands gestes (travail sur une grande amplitude, lenteur/lourdeur des gestes).

Si la prestation de certains élèves ne correspond pas aux critères de réussite, prendre un élève en réussite dans l'activité comme modèle des actions à effectuer.

3) Phase de verbalisation

Retour sur les réalisations : les réussites sont exposées par les élèves, des exemples gestuels sont proposés par un ou plusieurs élèves à la classe.

3. Situation N°2 : travailler les petits gestes

collectif | 10 min. | recherche

1) Les élèves sont à nouveau assis autour de l'enseignante qui explique la nouvelle consigne.

Cette fois-ci, comme Gulliver nous découvrons le pays des liliputiens, et nous allons imaginer que nous sommes aussi petits qu'eux, pas plus grands que des fourmis, en mimant différentes actions que je vais vous citer à nouveau.

Faire reformuler la consigne par les élèves.

2) Mise en activité des élèves

Marchez comme des liliputiens ;

Sautez comme eux ;

Mangez comme eux ;

Courir comme eux ;

Boire comme eux ;

Réaliser les actions en faisant de petits gestes (travail sur une petite amplitude, rapetisser le volume de son corps, rapidité de déplacement, légèreté, souplesse...).

Si la prestation de certains élèves ne correspond pas aux critères de réussite, prendre un élève en réussite dans l'activité comme modèle de l'action à effectuer, comme précédemment.

3) Phase de verbalisation

Retour sur les réalisations : les réussites sont exposées par les élèves, des exemples gestuels sont à nouveau proposés par un ou plusieurs élèves à la classe.

Comparaison avec la situation n°1 : Qu'est-ce qui a changé ? Pourtant les actions étaient les mêmes...

Valorisation des changements d'amplitude des mouvements, du volume du corps, voire même de la rapidité/lenteur des gestes.

4. Situation n°3 : la rencontre des géants et des liliputiens/lutins

demi-classe | 15 min. | réinvestissement

Pour cette situation, nous allons travailler en 2 groupes : il y aura un groupe de spectateurs, et un groupe d'acteurs, puis les rôles seront inversés.

Quels sont les critères de réussite pour mimer un géant / un liliputien ?

Un géant : grands gestes lents et volumineux ;

Un lutin : petits gestes, rapides, souples ;

Nous avons recherché et énoncé les critères de réussite pour mimer nos deux types de personnages, j'aimerais maintenant qu'on s'attarde sur ce qu'on va attendre d'un "spectateur respectueux" ?

Emission de propositions par les élèves.

Etre silencieux, attentif ;

Observer calmement, avec "objectivité", sans moquerie ou commentaire blessant ;

Constitution des 2 groupes d'élèves (spectateurs/acteurs).

Explication du dispositif :

Les acteurs viennent tirer au sort une carte géant ou liliputien (qu'ils gardent pour eux, en la cachant du regard des spectateurs).

L'enseignant note le rôle de chacun sur sa propre grille d'observation par une lettre : G / L.

Une fête réunit les lutins et les géants de notre monde imaginaire. Les acteurs, vous allez mimer le personnage que vous avez tiré au sort en réinvestissant les critères que nous avons rappelés. Pendant ce temps, les spectateurs vont devoir deviner qui sont les lutins de qui sont les géants, et le noter sur leur fiche d'observation.

Les spectateurs sont placés sur des tapis avec une grille d'observation + auto-évaluation de leur posture de spectateur : explicitation de la grille pendant que les acteurs réfléchissent à leur personnage.

Mise en activité des élèves.

Retour rapide : comparaison des mimes, et des rôles attribués par les spectateurs. Qui pense qu'untel était géant ?...

Inversion des groupes : les spectateurs deviennent acteurs ...

2ème retour.

5. Conclusion et prolongement possible vers la séance suivante...

collectif | 5 min. | remédiation

Retour sur les activités des élèves.

Qui peut me rappeler les 3 éléments du code du "spectateur respectueux" ?

Silencieux, attentif, pas de moquerie ou de commentaire blessant.

Qu'est-ce qui a permis d'identifier rapidement et clairement les géants / liliputiens ?

Dans les réponses possibles peuvent apparaître des propositions sur l'utilisation du visage dans le mime. Cette proposition sera d'autant plus intéressante qu'elle amènera vers l'objectif de la séance suivante : utiliser son visage en plus de son corps pour communiquer un état, une attitude ou une émotion et varier ainsi ses réponses motrices.

Si cette proposition n'apparaît pas, conclure tout simplement sur les critères énoncés plus haut et validés par les spectateurs ayant reconnu le personnage.